Altermonde-sans-frontières
Accueil du siteCulture tous azimutsLa gerbe du jour
Dernière mise à jour :
mercredi 3 septembre 2014
Statistiques éditoriales :
20786 Articles
120 Brèves
24 Sites Web
983 Auteurs

Statistiques des visites :
2024 aujourd'hui
8537 hier
6300235 depuis le début
   
La gloire et la fierté de notre République des Droits de l’Homme
(Évacuation de familles sans logement à la Courneuve)
samedi 31 juillet 2010

popularité : 1%

Ce qui est inconcevable, c’est que des fonctionnaires français acceptent d’accomplir ce genre de mission sans barguigner, donc sans états d’âme et sans problèmes de conscience. Probablement que lors d’un Nuremberg de la chasse aux étrangers ils se justifieraient, cette fois encore, en déclarant qu’ils n’ont fait qu’obéir aux ordres ! (M. B.)



Evacuation de familles sans logement à la Courneuve
envoyé par Mediapart. - L’actualité du moment en vidéo.
 

Répondre à cet article
Messages de forum :
A qui profite le crime ?
samedi 31 juillet 2010
par  groucho

Pour qui travaille cette Police ?

En premier lieu, il est inutile de qualifier ces gens en uniforme qui maltraitent ces pauvres. Chacun sait que ces policiers de la Police Nationale obéissent toujours aux ordres, par définition de la fonction, par définition du corps, notre histoire nous le raconte et parfois c’est abominable. Cela est et cela perdure. Reconnaissons que certains policiers s’en insurgent, le système fait que non seulement cela ne change rien mais encore cela les pénalise. La peur est incompatible avec les libertés.

Ma contribution cherche une réponse à la question ordinaire : à qui profite le crime ? Je ne parle pas du pouvoir en place, qui, aux abois, cherche l’immolation de victime émissaire, non je cherche au-delà, qui a besoin de ce gouvernement ? Pas la très grande majorité des français qui soit ne vote plus soit désapprouve explicitement cette clique. Nous avons vu combien la volonté du souverain, la population des citoyens, faut-il le rappeler, est respectée (Traité UE, OGM, nucléaire, ...).

Comment ces crimes sont-ils possibles ?

On voit bien d’un coté les vains efforts du gouvernement pour étouffer les clameurs, de fait le spectacle de cirque qu’il nous offre en continu ne trompe plus personne, et de l’autre les soubresauts précèdent l’effondrement inévitable d’un système capitalo-libéro-financier, dévastateur, prédateur et suicidaire.

Pourquoi s’entêter dans la défense d’un Système qui a démontré à tous ses effets délétères ?

Combien de temps de vie devrons-nous attendre ? Et serons-nous assez patients ? Dans quelles guerres devrons-nous mourir sacrifiés avant que les ’riches’ ne lâchent le pouvoir qu’ils ont accaparé en douce ?

Après avoir déporté nos usines dans des pays esclavagistes, c’est à dire sans protections sociales, après avoir accepté le chômage de masse, il restait ici, quelques fonctionnaires et salariés ayant des droits et des avantages ! Les premiers, en principe au service de la population, sont laminés, les autres esclavagisés et privés de la plus grande part de la richesse qu’ils produisent. Le rendement du capital augmente plus vite que les salaires, les impôts des entreprises et des plus riches diminuent ! Les très grosses entreprises sont moins imposées que les autres etc ... Tout démontre un gouvernement par et pour une seule classe de privilégiés qui de plus se gavent outrageusement.

Pour améliorer une situation désastreuse pour les entreprises (les bénéfices s’envolent), les nouvelles lois du travail permettent maintenant aux entrepreneurs de discuter d’égal à esclaves.

Les nouvelles lois de l’éducation nationale permettent de choisir entre l’éducation nationale en deserrance et le merveilleux système d’éducation privée, si efficace et bien adapté aux entreprises et aux riches.

Les nouvelles lois du système judiciaire qui garantissent que les lois seront respectées par les juges et la police, par un contrôle sans faille de l’exécutif ...

Les nouvelles lois du système de santé qui garantissent à tous des soins meilleurs pour les riches dans les cliniques privées et les secteurs privés des hôpitaux et des tsoins-tsoins au rabais pour pour ces salauds de pauvres.

Les nouvelles lois répressives qui donnent aux forces de l’ordre de maintenir l’ordre du profit privé, alors que l’État s’endette pour ces salauds de pauvres et étrangers qui pillent la France. Ah, ça y est, je l’ai dit. Plus fort que moi.

La police, les écoles, les hôpitaux, les entreprises, les cours judiciaires (la justice ?) ont été adaptés à une économie moderne qui rend les peuples et les individus heureux, la planète encore plus agréable.

Si il existe encore des pauvres et des miséreux qui ne sont pas contents, il est normal que la Police de la République française intervienne, il ne faudrait pas risquer de déstabiliser un si bel édifice, si respectable.




Répondre à ce message Fil de discussion

La gloire et la fierté de notre République des Droits de l’Homme
samedi 31 juillet 2010
par  Cargol

Vive la France qu’il disait...

Les "poulets" sont bêtes c’est bien connu, faut pas demander à ces marionnettes une réflexion sur leurs agissements, si ils désirent être ce qu’ils sont la plupart diront "c’est par vocation...vous comprenez ?..."

Moi je me demande ce que font les badauds, les jeunes, les voisins de quartiers, les commerçants, les administrées... ? Que font tous ces gens qui habitent ce quartiers pour éviter les débordements ignobles, honteux et cruel qui se passent au pas de leurs portes ?




Répondre à ce message Fil de discussion