Iran, le pire bientôt ?...

mercredi 19 septembre 2007
popularité : 1%

par Jacques Richaud

Une somme d’indices dispersés mais convergents font de l’hypothèse
d’un bombardement de l’IRAN une option de plus en plus crédible,
dénoncée par des voix US non suspectes d’anti-américanisme primaire
ou de collusion avec l’islamisme !

Le récent « incident » de l’US AIR FORCE avec transfert vers une des
principales bases US d’intervention au Moyen-Orient de missiles
nucléaires tactiques portés par des B52 , dans des conditions « 
non-officielles » peut nous interpeller :

bellaciao.org

Sur ce thème déjà j’avais fourni une réflexion récente , diffusant
un courrier de personnalités US « Au peuple américain » et « Aux
peuples du monde
 » évoquant la préparation d’un possible « attentat
sous fausse bannière
 » qui servirait d’alibi pour une offensive
immédiate, ainsi que des déclarations groupées de membres actuels ou
anciens du CIA très alarmistes :
rezocitoyen.org
bellaciao.org

ALLONS NOUS RESTER AVEUGLES ET SOURDS ?

- Pouvons nous durablement ignorer ces « signaux » alarmants venus du
centre de l’Empire lui-même ?

- Pouvons nous ignorer la vraie nature de la doctrine de la « guerre
préventive
 » déjà mise en action en Irak et initiée sur les mensonges
désormais démontrés de la présence d’armes de destruction massive,
inexistantes ?

- Pouvons nous ignorer toute la stratégie de mise à l’écart et de
contournement des instances onusiennes par un gouvernement US
néoconservateur bien décidé à s’affranchir de toute tutelle des
instances internationales ?

- Pouvons nous ignorer les « signaux » émis par notre propre président
évoquant l’option des bombardements de l’Iran dans une banale
conférence devant les ambassadeurs ?

- Pouvons nous ignorer les récentes déclarations de GW BUSH regrettant
qu’au Viêt-nam l’Amérique ait fait preuve de faiblesse et ne se soit
pas donnée les moyens de la victoire et dans un autre entretien évoque le
péril de « l’holocauste nucléaire » qui menacerait le monde sans la
neutralisation du péril iranien ? Pouvons nous ignorer que ce
va-t-en-guerre ne l’a jamais faite et ne s’est exposé qu’a la seule
mitraille des flash des photographes, sans assister jamais aux obsèques
d’un seul soldat mort sous son commandement ?

- Pouvons nous ignorer que ceux là qui préparent le pire, le font en
tentant d’invoquer une mission « messianique » qui serait celle de
l’Amérique ? Souvenez-vous de l’élection de GWB et de la
déclaration des pasteurs évangélistes « Dieu est entré à la maison
blanche !
 »

- Pouvons nous ignorer que la proximité d’une « fin de mandat »
représente une période à très haut risque pendant laquelle le « 
sortant » peut envisager les pires initiatives dont il n’aura pas à
gérer les conséquences ?

NOTRE SILENCE EST-IL TENABLE ?

Sommes-nous encore aveuglés par la mystification qui depuis la fin de la
« guerre froide » tente de nous faire croire que le monde serait
« pacifié » enfin, alors que la misère y est croissante, autant que les
intolérances, le surarmement et la violence érigée en mode de règlement
des conflits avec l’alibi du combat de l’axe du bien contre l’axe du
mal ?

Sommes nous aveuglés, ou terrorisés, au point de ne pas voir que les
fondamentalismes qui s’opposent dans le présumé « choc des
civilisations
 » s’auto-légitiment et s’auto-entretiennent en tentant
de nous entraîner tous dans l’adhésion à une folie meurtrière ?

Il serait de première urgence que la gauche dans sa totalité, au-delà
même des débats sur sa recomposition qui occuperont un temps trop long
pour justifier un silence temporaire, prenne la mesure du péril et
réactive deux de ses fondamentaux :

- La lutte contre les impérialismes, qui sont toujours aussi la force
mise au service d’intérêts contraires à ceux des peuples.

- La promotion de la Paix qui a toujours été au centre de ses combats
pendant des décennies ; la Paix qui est la première aspiration de toutes
les femmes et de tous les hommes de la terre, entraînés parfois dans des
folies meurtrières par les « prêches » de clerc ou de politiques qui se
soucient moins de la liberté et du bonheur des hommes que de la
conservation de leurs pouvoirs et de leurs privilèges.

Une mobilisation mondiale et exemplaire avait précédé l’invasion de
l’Irak, que nous n’avons su cependant empêcher avec une catastrophe
qui affectera encore plusieurs générations de ce peuple désormais
humilié et privé de son présent autant que de son avenir à un terme
qu’aucun observateur n’ose prédire.

Saurons nous hurler assez fort avant que les missiles « nucléaires
tactiques
 » ne viennent broyer nos frères et nos sœurs iraniens et
iraniennes en marquant le début de ce XXIme siècle du pire stigmate de
la barbarie perpétuée ?

Jacques Richaud 16 septembre 2007


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois