L’odeur de l’argent

mercredi 19 janvier 2011
par  Bruno Testa
popularité : 1%

Jusqu’à ce que Ben Ali prenne la fuite plus vite que quarante voleurs, la France ne voyait pas de mal à ce qu’il vienne faire fructifier son butin dans notre pays.

Et puis soudain, miracle, l’ami Ben Ali n’est plus un ami, et son argent devient soudainement suspect. D’où la séquestration de ses biens par le gouvernement français. Combien faudra-t-il attendre de temps encore pour que ce réflexe que l’on n’ose pas qualifier de vertueux soit désormais appliqué aux autres dictateurs qui pillent leurs pays ?

Car tous les dictateurs d’Afrique, qui ont de bons potes tant au gouvernement que dans l’opposition, ont fort bien compris une chose : au pays des Droits de l’Homme comme ailleurs, l’argent n’a pas d’odeur !

Bruno Testa
for lunion.presse.fr


Commentaires

Agenda

<<

2016

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Le loup est irréfutable

jeudi 31 décembre 2015