Une nouvelle Terre Promise ?

vendredi 26 octobre 2007
popularité : 1%

par Bruno DRWESKI

Le long du fleuve Amour, à la frontière chinoise, sur le tracé du transibérien qui relie l’Europe à la Corée et au Japon, il existe une Région autonome juive de plus de 30 000 km2 (ex-Birobidjan créé sous Staline dans les années 1930) et qui vient de réaffirmer son statut national juif, refuse l’hébreu et a maintenu comme langue officielle le yiddish au côté du russe.

Depuis une dizaine d’années, la vie culturelle (et religieuse pour les croyants) juive y renait, et ses dirigeants ambitionnent d’attirer les juifs ex-soviétiques qui reviennent au pays, déçus du rêve sioniste, et à qui ces dirigeants promettent de vivre à la fois dans une région autonome juive, avec les avantages d’être dans la Russie, tout en profitant en plus du boom économique extrême oriental, et sans avoir besoin d’expulser des autochtones pour exister.

Il faudrait peut-être informer le Hamas de soutenir ce projet, et essayer de convaincre Poutine et les Chinois, voire les Iraniens, d’y apporter leur appui aussi ? Sans parler des juifs antisionistes laïcs et du groupe religieux naturei karta.

Et Tel aviv n’aime pas du tout qu’on parle de ce qui ce passe à Birobidjan. Il a essayé d’y faire la loi et de contrôler ce qu’il ambitionnait comme un point d’appui sioniste en extrême orient. Peine perdue, les habitants locaux ont résisté, qu’ils soient juifs, russes ou ukrainiens, au nom de l’internationalisme et d’une judéité ouverte sur le monde et non ghettoisée.

Raison de plus pour en parler et soutenir la renaissance de ce projet remontant aux années 1930.


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois