Travailleuses sans papiers, il faut aussi les régulariser !

mercredi 23 avril 2008
popularité : 2%

Avec les travailleuses sans papiers, nous saluons le courage et soutenons le mouvement des travailleurs sans papiers qui font grève en Île de France, pour exiger leur régularisation. Ils travaillent dans le nettoyage, la restauration l’hôtellerie, le bâtiment… secteurs « sous tension » où la main d’ouvre manque cruellement.

Les travailleuses sans papiers sont nombreuses, très nombreuses à travailler ; principalement dans un autre secteur « sous tension » : les services à la personne. Elles gardent les enfants, elle assistent les personnes âgées.

Avec leur travail, elles répondent à un besoin social immense dans un pays où le taux de natalité augmente, où la majorité des femmes travaille et où la population vieillit. Un pays où la pénurie de structures publiques d’accueil pour les enfants et les personnes âgées se fait de plus en plus durement ressentir. Le gouvernement lui-même le reconnaît, Xavier Bertrand vient de déclarer qu’il faudrait créer 350 000 places en crèches d’ici 2009 pour répondre aux besoins des familles. Les travailleuses sans papiers pratiquent des métiers socialement nécessaires, grâce à elles d’autres femmes peuvent exercer leur activité professionnelle avec plus de tranquillité.

Isolées, éparpillées sur des lieux de travail différents, il leur est difficile de faire grève. Solidaires de leurs frères sans papiers en grève, elles exigent aussi leur régularisation.

Elles vivent ici,
elles bossent ici,
elles doivent rester ici !

Paris, le 20 avril 2008

Organisation de Femmes Égalité
Foyer de Grenelle : 17 rue de l’Avre 75015 Paris
femmesegalite


Contact : Ana Azaria - 06 22 99 03 96

Droits devant !!
44, rue Montcalm 75018 Paris
gracieuse


Contact : Gracieuse Lesaffre - 06 17 71 67 81


Commentaires

Logo de Moi Mad
Travailleuses sans papiers, il faut aussi les régulariser !
mardi 29 avril 2008 à 22h10 - par  Moi Mad

Je rappelle simplement qu’on a encore 2 millions de chômeurs en France. N’y en a-t-il pas, parmi eux, certains qui voudraient bosser ? Doit-on vraiment faire venir cette main d’oeuvre bon marché pour occuper ces postes et pour l’exploiter sans vergogne ? N’y-a-t-il pas assez de jeunes Français "issus de l’immigration" qui se plaignent de ne pas trouver d’emploi ?

Logo de André974
mercredi 30 avril 2008 à 05h52 - par  André974

vous Mad

C ’est quoi pour vous de la main d’œuvre à bon marché ,connaissez vous le niveau des salaires en France ?

Vous dites"Je rappelle simplement qu’on a encore 2 millions de chômeurs en France. N’y en a-t-il pas, parmi eux, certains qui voudraient bosser ?"

êtes vous victime de la propagande du pouvoir ou bien êtes vous idiot,vous avez fréquenté une ANPE quand et pour y faire quoi,ce ne sont 2 millions de sans emploi que compte le France mais le triple

c’est quoi pour vous "..jeunes Français "issus de l’immigration",et vous même vous êtes issu de quoi ?

Logo de Gilles LECOQ
Travailleuses sans papiers, il faut aussi les régulariser !
samedi 26 avril 2008 à 07h14 - par  Gilles LECOQ

Bonjour,

Notre "bien-aimé" télégénique Petit Président N.S. nous a longuement gratifié d’un show télévisé ou, en résumé, les quelques erreurs de sa 1ère année de quinquennat ne remettait pas en cause du tout, au contraire, sa volonté de réformer le "vieux pays".
Que le fait de travailler dans un restaurant, par exemple "la Jatte", à Neuilly, ou, stupéfaction dans la salle toutes ouies ouvertes, notre ex-maire prenait volontiers quelques collations, des travailleurs sans-papiers en assuraient le service et la cuisine, ne justifie pas un arrêt de la politique d’expulsion généralisée de son sbire Hortefeux-le Boutefeu !!
Même le patron, lui-même, ne semblait pas au courant de cet état de fait,de même que les grands patrons du BTP ignorent complètement que tous les manards ou autres esclaves de la bétonnière travaillent illégalement sur leurs chantiers !! Ils omettent tout simplement de dire que leurs chiffres d’affaires et donc leurs bénéfices sont automatiquement relevés grâce à cet apport de travailleuses et travailleurs sans papiers.Pas de permis, pas de syndicats, pas de droits, etc...juste celui de fermer sa gueule, de continuer à trimer pour ces nouveaux esclavagistes, qui, tout d’un coup,se découvrent une âme d’humanistes ??
De qui se fout-on, franchement, alors que l’on sait pertinemment que tout ce petit monde de l’entreprise connait exactement les problèmes de ceux qu’ils embauchent en catimini depuis des années, et qu’au contraire, si tous les travailleurs et les travailleuses de ce pays pouvait aussi devenir de la "matière" malléable à souhait, quel avenir radieux devant eux !!
J’espère tout simplement que tous ces êtres humains de nos bistrots, bars, restaurants et autres chantiers auront le plus vite possible les mêmes droits que tous les natifs de cette nation,n’en déplaise aux petits et grands nababs en uniforme vichy façon Pétain, tous partisans d’une tradition d’un "Bon" Patronat Paternaliste, mais entubeurs à souhait.
Bon courage donc à vous toutes et tous, je suis sur que des milliers de françaises et français "de souche" sont derrière vous, car contrairement à ce que l’on veut nous faire gober, la France s’est toujours construite, élevée et grandie grâce à vos apports "d’étrangères et d’étrangers" !!
La différence engendre la vraie intelligence, notamment celle du Coeur.
G.Lecoq.

Agenda

<<

2019

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Hopitaux en danger

jeudi 19 avril 2018