L’apocalypse selon Wall street

mardi 12 septembre 2017
popularité : 1%

En termes de croissance, une catastrophe naturelle est une bonne nouvelle. (S. Soumier, économiste BFM)

Par tgb


Faut pas croire qu’ils sont dans le déni non non. Le 0,001 % des fossoyeurs de la planète ou plus exactement, l’espèce de cons destructrice de toutes les autres espèces (dont la leur), ceux qui ont tout pendant que les riens n’ont rien, savent parfaitement que l’homme est largement responsable du réchauffement climatique et que le capitalisme amène inexorablement au grand cataclysme.

Oui ils le savent. À part quelques illuminés texans ivres de pétrole et de Dieu, la caste des super nantis sait très bien qu’à surexploiter cette planète on court au chaos. C’est d’ailleurs parce qu’ils le savent qu’ils s’achètent des îles paradisiaques et des abris côtiers pour être loin de la cohue des masses et de la promiscuité sociale et laborieuse, des migrants climatiques et économiques, des misères et de leurs débordements. Lucides donc ils pourraient sans doute participer à changer d’extrême urgence ce productivisme à la con et prôner un développement responsable et humain mais non, quand même pas mordre la main invisible qui les engraisse. Se foutant du genre humain et du destin du monde, ils préfèrent par réflexe s’armer, s’offrir des milices, organiser leur survie, jouer à Koh Lanta grand luxe et quitte à y passer, y passer les derniers.

Tout pour ma gueule et après moi le déluge

Nul doute que leur fortune leur permettra d’acheter la dernière goutte d’eau pure, de scier à prix d’or la dernière branche sur laquelle ils sont assis, de flinguer le dernier éléphant et de s’en faire des cure-dents en ivoire. Car non seulement ils sont cupides, vaniteux, égoïstes, voraces mais en plus ils sont abominablement cons. Donc les voilà tous plus ou moins réunis à l’abri des manants dans une sorte de triangle des Bermudes pour milliardaires en short et qu’ils ont tout prévu pour se la couler douce à l’écart de leur désastre sauf...

Les ouragans

...Qui, eux, n’ont bizarrement pas la politesse de slalomer entre les îles et de respecter le repos des guerriers du profit apocalyptique. Bref, voilà t’y pas que nos survivors en slip léopard viennent de se prendre en pleine gueule madame Irma en attendant, planqués dans leur cellier, le typhon suivant. Certes, dans leurs villas cossues de maçon cochon, ils n’y laissent pas leur peau, contrairement aux pauvres habitants des maisons de brindilles, mais y laissent-ils du moins leurs illusions et le jardin d’Eden de toutes leurs espérances bâties sur toutes leurs saloperies.

Penser que sur une même planète, on peut ne pas être solidaire c’est faire le pari assez osé qu’une tornade en furie s’achète avec des lingots d’or.

C’est n’être bon à rien de n’être bon qu’à soi ! (Voltaire)

tgb

rue-affre.20minutes-blogs.fr


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

HLM, des locataires blindés

jeudi 2 décembre 2010

Plus de 50.000 familles parmi les plus riches de France bénéficient d’un logement HLM.

Fin 2007, quelque 53 000 familles parmi les plus fortunées de France étaient logées en HLM, selon des chiffres de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale, révélés par La Tribune. (Mais ne vous précipitez pas sur le lien : l’article est payant bien sûr ! Ces gens-là ont investi le net seulement pour faire de l’argent) 37 000 familles logent en Ile-de-France, dont 18 000 à Paris, et 15 000 en province. Elles gagnent 11 200 euros par mois avec un enfant ou 13 500 euros par mois avec deux enfants.

bakchich.info