Mort aux cons !

vendredi 15 juin 2012
par  Antoine Froissart
popularité : 1%

L’autre matin, tandis que je promenais Sidonie, mon vélo, dans la cour de l’immeuble, la voisine du premier est venue me voir en m’expliquant que je n’avais pas le droit de le laisser dans la cour. Je lui ai donc demandé pourquoi. Elle a répondu que c’était parce que c’est une partie commune. Ah.


J’ai donc rétorqué, vous me connaissez, pour rétorquer, je suis très fort. Je rétorque donc, plein d’à-propos, que cette cour ne sert à rien d’autre qu’à mettre les poubelles et les vélos. « Et si tout le monde faisait comme vous ? » m’a-t-elle lancé violemment, sûre de son droit. Si tout le monde faisait comme moi, chère conne, il n’y aurait plus de voitures dans les rues, plus de bruit, plus de pollution et je pense qu’on n’aurait plus trop de problèmes pour garer son vélo. Elle a ajouté « Oui, ben vous n’avez pas le droit c’est tout » et je lui ai annoncé que j’allais le prendre quand même, le droit. Après ça je lui ai fait le sourire le plus immense dont je suis capable le matin et je suis parti en sifflotant sauf que cette vieille bique avait quand même réussi à m’énerver. Il y a vraiment des gens qui n’ont que ça à foutre, ai-je pensé : mort aux cons !

Et là, patatras : quand je suis arrivé dans la rue, tout le monde était mort. Autant vous le dire, j’ai immédiatement regretté mes paroles. Il n’y avait plus aucun bruit dehors, à part un klaxon bloqué, au loin. Les gens gisaient, au sol, comme endormis. Mince ! Je viens de buter l’humanité. Pour une histoire de parking à vélo ! Je me suis donc demandé pourquoi je n’étais pas mort moi-même, malgré une tendance à la connerie plutôt heu… prégnante. J’en ai déduit que celui qui lançait la malédiction devait être automatiquement immunisé.

J’étais donc seul. Seul au monde. Je décidais d’en avoir le cœur net. Se pouvait-il que quelqu’un d’autre ait survécu ? Quelqu’un qui n’ait jamais été con de toute sa vie ? J’ai pris mon vélo et j’ai décidé de parcourir la ville de Lens à la recherche de survivants. Rien. Tout le monde était mort. Je commençais à ressentir une petite culpabilité. Bon au moins, il n’y a plus personne pour m’engueuler, c’est toujours ça de pris, me rassurais-je. Le soir tombait presque lorsque, dans un quartier populaire de la ville voisine d’Hénin-Beaumont, je finis par voir quelque chose bouger. Je pédalais à toute vitesse en pensant : si c’est une femme, elle a intérêt à être jolie parce que je risque de devoir repeupler l’humanité avec elle. J’étais inquiet et exalté à la fois mais là, pas de bol, ce n’était que Jean-Luc Mélenchon.

Il me dit : « vous êtes vivant, diantre ! Mais que s’est il passé ? Qui a fait ça ? » J’ai botté en touche : je ne savais pas trop mais bon, on finirait bien par le trouver ce salaud, hein… et je me suis demandé comment Mélenchon avait fait pour survivre ? Il existe donc vraiment des gens sur cette planète qui ne sont pas des « cons » ? Et Jean-Luc en ferait partie ? Et là, deuxième miracle, son téléphone à sonné : il me dit : « C’est François Hollande ! » Hollande ? Non, cette fois, le doute n’était plus permis : le sort n’avait pas marché. D’ailleurs, en cherchant un peu, on a fini par trouver d’autres survivants : Marine le Pen, François Bayrou et d’autres politiques médiatisés à outrance étaient de ceux-là.

Je me suis douté et ai fini par comprendre pourquoi mon sort les avaient épargnés : ils étaient tous immunisés contre les conséquences de la connerie. La reconstruction du monde commençait mal.

travail-famille-patrie.centerblog.net


Commentaires

Logo de ventdunord
Mort aux cons !
vendredi 15 juin 2012 à 13h31 - par  ventdunord

Ceci rappelle le fond de l’histoire de mon roman qui sort AUJOURD’HUI en librairie, "Les oubliés du Jugement Dernier". http://www.lamaisondeditions.fr/livre-sf-jugement-dernier.html

Dans ce monde-là aussi presque tous les cons sont morts.

Mon grand-père, qui perdait la boule vers la fin aurait aimé cet article. Assis sur le banc devant la maison, il regardait passer les voitures et demandait toutes 10 minutes... "..mais ils vont où tous ces cons ?"...

Mais je voulais juste faire un raccord avec l’article de Julien Heyligen plus haut, qui parle de ce système de bandelettes pour détecter à coup sur les OGM, les champignons, etc....

Il faudrait proposer à cette entreprise de nous concocter une bandelette du même genre pour détecter les CONS. Ben voilà une bonne idée !

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Le loup est irréfutable

jeudi 31 décembre 2015