Les expulsés font des heureux !

lundi 7 avril 2008
popularité : 1%

Des expulsions fort rentables

Pierre et daniel se doivent d’être souriants dans leur métier d’agent
d’escale au comptoir d’Air France, à l’aéroport Roissy Charles de
Gaulle. Mais il leur arrive de bouillir intérieurement lorsqu’ils voient
des flics de la police des frontières (ancienne PAF) raccompagner des
gens en situation irrégulière, en vue d’une procédure d’éloignement.

Lesquels profitent souvent d’un moment d’inattention des policiers pour
leur faire passer un message destiné à leur famille ou pour se plaindre
des conditions d’"accueil" dans les centres de rétention.
Mais ce qui indigne le plus Pierre et Daniel, c’est de voir les flics
sortir leurs cartes "flying blue" pour empocher les "miles" gratuits qui leur sont accordés, comme à tout voyageur, par la compagnie aérienne.

A raison de 23 000 éloignements en 2007, selon le Ministère de
l’Intérieur, et sachant qu’en moyenne trois policiers accompagnent celui
qui va être expulsé, voilà de quoi se constituer assez vite un joli
stock de voyages gratuits sur le dos des clandestins en situation
irrégulière. Sans compter que de nombreux flics bénéficient, du coup, du
statut "Gold", réservé aux hommes d’affaires qui voyagent régulièrement aux frais de leur entreprise, sur de long- ou moyen-courriers.

"Cette pratique n’est pas illicite, affirme-t-on au ministère de
l’Intérieur. L’administration paie des billets d’avion nominatifs et les
policiers profitent du système comme le font les cadres des entreprise
françaises. Lors de la prochaine passation du marché avec notre voyagiste, nous poserons la question pour voir si notre ministère peut récupérer ce bonus.
"

En attendant, cet été, les policiers iront se faire dorer gratis au
soleil grâce aux expulsions.

Le Canard Enchaîné du 23/04/2008


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois