36ème Foire éco-bio d’Alsace

Parc des Expositions de Colmar du jeudi 25 au dimanche 28 mai 2017
jeudi 25 mai 2017
par  René HAMM
popularité : 1%

Par René HAMM

Depuis 2007, c’est la cité natale du sculpteur Frédéric-Auguste Bartholdi (2 août 1834–4 octobre 1904) qui accueille la doyenne des manifestations dédiées aux produits écologiques et biologiques, une des plus importantes dans l’Hexagone. [1] Elle réunira à nouveau plus de cinq cents exposant(-e)s (associations incluses), tout en offrant aux visiteur(-se)s moult opportunités d’enrichir leurs connaissances et de débattre. La thématique centrale de cette édition : la démocratie, si mise à mal, y compris sous nos latitudes…


« Nous sommes même quelques-uns à affirmer qu’aujourd’hui nous appelons démocratie son strict contraire… Ce ne doivent plus être moins de 10 % de la population qui décident pour l’ensemble. Arrêtons de croire en cette religion du capital, qui ne laisse aucune place à d’autres utopies… », écrit, dans l’éditorial de la plaquette, Jean-François Pierdet. Le Président de la manifestation nous convie à participer chaque jour à cette « Agora ». Durant quatre jours, le comité d’organisation, secondé par quelque trois cents bénévoles, proposera trente et une conférences, la projection de vingt et un documentaires, ponctuée ou non d’une discussion avec le(la) réalisateur(-trice) et l’un ou l’autre protagoniste, trente-deux ateliers, dont, quotidiennement, la promotion des logiciels libres par le Linux Users Group du Haut-Rhin et une dégustation, au coût de cinq euros, de certains vins commercialisés sur le site, des contes, des spectacles de théâtre, des concerts ainsi que diverses animations.

La philosophe Angélique Del Rey développera une analyse critique autour de l’adaptation de l’école aux exigences de l’entreprise ; le sociologue et économiste Bernard Friot parlera de l’enjeu du salaire ; Serge Bischoff, de l’ex-Radio Verte Fessenheim, aujourd’hui aux manettes et micro de Radio Dreyeckland Libre (Colmar), le cinéaste Gilles Balbastre, Hervé Kempf (Reporterre) et Jocelyn Peyret, qui vient de sortir chez Jérôme Do Bentzinger « L’épopée alsacienne du Dreyeckland 1970 - 1981 : une décennie de luttes écologistes, citoyennes et transfrontalières », discuteront des médias libres ; des membres de Stop Fessenheim et du Comité de sauvegarde de Fessenheim et de la plaine du Rhin, le plus ancien mouvement antinucléaire hexagonal, s’interrogeront sur « Fessenheim : 40 ans et après ? » ; Pierre Thiesset (Éditions Le Pas de côté) évoquera les origines de la décroissance.

Parmi les films, je citerais les trois que présentera Gilles Balbastre (« Les nouveaux chiens de garde », qu’il avait conçu avec Yannick Kergoat : sortie le 11 janvier 2012, « Cas d’école » en février 2014, « Transport de marchandises : changeons d’ère ! » en novembre 2016) ; « Jean Ziegler : L’optimisme de la volonté » de Nicolas Wadimoff [2] ; « Irrespirable » de Delphine Prunault sur la pollution atmosphérique dans le monde ; « L’intérêt général et moi » de Sophie Metrich et Julien Milanesi, une approche militante de trois grands projets inutiles (l’autoroute A 65 entre Langon et Pau, la ligne à grande vitesse Sud-Ouest et l’aéroport de Notre-Dame des Landes : sur les écrans à partir du 1er juin 2016 et toujours en exploitation) ; « Power to change » (« La rébellion énergétique ») de Carl–A. Fechner (11 janvier 2017). Comme souvent, le chevauchement de certaines séances générera des regrets de ne pas jouir du don d’ubiquité !

Le descriptif exhaustif des réjouissances est disponible sous ecobio.alsace
Prix d’entrée : six euros. Forfait pour quatre jours : dix-huit euros. Gratuité pour les moins de quatorze ans accompagnés. _ Pour éviter l’exclusion des personnes désargentées et leur permettre de profiter de cet événement, les organisateurs conservent la formule introduite en 2014 : l’achat d’un billet qui restera à l’entrée et sera offert à celle ou celui qui en formulera la demande.

René HAMM
Bischoffsheim (Bas-Rhin)


[1Auparavant, elle se tenait, dans un cadre assez bucolique et un tantinet plus convivial, à Rouffach (d’abord l’Allée des remparts, puis la Place de l’église), localité de 4 600 habitant(-e)s située à seize kilomètres au sud

[2À l’affiche, les 20 et 26 janvier 2017, des 52èmes Journées cinématographiques de Soleure


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Protégez les loups

samedi 22 juillet

Protégez les loups
en vous promenant