Vaccins : quelle science ?

samedi 14 mai 2011
popularité : 2%

Nos « spécialistes » du ministère de la Santé sont-ils au courant de ces publications, ou font-il exprès de les ignorer ?

L’inefficacité des vaccinations est prouvée par des chiffres

Par Catherine J. Frompovich

Selon le très officiel CDC (Centre de Contrôle Américain des Maladies), ainsi que selon l’information émanant des centres officiels de surveillance et rapportés par Neil. Z. Miller dans Vaccine Safety Manual, à la page 140 : 90 % des personnes vaccinées contre la coqueluche en Ohio an 1993 ont contracté la maladie alors qu’elle a touché seulement 10 % des non vaccinés.

En ce qui concerne la rougeole, The New England Journal of Medicine, Volume 316, N°13, pages 771-774 (1987) rapportait que 99 % des personnes vaccinées au Texas en 1985 contre la rougeole avaient contracté la maladie alors que la rougeole n’a touché que 1 % des personnes non vaccinées.

Le CDC a, dans sa publication officielle (MMWR) du 26 mai 2006, pages 559-63, rapporté qu’en 2006, 92 % des vaccinés contre les oreillons aux Etats-Unis ont contracté la maladie contre 8 % des non vaccinés.

Le journal Pediatrics de 2004 (Vol. 113, N°3, pp.455-459) rapportait que, dans l’État d’Orégon, 97 % des personnes vaccinées contre la varicelle en 2001 ont contracté la maladie contre 3 % des personnes non vaccinées.

Les vaccinalistes disent que pour avoir une protection contre les maladies infectieuses, les enfants doivent se faire et refaire vacciner. Pourquoi ? Je pense que c’est là l’indication que les vaccinations ne procurent pas vraiment l’immunité souhaitée, comme les statistiques évoquées plus haut semblent bien démontrer.
Si les enfants doivent se faire et refaire vacciner, et sont malgré tout susceptibles de contracter les maladies pour lesquelles ils ont été vaccinés, la chose n’a guère de sens, et tout spécialement quand on prend conscience du nombre d’effets secondaires et des dommages qui suivent les vaccinations rapportés dans les documents VAERS du très officiel CDC, et quand on sait que 2 milliards de dollars ont été attribués en dédommagement aux victimes jusqu’en septembre 2010.

vactruth.com

Comme le disait si bien le Dr Robert. S. Mendelshon, pédiatre :
« La plus grande menace pour les enfants consiste dans les efforts dangereux et
inutiles qui sont faits pour éviter leurs maladies. Qu’un pédiatre ose mettre en cause ce qui constitue le cœur même de la pratique pédiatrique pourrait être comparé à un prêtre qui remettrait en cause l’infaillibilité du pape.
 »


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Hopitaux en danger

jeudi 19 avril 2018