Le redoutable vaccin anti-grippe

jeudi 20 septembre 2007
par  Dr Marie-Hélène Groussac
popularité : 1%

La campagne 2008 de vaccination anti-grippe va démarrer dans quelques jours selon les informations livrées, hier soir, par la télévision, TF1 en l’occurrence.

Il est bon, de ce fait, de prendre connaissance, et de façon urgente, de cette analyse du docteur Marie-Hélène Groussace. A son propos, on m’a reproché de ne passer que des informations de ce médecin. Je veux donc faire une courte mise au point :
- Premièrement : J’ai totalement confiance en cette femme courageuse qui n’hésite pas à mettre sa vie en jeu pour nous prévenir des dangers graves que nous courrons ;
- Deuxièmement : Tout le monde peut imaginer et comprendre que, compte tenu des risques réels sur leur propre vie, très peu de médecins ou chercheurs peuvent nous informer. Le courage n’est pas le fait de tout le monde. Et puis, beaucoup ont des familles à protéger. De ce fait, il est normal que nous ayons peu de diversité d’auteurs. Mais en fouillant un peu sur internet on peut trouver d’autres documents allant dans le même sens, notamment des textes américains ou canadiens.

Jean Dornac


Les redoutables vaccins anti grippe dont on ne parle qu’en coulisse.

Nos amis les retraités en danger de dégénérescence

L’ouverture hier (13 novembre 2006) à Stockholm de la cérémonie des Prix Nobel a vu le prix de Médecine attribué à deux chercheurs américains, Andrew Fire et Craig C. Mello, pour leur découverte des mécanismes biologiques contrôlant les flux d’informations génétiques. Leurs travaux originaux portaient sur l’étude des ARN interférence double brin chez le nématode Caenorhabditis elegans.

Le prix Nobel de Médecine et Physiologie 2006, sur l’ARN interférence, explique comment une régulation du noyau et donc des gènes des cellules, est exercée par des ARN double brin. Ces doubles ARN bloquent sur la chaîne d’ADN certains gènes.

Le vaccin anti-grippe est constitué de fragments d’ARN double brin, il bloque donc certains gènes. Ce dernier, injecté à des personnes âgées, dont les gènes des cellules se ralentissent ou diminuent leur production, va donc bloquer certains gènes déjà déficients,comme exposé par le prix Nobel.

Il en résulte un fonctionnement anormal des cellules, au premier plan desquelles les neurones ! D’où la floraison actuelle grandissante des cas d’Alzheimer qui grèvent le budget et la vie des citoyens et qu’on tend à nous faire croire inéluctable et pourvoyeuse d’emplois !

Faire à gogo du vaccin anti-grippe est aussi grave que le vaccin hépatite B. Le faire chez le nourrisson comme c’est programmé (élections présidentielles obligent !) va entraîner, c’est prévisible, des maladies par arrêt de fonctionnement de certains types cellulaires mais surtout va retentir sur les neurones, complétant le programme de dégénérescence de la population entamé par le vaccin hépatite B !

Dr M-H Groussac – Recherches en Biologie Moléculaire
Dc Christian Velot Maître de conférence – Génie Génétique
Professeur Herzog – Cancérologie

Et bien d’autres chercheurs et scientifiques de haut niveau.

Document transmis par le Dc Groussac le 12/11/06 à Mr Tomana Hibakusha « irradié pour la France » et publié sur son site lescobayesdelarépublique.fr le 14/11/06

Note

Précisions sur les vaccins anti-grippe : en 2005, 11 vaccins étaient utilisés.
7 comportent des doubles ARN : Fluarix, Immugrip, Mutagrip, Prévigrip, Vaxigrip (1+2)
N’en comportent pas : Agrippal, Fluvirine, Gripguard, Influvac, MHG

L’Hydroxyde d’Aluminium

L’Hydroxide d’Aluminium est un adjuvant des vaccins destiné à stimuler la réponse immunitaire. L’Aluminium est présent dans 25 vaccins couramment utilisés en France, dont les vaccins diphtérie, tétanos, polio, ainsi qu’hépatite A et B (650 à 1250 mg par dose, alors que les normes européennes fixent son seuil à 15 mg par litre (sachant qu’au-delà il y a toxicité et risques d’effets secondaires graves). Source : www.e-monsite.com/aluminiumetvaccins


Commentaires

Logo de Pierre M. Boriliens
mardi 18 mars 2008 à 00h31 - par  Pierre M. Boriliens

"Le vaccin anti-grippe est constitué de fragments d’ARN double brin, il bloque donc certains gènes. Ce dernier, injecté à des personnes âgées, dont les gènes des cellules se ralentissent ou diminuent leur production, va donc bloquer certains gènes déjà déficients,comme exposé par le prix Nobel.
Il en résulte un fonctionnement anormal des cellules, au premier plan desquelles les neurones ! D’où la floraison actuelle grandissante des cas d’Alzheimer qui grèvent le budget et la vie des citoyens et qu’on tend à nous faire croire inéluctable et pourvoyeuse d’emplois !"

Les Nobels ont-ils démontré que l’ARN double brin était capable de traverser la barrière méningé, puis la membrane cellulaire ? Ça m’étonnerait, et je crois même que c’est faux (je n’ai pas vérifié, je peux donc me tromper). Quand bien même, ont-ils démontré que n’importe quel double brin d’ARN était capable d’interagir avec de l’ADN ? Ça m’étonnerait et ce serait en contradiction flagrante avec les bases les plus élémentaires de la biologie moléculaire (ça existe, et ce n’est pas une invention du complexe militaro-bio-etc).

Il s’en suit que "Le vaccin anti-grippe est constitué de fragments d’ARN double brin, il bloque donc certains gènes" est une assertion au moins non démontrée, et probablement fausse. Du coup, les conclusions que l’auteur en tire sont au moins non démontrées.
En tous cas, je trouve que les approximations de ce genre et les entorses à la logique la plus élémentaire sont les meilleurs moyens de discréditer un combat éventuellement pertinent.
Je précise que je suis absolument opposé à l’économie comme critère de décision (ie : je ne suis pas payé pour ce que je dis). Si une thérapie fait ses preuves, elle doit être accessible à tous, même si elle est chère. En revanche, le profit escompté ne doit jamais (pas seulement en médecine d’ailleurs) être un critère valide !
Et il se peut bien, mais pas pour les raisons invoquées ici qui ont plus vocation à noyer le poisson sous un jargon pseudo-scientifique destiné à faire peur plus qu’autre chose, que la vaccination systématique contre la grippe ne soit pas aussi utile qu’on le prétend...

Logo de kiboa
mardi 27 novembre 2007 à 13h56 - par  kiboa

Bonjour C. Gautier,

Oui bravo pour l’homéo. A titre d’information si cela peut aider d’autres personnes, prendre les deux " vaccins " suivants à 15 CH en alternance chaque début de semaine : Influenzinum, et sérum de Yersin. C’est redoutable d’efficacité !

Cordialement

Logo de gautier
lundi 26 novembre 2007 à 14h57 - par  gautier

Chers Amis

J’ai 75 ans, je ne me suis jamais
faite vacciner, je suis toujours vivante, lorsque je vois des amis, tous les ans vaccinés, avec grippe
bronchites graves, aprés avoir pris
connaissance de vos articles, je
comprends tout, je me soigne par HOMEO.. ; ;et prends beaucoup d’argile !!!!Un grand MERCI pour vos
connaissances C. Gautier

Agenda

<<

2015

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Annulation essais OGM de 2006

dimanche 30 novembre 2008

La Confédération paysanne vient enfin de se voir notifier à la suite des
recours déposés par le syndicat et d¹autres intervenants l¹annulation par
des arrêts successifs du Conseil d’État dans les dernières semaines de
toutes les autorisations d’essais OGM accordées en 2006.

Ainsi, Biogemma, Monsanto, Pioneer et Syngenta ont semé en 2006, 2007 et
pour certains en 2008 des essais aujourd’hui dépourvus de base légale.

Plus d’infos :
confederationpaysanne.fr

Le Collectif des Faucheurs Volontaires Rhône-Loire