Prospective 2008 sur les Droits de l’Homme … en Sarkoland…

jeudi 10 janvier 2008
par  Jean Dornac
popularité : 1%

Troisième volet de mes prospectives 2008. Mon constat, pour ce sujet, vous vous en doutez, n’est pas plus optimiste que pour les deux premiers volets… Comment pourrait-il en être autrement dans un pays dirigé par une espèce de petit commercial, soumis à «  l’obsession maladive du chiffre  », insensible aux drames humains, insensible à la pauvreté de ses concitoyens, mais tellement admiratif devant ceux qu’il veut servir et à qui il voudrait tant ressembler, je parle des riches, de ceux qui, depuis longtemps déjà, ont perdu leur âme «  minéralisée  » qu’elle est par l’excès de fortune… Alors, les Droits de l’Homme, vous vous doutez bien qu’il s’en fiche…

Etat des lieux…

L’occupant actuel de l’Elysée vient de démontrer de façon magistrale combien les Droits de l’Homme, mais aussi le Droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, ne font pas partie de ses préoccupations. Non, son problème, c’est le clinquant des affaires, tout artificiel qu’il soit, mais plus encore la pacotille des contrats signés, quoi qu’il advienne, d’ailleurs, de ces contrats par la suite. Ce n’est pas la réalisation d’un contrat mirobolant qui compte, non, c’est, et c’est uniquement l’effet d’annonce d’un gros chiffre d’affaires…

L’obsession du « chiffre » est telle chez ce personnage, que tout y passe : On vient de voir ce qu’il en est pour les contrats d’affaires ; c’est vrai aussi pour les « chiffres » de la chasse aux humains, étrangers en l’occurrence ; on va le voir pour le « chiffre » de la chasse aux chômeurs ; on va même le voir, jusqu’au ridicule, avec l’évaluation, le « chiffre » de l’efficacité des « pinocchios », pardon, des ministres… A se demander si à la place du cœur, cet homme n’a pas une machine à calculer ou un journal comptable !…

Le Tibet ? A la trappe !…

Pour comprendre ce qui nous attend quant au respect des Droits de l’Homme dans notre pays, il est très utile de voir quelle est la politique étrangère de Sarkozy dès qu’entrent en concurrence les chiffres d’affaires et les Droits de l’Homme. Pour le locataire élyséen, il n’y a pas photo : le chiffre d’affaires avant tout !

Concernant le Tibet, Nicolas Sarkozy et Benoît XVI, c’est le même combat ! La Chine, rien que la Chine ! Le Tibet ? Ils ne connaissent pas ! Le Dalaï-Lama ? Un personnage folklorique à recevoir le plus discrètement possible quand on ne peut pas faire autrement, mais plus largement à ignorer autant que possible.

Le nouveau chanoine du Latran, intronisé par Benoît XVI il y a peu, devait recevoir le Dalaï-Lama. Las, le « marché  » chinois fait rêver patrons et politiciens de ses feux illusoires. Pour l’amour des « gros contrats  », Sarkozy a donc rejeté le Dalaï-Lama. Histoire de paraître crédible, il a même poignardé un peu plus le guide spirituel du Tibet et tout le peuple tibétain du même coup. Ce sieur d’affaires à dit : « Le Tibet concerne également l’unicité de la Chine... On ne peut pas admettre qu’il y a une seule Chine et dire ensuite qu’il y en a une deuxième à Taïwan et une troisième au Tibet  »… autourdelaliberte.blogspot.com
Difficile d’être plus hypocrite ! Non ? Où il est nul en histoire et ignore, à son âge, que le Tibet indépendant fut envahi par les Chinois en 1949, ou c’est un fervent convaincu des « bienfaits » du colonialisme… Je crains que la deuxième solution ne soit la bonne…

Que Benoît XVI ait, lui aussi, rejeté le Dalaï-Lama, à la limite, on s’en fout. Sauf que cela donne une sorte de légitimité à des individus comme Sarkozy pour détruire les Droits de l’Homme. Le porte-parole du pape a dit, pour expliquer la papale impolitesse : « Aucun entretien (avec le Dalaï Lama) ne figure à l’agenda du Pape…L’an dernier le Pape l’a reçu. Je ne crois pas nécessaire de le recevoir chaque fois qu’il vient en Italie. » autourdelaliberte.blogspot.com

Le pape osera-t-il faire le même affront à Sarkozy si celui-ci, l’an prochain fait du tourisme à Rome ? Franchement, j’en doute… Reste que, pour les croyants, il y a quelque chose d’extrêmement choquant dans l’attitude de ce pape. Il reçoit en grande pompe les Sarkozy, Bush et consorts, tous des personnages responsables de tant de malheurs d’aujourd’hui, mais dédaigne un homme de paix, non-violent qui plus est… Le glaive plutôt que le rameau d’olivier… Il me semblait avoir lu un tout autre enseignement dans les Evangiles… C’est d’autant plus comique si l’on songe que Sarkozy se fait le chantre d’une Europe chrétienne… En voilà deux qu’on verrait bien recommencer les crimes des « croisades »…

Le pape et Sarkozy offrent la pérennisation d’un Tibet occupé, colonisé, méprisé et, à bien des égards, martyrisé, à la Chine qui ne devait pas en espérer autant... Comment ne pas songer, concernant l’attitude de Sarkozy, à Munich, en 39, et concernant Benoît XVI, à Pie XII, qui pour protéger les catholiques allemands a tu la shoah ? Sarkozy, pour soigner son chiffre d’affaire de petit commercial du Medef et Benoît XVI pour protéger une poignée de catholiques en Chine, signent joyeusement la perte de plus de 5 millions de Tibétains…

Vous avez dit droit de l’homme ? Non ! Droit du commerce, seulement ! Et ces indécents ne rougissent même pas !!!

Les opposants à Sarkozy ? A la trappe !

A partir du 8 janvier 2008, les députés de la droite extrême, pour tout dire une majorité d’extrémistes, vont aborder puis voter, sans doute comme un seul homme, raide dans ses godillots, une nouvelle et catastrophique loi «  Dati  », évidemment voulue et imposée par Sarkozy. Il s’agit de la loi dite de « rétention de sûreté ». Partout, dans les sphères nauséabondes et sombres du pouvoir fanatique actuel avec, comme à l’accoutumée, le soutien plus que servile d’un grand nombre de médias, on nous annonce que cette loi ne concerne que les violeurs d’enfants. En résumé, il s’agit, après leur peine de prison, d’enfermer encore, peut-être à vie, les coupables de viols sur enfants, donc les pédophiles. C’est présenté comme une nécessité de sécurité absolue après quelques affaires de récidives dont certaines ont tourné au drame.

Mais, comme bien d’autres, j’y vois deux problèmes majeurs :
- Le premier problème, et c’est vraiment très grave, c’est que le prisonnier qui a purgé sa peine va se retrouver à nouveau enfermé, peut-être pour toujours, sans le moindre jugement ! Et on ose encore parler de Droits de l’Homme dans ce pays ?! N’importe qui, même une véritable crapule, a droit à un jugement si possible équitable. Là, si cette loi passe, et elle passera avec cette « chambre » aux ordres, c’est une commission d’experts qui décidera si tel ou tel doit être condamné à une perpétuité réelle ou a de nouvelles longues années de détention. Or, quand on observe ce que produisent les « experts », en quelque domaine que ce soit, nous savons bien que ces prisonniers « libérables » seront à nouveau condamnés sans appel, sans avocat, sans droit à la Justice. Cela, à mes yeux, c’est du Sarkozy pur, c’est de l’extrémisme de droite pure sauce, c’est faire disparaître les dernières loques de droits de l’homme dans notre pays.
- Certains doivent se dire que j’écris n’importe quoi, que c’est très bien que ces individus soient définitivement enfermés… Oui, mais si vous êtes dans ce cas, vous oubliez que toute entorse grave à l’esprit du droit sera suivie par d’autres ; et elles seront d’autant plus nombreuses et graves que les Français se tairont, voire approuveront les dérives précédentes. Vous ajouterez, peut-être, que, de toute façon, ce ne sont que des violeurs d’enfants qui seront concernés. Permettez-moi, dans ce cas, de rire, jaune certes, mais rire tout de même. Avant même que la loi ne soit discutée, certains députés qui se verraient bien dans le rôle de « justiciers » ou de bourreaux, ont déjà montré leur intention de durcir ce texte et de l’étendre à d’autres cas de criminalité que la seule pédophilie… C’est qu’ils sont impatients d’avoir à leur botte une France écrasée, une France muselée… Car nous y passerons tous dans ce genre de déni de droit si nous ne baissons pas l’échine devant ces aspirants fascistes…

