Si ça se trouve, c’est Victor qui a foutu le feu !

lundi 22 avril 2019
popularité : 1%

Par Paul C.

Juste avant de se barrer à Guernesey. Il paraît que « Notre Dame de Paris » est en tête des ventes chez « Aime la Zone ». Ce vieux briscard était capable de tout pour faire parler de lui. De là à ce que son « corps spirituel » ait commis cette mauvaise action ! Personne ne s’est posé la question ; moi si.

Comme le pense notre bon ministre éborgneur (par intérim), il faut voir le « terrorisme » partout. En ce qui me concerne, je regrette les charpentes ; j’adore les charpentes et celle de ce bâtiment était l’une des rares en Europe à ne pas avoir été remaniée. Heureusement que nous avons quelques milliardaires de bon cœur qui ont des surplus à éliminer, ou plutôt des impôts à réduire comme peau de chagrin. Notez qu’autrefois on achetait des indulgences pour se caser au paradis des bons croyants. Maintenant on commence à placer l’argent des indulgences dans les paradis fiscaux, puis après, mais après seulement, on en redonne à l’église. Un seul adjectif me vient pour qualifier cette « collecte » déjà créditée d’un milliard d’euros : indécent.

Pourquoi ? Simplement parce qu’à un moment de notre histoire où l’on clame haut et fort qu’il est ruineux de verser des allocations sociales, de faire fonctionner décemment hôpitaux et écoles, de revaloriser les pensions, de maintenir en état divers réseaux importants pour la collectivité : voies ferrées, réseau électrique, téléphone… on trouve cependant une fortune sous le sabot d’un cheval pour restaurer le patrimoine. Cela me fait enrager. Il faut noter d’ailleurs que « grâce » au système des remises d’impôt, c’est en réalité l’État et donc l’ensemble des contribuables qui paieront la facture. C’est facile à comprendre : 100 euros de dons, c’est 90 euros de rentrée fiscale en moins pour l’État. Notre cher Édouard a d’ailleurs annoncé que le système allait être encore assoupli…

Puisque c’est l’État qui va payer, de toute manière, j’ai une autre solution, moi, pour trouver des fonds afin de restaurer notre chef d’œuvre parisien en péril : que l’on prélève les sommes nécessaires sur le budget de la Défense… Une bonne reconversion pour nos militaires d’opérette privés de gadgets sophistiqués. Ils serviront de manœuvres spécialisés en attendant qu’on leur trouve d’autres travaux utiles à accomplir. Et puis ce n’est pas la première fois dans l’histoire que le sabre et le goupillon font un mariage de raison ! Quelques « Rafales » en moins dans le ciel et le haut lieu parisien du tourisme aura à nouveau une toiture à la hauteur de sa réputation. La reconversion du personnel sera un peu plus longue à opérer, mais la notion de « marche forcée » n’est pas inconnue des militaires que je sache !

Quant aux dons généreux de nos milliardaires, je pense qu’ils seront utiles pour mener à bon terme quelques améliorations sociales et nos braves « gilets jaunes » verront un certain nombre de leurs revendications satisfaites. En ce qui concerne les généreux donateurs, j’estime tout à fait possible de leur presser un peu plus le citron. Ils ont des réserves aux « paradis » ! Les dépenses militaires au plus bas et le bonheur social à l’horizon. Qu’en penses-tu Victor ?

lafeuillecharbinoise.com


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

HLM, des locataires blindés

jeudi 2 décembre 2010

Plus de 50.000 familles parmi les plus riches de France bénéficient d’un logement HLM.

Fin 2007, quelque 53 000 familles parmi les plus fortunées de France étaient logées en HLM, selon des chiffres de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale, révélés par La Tribune. (Mais ne vous précipitez pas sur le lien : l’article est payant bien sûr ! Ces gens-là ont investi le net seulement pour faire de l’argent) 37 000 familles logent en Ile-de-France, dont 18 000 à Paris, et 15 000 en province. Elles gagnent 11 200 euros par mois avec un enfant ou 13 500 euros par mois avec deux enfants.

bakchich.info