Pinocc...

samedi 5 janvier 2008
popularité : 3%

par Sébastien Fontenelle

Dans la Cérémonie des Voeux du (tout) petit chef de l’Etat français, j’ai bien aimé le moment où il a dit : "Nous pouvons, par l’effort de tous, bâtir une société où la vie sera plus facile".

C’est là que son nez a commencé à s’allonger démesurément.

Il fallait entendre, naturellement : "Vous pouvez, par vos efforts à tous, enculés de salauds de pauvres, contribuer à bâtir une société où vous en chierez comme des chiens, mais où la vie sera toujours plus facile pour les riches - n’oubliez jamais que c’est pour ça qu’ils m’ont élu".

(C’est quand même fascinant, hein, cette façon qu’il a de passer tant de temps à mentir.)

J’ai bien aimé aussi, et dans le même ordre d’idée, quand il a déclaré sans rire : "J’ai mis tout mon coeur à être le président de tous les Français".

(Tu rêves du genou.)

Mais le passage que j’ai (de très loin) préféré, c’est celui où, toute vergogne bue et rebue, il a énoncé que : "La France (...) doit être (...) au service (...) des persécutés, de ceux qui attendent au fond de leurs prisons que la France parle et agisse pour eux".

Pendant ce temps : l’Etat français traque et rafle et persécute et parque dans des camps de la honte des milliers de sans-papiers - hommes, femmes, enfants (de trois semaines).

La droite haineuse et revancharde, la droite ultra, ose absolument tout, c’est à ça qu’on la reconnaît : va falloir qu’on cesse, ami(e)s, quand le mensonge devient dogme à de si hautes hauteurs, d’être si mous du cul.

vivelefeu


Commentaires

Pinocc...
samedi 12 janvier 2008 à 10h21

Un pastiche du loup et l’agneau

La raison du retors serait toujours la meilleure :

Nous l’allons démonter tout à l’heure.

Un plébéien se félicitait

Que, pour une Europe plus sociale le Peuple tranche,

Un politicien survient, déçu du référendum, qui cherche revanche

Et que sa politique loin de là conduirait.

« Qui te rend si hardi de troubler nos plans pour la France ? »

Dit ce praticien plein d’arrogance :

« Tu auras le projet européen pour lequel j’ai opté ! »

- « Sire, répond le démocrate, que Votre Majesté

Ne se mette pas en colère

Mais plutôt qu’elle considère

Que je me rallie à l’opinion

De la majorité dans la nation,

Que la démocratie est au-dessus d’Elle

Et que par conséquent, en aucune façon,

Je ne puis entendre ses raisons. !

- « J’ai choisis une autre voie constitutionnelle,

Reprit le loup, et soumets le projet au parlement ! »

Comment la représentation du peuple, pourrait différemment,

Reprit l’électeur, interpréter la volonté populaire ? »

- « Laisses faire les professionnels et retourne à tes affaires ! »

« Je n’en ai point ! » - « c’est donc que tu n’y comprends rien ! »

« Vois !J’ai modifié la forme et gardé le fond statutaire.

Toi,tu n’as rien à perdre, puisque tu n’as que peu de biens.

Je te le dis : travailles plus et baisse les yeux.

Tu peux continuer à voter pour celui que tu préfères

La démocratie c’est ce qu’il y a de mieux,

Mais ne cherche pas à éclaircir ses mystères »

On me l’a dit : il n’est que Lisbonne qui ailles :

Là-dessus il convoque le congrès,

Pour pouvoir changer la Constitution à Versailles

Et, obliger la Nation à accepter un Traité contre son grès.

La Fontaine ….
et Renaud Valence

Logo de anny paule
Pinocc...
mardi 8 janvier 2008 à 17h42 - par  anny paule

C’est presque du Audiart dans le texte ! Mais dans Les tontons flingueurs, il est dit : "Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît !"
Comme "con" signifie "vide", le vide sidéral (sur le plan culturel et sur celui de la pensée) est peut-être sous-entendu !

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

OGM : 8 mois ferme requis contre José Bové à Bordeaux

mercredi 27 août 2008

BORDEAUX - Le procureur de la République de Bordeaux a requis ce mercredi
huit mois de prison ferme et quatre ans de privation des droits civiques à
l’encontre de José Bové
, poursuivi avec 11 autres militants devant le
tribunal correctionnel pour une action anti-OGM menée en 2006 en Gironde.

Le représentant du ministère public Jérôme Bourrier a aussi requis 10 mois
de prison avec sursis contre Marc Giblet
, l’exploitant agricole chez qui
avait été menée en novembre 2006 cette action, à Luganos (Gironde), et qui
avait tiré à cette occasion un coup de feu en présence des militants
écologistes.

Six mois avec sursis ont été requis contre deux militants anti-OGM et
quatre mois avec sursis pour les neuf autres opposants aux organismes
génétiquement modifiés
.

Les plaidoiries de la défense interviendront jeudi.

(©AFP / 27 août 2008 22h18)

L’ONU interdite d’entrer dans les territoires palestiniens occupés

jeudi 17 juillet 2008

La "plus grande démocratie du Moyen-0rient", vient d’interdire à une délégation de l’ONU de se rendre dans les territoires occupés pour y enquêter sur les droits de l’Homme. Ce n’est pas la presse française qui nous l’apprend. Il faut dire qu’elle a d’autres chats à fouetter, ne serait-ce que pour suivre Ingrid Betancourt dans toutes les églises où elle est allée prier. D’ailleurs, des membres de l’ONU virés comme des malpropres, quoi d’extraordinaire ?

« Les autorités israéliennes ne nous ont pas permis de visiter les territoires palestiniens et n’ont donné aucune raison pour expliquer leur refus », a déclaré mardi, lors d’une conférence de presse à Amman, Prasad Kariyawasam, responsable d’un comité spécial de l’ONU, chargé d’enquêter sur les pratiques israéliennes affectant les droits de l’homme des Palestiniens et des autres Arabes des territoires occupés par Israël.

On ne sait pas ce qu’en pensent leurs chefs. Ils ne sont pas très susceptibles apparemment. A moins qu’ils aient peur de passer pour antisémites...

europalestine.com

Rétention de sûreté : une peine infinie

dimanche 13 juillet 2008

A l’initiative de l’association pour une information alternative populaire éducative et citoyenne : A.I.A.P.E.C, le film "rétention de sûreté : une peine infinie" de Thomas LACOSTE sera projeté mercredi 16 Juillet à 2O H 3O. Cette soirée se déroulera au 44, rue dufour, au centre ville de MACON.
La peine de rétention de sûreté qui permet de laisser en prison des personnes ayant fini de purger leur peine, expliquée par huit intervenants : juristes, psychiatres, militants.
Une soirée d’actualité donc... Une année après la suppression de la "grâce présidentielle" qui permettait "d’alléger le nombre des détenus en prison " !

Daniel DERIOT