Patrick Viveret : réappropriation citoyenne du politique, avancées et enjeux

jeudi 16 juin 2016
popularité : 3%

Par Collectif-Roosevelt

La multiplication des initiatives citoyennes, notamment en vue des élections de 2017, risque de déboucher sur leur concurrence et leur neutralisation respective. Le risque existe alors de permettre à une classe politique largement « hors sol » et coupée des forces vives du pays de perpétuer sa domination et ouvrirait d’autant plus la voie à des aventures dangereuses pour notre démocratie.

Pouvoir citoyen en marche qui relie plusieurs réseaux et mouvements citoyens importants a organisé une série « d’auditions citoyennes partagées » afin de permettre aux nombreuses initiatives citoyennes travaillant à la réappropriation du politique par les citoyens (et pour certaines dans la perspective des futures élections), de se connaître, de repérer leurs convergences et de travailler leurs divergences éventuelles pour lever des malentendus et construire ce que nous appelons des « désaccords féconds ». Trois réunions ont eu lieu. Ces auditions citoyennes ont confirmé l’ampleur et la créativité de ces initiatives, l’ampleur de leur ambition de construction d’un nouveau modèle démocratique ne se limitant pas aux enjeux français des élections de 2017. C’est en soi une très bonne nouvelle car, ces dernières années, la créativité sociale s’était largement exprimée dans les domaines culturels, technologiques, sociétaux, économiques notamment, mais la sphère politique restait largement étrangère à ces tentatives de renouveau.

Pour autant cette bonne nouvelle risque de ne pas se concrétiser si, comme nous pouvions le craindre, la multiplication de ces initiatives, (dont la plus connue fut récemment le mouvements des Nuits debout) faute d’une réelle capacité de convergence, risque de déboucher sur leur concurrence et leur neutralisation respective. Le risque existe alors de permettre à une classe politique largement « hors sol » et coupée des forces vives du pays de perpétuer sa domination par défaut ce qui ouvrirait d’autant plus la voie à des aventures dangereuses pour notre démocratie, en particulier avec le poids acquis par des forces qui jouent sur les peurs et les replis identitaires tels le Front National. Nous avons constaté notamment, à l’occasion de ces auditions, deux types de clivage, qui, s’ils n’étaient pas surmontés ou au moins inscrits dans une dynamique convergente, pourraient conduire à cette neutralisation mutuelle.

Le premier concerne la question des enjeux électoraux de 2017 considérés comme importants par les uns et secondaires par les autres. Le second porte sur la concurrence des initiatives citoyennes qui accordent de l’importance à ces échéances électorales. C’est le cas notamment pour les initiatives de type "primaires" centrées sur les élections présidentielles. C’est ainsi que parmi ces initiatives les trois qui ont rencontré le plus d’écho, « Notre Primaire » (initiée notamment par Thomas Piketty, Dominique Meda, Daniel Cohn-Bendit), La Primaire.org (initiée notamment par Benjamin Ball et.) et "la Primaire des français" initiée notamment par Alexandre Jardin, Corinne Lepage et Jean Baptiste de Foucauld) aucune ne dépasse pour le moment les 100.000 signatures alors qu’elles se fixaient à l’origine des objectifs de l’ordre de 500.000 afin d’atteindre une masse critique suffisante pour peser par rapport aux partis traditionnels. Les autres initiatives (Primaire « de gauche » initiée notamment par Caroline de Haas) ou le projet de "Primaires citoyennes" proposé notamment par Thomas Coutrot lors de nos premières auditions semblent à ce jour ne pas avoir réellement décollé.

Quant aux autres initiatives souvent très riches elles risquent d’être sans effet sur les rendez vous démocratiques pourtant importants de 2017. Pourtant des éléments de convergence apparaissent à la lumière des auditions citoyennes que nous avons organisées
 et pourraient permettre le développement d’une dynamique citoyenne large et puissante capable de créer dans notre démocratie un fait politique réellement nouveau. Ces éléments portent en particulier sur une régénération nécessaire et profonde, parfois radicale, du processus démocratique lui même s’exprimant notamment comme Nuit Debout par la volonté d’engager comme en Islande "un processus constituant". Même les initiatives moins radicales qui cherchent à peser sur l’échéance présidentielle de 2017 avancent comme argument essentiel la nécessité d’avoir un candidat prêt à engager un processus de réforme de la constitution dès son arrivée au pouvoir. C’est notamment l’un des premiers arguments avancés par des réseaux soutenant Jean Luc Mélenchon et Nicolas Hulot, deux personnes bénéficiant d’ores et déjà de sondages potentiels significatifs. 
Une autre piste qui se dégage est celle de l’enjeu des élections législatives. Des initiatives comme "Ma voix" se sont positionnées sur ce terrain mais aussi nombre d’acteurs participant aux rencontres issues des rendez-vous de Saillans, de Vogüé, et récemment du Trièves.

S’agissant d’éléments de programme il faut noter des avancées importantes à partir de plusieurs matériaux
 : le Pacte des Jours heureux, le livre issu des propositions des auteurs du Manifeste convivialiste, les projets émanant des commissions de Nuit Debout
 notamment font apparaître nombre de valeurs et d’objectifs convergents. Ces éléments de programme pourraient s’organiser autour de l’appel à une « civilisation du bien vivre » initié par Edgar Morin, appel qui pourrait être proclamé à l’échelle internationale à l’occasion des Dialogues en humanité qui se tiennent du 1 et au 3 juillet à Lyon. En dernier lieu, apparaît nécessaire un dialogue entre les mouvements précédents et d’autres appartenant aux nombreuses couleurs de la "transition" (énergétique, monétaire, éducative, alimentaire, etc.), cherchant quel rôle ils pourraient jouer dans la réappropriation du politique, avec un premier jalon, la journée nationale de la Transition, le 24 septembre prochain.

Un tel chemin permettrait, selon nous, de rassembler la plus grande partie des citoyennes et des citoyens qui entendent œuvrer pour un véritable renouveau de notre démocratie, construire une intelligence politique collaborative seule susceptible de traiter les défis colossaux que nos sociétés doivent affronter en ce siècle décisif et résister victorieusement aux tentations dépressives, identitaires ou autoritaires qui se font jour. La nouvelle rencontre aura lieu le 18 juin. C’est une étape importante sur ce chemin. Une proposition sera faite pour sortir de la situation actuelle

Patrick Viveret
7 juin 2016

Annexe 1 : Associations et structures participant au « Pouvoir citoyen en marche »

Pacte Civique, Collectif Roosevelt, Labo de l’ESS, Pouvoir d’Agir, Les Convivialistes, Dialogues en Humanité, MNCP (Mouvement National des Chômeurs et Précaires), Le Collectif pour une transition citoyenne, Transformation TP-TS, Les Maisons des Potes, ATTAC, France Libertés, Génération Précaire, 4° Chambre, Mouvement Sol, Printemps de l’Education, Chemin faisant, Citoyens du Monde…

Annexe 2 : Initiatives citoyennes ayant participé aux « auditions partagées »
des 10/02/2016 - 21/03/2016 -02/05/2016

La primaire.org
Notre primaire (primaire des gauches et des écologistes)
Candidature d’une personnalité médiatique issue de la société civile (Nicolas Hulot)
Mouvement pour une 6ème République
Mouvement commun
La primaire citoyenne
Conseil d’urgence citoyenne
Ma voix
Démocratie ouverte
Conférence citoyenne 2017
Territoire hautement citoyen (Parlement et citoyen)
Mouvement bleu blanc zèbre
Nous la majorité
Primaire de gauche
Les convivialistes
La vraie primaire
4ème chambre
Processus Vogüé : Label-le démocratie
La primaire des français
Jours heureux - le Pacte
Synergies démocratiques
La marche citoyenne
La vague citoyenne
Capacitation citoyenne Capac
Conférences citoyennes
…et peut-être une ou deux autres oubliées, pardon !

blogs.mediapart.fr


Commentaires

Logo de Samuel Sauvage
Patrick Viveret : réappropriation citoyenne du politique, avancées et enjeux
jeudi 16 juin 2016 à 17h59 - par  Samuel Sauvage

Très juste. Sans oublier le collectif 7102, collectif de jeunes de différents mouvements de gauche, qui a élaboré des propositions dans Libération.

Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois