Charlie hebdo zappe Siné (suite...)

vendredi 18 juillet 2008
popularité : 5%

par Anna Borel

Charlie Hebdo envisage de suspendre sa collaboration avec le caricaturiste Siné en raison de la polémique qui agite le journal depuis une semaine sur l’antisémitisme de sa dernière chronique.

Siné, auteur de l’album... Pourquoi tant de haine ?

Suite à la polémique sur un article de Siné, figure historique du journal, Charlie Hebdo suspendrait sa collaboration avec le caricaturiste. Siné a refusé, après de longues négociations, de participer à une tentative de médiation visant à publier un texte pour expliquer un passage très contestable de sa dernière chronique.

Jusqu’à dimanche, Siné était d’accord pour signer un texte « apocryphe » (c’est à dire écrit par un médiateur interne) de rectification, que nous reproduisons ici :
« Ma « Zone » d’il y a deux semaines sur Jean Sarkozy a suscité beaucoup de réactions. Je me suis fait traiter d’antisémite sur RTL, et on m’a même rapproché de ce salaud de Konk. Mes amis de Charlie se sont émus. J’ai relu… Bon, c’est vrai que ça pouvait être mal interprété… Je voulais dénoncer l’imbécillité de se convertir à une religion quelle qu’elle soit et, par ailleurs, la fascination de la famille Sarkozy pour le fric. J’ai synthétisé mon propos, et, au final, il en est resté ce qui peut être analysé comme un raccourci ambigu et condamnable. Je présente mes excuses auprès de ceux qui l’ont compris comme tel  », pouvait-on lire dans le texte qu’il ne signera pas.

Médiation impossible

Le dessinateur de Charlie explique qu’il y a renoncé parce que, en plus de cet article, un texte signé par l’ensemble de la rédaction de Charlie Hebdo devait figurer dans le journal à paraître mercredi. Il a pris cette initiative comme « une pétition contre lui » et a trouvé ça « dégueulasse ». Fâché, il a donc « refusé de s’excuser ».

Voici le texte en question : «  Nous sommes habitués aux fantaisies de Siné. C’est le charme du personnage, mais la dernière ne nous a pas fait rire du tout. Nous la réprouvons unanimement, et sommes ravis qu’il en fasse autant. Quant à nos confrères du site Marianne2, qui s’inquiètent de l’ambiance au sein du journal, nous les rassurons, elle est au moins aussi bonne que chez eux. À Charlie, nous sommes habitués aux débats internes, même virulents. Ils nous enrichissent, et nous pensons qu’ils enrichissent aussi nos lecteurs. Nous les vivons sereinement et souvent gaiement. Pour autant, les atteintes à nos valeurs communes n’ont pas leur place dans ce journal  »

Résultat : toute médiation échouant pour le moment, la direction suspend sa collaboration avec Siné. Même si, finalement, le texte « pétition » qui a outré Siné ne sera même pas dans le journal puisque toute la rédaction ne l’a pas signé comme prévu.

Michel Polac, notamment, a refusé de s’y associer, et se dit « horrifié » par les proportions que prend cette affaire. Il espère que « le journal ne perdra pas son image dans cette histoire », et que les choses pourront s’arranger. En interne, Philippe Val, qui n’a pas encore pu répondre à Marianne2.fr pour l’instant, a justifié la vigueur nécessaire de sa réaction par la menace d’un procès de la famille Darty. Son édito qui paraîtra dans le prochain numéro de l’hebo satirique commencerait par : « J’ai supplié Siné de rester »… Mais en l’absence d’excuses de la part du caricaturiste, le directeur de publication de Charlie Hebdo, qui a reconnu avoir commis l’erreur de publier l’article de Siné sans l’avoir lu, paraissait effrayé à la perspective d’un procès pour antisémitisme dans son journal.

marianne2.fr


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois