Lukas Stella

Auteur de "Croyances informatisées dans l’ordre des choses marchandes" dans Abordage informatique aux Éditions du Monde Libertaire, et "Stratagèmes du changement, de l’illusion de l’invraisemblable à l’invention des possibles", aux Éditions Libertaires.

Dans cette période de confusion, où l’économie financière planétaire impose sa dictature “à perpétuité“, détruisant les conditions de survie de ses habitants, Lukas Stella remet en question les idées reçues, décrit les solutions de changement actuelles comme inopérantes, car inadaptées aux nouveaux conditionnements de la société du spectacle.

Nos expériences d’échec qui ont construit nos croyances limitantes, sont à l’origine de nos problèmes. C’est la recherche de la solution qui crée ce problème sans solution.
Ce livre nous apporte des possibilités qui peuvent nous permettre de sortir des pratiques inefficaces de changement. De la pragmatique Californienne au constructivisme radical, du détournement à la dérive situationniste, de l’anti-autoritarisme libertaire au refus des contraintes de mai 68, de l’écologie unitaire à l’invention d’incroyances, des relations et des liens se construisent dans l’émergence d’un changement de perspective.

Les détenteurs de vérités suprêmes, prenant leurs prédictions pour des réalités supérieures, n’ont fait que diviser le monde dans des compétitions guerrières qui renforcent la permanence d’une société sans devenir. Or, le rassemblement de nos différences qui s’en mêlent et s’entremêlent au coeur des débats et des ébats, a des capacités bien plus grandes que la somme de ses composantes séparées les unes des autres.
Passant du désir au plaisir de changer ensemble, le recadrage de nos points de vue, décalés dans l’invention de futurs accessibles, change notre interprétation des situations. En modifiant ainsi les règles du jeu, nous augmentons le nombre des choix possibles, créant de nouveaux espaces de liberté. Cela nous permet d’utiliser les vertus de nos défauts, et ainsi débloquer l’accès à nos ressources en sommeil.

Lukas Stella n’apporte pas de vérité désincarnée à consommer sur place, mais propose seulement quelques outils pratiques à expérimenter par soi-même, avec les autres. Le bricolage opératoire collectif se substitue aux croyances réductrices autoritaires.
Ce monde de séparations peut alors se reconstruire dans une écologie de la relation.



Articles de cet auteur

jeudi 20 septembre 2018
par  Lukas Stella

Conditionnement toxique

Nous oublions trop souvent que nos points de vue varient selon les situations, notre histoire et notre culture. Si notre mode de vie influe sur nos perceptions, voir d’une certaine façon crée sa propre réalité. Nous survivons sous influence d’un système qui formate nos conditions d’existences.
De (...)

jeudi 23 avril 2015
par  Lukas Stella

Trouble dans le Net

Par Lukas Stella
Le Net apparait comme une vaste décharge sauvage, où l’on trouve à peu près tout et n’importe quoi. Mais Internet se représente lui-même comme la gigantesque vitrine mondiale des apparences. Le débordement d’informations disparates provoque la précipitation des visites, la fièvre d’une (...)

mercredi 29 août 2012
par  Lukas Stella

Le mythe économique comme réalité illusoire

L’humanité se situe en dehors de l’économie politique, l’inhumanité au dedans. (Karl Marx, Œuvre)
Le capital est malade de trop d’argent. Le vol d’une partie de la force de travail s’est tellement accumulé dans le capital, au cours du temps, que la production mondiale de marchandises, plus les services (...)

lundi 19 mars 2012
par  Lukas Stella

Choisir son maître n’est pas une liberté

La majorité des électeurs ne croient plus en ce que disent les politiciens, experts en baratin publicitaire. La farce bat son plein, et le plébiscite de Nicoléon a un arrière-goût de tragédie en ces temps de crise, qu’il a lui-même créée. Mais quand les "veaux" votent dans cette guignolerie spectaculaire, (...)

jeudi 26 janvier 2012
par  Lukas Stella

L’invention de la crise

Par Lukas Stella
Un pavé dans le marasme conformiste d’un vieux monde agrippé à ses certitudes sans devenir.
La crise n’est pas une fatalité, ni un accident de parcours, c’est une invention construite de toutes pièces, qui permet au capitalisme financier de parfaire sa domination en usurpant tous (...)


Envoyer un message

Agenda

<<

2019

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Nous voulons des coquelicots

jeudi 20 septembre 2018

Hopitaux en danger

jeudi 19 avril 2018

Monsanto dégage !

samedi 24 mars 2018

Palestine, capitale Jérusalem

mardi 12 décembre 2017

Protégez les loups

samedi 22 juillet 2017

Protégez les loups
en vous promenant

Éthique & animaux

jeudi 14 avril 2016

Informer

lundi 8 février 2016

Le loup est irréfutable

jeudi 31 décembre 2015

NON aux grands projets inutiles

dimanche 5 juillet 2015

Corrida pouah !

mercredi 14 janvier 2015

CETA TAFTA : NON

lundi 2 juin 2014

Indignez-vous !

jeudi 16 juin 2011

BDS

mercredi 16 mars 2011

"Nous savons tous très bien que notre liberté ne sera pas entière tant que les Palestiniens ne seront pas libres"
Nelson Mandela

HLM, des locataires blindés

jeudi 2 décembre 2010

Plus de 50.000 familles parmi les plus riches de France bénéficient d’un logement HLM.

Fin 2007, quelque 53 000 familles parmi les plus fortunées de France étaient logées en HLM, selon des chiffres de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale, révélés par La Tribune. (Mais ne vous précipitez pas sur le lien : l’article est payant bien sûr ! Ces gens-là ont investi le net seulement pour faire de l’argent) 37 000 familles logent en Ile-de-France, dont 18 000 à Paris, et 15 000 en province. Elles gagnent 11 200 euros par mois avec un enfant ou 13 500 euros par mois avec deux enfants.

bakchich.info