Notre-Dame-des-Landes : Votation citoyenne

samedi 25 juin 2016
popularité : 1%

Pourquoi cette votation citoyenne ?

Le gouvernement a décidé d’organiser une consultation sur l’avenir du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, limitée au seul département de la Loire-Atlantique.

Alors que :
Ce projet est d’envergure nationale.
Le débat a été organisé par une instance nationale.
L’utilité publique a été décrétée par un ministre de la République.
Le gouvernement ne cherche pas à poser une question mais à obtenir un soutien.

Un sondage IFOP commandé par Agir pour l’Environnement le 29 mars 2016 révélait que seul le département de Loire-Atlantique exprimait un soutien modéré au projet. Les autres départements des Pays de la Loire et les régions Bretagne et Poitou-Charentes s’y opposent. Quand les Français sont consultés, ils rejettent massivement ce projet d’aéroport.

À un projet contesté fait donc écho une procédure contestable. Le périmètre de la consultation ne reflète en rien l’impact réel du projet. Un nouvel aéroport aurait des conséquences économiques, énergétiques et climatiques qui dépassent de loin le cadre étriqué d’un département. En cas de faillite, ce serait les contribuables français qui seraient appelés à la rescousse.

Face à cette nouvelle volonté de l’État de passer en force sur ce dossier, en instrumentalisant les outils démocratiques qu’il a à sa disposition, nous avons décidé de nous prendre en main en organisant une votation citoyenne au niveau national.

Pour en savoir plus sur la consultation Notre-Dame-des-Landes : consultationddl.fr

************

************

Pour voter cliquer sur l’image ci-dessous


Vous êtes déjà plus de 89 830 à avoir voté


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Informer

lundi 8 février 2016

Le Liban boycotte le salon du Livre

jeudi 28 février 2008

Le ministre libanais de la Culture annonce que son pays boycottera le Salon du livre de Paris, en raison de la participation d’Israël, invité d’honneur de cet événement prévu du 14 au 19 mars.

Une dépêche de l’Agence France Presse indiquait mercredi :

"Le ministère de la Culture va s’abstenir de participer (au Salon du livre) cette année, pour protester contre la décision des organisateurs de nommer Israël comme invité d’honneur à l’occasion du 60e anniversaire de (la) création" de l’Etat hébreu, a annoncé le ministre Tarek Mitri dans un communiqué.

europalestine.com