Association Emmaüs : Les raisons de la colère

jeudi 7 janvier 2010
popularité : 2%


L’association Emmaüs ? Une petite entreprise qui ne connaît pas la crise : un matelas de plusieurs millions d’euros en guise de trésorerie, une réorganisation interne en territoires dont le coût s’élève à plus d’un million et demi d’euros. Soit ! La Société Anonyme Emmaüs se porte bien… Pour autant tout va-t-il pour le mieux dans le meilleur des mondes de l’insertion ?

Dialogue social virtuel : on n’en veut plus !

Entre une délégation générale aux abonnés absents, une direction des ressources [pas toujours] humaines qui rêve de réécrire le code du travail à sa sauce et un conseil d’administration loin, très loin, des réalités du terrain, le dialogue social à Emmaüs se bafoue en toute quiétude. Verrouillage de l’information - maintenir les salarié-e-s dans l’ignorance, c’est moins dangereux et plus reposant –, absence de négociation sérieuse et loyale, droit syndical réduit à la portion congrue (zéro moyen), la coupe est pleine. Des faits ? Une DRH qui quitte la table des négociations sur le droit syndical le 29 octobre dernier, un représentant SUD au comité d’entreprise exclu par la direction le 24 novembre, refus de la présence des délégué-e-s syndicaux au conseil d’administration, courriers adressés au délégué général et aux membres du CA restés lettres mortes…

Dégradation des conditions de travail au détriment du travail social

Usage abusif et permanent de contrats précaires (CDD, intérim), exploitation des compagnons, sous-effectif chronique dans les services, plannings déshumanisants, inégalité des rémunérations, disparité des statuts. Salarié-e-s isolé-e-s confrontées à des situations de violence, usure professionnelle, management par le stress. L’association a toujours attendu de ses salarié-e-s qu’ils soient plus militant-e-s que salarié-e-s. Et pourtant elle fonctionne de plus en plus comme une entreprise privée ne s’interdisant aucune méthode de management.

UNE MOBILISATION COLLECTIVE S’IMPOSE !!!

Contact : Latifa ABED, Déléguée CGT, Tel : 06 83 56 34 57/Email : Ecrire à Cgt Emmaus


Touré ALIOUNE, Délégué FO, Tel : 06.89.63.08.23
Claudine BOURGEOIS, Déléguée SUD, Tel : 01 42 09 40 26 / Email : Ecrire à Deleguesud Emmaus


Philippe CABANES, Représentant SUD, Tel : 06.37.74.44.61/Email : philcabanes


Copie : Membres du CA, délégué général Didier CUSSERNE, Inspection du travail, DDEFP, DREFP, Médecine du travail, DDASS
Voir aussi : Emmaüs : Piège à pauvres ?

ballaciao.org


Commentaires

Logo de Gilles Lecoq
Association Emmaüs : Les raisons de la colère
jeudi 7 janvier 2010 à 11h14 - par  Gilles Lecoq

Bonjour,

Intéressant et tragique, le Marché de la Misère a encore un bel avenir ici et ailleurs !!
Business is Business et l’argent n’a, paraît-il pas d’odeur !!

Lu également l’article attaché en bas de page, les rémunérations des "Patrons" de cette "organisation" sont proprement scandaleuses au regard de ce qui tombe dans l’escarcelle des vrais travailleurs, là aussi, cela ne différencie guère des méthodes de management des autres "entreprises".
Cela donnerait plutôt envie de gerber qu’autre chose, mais une question me vient à l’esprit, les Restos du Coeur sont-ils eux aussi tombés dans ce même schéma ???

Toujours est-il que je souhaite de tout mon coeur Bon Courage aux protagonistes de cet Article, ils le méritent amplement !!
G.Lecoq

Agenda

<<

2019

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Hopitaux en danger

jeudi 19 avril 2018