Les craintes d’un grand-père

dimanche 22 avril 2007
par  Robert Thompson
popularité : 2%

La visite d’une de mes filles avec sa plus jeune enfant, qui a quatorze ans, m’a obligé à me rendre compte que, quoique mon avenir ne va pas durer très longtemps, ma petite-fille - comme son frère et sa soeur - devra bientôt affronter le monde que nous lui laissons.

Il fut fascinant de lui parler et de lui expliquer ce que je crains du monde qui nous entoure. J’ai commencé en l’assurant que je ne suis pas complètement pessimiste, et que je garde l’espoir de voir disparaître beaucoup des maux dont souffre le monde, mais je lui ai demandé de ne pas faire des confusions que nous proposent certaines personnalités politiques.

Malgré les déclarations des sionistes, qui veulent faire l’amalgame entre le judaïsme qu’ils ne pratiquent pas et leur désir de saisir les terres et les demeures des palestiniens, je ne crains pas les véritables juifs. De la même façon, malgré les prétentions des néoconservateurs aux Etats Unis, je refuse d’accepter que leurs activités puissent trouver une justification dans le christianisme. Je ne crains donc pas les véritables chrétiens. En outre, malgré les propos intempestifs d’hommes comme le candidat Sarkozy ou de ses proches amis aux Etats Unis, je ne vois pas de lien direct entre la foi islamique et les terroristes islamistes. Je ne crains donc pas non plus les véritables musulmans. Autrement dit je condamne totalement les criminels qui pratiquent le terrorisme, qu’ils se disent juifs comme Ehoud Olmert, chrétiens comme George W. Bush et Anthony Blair ou musulmans comme Oussama bin Laden. Chacun de ces hommes fait un usage vicieux et frauduleux des traditions et des coutumes de la religion qu’il prétend représenter. Ils veulent nous faire craindre, et par la suite haïr, l’autre pour augmenter leur pouvoir sur des gens peureux et pleins de haine.

Par contre, je crains pour l’avenir de ma descendance le mal qui vient de cette haine de l’autre, et j’ai conseillé à mes petits-enfants - comme à mes enfants - de se rappeler à tout moment que nous sommes tous des êtres humains, et qu’il existe des hommes et des femmes de bonne volonté et de grande valeur partout dans le monde et dans toutes les communautés.

La peur de l’autre est une aberration que nous devons tous refuser, parce qu’elle augmente le pouvoir de ceux qui attisent la haine sur ceux qui se laissent persuader que tel ou tel autre ne leur veut que du mal. Je ne crois pas que ma vie va durer très longtemps, étant donné mon âge et le cancer contre lequel je me bats, mais je veux surtout que ma descendance soit prévenue de se garder d’avoir la moindre confiance en les gens qui utilisent la peur et la haine comme moyens d’arriver à leurs fins politiques.


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois