Vingt-six familles d’Herblay sont expulsées par décision de justice

vendredi 10 février 2006
popularité : 1%

Communiqué de presse de la Délégation ATD Quart Monde du Val d’Oise, qui évoque la situation d’une vingtaine de familles issues du voyage, sédentarisées à Herblay depuis 20 ou 30 ans, vivant dans une grande précarité, et qui sont expulsées sans proposition de relogement !

Reçu de Michel Gay

La Cour d’Appel de Versailles, le 13 octobre 2005, a confirmé l’expulsion de ces familles qui habitent illégalement sur ces terrains. Le jugement leur ayant été signifié le 17 novembre 2005, elles doivent partir le 17 février 2006 au risque de payer une astreinte de 70 Euros par jour. Mais elles ne savent pas où aller et on ne leur propose aucun lieu légal d’habitat. De plus, certaines familles ne peuvent pas déplacer leur habitat (cabane, mobil-home).

ATD Quart-Monde accompagne ces familles depuis de nombreuses années et les a soutenues dans leur démarche au tribunal, auprès du Préfet etc.. Au nom des Droits de l’Homme, nous ne pouvons accepter que l’Etat envoie dans l’errance et la misère la plus totale, des mères, des pères, des personnes âgées et tant d’enfants. Sous prétexte d’habitat illégal, on les renvoie à l’illégalité. Le 31 janvier, l’équipe Val d’Oise du Mouvement a écrit le Communiqué de presse que vous trouverez ci-joint.

Si vous avez peu de temps, "contentez-vous", en tant que citoyen, d’envoyer le communiqué ci-joint en ajoutant quelques mots personnels avant de le dater et le signer, avec vos nom et adresse.

Si vous avez un peu plus de temps, écrivez AVANT LE 11 FEVRIER une lettre plus personnelle qui reprenne les termes essentiels du communiqué de presse. Et qui insiste pour que le préfet reçoive une délégation et qu’il puisse, prenant ses responsabilités, envisager une solution de remplacement pour ces familles qui ne doivent pas être condamnées à l’errance.

Merci.

Coordonnées du Préfet du Val d’Oise :
M. Christian Leyrit
Préfet du Val d’Oise
10 avenue Bernard Hirsch
95010 Cergy-Pontoise cedex

Courrier@val-doise.pref.gouv.fr

* * *

COMMUNIQUE :

Vingt-six familles d’Herblay, vivant depuis 20 à 30 ans sur un terrain boisé (le Trou Poulet) que la commune souhaite transformer en zone verte, sont expulsées par décision de justice.

Ces familles, voyageurs sédentarisés pour la plupart, habitent ce terrain sans autorisation légale. Vivant dans une grande précarité, certaines sans eau ni électricité, et aspirant à des conditions de vie digne, elles ont demandé aux pouvoirs publics un soutien et une médiation pour trouver un habitat conforme à leurs besoins. Ce soutien leur a été refusé et devant la menace (une astreinte financière de soixante-dix euros par jour si elles n’ont pas quitté le terrain le 17 février), plusieurs ont fui dans les pires conditions, n’ayant nul part où aller, avec toutes les conséquences et les dangers qu’une telle errance leur fait vivre (interruption de la scolarité des enfants, précarité beaucoup plus forte, etc.)

Lorsque des familles vivent ainsi depuis des années dans une commune, peut-on accepter qu’elles soient seulement chassées sous prétexte que leur habitat est illégal ?

Le mouvement ATD Quart Monde, en tout cas, le refuse absolument. Il soutient ces familles depuis des années pour que la mairie d’Herblay, le département du Val d’Oise, la préfecture, l’Etat, se concertent et répondent à la demande légitime de nos concitoyens. Mais rien n’y fait. Il en appelle donc à la responsabilité civique de l’ensemble des habitants de la commune et du département.

Alors que des familles fuient sans bruit et sans violence en plein hiver, il est urgent qu’un dialogue se mette en place pour trouver une solution qui donne à chacun le droit d’habiter quelque part et rétablisse les uns et les autres dans la dignité.


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Informer

lundi 8 février 2016

Le Liban boycotte le salon du Livre

jeudi 28 février 2008

Le ministre libanais de la Culture annonce que son pays boycottera le Salon du livre de Paris, en raison de la participation d’Israël, invité d’honneur de cet événement prévu du 14 au 19 mars.

Une dépêche de l’Agence France Presse indiquait mercredi :

"Le ministère de la Culture va s’abstenir de participer (au Salon du livre) cette année, pour protester contre la décision des organisateurs de nommer Israël comme invité d’honneur à l’occasion du 60e anniversaire de (la) création" de l’Etat hébreu, a annoncé le ministre Tarek Mitri dans un communiqué.

europalestine.com