Petit Lexique

dimanche 30 juillet 2006
par  Mohamed Mouras
popularité : 1%

Par Mohamed Mouras

Non non rassurez-vous très cher lecteur ! Il ne s’agit absolument pas d’un bug dans la matrice. Vous avez effectivement lu, il y a plusieurs jours de cela, un article de « mimi » intitulé de la même manière. Je fais ce clin d’oeil afin de la remercier pour son article qui, d’une part, m’a procuré un grand plaisir lors de sa lecture et d’autre part m’a permis de trouver l’inspiration pour « mon » petit lexique. Un petit lexique qui me tient à coeur, qui n’est malheureusement pas aussi complet que je le voudrais, je vous enjoins donc à le compléter pourquoi pas, mais que j’ai à coeur aujourd’hui de partager avec vous.

A comme Assimilation : Je dois bien avouer que cela me procure une joie incommensurable de commencer par ce terme, un terme que beaucoup des miens (ma communauté, les gens comme moi, c’est au choix de ceux qui se retrouvent catalogués à la lettre R) ne comprennent même pas. Un rapide détour par notre ami google nous apprend que l’assimilation est une « volonté de donner au peuple colonisé le même statut que les citoyens du pays colonisateur ». Je crois que cette définition résume en quinze mots ce que je n’aurais pu dire en une page.
Arriéré : C’est un fait notoirement connu, les arabes ont un calendrier qui à cinq cent ans de retard sur les occidentaux. Cela se ressent dans leurs mentalités.
Arabe : L’insulte suprême ! Malheur à celui qui nait sous les traits de ces infidèles. De nos jours être Arabe et s’en revendiquer est au mieux perçu comme une agression au pire fait de vous une cible ambulante.

B comme Black, Blanc, Beur : A première vue, rien à signaler, c’est beau tous ces mots les uns à coté des autres, et en plus ça sonne bien. Le problème est que de nouveau seul le blanc est appelé par ce qu’il est, le noir est devenu black (parce que ça doit faire cool... à moins que dans ce marasme politiquement correct post-colonisateur à sentiment de culpabilité, le mot « noir » ne soit bannis pour éviter d’heurter les sensibilités (J’en viendrais presque à les remercier) et l’Arabe, plutôt le français d’origine maghrébine est devenu le « beur ». Bon, je
sais, toute mon éducation « tendance » est à refaire, mais je demande humblement, si quiconque à la moindre idée de pourquoi nous, les gens d’origine maghrébine, avons des faces de margarine, je lui serais éternellement gré de l’explication qu’il me fournira.
Basané : Alors, ça, c’est la mauvaise tête, celle à ne pas avoir. Enfin à moins de ne pas chercher de travail, de ne pas chercher de logement, de ne jamais vouloir sortir dans un quelconque endroit un minimum fréquenté et surtout de briguer de quelconques responsabilités.

C comme Conservateur : c’est l’apanage de tous les gens comme moi, des gens qui se complaisent dans l’immobilité et qui refusent tout changement qui soit perçu comme un tant soit peu « chamboulant ». Ben oui, il est reconnu que les Arabes trainent leurs femmes à la maison par les cheveux et refusent de les laisser sortir.
« Tiens, j’en ai encore une touffe dans la main... oups pardon j’oublié que j’étais simplement faignant ».
Citoyen : Ce que je refuse catégoriquement d’être. Il semblerait que la France (et par là je vise nos instances et absolument pas la vraie France) voit la citoyenneté dans le seul acte qui consiste à aller déposer une feuille de papier dans une urne. JE NE VOTE PAS et j’en ai fait un acte militant. Le vote d’aujourd’hui est devenu un acte « par défaut ». Combien de fois avez-vous entendu des personnes autour de vous dire : « je vote pour celui qui me dérange le moins » ? Je l’ai déjà écrit plus d’une fois, je n’aime pas les hommes politiques qui
aujourd’hui gouvernent MON pays, pour certains j’ai même de la rancoeur ! Comme je l’ai déjà dit, et je m’y tiens, le seul homme politique que je respecte (en tant qu’homme politique) est Jean-Marie LE PEN et comme vous vous en doutez je refuse de voter pour ce... pacifiste... que DIEU m’en garde. N’oublions pas que je suis belliqueux parce qu’arabe.
Consommateur

D comme DIEU : LE PRINCIPE ABSOLU. La France oppose les concepts de « laïcité » et de « religion ». Je dis qu’ils sont tout à fait conciliables si chacun apprend à respecter l’autre, dans sa différence. Le respect à sens unique : « abandonne ton DIEU et par là-même tes valeurs et tu seras intégré », les miens n’en veulent pas !
Démocratie : VADERETRO SATANAS. Ce genre de mot donne de l’urticaire aux gens comme moi. Il est plus qu’évident que les deux milliards de musulmans et sympathisants musulmans aiment vivre sous le joug de dictateurs, mais ATTENTION ! Nous, nous aimons les vrais dictateurs pas ceux sponsorisés par notre ennemi de toujours l’Amérique !

E comme Etranger : Etrangement je n’ai pas grand-chose à dire, cela ne me concerne pas !

F comme Français...d’origine maghrébine cela va de soi ! C’est l’information capitale que tous nos médias s’empressent de donner lorsqu’il s’agit de dépeindre, de la manière la plus objective, une situation conflictuelle quelle qu’elle soit.
Français musulman : Il s’agit là d’un oxymore. Tout le monde sait très bien qu’il y a autant de Français musulman que de soleils noirs... ou que d’Africains chrétiens.

G comme Gangrène : Je n’ai rien à dire là aussi a part... LE PEN, SARKOZY,

H comme Humain : La seul qui existe bel et bien sur cette planète, nous sommes tous dotés d’une tête, de deux bras et de deux jambes et combien même il y aurait des personnes qui dérogeraient à cette règle, elles resteraient nos frères, nos soeurs.

I comme Intégration : Requête M. Le Président ! Personne n’a jamais su exécuter un quelconque ordre sans le comprendre ! Le mot d’ordre c’est « intégration », mais étant moi-même né de par ces contrées, je suis intégré de facto non ? Si nous arrêtons de jouer sur les mots, l’intégration nous ne savons pas ce que c’est du fait qu’une définition stable n’existe pas. S’il s’agit de travailler, de parler français, de respecter les lois françaises... il n’y a aucun problème. S’il s’agit de consommer bêtement, de rejeter nos cultures d’origines et de respecter des lois prises sur le vif pour nos ôter le peu de dignité qui nous reste encore... Je ne m’intègre pas !
Islam : Une simple religion, notre religion ! Tout comme certains peuvent adorer JESUS ou YAHWEH ou encore BOUDDHA, ou ne pas adorer au final, chacun fait ce qu’il a à faire en son âme et conscience, nous réclamons et nous exigeons le droit de vivre selon nos convictions, des convictions qui ne blessent personne et qui ne portent atteinte à personne. Ne nous permettons pas d’impliquer DIEU (peu importe lequel) dans nos guerres à nous. Ce sont les Hommes qui tuent !
Intégriste musulman : C’est un musulman tellement intégré qu’il en est devenu intégriste !

J comme Jihad : La première et, d’ailleurs, à mon sens, la seule vraie définition de ce mot est la suivante : « effort personnel pour se rapprocher de la voie de Dieu ». Evidemment vu l’esprit retord des êtres humains, certains meneurs ont pris sur eux de faire croire à de jeunes gens que le paradis les attendait s’ils acceptaient de servir de bombe humaine. Je ne discuterais pas la véracité de ces dires, il a peut-être raison, qui suis-je après tout pour dire le contraire. Ma connaissance de mon Livre Saint n’est que très limité et ces gens peuvent vous citer des pans entiers du Coran. En conséquence de quoi, je me déclare inapte pour récuser ces assertions. En revanche je suis plutôt doué pour ce qui est du bon sens et, à mon sens toujours, les paroles de L’Eternel ne peuvent être que du bon sens. J’aurais une seule et unique question : « Si le paradis m’attend au détour de quelques âmes volés, pourquoi, toi qui me conseilles cela, es-tu encore là ??? »

K comme KKK : certains politiques français ont pris des cartes de membres à vie et je ne parle pas de LE PEN.

L comme Laïcité : Up ! La laïcité à la française consiste à rejeter tous ce qui fait de nous des hommes bons et biens. Porter l’éthique au-delà de la morale. Les Hommes ont prouvé qu’ils pouvaient s’entretuer pour vingt euros, alors je préfère qu’ils croient en un DIEU qui les empêcherai de céder à leurs plus bas instincts plutôt que de baser notre futur commun sur l’éthique personnel de ces mêmes Hommes... à vingt boules !

M comme moi : Il fallait que je m’insère quelque part... je trouvais que je n’avais pas assez parlé de moi :-)

O comme Occident et Orient : aujourd’hui tous nos médias nous vendent de la guerre de civilisation. J’ai lu beaucoup d’articles sur cette guerre qui se fomenteraient dans l’esprit tortueux de nos élites. Tous ces auteurs défendaient très bien leurs thèses, si bien qu’au final je n’ai pu dégager de « futurs clairs » dans toutes ces vérités. Je ne peux donc que me baser sur mon sentiment personnel. L’Orient et l’Occident n’ont jamais été aussi proches, il suffit d’allumer la télé pour voir les misères des Palestiniens et des Libanais, cependant dans le même temps on n’a pas fourni (sciemment ou non à vous de décider) à ces mêmes téléspectateurs de vraies clés de compréhension afin de permettre aux « masses » (cela n’a rien de péjoratif dans ma bouche) d’appréhender de manière véritable les enjeux de ce qui se passe là-bas, si bien que, selon moi, la moitié des occidentaux ne se soucient guère de ce qui peut bien se tramer en Orient en pensant que cela ne les attendra jamais et l’autre moitié à des clés de compréhension viciées qui font que même en cherchant de l’information toute la journée ils ne pourront percevoir que vingt pourcent de l’horreur qui se joue en ce moment dans ces même pays. Dans le même temps nos médias et nos politiques ont bien pris soin d’insinuer de
manière consciente et inconsciente à leurs téléspectateurs que ces guerres ne les regardaient en rien et des fois vont même plus loin en ressassant de manière quotidienne les dangers pour les pays occidentaux des guerres orientales. Bien sur que les dangers sont là, ce sont les occidentaux qui orchestrent tous cela. Et malheureusement on n’insiste pas sur le fait que le mal n’est pas nouveau, il n’est pas arrivé avec un Bush ou un Olmert, tous ces maux sont les factures que l’Occident doit payer pour ce qu’il a perpétré en colonisation.

P comme Politique : je devrais rajouter « politicienne ». Il est vrai que les affaires politiques doivent être prises en main par certains. Mais lorsque la politique devient presque exclusivement des jeux de pouvoirs et d’enrichissement personnel, là, la vraie politique tend a ne plus exister. Pour ma part, j’ai souvent pensé qu’en proposant des salaires un peu moins indécents (Onze mille euros mensuel pour un Nicholas SARKOZY et qu’on ne vienne pas me parler des responsabilités qui justifient une telle indécence) et l’impossibilité de se représenter deux fois aux affaires publiques on solutionnerait beaucoup de choses.
Palestine : Que dire ? Sinon que chaque musulman et plus ! Que chaque Arabe pleure au fond de lui pour ce qui se passe en ce moment en territoire saint ! Tant qu’Israël ne cessera pas ses agressions, tant que l’Occident ne cessera pas d’apporter son soutien inconditionnel à Israël, les problèmes demeureront... de par le monde, parce que comme je l’ai écrit plus haut, le problème Israélo-palestinien est à l’origine ou presque de tous les conflits que nous connaissons aujourd’hui !

Q comme Qassam : des rockets nous vante-t-on dans nos médias ! Des pétards que deux ou trois étudiants en chimie ont réussi à bricoler avec ce qu’ils avaient sous la main. On croirait presque qu’il y a de quoi faire peur a Tsahal.

R comme Racisme : je renvoie à G comme gangrène. Une maladie dont les Hommes ne savent que faire et pourtant ne savent s’en défaire. Le plus inquiétant ce ne sont pas ceux qui le savent et s’en réclament, non le plus inquiétant ce sont ceux qui n’ont jamais trouvé rien a redire au mélange des peuples, à la France « coloré » et qui refusent au final que leurs filles épousent un arabe ou un noir. Le plus inquiétant ce sont ceux qui prononcent des phrases comme la France « colorée » et qui ne se rendent pas compte de l’insulte qu’ils peuvent faire aux personnes « de couleurs » (même moi je n’arrive pas a me défaire du politiquement correct). Le plus inquiétant sont ceux qui au bout d’une heure de conversation avec leur gendre finissent par asséner la phrase « oui mais les gens comme vous ». Inutile de préciser que le gendre est Français d’origine... je vous laisse deviner.

S comme Stigmatisation : La France à besoin de coupable, le remède qu’on trouvé nos « élites » à été l’insécurité ou plutôt le sentiment d’insécurité, la stigmatisation de toute une tranche de la population, pourtant née en France, afin de détourner les regards de leurs INCAPACITES à gérer les affaires publiques.
Sarrazins : (dixit les guignols de l’info) Jean Pierre Pernault : « Planquez-vous, les Sarrazins sont à nos portes ! »

T comme Terroriste : George W. BUSH a vendu à la planète entière une guerre totale contre le terrorisme, contre potentiellement n’importe quel pays sur cette planète ! Puisqu’il est a rappeler que le terroriste n’habite pas dans un obscure pays appelé TERRORA. Le terroriste, c’est celui qui ne supporte plus sa condition qui, en règle générale, est en effet insupportable. L’Occident crée donc des situations inextricables et refuse de payer les pots cassés ! Vol, (parce que prendre 85 et donner 15 est du VOL) des ressources naturels, colonisation ou néo-colonisation (appeler cela comme vous l’entendrez) de différents pays de par le monde (L’Irak en premier lieu). Armements de milices lorsque cela nous est bénéfique et guerre totale lorsque le boomerang revient immanquablement à la tète de celui qui l’a lancé !
Non arrêtons de nous voiler la face ! Le terrorisme est le produit d’inégalités savamment entretenues par les puissants, occidentaux et orientaux puisqu’il faut bien des larbins pour faire le sale travail.

U comme Unité : Les Arabes se sont mis d’accord pour ne jamais se mettre d’accord !

Mohamed MOURAS


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Le loup est irréfutable

jeudi 31 décembre 2015