Un astéroïde nommé Sarkozy

samedi 5 mai 2012
par  Bruno Testa
popularité : 1%

Si jamais Nicolas Sarkozy devait ne pas être élu président dimanche soir, il faudra quand même lui reconnaître un exploit personnel. Avoir réussi, seul, à recomposer tout le paysage politique.

Grâce à lui, la frontière entre extrême droite et droite classique s’est ouverte. Si bien que Marine Le Pen pourrait bien, dans quelques semaines, faire marché commun avec l’UMP. Ce n’est pas tout. Grâce à son activisme, il aura également réussi à déplacer le centre sur la gauche, autrement dit à faire que François (Bayrou) appelle à voter pour l’autre François (Hollande).

Le sarkozysme pourrait bien, en dernière analyse, être à la Vème République ce que les astéroïdes ont été aux dinosaures.

Bruno Testa
for lunion.presse.fr


Commentaires

Agenda

<<

2015

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois