Sans colère.

dimanche 26 février 2006
par  Jacques Migaud
popularité : 2%

J’ai cru sentir en moi monter cette colère
Comme une vague monstrueuse qui soulève la mer
J’étais prêt à hurler, à crier, à gueuler
Contre cette injustice qui venait me frapper.

Pourtant je n’ai rien dis, ma colère est tombée,
A quoi me servait donc d’être ainsi énervé.
J’avais toutes les raisons, sauf une, évidement
Personne ne m’entendait en cet instant présent.

J’aurais donc été seul à subir ma colère
Pourquoi, à un seul mal rajouter une misère.
Nous sommes bien trop souvent nos propres tortionnaires,
Lorsqu’on se martyrise d‘une manière suicidaire.

Souvent pour une broutille, une contrariété
On s’impose c’est courant, une peine supplémentaire.
Depuis, j’ai pris conscience et donc j’ai décidé
Qu’envers moi je n’aurais qu’une conduite exemplaire.

Et puis en sachant bien qu’une colère sert à rien
Qu’elle fatigue comme disent les vieux sages indiens
J’ai rangé au rayon des articles inutiles
Toutes les colères du monde, elles sont bien trop futiles.


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois