Un si joli casting

jeudi 13 juin 2019
popularité : 3%

Christian Jacob : Second rôle pressenti pour prendre la tête des Républicains, au motif qu’il n’a ni ambition personnelle ni envergure. Pour remettre de l’ordre dans un parti en désordre, il présente le grand avantage de ne déranger personne car il est très arrangeant. Pour mettre fin à la décomposition de cette famille recomposée, rien ne vaut un homme sachant composer, même si c’est au passé composé.

Laurent Wauquiez : Homme de droite ayant fait une jospinite aiguë dans l’indifférence générale. Après sa grosse veste, il a tenté de rester à la barre mais la tempête était trop forte, surtout qu’on l’accusait, avec sa dérive à droite, d’être responsable à lui tout seul du naufrage du navire.

Gérard Larcher : Second couteau ayant un bon coup de fourchette, qui souhaite organiser une tournée en province auprès des notables de droite, en les invitant à des apéros conviviaux façon IVème République.

Jean Leonetti : Président par intérim, ce spécialiste de la fin de vie a été appelé au chevet d’un parti moribond qu’il va tenter de réanimer en lui apportant de l’oxygène, avant d’envisager, si nécessaire, un traitement de la dernière chance. Ou carrément des soins palliatifs.

Valérie Pécresse : Conductrice impatiente qui ne supportait plus qu’on lui impose de rouler trop à droite et d’attendre le démarrage d’une rénovation sans cesse repoussée. Celle qu’on accuse de carburer à l’ambition personnelle a quitté l’autoroute et ses travaux interminables pour rouler en direction du centre, déjà bien encombré, au risque de se retrouver dans une impasse.

Petit lexique de la droite

Ma famille politique : Assemblage de personnes prétendant partager des valeurs communes mais ayant beaucoup de mal à se supporter sur la durée.

Refondation de la droite : Le problème des gros travaux, c’est qu’on ne sait jamais quand ça finit. Surtout quand on n’arrive pas à se mettre d’accord, ni sur le nom d’un architecte ni sur un style de projet, le danger étant de se retrouver devant un tas de gravats et un chantier qui dure plusieurs années.

Rénovation de la droite : on passe juste une couche de peinture, on refait la déco, on camoufle les défauts en espérant que personne ne s’aperçoive que le mur est fissuré et que l’immeuble s’effondre doucement. Avoir une ambition pour 2022 : envisager de se présenter à la présidentielle sans espoir de gagner.

Comme une série qui n’en finit pas

Après l’échec du sémillant François-Xavier, Valérie a suggéré à Laurent de se retirer, pendant que Gérard lui plantait des coups de poignard dans le dos tout en prétendant l’aider. Après le renoncement de Laurent, qui a expliqué vouloir prendre du recul, Valérie a créé la surprise en annonçant elle aussi son départ. Pendant ce temps, Édouard, Bruno et Gérald, réjouis par les déboires de leurs ex-amis, essaient d’attirer dans leur camp les élus déboussolés par toutes ces dissensions. Combien vont quitter leur famille ? Valérie va-t-elle rejoindre Emmanuel ou tentera-t-elle d’exister par elle-même ? Nicolas va-t-il revenir malgré ses ennuis judiciaires ? Vous le saurez en regardant le prochain épisode de Game of Républicains, une série dont les audiences sont en chute libre, et dont on ne sait s’il faut en rire ou en pleurer.

lejdd.fr


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Le loup est irréfutable

jeudi 31 décembre 2015