Soins dentaires. Les tarifs élévés font renoncer 38 % des Français

mercredi 28 octobre 2015
popularité : 2%

Selon Le Parisien, près de quatre Français sur dix renonceraient à tout ou partie de leurs soins dentaires à cause des tarifs élevés pratiqués par les dentistes.

Quelque 38 % des patients français renonceraient à leurs soins dentaires un an après avoir fait une demande de devis en raison des tarifs « souvent trop chers ». Plus précisément, selon une enquête effectuée par la société Santéclair et portant sur 500 devis, seuls 20 % des patients réalisent une partie des soins conseillés par leur praticien. Et un peu moins de 45 % des Français effectuent les soins recommandés. « Dès que le reste à charge, c’est-à-dire la somme à payer au bout du compte par le patient, [dépasse 1 000 euros, le renoncement grimpe à 60 %. Ce qui démontre le lien entre coût et abandon », lâche Marianne Binst, directrice de Santéclair, interrogée par Le Parisien. Le quotidien note que les devis pour soins dentaires dépassent régulièrement le millier d’euros et que seul un malade sur cinq se ferait soigner quand le devis dépasse les 2 000 euros.

Une « profession qui laisse les patients sur le carreau »

Alors que la directrice de Santéclair dénonce une « profession figée sur ses pratiques qui laisse les patients sur le carreau », les dentistes se défendent, eux, de pratiquer des tarifs trop élevés. Ils engagent la responsabilité des complémentaires santé et de l’Assurance Maladie.

À noter qu’une enquête vient d’être ouverte par la Cour des comptes sur les tarifs pratiqués par les dentistes. Mais il faudra attendre une an avant d’en avoir les conclusions.

ouest-france.fr


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Hopitaux en danger

jeudi 19 avril 2018