Algérie : L’élection présidentielle d’avril 2014 : l’improbable alternance

jeudi 30 janvier 2014
popularité : 1%

Par Ait Benali Boubekeur

C’est désormais officiel : l’élection présidentielle aura bien lieu en avril 2014. Encore une fois, pour préserver la façade démocratique, le régime algérien fixe officiellement la date du scrutin présidentiel pour le 17 avril 2014. En effet, c’est bien en vertu de l’article 133 de la constitution que le chef de l’État convoque le corps électoral. Mais, une fois qu’on s’est servi de la constitution pour une mission précise, celle-ci est hélas vite remisée aussitôt au placard. De toute évidence, bien que personne ne croie à la probité des dirigeants (de leur côté, ceux-ci n’ont aucun respect pour les citoyens), le pouvoir algérien doit vendre, notamment à l’opinion internationale, une image présentable. Mais, pour les observateurs de la scène politique nationale, il ne subsiste aucun doute sur l’issue de la joute électorale. En fait, mis à part le référendum pour l’autodétermination du 1er juillet 1962, les élections sont utilisées pour renforcer le régime.


ait-benali.over-blog.com


Commentaires