Qui assiste qui ?

jeudi 28 janvier 2016
popularité : 2%

Par Bernard Gensane

Pour chaque salarié rémunéré au SMIC, les contribuables français payent, à la place de l’employeur, 416 euros par mois. Cette réduction des contributions patronales a été décidée par Sarkozy/Fillon. L’État reverse une somme équivalente au budget de la sécurité sociale pour compenser cette réduction. Depuis le 1er janvier 2016, les contribuables payent en plus 132 euros par mois via la CAF à chaque salarié au SMIC. Au total, 548 euros par mois que les patrons n’ont pas à débourser.

Pendant ce temps, l’ancien salarié de la MGEN (20 ans) et ancien mis en examen Jean-Marie Le Guen estime nécessaire la baisse de la durée des indemnités chômage et de leur montant. Je doute que ce Solférinien orthodoxe ait trouvé cela tout seul. Il faut, selon lui, aborder les prochaines négociations « avec courage ». Il faut « un petit peu (sic) changer les paramètres de notre assurance-chômage », même s’il est « extrêmement difficile de diminuer les aides aux chômeurs pendant une période où le chômage est encore très élevé. » Tu l’as dit, bouffi.

Aujourd’hui, il faut avoir travaillé quatre mois pour pouvoir bénéficier de l’assurance-chômage. La durée maximale d’indemnisation est de 24 mois pour les moins de 50 ans et de 36 mois pour les plus de 50 ans. L’indemnité est de 57 % du salaire de référence brut. Mais le parlementaire médecin qui n’a jamais vraiment exercé la médecine veille au grain.

PS : autre spécialiste du vrai travail, la ministre du Travail. Cette personne, qui n’a pratiquement jamais travaillé réellement de toute sa vie professionnelle, vient de déclarer que "les milliards versés aux entreprises ne constituaient pas un cadeau". Pauvre fille !

bernard-gensane.over-blog.com


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Hopitaux en danger

jeudi 19 avril 2018