Blanc comme Contador

vendredi 18 février 2011
par  Bruno Testa
popularité : 2%

La règle du deux poids deux mesures ne s’applique pas seulement en politique. Elle s’applique partout où le pouvoir et l’argent (le pouvoir de l’argent pour faire court), sont en jeu.

Prenez Alberto Contador, aujourd’hui innocenté par la Fédération de cyclisme espagnole. Le coureur avait pourtant été contrôlé positif durant le Tour de France 2010. Mais rendez-vous compte ! Condamner Contador à un an de cessation d’activité, c’était prendre le risque de déboulonner une idole et de s’attirer les foudres du peuple espagnol.

Quant au Tour de France, c’était prendre le risque de le rendre moins attractif. Contador est donc aujourd’hui blanchi. De la même façon que l’on blanchit l’argent sale…

Bruno Testa
for lunion.presse.fr


Commentaires

Logo de Patrick Mignard
Blanc comme Contador
vendredi 18 février 2011 à 08h29 - par  Patrick Mignard

Et imaginez un instant que Contador ait été "mexicain" ! ! ! ! Vous voyez à peu près le scandale ?

Agenda

<<

2016

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
29123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Le loup est irréfutable

jeudi 31 décembre 2015