La botanique est une longue patience...

jeudi 23 mai 2019
popularité : 1%

Par Yves Paccalet

Ces sabots-de-Vénus, qu’on jurerait en pleine effusion amoureuse (photo du haut), sont bien ceux de la forêt de Tincave. Mais ils remontent à un précédent épanouissement... Cette année, l’espèce semble un tantinet en retard de croissance : entre 1 400 et 1 800 mètres d’altitude, où prospèrent les stations, l’état végétatif des sujets reste fragile. Petites pousses vertes, transies par le froid des nuits de pluie (photo du bas, prise aujourd’hui, 21 mai 2019)... Floraison prévue ? Disons : dans un mois. La botanique est une longue patience ! Pour qui manque le rendez-vous de l’année, la date de la rencontre est reportée de douze mois. Sans aménagement possible de l’agenda... L’avantage, avec les orchidées de la forêt de Tincave, est qu’elles enchantent le botaniste ou le poète que j’essaie d’être à un petit quart d’heure à pied du hameau par le chemin des vaches.



Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Monsanto dégage !

samedi 24 mars 2018

Protégez les loups

samedi 22 juillet 2017

Protégez les loups
en vous promenant