Harcèlement téléphonique...

dimanche 27 janvier 2019
popularité : 1%

Par Rosemar

Ce jour-là, je dois recevoir un coup de fil important : un rendez-vous médical doit être fixé... Je reste donc près du téléphone, prête à répondre...

Le temps passe : soudain, le téléphone retentit : une voix avec un accent italien prononcé me propose de me vendre des produits typiques de la cuisine italienne. Aussitôt, j’interromps la communication, afin de signifier à cet interlocuteur importun que je n’ai pas de temps à lui consacrer : "je n’aime pas être ainsi sollicitée par téléphone, je suis, de plus, en attente d’un appel important." Le bonhomme raccroche aussitôt, dépité, et sans autre forme de politesse. Le temps de préparer le repas et le téléphone sonne à nouveau : cette fois, c’est la société Argel qui vient me vanter à domicile les mérites de ses produits surgelés. Encore une fois, j’arrête mon interlocutrice, lui expliquant que je ne suis pas intéressée, que je n’ai pas le temps.

Après quelques instants, le téléphone retentit encore : je tombe sur un répondeur..."Une anomalie a été détectée dans votre dossier santé. Pour parler à un conseiller, faites le 1." Alors là, c’est le bouquet ! Ce n’est même plus un message publicitaire mais une volonté d’abuser de la naïveté des gens. Bien sûr, je raccroche aussitôt, furieuse de tous ces appels qui se succèdent. On peut parler de véritable harcèlement téléphonique. Dans une société de consommation effrénée, le démarchage à domicile devient une pratique courante : le plus souvent, ces appels se produisent à l’heure du déjeuner, au moment où les gens sont présents à leur domicile. Et bien sûr, c’est à ce moment qu’ils sont particulièrement importuns : l’heure de préparer le repas, de s’attabler, l’occasion de se détendre...

Parfois, ce sont de véritables abus de confiance qui sont organisés : on appâte les gens, en leur faisant croire qu’ils ont gagné un chèque d’une certaine valeur, mais il leur faut alors rappeler un autre numéro qui est évidemment surtaxé... ou on leur fait miroiter un voyage gratuit : "Félicitations ! Vous avez été sélectionné, on vous offre un voyage gratuit pour deux personnes." Le téléphone devient un outil pour tromper, tendre des pièges, pour vendre toutes sortes de produits. Certaines personnes fragiles se laissent abuser et tombent dans le piège : on peut parler alors d’abus de faiblesse.

rosemar.over-blog.com


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

HLM, des locataires blindés

jeudi 2 décembre 2010

Plus de 50.000 familles parmi les plus riches de France bénéficient d’un logement HLM.

Fin 2007, quelque 53 000 familles parmi les plus fortunées de France étaient logées en HLM, selon des chiffres de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale, révélés par La Tribune. (Mais ne vous précipitez pas sur le lien : l’article est payant bien sûr ! Ces gens-là ont investi le net seulement pour faire de l’argent) 37 000 familles logent en Ile-de-France, dont 18 000 à Paris, et 15 000 en province. Elles gagnent 11 200 euros par mois avec un enfant ou 13 500 euros par mois avec deux enfants.

bakchich.info