Fausse embellie sur le front de l’emploi

dimanche 1er mai 2011
popularité : 2%

Par Fa. Ab.


Le chômage a baissé de -0,8% (21 000 personnes) en mars pour les demandeurs d’emploi de catégorie A, mais a augmenté de +0,1% pour les catégories A, B et C (soit 4 700 personnes supplémentaires), selon le communiqué de la Dares publié mercredi 27 avril par le ministère en charge de l’Emploi.

Globalement, le nombre des demandeurs d’emploi de moins de 25 ans recule de -1,3%, tandis que celui des plus de 50 ans augmente de +0,4%. Le nombre de chômeurs de plus de cinquante ans augmente de +13% en un an. En France hexagonale, le nombre de demandeurs des catégories A, B, C inscrits depuis un an ou plus augmente de +0,4 % en mars 2011 (+12,7 % sur un an) et celui des inscrits depuis moins d’un an baisse de -0,1 % (-0,9 % sur un an).

À la page 10 de ce document, on peut lire parmi les motifs de sortie de Pôle emploi des catégories A, B, C que 45 000 chômeurs ont fait l’objet d’une radiation administrative (contre 44 000 en février 2011 ou 40 800 en mars 2010) et que 204 300 ont été radiés pour « défaut d’actualisation », contre 203 700 le mois précédent ou 198 100 le même mois de l’année passée. Par rapport au même mois de référence en 2010, voilà donc 10 400 demandeurs d’emploi supplémentaires qui soit ont été étourdis soit ont négligé de répondre à une convocation, par exemple. Étonnant…

La progression du chômage sur douze mois glissants est malgré tout de +0,7% pour la catégorie A et de +3,8% pour les catégories A, B et C.
Les services de Pôle emploi comptabilisaient fin mars 2.680.000 inscrits en catégorie A en France métropolitaine, 4.045.400 en catégories A, B, C et 4.306.200 en ajoutant les départements d’Outre-mer. Pour mémoire, la catégorie A concerne les demandeurs d’emploi n’ayant exercé aucune activité durant le mois de référence, et les catégories B et C les demandeurs d’emploi exerçant une activité réduite, mais tenus comme les précédents d’effectuer des « actes positifs de recherche d’emploi ».

Le nombre de personnes inscrites à Pôle emploi en catégories D et E s’établit à 591.100 en France métropolitaine fin mars 2011. En mars, le nombre d’inscrits en catégorie D diminue de 2,6 % et le nombre d’inscrits en catégorie E est en baisse de 0,1 %. Les catégories D et E, en stage, formation, emploi aidé ou autres, ne sont pas tenues de faire des recherches d’emploi.

Fa. Ab.

menilmontant.typepad.fr


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Hopitaux en danger

jeudi 19 avril 2018