Aminatou Haidar en grève de la faim pour rentrer au Sahara Occidental

mercredi 9 décembre 2009
popularité : 2%

Ses admirateurs la surnomment la « pasionaria ». Elle, se dit prête à mourir pour ses convictions. Aminatou Haidar, 42 ans, militante pour l’indépendance du Sahara occidental, entamait lundi son 22ème jour de grève de la faim pour protester contre son expulsion vers l’Espagne par les autorités marocaines.

Le visage émacié de la militante hante les médias espagnols. Elle est devenue pour Madrid un vrai casse-tête diplomatique. Aminatou Haidar rejette toute assistance médicale et refuse de suspendre sa grève comme de quitter le hall de l’aéroport de Lanzarote dans les îles Canaries, où elle a installé son QG, tant qu’elle ne rentrera pas chez elle, au Sahara occidental.

Aminatou Haidar a atterri à Lanzarote le 14 novembre, après que les autorités marocaines lui ont retiré son passeport et refusé l’entrée sur leur territoire. En cause, selon l’indépendantiste, l’inscription « Sahara occidental » comme lieu de résidence sur sa fiche d’aéroport plutôt que Maroc. Le Sahara occidental, ancienne colonie espagnole, est administré par le Maroc depuis son annexion en 1975. Le front indépendantiste du Polisario, lui, réclame l’indépendance de cette région.

Le Maroc a refusé le week-end dernier d’autoriser le retour d’Aminatou Haidar. Pour le ministre des Affaires étrangères, Taïeb Fassi Fihri, l’activiste ( !) s’est mise elle-même dans cette situation et « doit assumer seule les conséquences juridiques et morales de son comportement ». Aminatou Haidar, elle, refuse d’accepter le statut de réfugiée politique ou la nationalité espagnole que lui offre Madrid. Son état de santé se dégrade. Un troisième expert médical a été mandaté hier pour décider d’une éventuelle hospitalisation forcée.

La crise diplomatique n’est pas loin. Dimanche, le chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodríguez Zapatero, a déclaré que son pays connaissait des « difficultés » avec le Maroc sur ce dossier. Côté marocain, l’émergence, ces dernières années, de figures comme Aminatou Haidar agace le régime. Ces pacifistes « activistes de l’intérieur » ( !), comme les surnomment les Marocains, parcourent le globe pour demander le respect des droits de l’homme et l’indépendance de cette région, égratignant l’image officielle.

Dans un discours prononcé début novembre pour le 34ème anniversaire de l’annexion du Sahara occidental, le roi, Mohamed VI, a réaffirmé le caractère marocain de cette région contestée et menacé de poursuivre ceux qui prétendent le contraire : « On est patriote ou on est traître ».

(Mardi, 08 décembre 2009 - Avec les agences de presse)

aloufok.net


Commentaires

Logo de Ahmed Salem
Aminatou Haidar en grève de la faim pour rentrer au Sahara Occidental
mardi 15 décembre 2009 à 12h36 - par  Ahmed Salem

Je trouve dommage que l’on s’intéresse à une opportuniste sans envergure et qui n’a ni représentativité ni support dans la région du Sahara Occidental. La preuve est que le Sahara Occidental n’est pas en feu et en sang comme elle l’aurait souhaitée, elle et ses sponsors intellectuels et financiers. Quelle honte de la qualifier de Gandhi !! C’est une insulte au peuple indien et à ses valeurs de paix et de spiritualité. Gandhi n’a pas touché un penny pour compenser ses années de lutte. C’était un homme de grande foi et de grandes idées. C’est loin d’être le cas de Aminetou Haidar. Elle a jouit de tous ses droits en tant que marocaine. Elle se permettait d’aller prêcher le séparatisme dans les 4 coins du monde et revenir en paix à Laâyoune. Elle a reçu toutes les organisations internationales de défense des droits de l’homme à Laâyoune. Cette hurluberlue n’est même pas née dans la région du Sahara Occidental. Elle n’est même pas concernée par le conflit en réalité. Comme la plupart des quelques séparatistes vivant dans la région du Sahara Occidental. Je trouve dommage que l’on s’intéresse plus à cette dame qu’aux 50.000 sahraouis sans voix ni défenseurs qui vivent dans les camps de la honte à Tindouf sous l’oppression et la persécution que seule la résignation justifie (la résignation à cause de la menace et l’oppression, quel sentiment horrible de nos jours !). Nos amis occidentaux ne savent pas, certains ne veulent pas savoir pour des raisons et des motivations qui les concernent, que Aminatu Haidar pourrait tenir encore un an. Pour la simple et bonne raison qu’elle ne fait pas la grève à 100%. Il faut vraiment être bête et stupide de croire que Aminatou se laissera mourir. Elle est trop fière pour ca. De plus, le Front Polisario et l’Algérie ont encore besoin d’elle pour attiser la mèche des droits de l’homme dans la région du Sahara occidental. Comment expliquez-vous que devant la presse, cette belle dame se met sur une chaise roulante et que dès que les médias s’en vont, elle reprend ses activités le plus normalement du monde en marchant et en parlant au téléphone à ses sponsors intellectuels et financiers. Je trouve que cette mascarade a assez duré et qu’il est temps que cette hurluberlue admette ses heures et reconnaisse à nouveau ses origines marocaines comme celles de ses ancêtres. L’occident est en train d’idéaliser une dame sans envergure et sans idées ! Nous allons finir par ne plus croire en les valeurs occidentales !

Logo de Ahmed Salem
mardi 15 décembre 2009 à 18h55 - par  Michel Berthelot

Monsieur,

Votre mépris à l’égard de cette personne simplement parce qu’elle ne partage pas vos idées n’a d’égal que la mauvaise foi avec laquelle vous contestez son droit légitime à penser et agir différemment.

Votre hypocrisie à encenser Gandhi dont d’évidence, par votre comportement, vous ne partagez ni la sagesse ni la philosophie n’a d’égale que votre ignorance et votre méconnaissance de sa pensée.

D’autre part, ce que vous nommez péjorativement « séparatisme » s’appelle plus exactement « Droit des peuples à disposer d’eux-mêmes » . Le royaume du Maroc ignore aujourd’hui avec arrogance cette légitime requête après l’avoir lui-même sollicitée humblement et « opportunément » à une époque ancienne auprès de ses différents protecteurs !

Enfin, cette hurluberlue, ainsi que vous l’appelez avec tant de dédain, n’a que faire des réflexions d’un absolutiste misogyne et malencontreux de votre espèce. Et qu’importe vos récriminations, de toute façon ce ne seront assurément pas vos venimeuses jérémiades qui empêcheront le destin du Sahara Occidental de s’accomplir le moment venu.

Agenda

<<

2019

 

<<

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois