McDonald’s réclame 20 millions de dollars à la ville de Florence

lundi 14 novembre 2016
popularité : 5%

Par Bernard Gensane

Pour ceux – de plus en plus rares heureusement – qui ne savent pas à quoi peuvent servir les TAFTA et autres CETA, nous sommes désormais en présence, après d’autres exemples, de cas de figure d’école où l’on voit de grandes entreprises attaquer en justice l’expression démocratique des peuples. Et sans y aller avec le dos de la cuiller.

Pour une raison qu’il devrait normalement être interdit de discuter, les édiles de Florence ont adopté une procédure d’octroi de licence pour protéger la ville contre un déferlement de petites entreprises centrées sur le tourisme. Alors que, contre une franchise de 30 000 euros par mois, MacDonald’s aura la possibilité d’implanter un restaurant de 500 mètres carrés à deux pas de la basilique Saint-Pierre de Rome (en attendant un Hard Rock Café qui va s’installer dans les locaux d’une ancienne librairie spécialisée dans les ouvrages religieux !), Florence a décidé qu’elle ne mangerait pas de ce pain bénit et refuse l’installation d’un restaurant au pied du Duomo.

Prise par le maire de centre-gauche en juin dernier, la décision a été confirmée par la Commission pour la protection des sites. Ayant prévu deux millions de repas par an sous la coupole de Brunelleschi, le géant zunien n’a pas aimé cette expression démocratique. Le maire Dario Nardella a reconnu à MacDonald’s le droit de candidater (Florence compte déjà neuf MacDo), mais il a rappelé qu’il avait, pour sa part, le droit de refuser cette candidature. Dans la Piazza (et non pizza) del Duomo se dressent des bâtiments qui ont plus de dix siècles d’existence. Le but des élus – soutenus par une pétition de 25 000 citoyens – est de préserver ce site ô combien historique et, accessoirement, de continuer à favoriser les restaurants locaux, toscans, contre la restauration rapide pour randonneurs.

Le géant zunien se dit victime d’une « discrimination » et d’une « réglementation mettant en péril la liberté d’entreprendre ». Le pôvre...

(Illustration : la Piazza del Duomo à Florence)

Source : corriere.it
bernard-gensane.over-blog.com


Commentaires

Logo de Guillaume_H
McDonald’s réclame 20 millions de dollars à la ville de Florence
lundi 14 novembre 2016 à 12h33 - par  Guillaume_H

Il ne faut pas tout mélanger. Les TAFTA/CETA mettront en place des tribunaux d’arbitrage parallèles aux systèmes juridiques nationaux et qui posent de gros problèmes. En l’occurrence dans ce cas, McDo attaque devant un tribunal administratif et c’est son droit.

Logo de Guillaume_H
lundi 14 novembre 2016 à 15h06 - par  Michel Berthelot

Le Droit de quoi ? D’enlaidir un peu plus la planète et d’enrichir davantage le marché de la malbouffe ?

Site web : De quel Droit ?

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois