Salaire de quoi ?

vendredi 17 décembre 2010
popularité : 2%

Par Jean-Michel Roustand

Il y a longtemps que les supporters ne peuvent plus se faire une idée de ce qu’empochent leurs champions préférés. Quand les revenus de certains se comparent aux PIB des pays les plus pauvres, la géographie ne sert à rien.

Même la brièveté des carrières sportives ne rend guère les choses plus compréhensibles. Et ce ne sont pas les quelques éléments de comparaison fournis hier par le gouvernement et le monde de la finance qui peuvent aider à imaginer ce qu’est un haut salaire.
D’une part, le gouvernement a annoncé que le smic ne bénéficierait d’aucun coup de pouce et augmenterait de manière mécanique. Soit une augmentation mensuelle de 16,90 euros. D’autre part, Proxinvest a calculé que le salaire moyen des patrons des entreprises du CAC 40 s’élève à 3,06 millions d’euros soit 190 smic annuels. Certes mais avant ou après l’augmentation du jour ? Car sur une telle somme c’est un gain de 38 532 euros par an soit plus que deux smic.

Les dépêches sont restées les mêmes. Aucune n’a précisé si l’on parlait de smic du matin ou de smic revalorisé. 188,190 ou 192 smic c’est du pareil au même, c’est juste pour nous donner un ordre de grandeur. Et ce n’est pas parce que les carrières des chefs d’entreprise sont plus longues que celles des sportifs que les choses sont moins incompréhensibles.

Surtout avec la notion de plafond socialement admissible. Soit un salaire équivalent à 240 smic. À 48 672 euros près. Mécaniquement bien sûr.

lunion.presse.fr


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Hopitaux en danger

jeudi 19 avril 2018