Eoliennes : des sénateurs proposent de s’en passer !

lundi 24 mars 2008
popularité : 3%

M Philippe Marini, sénateur UMP de l’Oise vient de déposer une
proposition de loi qui vise à rendre impossible l’autorisation
d’implantation d’éoliennes de grande hauteur (plus de 50 mètres).

La proposition de loi de M Marini, si elle était votée imposerait une
double consultation du public : une enquête publique puis une
consultation locale des électeurs. En somme, le public serait bien
plus consulté pour la création d’une éolienne que pour une centrale
nucléaire, un incinérateur ou une décharge !

Sous couvert de consultation du public, cette proposition de loi n’a
d’autre but que de rendre bien plus difficile la création d’éoliennes.


La fédération France Nature Environnement et la Ligue ROC rappellent
leur soutien au développement de l’énergie éolienne tout en exigeant
que ce soit dans le respect du paysage, de la nature et de
l’environnement. Elles souhaitent ardemment que les collectivités qui
s’engagent en faveur de l’éolien le fassent dans une vraie démarche de
développement durable.


Par ailleurs, FNE et la Ligue ROC sont favorables à une amélioration
qualitative de la consultation du public. Elles proposent une
réflexion sur les conditions d’organisation de l’enquête publique, en
général, mais sans qu’il soit besoin d’y ajouter une consultation
locale.

La modération, la diversification et l’adaptation aux territoires de
notre approvisionnement énergétique sont un impératif pour réduire
notre dépendance à l’énergie ainsi que nos émissions de gaz à effet de
serre. L’éolien participe de cet objectif.

NB : La proposition de loi de M Marini est ici :
senat.fr


Commentaires

Logo de vingtcinq
Eoliennes : des sénateurs proposent de s’en passer !
vendredi 28 mars 2008 à 11h57 - par  vingtcinq

Votre vision de l’éolien - légitime - vous éloigne des fondements de la démocratie. Réfléchissons.
"Une proposition qui vise à rendre impossible l’autorisation d’implantation d’éoliennes".
La consultation du peuple rendrait impossible quelque chose et ce serait scandaleux ?
Pourquoi aurions-nous raison contre le peuple ?
Qui sont ceux qui ont bâti des systèmes politiques sur cette affirmation ?
FNE et ROC exigent le respect du paysage mais ne veulent pas rendre plus difficile les implantations ? C’est contradictoire, puisque le système actuel des ZDE permet de défigurer de nombreux paysages.
On ne nous consulte pas pour le nucléaire, donc je dois refuser qu’on le fasse pour autre chose ? La belle affaire : j’ai la rougeole et on voudrait que je sois heureux d’avoir la grippe en plus.
Acceptons le progrès !
D’un point de vue technique, compte tenu du surcoût incroyable de l’électricité éolienne, c’est incontestablement le moyen le plus ruineux de diversifier les sources avec le plus mauvais résultat en diminution des Gaz à Effet de Serre.
Le fond de l’affaire est que le développement éolien est purement une affaire financière entre quelques propriétaires fonciers égoïstes, des élus locaux (j’en suis et je connais vraiment très bien le problème) qui sont aveuglés par la Taxe Professionnelle, et des fonds d’investissements privés qui rémunèrent leurs capitaux à des taux annuels honteux.
Il y a d’autres solutions, je vous assure !
En attendant, installons des éoliennes, mais dans les paysages homogènes et pauvres, ou déjà dénaturés.
Pas dans les autres.
Nous sommes tous d’accord pour dire qu’on n’installe pas d’usines (et il y en a de très belles) ailleurs que dans certaines zones strictement délimitées.
Pourquoi pourrait-on, sans rien demander aux premiers concernés, installer des ZDE n’importe où dans le paysage sous prétexte qu’il n’y a pas de monument historique autour ?

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Monsanto dégage !

samedi 24 mars 2018

Protégez les loups

samedi 22 juillet 2017

Protégez les loups
en vous promenant