Hommage à Germaine Tillion

mardi 22 avril 2008
par  Luc Douillard
popularité : 1%

Non-violence et résistance anti-nazie

1 – La violence ne peut jamais s’en prendre qu’à des conséquences. Seule la non-violence s’attaque vraiment aux causes des injustices, mères de toutes les tyrannies.

2 – Deux ou trois générations européennes de politiciens inaptes ou corrompus, on le sait, n’avaient pas su prévenir à temps la montée des périls totalitaires.

3 – Ainsi, l’hiver venu sur le monde, les nations enfin unies pour délivrer l’humanité du nazisme durent employer une violence guerrière plus forte encore que cette barbarie.

4 – Mais dès les heures cruelles de cette guerre la plus dangereuse, les Résistants firent oeuvre de non-violence en inventant ensemble les futures conquêtes sociales, économiques et démocratiques de la Libération.

5 – C’était le programme du Conseil national de la Résistance (C.N.R.), voulu en temps de guerre, puis dûment appliqué sans faiblesse la paix revenue, afin de prévenir à jamais le retour des causes sociales et morales du fascisme. Un programme aujourd’hui à actualiser d’urgence et à prolonger à l’échelle mondiale.

6 – Mais voici l’esprit et les acquis de ce programme du C.N.R. à présent oubliés par nos élites et négligés par nos dirigeants, alors que les menaces reviennent. Réveillons-nous maintenant.

lucky.blog


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Mai

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois