Quand le mot "magie" n’est pas galvaudé...

mardi 28 novembre 2017
popularité : 2%

Par Yves Paccalet

C’est sur la Soufrière, à la Guadeloupe ! Le mot "magie" perd son crédit. Tout le monde l’utilise à tout bout de phrase, de façon abusive.

Lorsqu’on grimpe le volcan, lorsqu’on se frotte aux blocs d’andésite, qu’on inhale le soufre des fumerolles, qu’on se perd dans les nuées fantomatiques, qu’on ressent l’impression d’entrer dans un théâtre d’ombres généreusement (ou traîtreusement ?) offert par la nature, alors oui, on baigne dans la beauté du songe. Les quatre éléments d’Empédocle unissent leur merveilleuse brutalité pour présenter un spectacle de lumières, de parfums et de sons qui subjugue, qui emporte au loin ou qui ramène à l’essentiel, c’est-à-dire à notre faiblesse et à notre ignorance, mais aussi aux plus subtiles et aux plus puissantes de nos jouissances possibles.

Nous redevenons enfants, l’univers recompose sa splendeur impénétrable, nous réalisons que nous ne sommes rien et nous comprenons confusément que ce "rien"-là vaut toutes les richesses matérielles. La vraie magie, c’est ça ! Voici quelques fumerolles, de la roche et des fleurs - des ananas-montagne rouges (Pitcairnia bifrons).


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Protégez les loups

samedi 22 juillet

Protégez les loups
en vous promenant