Ces villes qui font de la résistance contre McDonald’s

David contre Goliath
mercredi 11 octobre 2017
popularité : 1%

Par Virginie Félix

En septembre dernier, un collectif de commerçants et habitants du quartier Montorgueil (2ème) à Paris se soulevait contre l’arrivée du géant du fast-food, dans la rue du même nom. Dernier épisode d’une série de batailles contre l’enseigne américaine en Europe.


C’est un petit village de la côte Atlantique qui résiste à l’envahisseur. À Dolus­-d’Oléron, trois mille trois cents habitants, fief de l’huître et de la moule de bouchot, la possibilité d’un McDo hérisse le poil de la municipalité. Depuis 2014, un bras de fer juridique à coups de refus de permis de construire oppose le maire au géant du fast-food, qui cherche à s’implanter sur cette île jusqu’ici vierge de tout Big Mac.

Dans le rôle d’Astérix contre McDonald’s, Grégory Gendre fait valoir un argument technique — le problème des flux de circulation, déjà encombrés, avec l’installation d’un drive-in —, mais aussi une réflexion de fond sur l’aménagement du territoire et le modèle agro-alimentaire qu’il veut privilégier dans sa commune — bio dans les cantines, circuits courts et agriculture durable. Fin septembre, le tribunal administratif a enjoint l’élu de délivrer un permis de construire. Celui-ci n’exclut pas de faire appel. Un combat façon David contre Goliath qui en rappelle d’autres.

Rome en 1986

Les Romains protestent, assiette de spaghettis en main, contre l’installation du premier fast-food en Italie. Le burger triomphe au pays de la pasta, mais la résistance donne naissance au mouvement Slowfood, devenu un des fers de lance de la bataille contre la malbouffe à travers le monde.

Millau en 1999

José Bové et ses amis de la Confédération Paysanne démontent le McDo de Millau, encore en chantier. Au pays du roquefort, on digère mal les taxes imposées par les États-Unis aux fromages français après le refus de la France d’importer du bœuf aux hormones. La croisade contre la malbouffe se double d’un refus de l’impérialisme yankee.

Florence en 2016

Pour ne pas voir un M jaune balafrer la Piazza del Duomo, Florence bannit tout resto utilisant produits précuits et surgelés de cette zone classée au Patrimoine de l’Unesco. L’ultime parade face au géant, qui convoite le lieu depuis 1989 ?

Paris en septembre 2017

La fronde anti-McDo chauffe le pavé de la rue Montorgueil, à Paris. Dans ce quartier où le burger se mange bio et locavore, on ne digère pas un projet de fast-food géant. Bien que les recours juridiques soient épuisés, le collectif d’habitants et de commerçants, soutenu par le maire d’arrondissement, ne lâche pas le morceau.

(Illustration : À Cavaillon, en août, des agriculteurs ont enseveli Ronald McDonald sous les pommes, en signe de protestation. photo : ©Philippe Laurenson)

telerama.fr


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois