Le mot, l’arme parfaite.

dimanche 26 février 2006
par  Jacques Migaud
popularité : 1%

Quand Don Quichotte chassait dans la blanche Castille
Pour vaincre les démons, pour Dulcinée sa belle
C’était un chevalier sous une plume habile
Mais son masque comique cachait un vrai rebelle.

Les métaphores sont riches pour dire l’ignominie
Cervantès épingla l’Espagne des bandits
La Fontaine lui joua d’une grande ménagerie
Comprenne qui voudra des maudits par mots dits

Qu’importe la manière pour dénoncer les fourbes
Les mots prennent des formes et épousent les courbes
Si le but est atteint sans tragédie guerrière
Les mots font aussi mal qu’un bon coup de rapière.

Les tyrans ne sont pas à l’abri des bons mots
Quand ils ont le pouvoir d’aller les titiller
Jusque sous les lambris de leurs bunkers dorés.
Qu’ils sachent que les hommes ne sont pas tous idiots.

Si les paroles s’envolent, les mots écrits subsistent
Les ailes des moulins ne tournent plus au vent
Mais l’histoire n’oublie pas l’ombre des mécréants
La mémoire prend son temps pour punir les tyrans.


Commentaires

Agenda

<<

2015

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois