Le désespoir des moines

samedi 28 janvier 2012
popularité : 3%

Par Ursula Gauthier

L’inquiétant mouvement d’immolations par le feu de moines tibétains – une douzaine en 2011 – vient de connaître une nouvelle escalade. Depuis le début de l’année, quatre nouveaux suicides ont eu lieu en moins d’une semaine.


Le 12 janvier, après avoir prié sur la colline voisine, le lama Sopa se plante devant le commissariat de Darlag, bourgade de Qinghai, il boit du kérosène, s’en asperge, puis s’enflamme comme une torche. Il meurt en criant « Liberté pour le Tibet » et « Longue vie au Dalaï-lama ! »

Contrairement aux précédents, tous de très jeunes moines, l’immolé de Darlag était l’abbé du monastère local, fondateur d’une maison de retraite et d’un orphelinat, un érudit célèbre et surtout un rinpoché, c’est-à-dire une réincarnation de haut rang – un « bouddha vivant ». Il n’ignorait rien des règles bouddhistes qui proscrivent toute violence faite à un être vivant, soi-même inclus. Selon les croyances populaires, le suicide même altruiste entraîne une « régression karmique » qui fait « perdre » à son auteur le bénéfice de 500 réincarnations.

Les Tibétains sont tellement bouleversés par ces sacrifices que chaque immolation déclenche des troubles : rassemblements imposants, funérailles solennelles, etc. Dans le cas du lama Sopa, la police ayant d’abord refusé de restituer son cadavre, la foule en colère a détruit les locaux du commissariat. Finalement le corps est exhibé dans la ville où accourent des milliers de nomades des plateaux environnants. La tension monte encore d’un cran deux jours plus tard quand, dans la province voisine du Sichuan, un jeune moine du monastère de Kirti, épicentre du mouvement, s’immole à son tour.

Les policiers tentent d’éteindre le feu tout en bourrant le supplicié de coups. Indignée, la foule se fait menaçante. Les policiers ouvrent le feu, blessent plusieurs personnes et tuent une femme âgée. Cinq ans après les émeutes de Lhassa en 2008, la répression montre ses limites, et le Tibet semble plus que jamais au bord du soulèvement.

Le Nouvel Observateur N° 2463 du 19 janvier 2012


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois