La Société Générale en particulier !...

mercredi 26 décembre 2018
popularité : 4%

Par Denis Robert


Hier, la Cour d’Appel de Paris a sérieusement revu à la baisse les indemnités de licenciement de Jérôme Kerviel mais a maintenu avec force la responsabilité de la Société Générale dans l’affaire dite Kerviel. Pour faire court, la banque a utilisé le paravent Kerviel pour masquer ses dettes et sa mauvaise gestion.

Son dirigeant a menti devant la commission d’enquête à l’Assemblée Nationale. Malgré cela, au prétexte que le trader aurait été responsable de ses déboires financiers, sous la présidence de Nicolas Sarkozy, le ministre Eric Woerth avait accordé à la Société Générale une ristourne de 2,2 milliards d’impôts. Sous François Hollande, le secrétaire d’État au budget Christian Eckert, appuyé par son ministre de tutelle Michel Sapin, avait tenté de faire payer la banque, mais Emmanuel Macron alors ministre de l’Économie soutenu par Manuel Valls, avait plaidé pour la mansuétude envers la banque en indiquant (entre autres) qu’il fallait attendre la décision de la Cour d’Appel. Voilà, c’est tombé. La banque est mouillée. Avec ces deux milliards et deux cent millions, on pourrait en augmenter des SMIC, on pourrait en régler des dettes de salaire chez les policiers, les infirmières... Dans les débats (devenus très chiants) sur les chaînes tout infos où les députés de la REM nous jouent de la flûte à l’unisson, j’aimerais que cette question soit abordée...

Et si la Société Générale ne veut pas payer, il faut la nationaliser. C’est assez simple la politique quand on a le sens de l’État et trois neurones.


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Création d’un site d’intérêt général...

mardi 11 mars 2008

combat-monsanto.org

Pour que le monde de Monsanto ne devienne jamais le nôtre !

Ce site a pour vocation de relayer et de diffuser les informations
révélées par l’enquête de Marie-Monique Robin. Il comporte trois
entrées principales.
- "les résistances" : un ensemble d’actions passées, présentes ou à
venir, pour éviter que le monde de Monsanto ne devienne le notre.
Cette rubrique vous permettra de connaitre les actions auxquelles vous
pouvez vous joindre.
- "le système Monsanto" : les méthodes utilisées par Monsanto pour
imposer ses produits.
- "les produits" : Chaque fiche résume l’histoire d’un produit phare de
Monsanto.

Le Collectif des Faucheurs Volontaires Rhône-Loire

Dépêche Agence Romaine de Presse...

mercredi 31 octobre 2007

URGENT

Selon une dépêche de l’ARP (*), un bébé, prénommé Jésus, qui tentait d’entrer en Egypte en compagnie d’une femme et d’un homme, Marie et Joseph, qui disaient être ses parents, a été refoulé par les services d’immigration, un test ADN ayant révélé que Joseph, l’homme qui prétendait être le père du petit Jésus, n’était pas son père biologique.

(*) Agence Romaine de Presse, an 753 A.U.C.