Altermonde-sans-frontières
Accueil du siteInternationalAmérique du SudVenezuela
Dernière mise à jour :
samedi 30 août 2014
Statistiques éditoriales :
20754 Articles
120 Brèves
24 Sites Web
981 Auteurs

Statistiques des visites :
2627 aujourd'hui
5648 hier
6273892 depuis le début
   
Brèves
Palestine
jeudi 8 décembre
 
Le Pr. Oberlin est entré dans la bande de Gaza !
vendredi 10 juillet

Quand le Pr. Christophe Oberlin estime être dans son droit, difficile, même pour les Israéliens, de se mettre en travers de sa route. Après 4 jours de refus consécutifs de la part du gouvernement israélien, le chirurgien de renommée internationale est entré ce matin dans la bande de Gaza et s’est aussitôt mis au travail à l’hôpital Khan Younès avec 3 autres médecins de son équipe.

Il a fini par rentrer jeudi à 11 H 30 dans la Bande de gaza, après avoir squatté pendant 4 jours devant le poste frontière d’Erez et avoir appelé la terre entière pour réussir à tenir ses engagements.
Dès cet après-midi, il était au travail, aux côtés du Dr. Mohamed Rantissi, pour une longue série de consultations, qui ont pris du retard, et qui seront suivies d’interventions chirurgicales liées à des blessures infligées par l’armée israélienne à la population palestinienne pendant l’opération élégamment nommée "plomb durci".
Il dispensera ensuite aux médecins palestiniens un enseignement dans sa spécialité, comme il le fait à chacune de ses missions.

Il a fallu notamment l’intervention de Me Gilles Devers, qui a engagé des procédures, déposant plainte auprès du ministre français des affaires étrangères, pour que le gouvernement israélien soit obligé de céder. Tandis que le journal La Croix et la radio France Info faisaient état de la situation de cette équipe chirurgico-médicale bloquée par l’armée israélienne au poste frontière d’Erez, l’ambasseur d’Israël appelait Frédéric Barrère à France Inter, pour demander qu’il renonce à traiter cette information !

 
les vigiles veillent sur l’Amérique
jeudi 30 avril

D’après le Washington Post, le recours à des entreprises privées de gardiennage pour maintenir l’ordre est en pleine recrudescence aux États-Unis.

Les flics privés de la société Blackwater et consorts, dont la réputation n’est plus à faire, notamment en Irak, sont désormais deux fois plus nombreux que les policiers assermentés dans les villes américaines.

 
Le boycott d’israël adopté par le Congrès des Syndicats écossais !
jeudi 23 avril

Le Congrès des syndicats écossais, actuellement réunis à Perth, vient d’adopter la motion concernant le Boycott, le Désinvestissement et les Sanctions (BDS) à l’encontre d’Israël.

C’est à une écrasante majorité de votes à mains levées que le Congrès des Syndicats Ecossais (Scottish Trade Union Congress STUC), vient de voter ce mercredi cette motion BDS.
Elle a été proposée aux votes par une délégation du syndicat qui s’était rendue en Palestine récemment.

Une décision importante, qui suit celle du congrès des syndicats irlandais qui avaient adopté cette motion dès 2007, et qui devance, espère-t-on, celle du Congrès des Syndicats Britanniques (TUC) qui doit se réunir prochainement.
Une progression inexorable de la prise de conscience de la société civile sur la menace que fait peser Israël sur le peuple palestinien et sur le droit en général.

CAPJPO-EuroPalestine

 
Israël refoule un navire d’aide faisant route vers Gaza
jeudi 15 janvier
La marine israélienne a refoulé un navire battant pavillon grec et transportant de l’aide destinée aux Palestiniens de la bande de Gaza, rapportent des militants.
Le navire, à bord duquel se trouvaient 21 personnes, a été intercepté à une centaine de milles nautiques au nord-est de Gaza, a déclaré Houwaida Arraf, l’une des organisatrices de la mission du Mouvement Gaza libre, basé aux États-Unis.
"Ils (les navires israéliens) sont venus tout près et ont menacé d’ouvrir le feu sur nous si nous poursuivions notre route", a dit Arraf à Reuters à bord du bateau d’aide, qui retourne actuellement à Chypre.
"Ils nous ont cernés avec leurs quatre navires de guerre, et il était très difficile de naviguer. Ils ont dit qu’ils auraient recours à tous les moyens pour nous tenir à l’écart de Gaza", a dit la militante.
Mercredi, Israël avait déjà ordonné à un navire iranien transportant une aide humanitaire aux Palestiniens de faire demi-tour.
 
Bourrage de crâne contre le Venezuela : Chavez veut-il vraiment contrôler Twitter ?
mercredi 17 février 2010

popularité : 2%

Par Thierry Deronne

La planète Internet est en émoi. Un article qui circule actuellement (boingboing.net), et dont la teneur est reprise par de nombreux autres sites, donne le frisson : Chavez voudrait filtrer le net ! Comme il voudrait bâillonner les médias privés, c’est-à-dire 80 % des titres de presse et des stations de radio et de télévision qui le vilipendent quotidiennement. Voyons les choses de plus près.

Les groupes de l’opposition vénézuélienne sont actuellement déchaînés contre le président Chavez et réclament sa démission. Comme s’il n’avait pas été élu démocratiquement il y a un peu plus de deux ans, et avec un score supérieur à ceux obtenus par Barack Obama et Nicolas Sarkozy. Les appels à manifester ont été diffusés en grande partie via Twittter qui est inondé de messages de ces groupes de droite selon lesquels Hugo Chavez aurait dit : “Twitter est un instrument du terrorisme”.

Quiconque procèdera à une enquête minimale constatera que la source primaire de cette « information » est la version en espagnol du site ReadWriteWeb, propriété d’une entreprise nord-américaine. Dans le texte en question, on ne trouve cependant aucune référence au moment ou au lieu où le président vénézuélien aurait prononcé cette phrase. Personne ne s’est donné la peine d’en vérifier l’authenticité. Au contraire, le faux a rebondi d’un site sur l’autre et alimenté Twitter. Non seulement Chavez n’a rien dit de semblable, et encore moins demandé une loi pour contrôler Twitter, mais bien au contraire, il a encouragé ses partisans à en faire usage !

Qui a réellement affirmé que « Twitter est un instrument pour le crime ? ». C’est un tribunal de Pennsylvanie dans un procès intenté à un militant, Elliot Madison, accusé d’avoir utilisé son téléphone portable pour informer les manifestants du dispositif policier mis en place autour du Sommet du G-20 à Pittsburgh. Twitter s’est révélé être un bon outil de mobilisation en faveur de la démocratie, au Honduras, mais aussi contre elle, au Venezuela.

Dans ce pays, et depuis plusieurs années, le gouvernement a beaucoup investi dans l’accès des catégories populaires à l’outil Internet, en multipliant les "infos-centres communautaires". Il a imposé l’usage des logiciels libres dans toute l’administration publique. Un des "gourous" de la communauté du logiciel libre, Richard M. Stallmann, recommande d’ailleurs que l’on étudie les avancées du Venezuela dans ce domaine : somoslibres.org

La dose quotidienne de faux contre Chavez et la Révolution bolivarienne a augmenté dans des proportions telles qu´il est impossible de les démentir tous. Si tant de sites dits “alternatifs” utilisent comme sources des médias liés à de grands intérêts commerciaux et politiques comme Semana en Colombie, Fox aux Etats-Unis, El Pais en Espagne, TF1 en France, comment le citoyen peut-il encore décemment s’informer ?

Pour éviter que des révolutions démocratiques soient la cible de cette désinformation bien huilée, qui prépare des coups d’État semblables à ceux qui renversèrent Allende ou Zelaya ; pour que les gouvernements progressistes d’Amérique latine ne soient pas en permanence mis au banc des accusés, il est plus que temps que les forces de gauche (notamment en France) inscrivent enfin dans leur programme, et de manière centrale, la démocratisation du système médiatique

Tout comme Hugo Chavez, la présidente argentine Cristina Fernandez, Rafael Correa et Evo Morales se sont fait traiter récemment de "liberticides" parce qu´ils tentaient de ménager quelques espaces démocratiques dans le monde capitaliste de la communication. Lorsqu’on évoque cette question en Europe, la gauche et la plupart des journalistes font des réponses évasives ou se taisent. Pourtant une démocratie authentique, et la survie d’une gauche et d’un journalisme dignes de ce nom, ne peuvent exister sans un pluralisme médiatique radio-TV-écrit. On pourrait imaginer un équilibre du type 40 % de médias associatifs, 40 % de médias publics participatifs, et 20% de médias commerciaux.

Des mensonges comme ceux concernant Twitter, à propos desquels les autorités vénézuéliennes sont en permanence sommées de s ‘« expliquer », sédimentent jour après jour les prétextes que cherche la droite pour renverser des gouvernements progressistes. En Amérique latine, sa base sociale est faible, mais les grands médias nationaux et internationaux la confortent dans ses velléités d’anéantir des expériences qui échappent à l’ordre néolibéral.

La véritable question, en forme de rideau de fumée, n’est pas de savoir si Chavez veut « filtrer le net ». Elle est de savoir quand la gauche aura enfin le courage de s´attaquer à la dictature médiatique.

Thierry Deronne, Caracas,
pour Mémoire des Luttes (France).

legrandsoir.info

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Nouvelle loi du travail au Venezuela : un pas de plus vers la vraie vie
    7 mai 2012

  2. Chavez, poil à gratter des libéraux
    18 août 2004

  3. Chavez, Nasser et Lumumba ensemble
    16 septembre 2007

  4. Si RCTV avait été française, elle n’aurait pas vécu cinq minutes !
    14 juin 2007

  5. Venezuela : plus je lis les menteurs, plus j’aime Bolivar.
    17 juillet 2007

  6. Hugo Chávez et la réforme constitutionnelle
    4 septembre 2007

  7. L’homme que Bush veut abattre
    9 août 2007

  8. Globovisión ou l’incitation à l’insurrection
    9 juillet 2007

  9. Vénézuela : l’opposition tente de provoquer une crise alimentaire
    4 mars 2007

  10. Chavez : Provocateur ou champion de l’anti-impérialisme ?
    22 novembre 2006

  11. La dette du Venezuela à l’égard de Cuba
    25 octobre 2007

  12. Venezuela : provocations contre-révolutionnaires
    12 novembre 2007

  13. La nouvelle artillerie royale
    20 novembre 2007

  14. De l’intelligence des ânes
    22 novembre 2007

  15. Pourquoi la popularité du président Chavez continue de monter
    31 décembre 2011

  16. Chavez, le référendum et l’intelligence des ânes
    2 décembre 2007

  17. Opération tenaille
    2 décembre 2007

  18. Marée rouge à Caracas en soutien à Chavez
    2 décembre 2007

  19. Regard sur le référendum vénézuelien
    4 décembre 2007

  20. Rejet de la réforme de la Constitution au Venezuela : un « camouflet » ?
    7 décembre 2007

  21. Venezuela : que signifie la défaite du référendum ?
    10 décembre 2007

  22. Une défaite peut apprendre davantage que dix victoires
    11 décembre 2007

  23. Chavez dénonce une guerre en préparation
    1er février 2008

  24. L’économie, talon d’Achille du Venezuela
    2 février 2008

  25. Washington et Bogota contre Hugo Chavez
    16 février 2008

  26. Hugo Chavez accentue les initiatives d’inclusion sociale
    28 décembre 2011

  27. La déclaration de Caracas
    4 avril 2008

  28. Chavez nationalise SIDOR...
    17 avril 2008

  29. L’aventure de la démocratie participative au Venezuela
    3 septembre 2012

  30. Alerta Venezuela
    21 mai 2008

  31. Le Venezuela nationalise SIDOR, la sidérurgie
    16 juillet 2008

  32. Chavez, le peuple et les « pitityankees »
    10 septembre 2008

  33. Venezuela : Une victoire au goût très amer
    2 décembre 2008

  34. Venezuela : vague d’intimidations...
    5 décembre 2008

  35. Le Venezuela expulse l’ambassadeur d’Israël
    8 janvier 2009

  36. Chronique d’une histoire chaviste annoncée
    5 mars 2009

  37. Le Venezuela, une menace imaginaire
    7 mars 2009

  38. La bataille du riz au Venezuela...
    19 mars 2009

  39. L’opposition vénézuélienne et la démocratie
    15 avril 2009

  40. Au Venezuela, la bataille populaire pour démocratiser le “latifundio ? des ondes.
    10 août 2009

  41. Venezuela : cerros, favellas, ordures et médias
    21 novembre 2009

  42. Venezuela : Ceci n’est pas un soutien populaire !
    30 janvier 2010

  43. Référendum révocatoire
    5 février 2010

  44. Bourrage de crâne contre le Venezuela : Chavez veut-il vraiment contrôler Twitter ?
    17 février 2010

  45. La bataille Venezuela
    15 septembre 2010

  46. Début d’une nouvelle offensive contre l’oligarchie capitaliste
    30 décembre 2010

  47. Elias Jaua : "Il ne peut y avoir de changements sociaux sans confrontation avec le capital"
    9 mai 2011

  48. Retour au Venezuela
    30 août 2011

  49. L’« Horreur chaviste »
    27 février 2012

  50. Hugo Chavez, un homme à abattre
    28 février 2012

  51. Comment habiller le libéralisme en « progressisme » au Venezuela
    28 mai 2012

  52. Lula vote Chavez
    16 juillet 2012

  53. L’« horreur chaviste » !
    19 août 2012

  54. Pourquoi le Venezuela se retire de la Commission interaméricaine des Droits de l’Homme
    26 août 2012

  55. Dossier Venezuela : Les Années Chávez
    1er septembre 2012

  56. Rude choc pour les antichavistes primaires
    20 octobre 2012

  57. Hugo Chavez face à sa maladie
    15 décembre 2012

  58. Quand s’éloigne le bruit de la pluie sur les toits de carton
    19 décembre 2012

  59. Pas de vacance du pouvoir au Venezuela et un vaste soutien régional et populaire
    12 janvier 2013

  60. Chavez, aussi vivant que le peuple vénézuélien
    7 mars 2013

  61. Chavez : regardez France 2, vous saurez tout
    11 mars 2013

  62. Venezuela : complot américain pour faire tuer le chef de l’opposition, selon Maduro
    22 mars 2013

  63. Aucun doute : Otto Reich était bien derrière le plan d’attentat visant Capriles
    25 mars 2013

  64. Premier acte de politique étrangère du gouvernement Maduro : défendre les Droits du peuple palestinien
    20 avril 2013

  65. Le Vénézuéla lance l’alerte à propos des faux-nez créés par la CIA
    22 juin 2013

  66. Venezuela : coup de projecteur sur les zones d’ombre médiatiques
    23 février 2014

  67. 50 vérités sur Hugo Chávez et la Révolution bolivarienne
    12 mars 2013