Vous pensez peut-être que j’exagère ? Alors, souvenez-vous, et c’est le deuxième problème, de la loi qui intronisait les « prélèvements d’ADN »… A l’époque, lorsqu’elle fut adoptée, on nous jura qu’elle ne servirait que pour les pédophiles (déjà !!! ). Ce fut « juré, craché, cochon qui s’en dédie ! ». Et on a vu arriver les cochons… Désormais, tous nous pouvons subir ces contrôles : Les pédophiles, certes, mais aussi les syndicalistes, les faucheurs volontaires, les auteurs de « délits de solidarité », notamment ces citoyens courageux qui aident les sans-papiers… On est loin, très loin déjà, d’un prélèvement d’ADN réservé aux crimes sexuels…

Concernant nos droits de citoyens, disons « ordinaires »…
Tout va bien si vous faites partie des individus qui acceptent toutes les décisions du pouvoir, y compris les plus abjectes. Mais, si vous êtes jeunes et pas trop dans le moule, si vous êtes un opposant n’appartenant pas à la gauche caviar, bref, s’il vous reste quelque chose de nos ancêtres gaulois dans le sang et que vous ne pouvez que râler, gueuler ou simplement proclamer votre désaccord parce que vous êtes un humaniste, préparez-vous à tomber sous le coup des lois sécuritaires, ces lois votées à foison depuis quelques années. Je n’en fais pas la liste, vous la connaissez comme moi… Sinon, vous pouvez consulter l’excellent dossier suivant : 6 ans de lois sécuritaires publié sur le site de nos amis du Réseau Résistons ensemble. C’est très instructif…

Au fait, si vous avez l’intention de manifester, dans la rue, au cours des prochains temps, sachez que la police est de plus en plus équipée par des engins de fous : « …les forces de l’ordre devraient également être progressivement équipées d’une nouvelle génération de flash-ball : le ‘’lanceur de 40′’. A la différence du flash-ball qui a une portée d’une dizaine de mètres, celui-ci atteint les cinquante mètres. 150 ont déjà été commandés et 2 500 doivent être achetés en 2008. » Extrait d’un article de Luc Douillard Protection des citoyens ou de la police ?..., publié sur altermonde.

Et puis, si vous « tirez la gueule » à n’importe quel policier, sachez que vous risquez de vous prendre une ou plusieurs décharges de taser. Son constructeur dit que c’est un engin inoffensif… Sacré blagueur ! A votre place, je m’en méfierai sachant que le nombre de ces armes trop souvent mortelles prolifèrent chez les policiers. Combien d’entre eux connaissent le danger qu’ils font ou feront courir à leurs futurs victimes ? Pour vous faire une idée de la dangerosité de cette arme lorsqu’elle se trouve dans des mains irresponsables, lisez donc ça… Canada : le Taser a tué 19 personnes en 5 ans publié par nos amis de HNS

Si vous croyez encore que nous sommes dans le pays des droits de l’Homme, levez la tête, dans vos rues, voyez le nombre de caméras qui vous observent, qui vous espionnent…

Les sans-papiers ? A la trappe !

Pour finir, bien qu’il y aurait encore tant à dire, parlons quelques instants de la honte qui frappe notre pays ; parlons de ce ministère, digne de Vichy, le ministère de la chasse aux enfants et parents sans papiers. Là, dans ce domaine précis, on atteint le fond de l’abîme…
Certains n’aiment pas entendre parler de ça. Il est vrai que c’est laid, lâche, déshonorant. Mais il est vrai aussi que ceux qui ne sont pas contents qu’on parle de ce sujet sont en général ceux qui approuvent la chasse en question, voire qui s’en réjouissent.

Ils n’oublient qu’une chose, ces concitoyens : Aujourd’hui, ce sont les sans papiers, des étrangers qu’on chasse, qu’on enferme comme des criminels dans les centres de rétention du « meilleur des mondes sarkoziens ». Mais demain, ce sera qui ? Demain, ce sera nous, ce seront les enfants de ceux qui se réjouissent de cette chasse…
Il n’y a plus de fin aux dérives dès que le peuple n’est plus attentif aux libertés, dès qu’un peuple préfère regarder les images people, images ridicules et sans intérêt, plutôt que d’oser poser le regard sur ces petits, fussent-ils étrangers, que le pouvoir méprise et écrase…

Nous risquons de payer très cher si une majorité du peuple continue d’être lâche en approuvant la chasse à l’homme, la chasse à l’enfant… Le prix à payer pour les démissions morales, celles des élus, mais aussi celles des citoyens, est toujours extrêmement lourd…

Conclusion

Nul n’est obligé de me suivre dans mes réflexions, constatations et conclusions. Mais vous comprendrez que ressentant les choses comme je les écris, je ne pouvais pas faire autrement que de partager avec vous mes alarmes pour 2008.

Je suis toujours convaincu qu’un homme prévenu a plus de chance de rester debout à l’heure où il devra résister pour survivre où pour conserver un sens à sa vie…


Commentaires

Logo de Michèle DRAYE
Prospective 2008 sur les Droits de l’Homme … en Sarkoland…
samedi 12 janvier 2008 à 19h04 - par  Michèle DRAYE

Il est également question d’incarcérer, comme étant dangereux, les schizophrènes

Sur quels critères se baseront-ils pour déterminer que quelqu’un est porteur de cette maladie ?

La vérité est qu’ils veulent pouvoir incarcérer les gêneurs, les opposants au système.

Il est en train de se construire des prisons privées bâties sur des terrains de l’Etat et financées par nos impôts mais géréés par le privé

Ce qui suppose que les prisonniers travailleront (gratuitement ou presque)et que les garder le plus longtemps possible sera intéressant...

(voir sur google l’article :

"Des prisons privées, enfin !"

Michèle

Prospective 2008 sur les Droits de l’Homme … en Sarkoland…
vendredi 11 janvier 2008 à 21h04

L’ultime arme non violente vis à vis des massacres et des violations des droits de l’homme, considérant que celui qui frappe transporte son propre malheur grandissant, demeure depuis toujours jusqu’à ce jour, le jeûne.

Il semble que ce soit le seul moyen de tenter d’éradiquer le mal à l’origine des régimes de dictature.

Un tel désarmement intérieur ne peut qu’engendrer une influence extérieure.

Et si ce jeûne s’étendait au simple concept engendré par la société de consommation, il plongerait la machine infernale et broyeuse en un désarmement de fait, de part son morcellement en absurdité de raison d’avoir sans être.

Une action à penser, mais aussi appliquer ne serait-elle pas de stopper d’alimenter ce système destructeur et revoir sa propre copie afin de ne pas perpétuer des erreurs grossières dont nos enfants porteront l’héritage.

Désamorcer le circuit de consommation qui est la source de la discrimination.

Réfléchir donc sur son propre comportement et ce qu’il induit dans la globalité des fonctionnements mondiaux afin d’y instaurer de nouvelles valeurs.

Comme nous aujourd’hui et diogène hier, je cherche...

Catherine.

vendredi 11 janvier 2008 à 23h59

Voici là début de bonne nouvelle dont je remercie ici Monsieur José Bové

"La victoire obtenue par la violence équivaut à une défaite, car elle est momentanée."
Gandhi

A suivre toujours de près, très près, contre, tout contre

Catherine.

vendredi 11 janvier 2008 à 23h03 - par  Jean Dornac

Vous cherchez Catherine, et vous êtes, je n’en doute pas, sur la meilleure voie. Ce n’est pas pour rien que je cherche à promouvoir la non-violence telle que la concevait et pratiquait Gandhi.

S’il est une espérance, elle se trouve dans le désarmement de nos instincts, en premier celui de la violence. Et, le plus souvent, elle est communicative.

Est-ce un hasard si, ce soir, la clause de sauvegarde contre le maïs Monsanto vient d’être déposée par la France, notamment suite à la grève de la faim de José Bové et de ses amis ? Non, ce n’est pas un hasard. Le Président de l’Assemblée Nationale ne s’y est pas trompé dans sa rage contre José...

Reste à convaincre la population en France qui n’a pas vraiment la mentalité prête pour la non-violence, même si les choses avancent...

Logo de André974
Prospective 2008 sur les Droits de l’Homme … en Sarkoland…
jeudi 10 janvier 2008 à 12h10 - par  André974

On ne pourrait que souhaiter que vous ayez tort Jean ,mais sans nous l’avouer nous sommes nombreux (peut être est -ce là l’espoir) à penser que vous avez vu juste,et ça fait peur.

Un ami me disait récemment qu’il était dangereux de s’attaquer à la personne concernée car on prenait le risque de lui donner l’occasion de passer pour une victime qui,avait ,en guise d’ennemis des envieux et des jaloux ,et qu’il fallait se mobiliser pour attaquer ses idées, ses actes,et non sa personne si méprisable puisse-t-elle être,c’est ce que vous faites ,c’est ce vous nous permettez de faire .

merci ami

Logo de André974
jeudi 10 janvier 2008 à 13h28 - par  Jean Dornac

Oui, Sandrine, nous n’avons guère d’armes pour lutter contre ce pouvoir. Je crois pourtant qu’écrire, soumettre nos analyses reste un moyen important. Le tout, c’est d’arriver à toucher nos concitoyens. Le défi, c’est là qu’il se trouve ; c’est là que nous gagnerons ou nous perdrons...

Logo de Sandrine
jeudi 10 janvier 2008 à 13h23 - par  Sandrine

Oui tristement oui, très juste analyse Jean.
Souhaitons encore et toujours que d’autres s’expriment quant à toutes ces bassesses, ses ruses, ce mépris qu’il véhicule dans toute sa politique.
Le Tibet, oui, une horreur que d’avoir dit une chose pareille. Mais que dit-il qui ne soit pas monstrueux .
Nous reste la parole, les mots, et l’Art bien sûr pour exprimer notre refus de "son monde parfait "
Merci beaucoup Jean

Logo de Sandrine
jeudi 10 janvier 2008 à 12h44 - par  Jean Dornac

Merci, André, pour votre compréhension de mes analyses. Oui, c’est vrai, par principe, par non-violence tout à fait volontaire, je me refuse à attaquer Nicolas Sarkozy sur sa personne, ses défauts et que sais-je d’autre. Des défauts, nous en avons tous et, le plus souvent, nous refusons même de les voir.

En revanche, nous devons être intraitables sur la politique menée, sur les idées exprimées. Elles sont dangereuses ! Très proches des idées du clan néoconservateur américain, nous savons ce que produisent ces idées : le malheur du plus grand nombre, la fin de ce que nous aimions de la démocratie, des risques de guerre tout à fait avérés.

Là, nous n’avons pas le choix, nous devons combattre ces dérives tragiques.

Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Appel de la Fédération des Maladies Orphelines

dimanche 5 octobre 2008

Nous avons reçu un mot de la FMO (fédération des maladies orphelines).

Roselyne Bachelot veut mettre un terme au Plan "Maladies Rares", et le
seul moyen de faire changer les choses c’est d’obtenir au mois 100 000
signatures.

Cela ne marche que par internet. Il faut aller sur le site, et signer,
c’est gratuit et ça prend une minute seulement.

Il reste peu de temps et on a que 30 000 signatures pour le moment.

Un grand Merci de bien vouloir nous aider, et faire circuler ce mail à un
maximum de personnes.

La pétition est ici : fmo-pétition

L’argent des chômeurs...

samedi 4 octobre 2008

Heureusement que le chômage est là pour fournir du travail aux bureaux d’études.

France-Emploi devrait naître, en janvier prochain, de la fusion de l’A.N.P.E. et de l’Unedic. Mais, sans attendre cette échéance, son futur président vient de confier des missions à trois cabinets de conseils pour un montant total compris entre 15 et 25 millions d’euros. L’un de ces cabinets, BPI Group, s’est spécialisé dans "l’out-placement", c’est-à-dire les plans sociaux de grande ampleur. Il lui reste à faire ses preuves dans le reclassement, mais, grâce à la générosité du service public de l’emploi, cette tâche ne devrait pas se révéler insurmontable.

Le deuxième heureux élu a pour patron le président de la commission économique du Medef. Quant au troisième, il été dirigé, jusqu’à l’an dernier, par un ancien conseiller d’Eric Woerth. Les chômeurs peuvent être rassurés : leur argent sera bien utilisé.

Le Canard Enchaîné

Christine Boutin encourage les maires délinquants

jeudi 31 juillet 2008

L’avant-projet de loi sur le logement présenté aujourd’hui au Conseil des Ministres par Christine Boutin va contribuer à vider de sa substance le « droit opposable au logement » qui avait été imposé aux pouvoirs publics par les mobilisations. Non seulement les engagements financiers de l’État tels qu’ils sont annoncés ne permettront pas la construction du nombre de logements sociaux nécessaires, mais encore certaines mesures visent explicitement à accélérer les expulsions ! Enfin, cerise sur le gâteau, le projet modifie la loi SRU en permettant aux maires d’inclure les logements d’accession «  sociale » à la propriété dans le quota de 20% de logements sociaux obligatoires. Alors que, pour les ménages les plus modestes, principales victimes de la crise du logement, l’accession à la propriété – même « sociale » - est, bien évidemment , une solution hors de portée. Cette mesure est, en réalité, un encouragement aux maires qui, malgré la loi SRU, refusaient la construction de logements sociaux locatifs dans leurs communes.

La LCR rappelle que de véritables solutions à la crise du logement passent par un effort financier public sans précédent, la réquisition des logements vides et l’inéligibilité des maires qui ne respectent pas la loi.

lcr-rouge

Grévistes de la faim en rétention à Vincennes

jeudi 21 février 2008

Communiqué des grévistes de la faim
du centre de rétention de Vincennes,
le mercredi 20 février 2007

Nous avons l’honneur de vous informer que l’on vit une situation très
difficile et catastrophique. Le manque de la moindre des choses, la
nourriture, les chambres sans chauffage, pas d’eau chaude, l’hygiène,
les provocations des services de l’ordre et la chose la plus
importante : la privation de notre liberté. Dans le centre de rétention
des chambres ont été incendiées. Un coran a été déchiré par les CRS. On
a pas eu de réponse satisfaisante à notre égard de monsieur le procureur
de la république. Après notre témoignage, c’est comme si rien ne s’était
passé. Quand nous sommes malades, les médecins ne nous donnent que du
doliprane et des cachets pour dormir. On a 90% des détenus qui sont
musulmans, ils nous servent de la viande pas hallal. Après trop de
demande et des grèves, personne ne nous a écouté. Le manque de
courtoisie bien que nous sommes dans un centre de rétention et pas
pénitentiaire, mais c’est le contraire qu’on subit et de cela on garde
un sentiment de mépris.

Pour toutes ces raisons nous demandons à tous les medias qu’ils soient
au courant et qu’ils écoutent les témoignages des retenus. Nous exigeons
notre libération et nous commençons une grève de la faim qui durera un
délai de 4 jours. Notre place n’est pas ici mais dehors.

Les grévistes de la faim du centre de rétention de Vincennes

(texte dicté au téléphone depuis le centre de rétention de Vincennes)

fermeturetention

Sarko pour le fun...

mercredi 23 janvier 2008

Faites-vous le délicat plaisir d’entendre Nicolas Sarkozy plaider avec grande conviction en faveur d’un référendum pour l’Europe. C’est irrésistible et ça donne envie de se la passer en boucle :

video.google.fr

Interventions !!

vendredi 7 septembre 2007

Bonjour,

Hier soir, au journal TV du soir, on a pu assiter à l’intervention courroucée de Mme la Ministre des Droits de l’Homme, suite à l’expulsion manu-militari de sans-papiers à Aubervilliers.

Cette commune, comme se l’est empressée de le citer Mme la Ministre, est dirigée par un "Maire Communiste", si ! si ! je vous assure, communiste, comme si cela avait valeur de "gros mot" dans sa bouche UMPiste.

Elle a donc trouvé cela indigne, certainement de notre République, de devoir expulser ces hommes et ces femmes déjà au bord du gouffre de la misère.

Je ne sais toujours pas si elle a fait aussi un rapport à son Président sur la brutalité policière à laquelle ces gens ont été soumis ou si son indignation portait uniquement sur la Mairie Communiste !!

De qui se fout-on, on a pourtant jamais aperçu cette dame dans un avion d’Air-France, lors de ces expulsions, ou certains passagers sont intervenus, scandalisés qu’ils ont été là aussi par les brutalités des sbires de ce même Président, aux bourrelets disgracieux gommés par les photographes serviles de cette presse à ses bottes.

A qui donne-t-elle des leçons, cette dame, car comme sa collègue de la Justice, son appartenance à une catégorie jusqu’ici ignorée des politiques, je veux parler des gens de couleur, n’empêche pas la bêtise, l’arrivisme à tout prix, la soif de ce pouvoir qui caractérise son Petit Chefaillon, et au risque de passer pour un "raciste" que je ne suis pas, la race ne protège aucunement de la Connerie.

Ce matin l’autre "boutefeux" Hortefeux, de sinistre passé d’extrême-droite, est parti en Guyane régler le problème de l’immigration. Peut-être envisage-t-il la réouverture de Cayenne, genre Guantanamo à la mode frenchie, pour tous ces pauvres hères à qui on fait encore miroiter le mirage de l’Europe Humaniste et Accueillante !!

Alors quand ces "personnages" arrêteront de jouer aux pompiers de service comme le fait une fois encore leur Nain de Jardin Elyséen, peut-être commencerons-nous à nous occuper sérieusement de cette immigration qui ne déplait pas à tout le monde et qui en enrichit quelques uns.

Bonne journée à toutes et à tous.
G.Lecoq .