Le mâle est fait

mardi 17 mai 2011
popularité : 1%

Par Jean-Claude Roussel

« Le pervers », « The great seducer », « No he Kahn’t » : ces quelques titres de la presse américaine, grinçants ou ironiques, prélevés au hasard sur la vague déferlante médiatique qui a suivi l’arrestation de DSK, ne laissent malheureusement aucun doute sur l’une des conséquences de cette détestable affaire. Que le patron du FMI ait réellement tenté de violer une femme de chambre ou qu’il s’agisse d’un sinistre coup monté ne changera rien à la donne : le mal est fait et il faut maintenant se préparer à régler la note.

C’est bien sûr vers le principal intéressé que l’on va se tourner en priorité pour payer l’addition. Et elle sera salée… DSK risque 20 ans de prison. Et même si ses avocats parviennent à le sortir de ce mauvais pas sans trop de dommages, sa carrière est définitivement brisée. L’opinion publique française, moins puritaine que celle de nombreux autres pays, ne s’est jamais offusquée des conquêtes (réelles ou supposées) des princes qui nous gouvernent. Mais là, on parle d’une tentative de viol et non pas d’un rendez-vous galant.

Présomption d’innocence ou pas, la « cote d’amour » de DSK auprès de l’électorat féminin a dû plonger ce week-end… Mais Strauss-Kahn ne sera pas le seul à laisser des billes dans l’opération. C’est l’image entière de notre pays qui est mise à mal. Imaginez par exemple le sourire narquois que doivent arborer ce matin nos voisins italiens, lassés de nos commentaires condescendants sur les frasques berlusconiennes…

Un souhait pour finir : que la campagne présidentielle soit d’une tenue irréprochable, ce qui permettra au moins de montrer, notamment à l’étranger, que notre personnel politique sait (parfois…) se tenir.

lunion.presse.fr


Commentaires

Agenda

<<

2015

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois