Réformer l’orthographe ?

jeudi 18 mai 2017
popularité : 1%

Par Bernard Gensane


Un correspondant m’envoie ceci : La réforme de l’orthographe imposée par la ministre française de l’Éducation Nationale, prévoit de simplifier la (notre) langue française afin que les plus mauvais en orthographe n’aient plus de complexes… En obligeant les plus doués à rejoindre le niveau des plus nuls !

Ainsi, le "ph" de "pharmacie" sera remplacé par un "f" pour donner "farmacie" ; "orthographe" s’écrira "ortografe" et "analphabète" deviendra "analfabète".

Or, chaque mot prend son sens dans ses racines : ainsi, le mot "analphabète" est issu des deux premières lettres de l’alphabet Grec, "alpha" et "beta" précédées du préfixe privatif "an" qui lui donnent son sens originel, à savoir : "qui ne connaît pas les lettres", donc qui ne sait ni lire, ni écrire. Si désormais on écrit "analfabète", c’est totalement différent, et il faut revoir l’étymologie du mot ; et par conséquent, son sens. Donc, "analfabète" est issu de :
- "anal" : qui a rapport à l’anus,
- "fa" : la quatrième note de la gamme,
- "bète" : personne un peu sotte.
Un "analfabète" est donc un con qui fait de la musique avec son trou de balle !

À ne pas confondre avec "les trous du cul" qui pondent "des réformes à la con" au ministère de l’Éducation Nationale !

bernard-gensane.over-blog.com


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois