Manu Chao défend la cause sahraouie

jeudi 24 septembre 2009
popularité : 2%


Lors du concert qu’il a donné en France, à la Fête de l’Humanité, le vendredi 11 septembre, Manu Chao a accueilli sur la scène deux jeunes sahraouis représentants l’AFAPREDESA et l’Association des Sahraouis en France. Ils brandissaient le drapeau de la RASD. Le message suivant a été lu par Michèle Decaster au nom des associations de solidarité avec le peuple sahraoui : AFASPA, Assocation des Amis de la RASD, CORELSO, Droit Solidarité.

    "Au Sahara Occidental un peuple lutte depuis 1975 contre l’occupation illégale de son pays par le royaume du Maroc. Ce n’est pas le hasard qu’en France on n’en entende pas parler : tous les gouvernements, depuis Giscard d’Estaing jusqu’à Sarkozy ont soutenu le colonisateur qui a érigé un mur de 2000 km, truffé de mines antipersonnelles, à travers le pays. Les familles sahraouies sont séparées depuis 34 années.

    Pour les unes c’est l’exil, pour les autres la répression : disparitions forcées, emprisonnements, bastonnades, viols... Merci à Manu Chao de sa solidarité avec les jeunes garçons et filles qui mènent une Intifada pacifique depuis mai 2005. Merci à l’Humanité et à ses journalistes qui s’en font l’écho dans les colonnes du journal. Merci au public de la Fête de l’Humanité de s’informer malgré le mur du silence médiatique."

Puis l’artiste a chanté sa dernière chanson "Sidi", dédiée au peuple sahraoui devant un public estimé à 90 000 personnes.

saharaoccidental.blogspot

°°°°°°°°°

Manu Chao défend la cause sahraouie lors du concert d’ouverture de la Fête de l’Humanité

La star internationale, Manu Chao, a exprimé son soutien inconditionnel à la lutte des Sahraouis pour leur liberté et leur indépendance, vendredi soir (11-09) lors du concert d’ouverture de la Fête de l’Humanité, véritable institution qui se reproduit chaque année depuis les années 1930 sous l’égide du Parti communiste français.

Ce soir-là, Manu Chao était applaudi par quelque 80 000 spectateurs sur la scène principale de la Fête de « l’Huma » (qui s’est tenue dans le Parc de la Courneuve, au nord de Paris, les 11, 12 et 13 septembre). Comme la foule lui demandait d’interpréter à nouveau certaines de ses chansons, il invita deux jeunes Sahraouis et une militante de la cause sahraouie à venir sur scène, brandit le drapeau de la RASD et dit qu’il allait chanter pour le droit des Sahraouis à la liberté.

L’artiste demanda aussi aux jeunes Sahraouis de donner aux spectateurs une brève présentation de la lutte de leur peuple, avant de chanter sa chanson dédiée au Sahara Occidental. Manu Chao a déjà visité les camps de réfugiés sahraouis en 2008. Avec sa modestie habituelle et sa capacité d’engagement, il avait promis aux Sahraouis de garder leur lutte au cœur, et de leur apporter un soutien public dès que l’occasion lui en serait donnée.

La Fête de l’Humanité est devenu l’un des plus importants festivals de musique et de culture en France, attirant une foule pas si politisée qu’on pourrait le croire, pour un week-end de jeux, de films, de débats et, bien sûr, de concerts, en plus d’activités directement politiques. Chaque année depuis 1976, la communauté sahraouie en France participe à cette manifestation. Cette année encore, des jeunes Sahraouis de la deuxième et de la troisième génération ont préparé et animé un stand sur le Sahara Occidental pour faire connaître la situation difficile que vit leur peuple.

Dimanche matin, le représentant du Front Polisario en France, Mr. Omar Mansour, a animé avec des militants de la cause sahraouie un débat qui a traité de la solution possible du conflit, en particulier à travers la proposition faite par le Front Polisario à l’ONU.

Original : Manu Chao defends the Saharawi cause in the opening concert of the “Fête de l’Humanité”
arso.org
bellaciao.org


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois