Altermonde-sans-frontières
Accueil du site
Dernière mise à jour :
mardi 2 septembre 2014
Statistiques éditoriales :
20778 Articles
120 Brèves
24 Sites Web
983 Auteurs

Statistiques des visites :
7589 aujourd'hui
6604 hier
6297263 depuis le début
   
Agenda
<<  Septembre 2014  >>
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement prévu ce mois-ci
Brèves
Online
jeudi 14 août
 
LPO
lundi 23 juin
 
Corrida pouah !
lundi 23 juin

TORTURE

NI ART

NI CULTURE

 
Non au GMT
lundi 2 juin
 
Ecologie-radicale
mardi 12 février
 
Auteur : Bruno Testa
Articles de cet auteur
samedi 12 avril 2014
Le programme caché du président Hollande
Par Bruno Testa
Moi président,
Je ne parlerai pas de ma vie privée mais serai à la Une de Closer.
Je ferai la bise aux patrons et un bras d’honneur aux ouvriers.
Je ferai le malin avec Poutine mais m’écraserai devant les diktats de l’Europe.
Je ferai le gendarme en Afrique mais laisserai faire la délinquance en Corse ou à Marseille.
Je laisserai la défense du communautarisme et du libéralisme à la gauche, et la défense de la laïcité et des services publics au Front National.
Je ferai perdre la gauche et gagner la droite aux (...)

lire la suite de l'article
mercredi 6 juin 2012
Élisabeth et Jeanne
Alors que l’on célèbre les 600 ans de la naissance de Jeanne d’Arc, voici que les Anglais envahissent à nouveau la France par petit écran interposé.
Et pour fêter quoi ? Élisabeth II, royalement assise depuis 60 berges sur son trône. Avouez que la comparaison n’avantage pas Son Altesse, qui a toujours préféré la cérémonie du thé à celle de l’épée, et sa prospérité à celle de son pays. Je préfère Jeanne la guerrière à Élisabeth la douairière, qui vous a des allures de Mamie Nova revisitant son cheesecake.
Face aux commentaires débilitants des fous de la reine, on recherche d’urgence une nouvelle Jeanne capable de (...)

lire la suite de l'article
mardi 5 juin 2012
La ligue pour la censure
Comme aux plus belles heures de l’Amérique, la Prohibition arrive en France avec, dans son sillage, toutes les ligues de vertu.
Parmi elles, une fois encore, la ligue contre le cancer qui va jusqu’à mesurer combien de temps on fume dans les films français (2,4 minutes !). Tout cela serait risible, si ces ayatollahs (comme les religieux barbus, ces gens-là se targuent d’agir pour votre bien) ne réclamaient pas au ministère de la Culture de refuser tout financement à un film contenant des cigarettes. Ce qui est une façon, hypocrite je vous l’accorde, de réclamer la censure.
S’ils réussissent leur (...)

lire la suite de l'article
samedi 2 juin 2012
Le retour de Dracula
Bernard-Henri Lévy se réveille dès qu’il renifle l’odeur du sang. Comme Dracula en somme.
Après s’être improvisé ministre des Affaires étrangères sous Sarkozy, au nez et à la barbe du pauvre Alain Juppé, le voilà qui sort de son cercueil médiatique pour vampiriser François Hollande. Et une petite guerre en Syrie, ça vous dirait pas Monsieur le président ? Car il y a urgence. BHL n’a plus rien à écrire. Quant au prochain Festival de Cannes, si BHL veut être présent sur le tapis rouge sang, il lui faudra bien un autre film.
Et dire que notre Malraux de supérette a intitulé son dernier livre « La Guerre sans (...)

lire la suite de l'article
jeudi 31 mai 2012
Dialogue à crédit
Dialogue social ? C’est un mot qu’on n’avait pas beaucoup entendu ces dernières années. Sous le précédent gouvernement, on avait plutôt affaire au monologue asocial. Seul syndicat qui avait l’oreille de l’Élysée, le MoDem. Au point où entre les desiderata du patronat et les décisions gouvernementales, il n’y avait parfois même pas l’épaisseur d’un chèque en faveur de l’UMP. Cela dit, François Chérèque a raison de dire que « le dialogue est toujours bien les premières semaines, c’est après que cela se gâte ».
Après tout, les citoyens ont payé pour savoir qu’entre la gauche au pouvoir et la gauche dans (...)

lire la suite de l'article
mercredi 30 mai 2012
Lagarde chiourme
Christine Lagarde trouve que les Grecs n’ont que ce qu’ils méritent.
Elle feint d’ignorer que ce sont les dirigeants grecs, et non pas le peuple grec, qui ont maquillé les comptes de l’État avec le concours des filous de la banque Goldman Sachs pour laquelle ont travaillé le président du Conseil italien Mario Monti et le président de la Banque Centrale Européenne Mario Draghi. Évidemment, ceux-là, Christine se lagarde bien de les critiquer. Elle est comme ça, Christine, indulgente avec les riches, teigne avec les pauvres.
C’est pour cela qu’elle a été nommée patronne du FMI. Pas pour ses (...)

lire la suite de l'article
mardi 29 mai 2012
Kleenex
À la manière de balayeurs flemmards, on a l’impression que les patrons ont profité de la présidentielle pour camoufler les plans sociaux sous le tapis. Plans sociaux, ou plutôt asociaux, qu’ils ressortent bien évidemment aujourd’hui.
Ce qui en dit long sur l’hypocrisie de nos mœurs économico-politiques. C’est bien pour cela que l’économiste Jacques Généreux n’a peut-être pas fondamentalement tort quand il réclame que l’on rétablisse les autorisations administratives de licenciements.
De même que l’on a aboli un jour le Code Noir qui faisait des esclaves des « meubles », ne serait-il pas temps de (...)

lire la suite de l'article
dimanche 27 mai 2012
Les Voleurs et l’Âne
Parodiant De Gaulle, Nicolas Sarkozy aurait pu déclarer en partant : « Après moi, ce ne sera pas le vide, mais le trop-plein ! »
N’attendant pas la fin des législatives, François Fillon vient de lancer les hostilités en annonçant qu’il se présentera à la tête de l’UMP cet automne. Ce qui n’a pas fait plaisir à Copé, qui avait tout planifié : rester le chef jusqu’en 2017 et se faire élire président de la République dans la foulée. Les places d’adversaires étant prises, Alain Juppé a décidé de jouer le rôle du vieux sage. Cela ne mange pas de pain d’appeler à l’union.
Et puis, peut-être songe-t-il aux deux (...)

lire la suite de l'article
samedi 26 mai 2012
Injure ou pléonasme ?
On en fait toujours beaucoup trop quand on est élu président. Rappelez-vous Nicolas Sarkozy qui avait promis que les ministres de son gouvernement seraient notés. Les notes, on n’en a jamais vu la queue d’une.
Alors, avec sa charte de déontologie, Jean-Marc Ayrault a donné le bâton pour se faire battre. C’est de bonne guerre, la droite l’utilise. Pour autant, la condamnation de Montebourg pour injure envers un dirigeant de SeaFrance n’est pas de ces condamnations qui indisposent le peuple.
À force de suivre le feuilleton des délocalisations et des licenciements abusifs, cela fait longtemps que les (...)

lire la suite de l'article
vendredi 25 mai 2012
Chacun pour soi...
Le Front populaire a eu son utopie collective qu’a su traduire Julien Duvivier dans « La Belle Équipe » avec Jean Gabin. Les années 50 voyaient les beatniks refuser la société de consommation et chercher à vivre l’instant.
C’est ce que retrace « Sur la route » de Jack Kerouac qui vient d’être mis en film. Et aujourd’hui alors ? Contrairement à ce que pouvait laisser présager la mondialisation, le monde s’est singulièrement rétréci. Les jeunes sont priés d’être réalistes. Valeurs prônées par notre société : l’argent et l’individualisme, accessoirement la religion comme vision rétrograde du monde.
Alors, si (...)

lire la suite de l'article
mercredi 23 mai 2012
Servier en liberté
Libre aux avocats de Jacques Servier de soulever des problèmes de constitutionnalité dans l’affaire du procès du Mediator.
Après tout c’est leur rôle de noyer le poisson, en l’occurrence le poison, dans l’eau du droit. Mais pourquoi la Justice laisse-t-elle le patron des laboratoires Servier comparaître libre à l’audience ? Rappelons que dans l’affaire du Mediator, on parle de tromperie qui aurait entraîné entre 500 et 2 000 morts ! Il y a des gens qui assistent à leur procès menottés pour beaucoup moins que ça.
Si leur patron était en taule comme il se doit, ses avocats joueraient-ils la montre ? (...)

lire la suite de l'article
mardi 22 mai 2012
L’aigle et le corbeau
Les frères pétard Copé et Longuet aimeraient que François Hollande revienne sur sa promesse de campagne et ne rapatrie pas nos troupes d’Afghanistan fin 2012.
Argument avancé : les autres pays de la coalition restent. Argument moutonnier s’il en est. On aimerait rappeler à nos deux compères la fable de La Fontaine du Corbeau qui voulait imiter un Aigle. Car l’aigle n’est-il pas le symbole américain ? Pour avoir voulu comme le grand rapace faucher un mouton, le corbeau se retrouve les serres empêtrées dans la laine de la bête. Et finit dans une cage.
Est-ce cela que nos deux ex-ministres veulent ? (...)

lire la suite de l'article
dimanche 20 mai 2012
Dur d’être un Ayrault
On ne dira jamais assez du mal de Dieu qui a multiplié les langues pour punir les hommes. D’où les problèmes de communication, voire de diplomatie.
Ainsi Jean-Marc Ayrault n’a pas de chance avec la langue arabe puisque son nom signifie paraît-il « pénis ». Pour contourner ce problème épineux (j’espère qu’épineux n’a pas de sens fâcheux), les médias arabes ont dû transformer quelque peu son nom. Jusqu’au ministère français des Affaires étrangères qui s’en mêle et conseille de transcrire phonétiquement toutes les lettres de Ayrault, y compris le L et le T.
N’aurait-il pas été plus simple d’inverser le (...)

lire la suite de l'article
samedi 19 mai 2012
La preuve par Alliot-Marie
Un gouvernement n’étant pas un concours de beauté, on ne le jugera pas sur l’apparence. Ce qui importe, c’est son efficacité.
Pas les applaudissements de ceux qui sautent comme des cabris dès qu’ils entendent les mots de parité et de diversité, ni les aigreurs de ceux qui ont perdu la présidentielle. Quand j’entends certains à droite moquer le manque d’expérience des nouveaux venus, je me frotte les oreilles. Quelle expérience avaient Rachida Dati, Rama Yade, Luc Chatel, Nathalie Kosciusko-Morizet en 2007 ?
Et puis l’expérience ne sera jamais un vaccin contre l’incompétence. Faut-il rappeler (...)

lire la suite de l'article
vendredi 18 mai 2012
La vengeance de DSK
Parallèlement au Festival international de Cannes, le festival de (Strauss) Kahn continue avec, dans les rôles principaux, Nafissatou et Dominique !
DSK vient de porter plainte contre Madame Diallo. Il lui reproche de lui avoir fait perdre son emploi au FMI et de lui avoir occasionné une « détresse émotionnelle ». Comme l’affaire se passe en Amérique, il lui réclame la bagatelle d’un million de dollars. Nafissatou Diallo pourra-t-elle payer cette somme si d’aventure elle est condamnée ?
À moins d’abandonner les heures de ménage pour les passes tarifées, le Sofitel de New York pour le Carlton de (...)

lire la suite de l'article
jeudi 17 mai 2012
Un Ayrault, pas un héros !
Comme on pouvait s’y attendre, le Président « normal » n’a pas choisi un héros comme Premier ministre, mais un Ayrault.
Un homme humain (trop humain ?) qui peut avoir ses faiblesses, puisqu’il a été condamné en décembre 1997 à six mois d’emprisonnement avec sursis pour délit de favoritisme dans l’attribution d’un marché public à Nantes, ville dont il est maire. Au départ très à gauche, au point de porter un pull à col roulé rouge au conseil général de Loire-Atlantique, Jean-Marc a depuis longtemps viré au rose très pâle à l’Assemblée Nationale. Il se devait donc de soutenir François Hollande dans sa quête (...)

lire la suite de l'article
mercredi 16 mai 2012
Quand Mélenchon rencontre Parisot...
Quel est le point commun entre Jean-Luc Mélenchon et Laurence Parisot que tout semble pourtant opposer ? Leur lutte contre le Front national. On l’a oublié, mais bien avant que le leader du Front de Gauche ne s’apprête à ferrailler contre le FN, la patronne du Medef s’était déjà fendue d’un pamphlet intitulé « Un piège bleu Marine ». Tout cela pour dire que sur ce point au moins, amie et ennemi du grand capital se rejoignent. Quand Mélenchon défend la régulation pour tous les sans-papiers, Parisot se fait l’avocate de l’ouverture des frontières. Bien sûr, les objectifs ne sont pas les mêmes.
Là où (...)

lire la suite de l'article
mardi 15 mai 2012
Nein ou oui ?
Pour détruire la France en 1914, les Allemands avaient inventé l’énorme canon « Dicke Bertha », Grosse Bertha en français. Aujourd’hui, les Allemands disposent du canon Angela.
Cette dernière, forte de son économie florissante, rêve de faire de la rigueur le nouveau catéchisme européen. À François Hollande qui veut renégocier le pacte budgétaire qui conduit l’Europe droit dans le mur, « nein » a tonné la Chancelière. Ce qui pose évidemment un problème : l’hégémonie que l’Allemagne n’a pas réussie à imposer en deux guerres mondiales va-t-elle réussir avec Angela Merkel ?
Au « nein » allemand, il serait temps (...)

lire la suite de l'article
dimanche 13 mai 2012
La France ou un siège ?
On ne s’entre-tuera pas tout de suite à l’UMP, ce serait trop mortel. On s’entre-tuera plus tard, quand les législatives seront passées.
Car pour l’heure, l’union est devenue bouée sacrée pour pouvoir espérer surmonter le naufrage de la présidentielle. Certains, élevés au biberon de l’optimisme sarkozyste, rêvent déjà d’une cohabitation. Ce qui n’est pas à proprement parler un rêve gaulliste, car cela signifierait à coup sûr une paralysie du pays à l’heure de la crise. D’un autre côté, on ne peut pas demander à l’UMP d’être suffisamment gaulliste pour s’appliquer à elle-même son slogan de campagne : « (...)

lire la suite de l'article
samedi 12 mai 2012
Ma came
À la façon d’une Carla Bruni qui chante « tu es ma came », le patron des jeunes UMP Benjamin Lancar a comparé ses rencontres avec Nicolas Sarkozy avec la prise « d’un rail de coke ». Façon de souligner l’énergie que cela lui donnait. Comprenant que la comparaison n’était pas politiquement correcte, surtout pour le représentant d’un parti qui refuse la dépénalisation de la drogue, Benjamin s’est excusé. Ma curiosité éveillée, j’aimerais savoir avec quelle substance le jeune patron des socialistes pourrait comparer ses rencontres avec François Hollande.
Vu le calme éternel du nouveau Président, je (...)

lire la suite de l'article
vendredi 11 mai 2012
Juppé connait la chanson
Alain Juppé ne se présentera pas aux législatives contrairement à ce qu’il annonçait il y a quelques mois.
Cela n’a évidemment rien à voir avec le fait que dimanche dernier, Hollande a battu Sarkozy (57,18 % de suffrages) dans sa bonne vieille ville de Bordeaux. Le combattant Juppé n’est pas comme ça. La preuve ? Il exhorte ses troupes à aller au combat en juin prochain : « Il faut que l’UMP se mette tout de suite en ordre de bataille », claironne-t-il. Je ne sais pas vous, mais moi ça me rappelle la chanson de Brassens : « Les saint-jean-bouche-d’or qui prêchent le martyre/Le plus souvent, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 10 mai 2012
Une gerbe pour deux
La cérémonie du 8-Mai a permis de réunir les deux anciens adversaires à la présidentielle de 2012 devant la tombe du Soldat Inconnu. Les commentateurs n’ont pas manqué de rappeler que l’on avait déjà vécu cette scène. En 1995, quand un autre François (Mitterrand) invitait le tout nouveau vainqueur de l’élection présidentielle : Jacques Chirac. Mais la situation était alors très différente. Le président sortant ne venait pas d’être battu, et n’avait donc pas d’aigreur envers celui qui venait d’être élu. Reconnaissons qu’il a fallu plus de courage à Nicolas Sarkozy pour inviter son successeur.
D’autant que (...)

lire la suite de l'article
mercredi 9 mai 2012
Lilliputh réclame des ministères
Comme Gulliver, nous avons nos Lilliputiens. Ce sont les écologistes qui semblent rétrécir à chaque présidentielle.
N’attendez pas pour autant d’eux, à défaut du silence, une quelconque modestie. Ce serait méconnaître leur psychologie qui leur intime d’avoir des réactions inversement proportionnelles à leur taille. Ainsi la reine de Lilliput, Cécile Duflot, a exhorté ses troupes à voter le principe de leur entrée au gouvernement ! Car il ne fait aucun doute à celle qui ne doute de rien que le faramineux score de 2,31 % devrait leur ouvrir la porte d’un, voire deux grands ministères d’État.
On n’ose (...)

lire la suite de l'article
mardi 8 mai 2012
Hollande et ses "amis"
« Le vrai changement au PS, ce serait de gagner », disait Bertrand Delanoë il y a quelques années. Alors voilà, c’est fait.
Et puisque nous en sommes aux petites phrases socialistes, citons Arnaud Montebourg durant la campagne de 2007 : « Royal n’a qu’un seul défaut, c’est son compagnon. » Mais Manuel Valls allait plus loin comme le rappelle Olivier Clodong dans son petit livre : « Quand les politiques se lâchent » (Mille et Une Nuits) : « François Hollande ferait un très bon candidat au poste de Premier secrétaire, et à la rénovation du PS… s’il ne l’était depuis onze ans ! »
Hollande a mis trois (...)

lire la suite de l'article
samedi 5 mai 2012
Un astéroïde nommé Sarkozy
Si jamais Nicolas Sarkozy devait ne pas être élu président dimanche soir, il faudra quand même lui reconnaître un exploit personnel. Avoir réussi, seul, à recomposer tout le paysage politique.
Grâce à lui, la frontière entre extrême droite et droite classique s’est ouverte. Si bien que Marine Le Pen pourrait bien, dans quelques semaines, faire marché commun avec l’UMP. Ce n’est pas tout. Grâce à son activisme, il aura également réussi à déplacer le centre sur la gauche, autrement dit à faire que François (Bayrou) appelle à voter pour l’autre François (Hollande).
Le sarkozysme pourrait bien, en dernière (...)

lire la suite de l'article
vendredi 4 mai 2012
La grenouille Copé prévoit l’après 6 mai
La grenouille Copé n’aura pas attendu le duel Hollande/Sarkozy pour sortir de son bocal et annoncer le mauvais temps pour la majorité.
La preuve ? Son interview dans Le Figaro d’avant hier où il fait part de son intention « après le 6 mai, de permettre aux différentes sensibilités de pouvoir s’exprimer plus fortement en créant des mouvements au sein de l’UMP ». Sage décision quand on sait qu’en cas de victoire de Hollande, l’UMP risque de vivre une période de fortes turbulences.
Les centristes malmenés ne rêvent-ils pas de montrer leurs biscottos anesthésiés par cinq ans de fil à la patte ? À défaut (...)

lire la suite de l'article
mercredi 2 mai 2012
Carpe contre lapin
Puisque le débat dans nos mœurs politiques est devenu combat, une seule question qui vaille : qui de Nicolas Sarkozy ou de François Hollande va l’emporter ?
Tous les commentateurs, aussi divergents soient-ils, sont au moins d’accord sur un point : Sarkozy pratique la boxe, Hollande le judo. D’un côté, le côté électrique de celui qui veut être le patron du ring ; de l’autre, le judoka placide sur son tatami. Mais vouloir opposer deux sports aussi différents, c’est un peu comme vouloir faire combattre un lapin et une carpe.
À moins que l’un ou l’autre combattant fasse l’erreur hautement improbable (...)

lire la suite de l'article
mardi 1er mai 2012
Devine qui vient dîner ce soir ?
Fêtant son anniversaire ce samedi, Julien Dray avait invité le gratin socialiste.
Apprenant que Dominique Strauss-Kahn allait débouler, Ségolène Royal, Pierre Moscovici et Manuel Valls ont pris leurs jambes à leur cou, pire que si on leur annonçait la venue du Diable. Venant de Ségolène Royal, féministe convaincue, on peut comprendre. De l’ex-disciple Moscovici, et surtout de Valls qui n’a eu de cesse de défendre DSK sur les plateaux télé, moins.
Mais les deux postulants à un poste de ministre n’avaient pas envie, qu’à quelques jours du second tour, la droite s’empare de l’anecdote et que le hochet (...)

lire la suite de l'article
dimanche 29 avril 2012
Défense illégitime
À la manière des jeunes des cités qui narguent la police, les policiers ont nargué la justice ce 26 avril. Ils réclament « la présomption de légitime défense ».
Autrement dit le droit de pouvoir tirer même quand ils ne sont pas en danger. Comme les gendarmes en somme ; exemple celui de Perpignan qui avait fait un beau carton sur un gardé à vue qui s’enfuyait… menotté ! C’est dire si le gendarme en question était menacé. Pour éviter ces coquetteries de « présomption » qui n’empêcheront jamais la Justice de s’en mêler, je propose d’aller plus loin que Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy.
Pourquoi ne pas instaurer (...)

lire la suite de l'article
samedi 28 avril 2012
Johnny, fin politique...
Le jour du 1er tour de la présidentielle, hasard sans doute, Johnny Hallyday confiait au Journal du dimanche qu’il n’aurait jamais dû se mêler de politique.
Je me suis dit tiens, Johnny serait-il devenu raisonnable avec l’âge ? Et puis voilà que Le Canard enchaîné nous apprend que « le chanteur abandonné » devrait neuf patates au fisc. Moi qui croyais bêtement que Johnny agissait à l’affect, je découvre au contraire qu’il est un fin et rusé analyste.
Ne pas appeler à voter pour son pote Nicolas comme il l’avait fait en 2007, n’est-ce pas une manière d’anticiper la défaite et de signifier à Hollande (...)

lire la suite de l'article
vendredi 27 avril 2012
La paille et la poutre
La couverture de Libération d’hier a fortement déplu à l’UMP.
On voit en noir et blanc le visage triste et blême de Nicolas Sarkozy, avec pour légende cette phrase prononcée par le président-candidat la veille à Longjumeau : « Le Pen est compatible avec la République. » Du coup Jean-François Copé accuse Libé « d’être l’organe officiel du PS ». Faux ? Pas tout à fait. D’ailleurs les rédacteurs de Libération se sont plaints à plusieurs reprises de la fâcheuse tendance de leur patron Nicolas Demorand à sucer la roue du PS.
Mais Demorand est-il le seul ? Cela fait longtemps il me semble qu’Étienne Mougeotte a (...)

lire la suite de l'article
jeudi 26 avril 2012
"Le vrai travail"...
Dans un sketch consacré à la lessive, Coluche brocardait les publicistes : « Moi, blanc, je sais ce que c’est… C’est blanc... Mais plus blanc que blanc, qu’est-ce que c’est comme couleur ? ».
On imagine quel beau sketch il aurait pu écrire sur « le vrai travail » que Nicolas Sarkozy veut promouvoir ce 1er mai. C’est quoi un vrai travail ? Le contraire des emplois fictifs ? Alain Juppé et Jacques Chirac ayant été condamnés pour ça, je doute que cela soit un bon sujet de campagne. Un travail qui ne serait ni un temps partiel ni un CDD, mais un vrai CDI ?
Les travailleurs ne demanderaient pas mieux que (...)

lire la suite de l'article
mercredi 25 avril 2012
Bientôt l’UMN
J’ai été surpris dimanche soir d’entendre Jean-François Copé additionner sans état d’âme les voix de Marine Le Pen et celles de Nicolas Sarkozy.
Soit l’UMP ne partage pas les mêmes valeurs que le FN comme il l’a proclamé durant des années, et je ne vois pas comment le boutiquier Copé pourrait additionner des choux et des carottes, des bœufs et des œufs. S’il partage les mêmes valeurs, il faut qu’il le dise explicitement. Il n’espère quand même pas avoir les électeurs du Front National sans les idées du Front National.
S’il partage leurs thèmes, pourquoi ne pas créer un grand parti avec ses nouveaux amis (...)

lire la suite de l'article
mardi 24 avril 2012
La tête de Juppé
Ayant allumé ma télévision avec deux ou trois minutes de retard (et on sait que deux ou trois minutes ça compte un soir d’élection), il m’a fallu une seconde pour comprendre que l’élection était quasiment pliée. Non pas en voyant les scores s’afficher (c’était terminé), non pas en entendant l’analyse pertinente d’un journaliste, non pas même en saisissant une bribe de phrase d’un socialiste ou d’un Umpiste. Non, il m’a suffi de voir la tête d’Alain Juppé, immobile, mâchoire serrée, pour comprendre que le ministre avait avalé les bottes dans lesquelles il se tenait droit jadis.
De même que la (...)

lire la suite de l'article
lundi 23 avril 2012
Bunga-bunga au Crillon
Nous n’avons pas la chance d’avoir un Silvio Berlusconi en France, mais nous avons les époux Balkany, dont on dirait que le mot vulgarité a été inventé pour eux.
Les époux, donc, viennent de porter plainte contre Le Canard Enchaîné qui a révélé qu’ils avaient passé une nuit au Crillon (9 500 euros la ronflette) pour célébrer l’anniversaire de leur nuit de noces, le 13 avril 1976. Pour leur avocat Maître Lafarge, qui doit avoir un humour aussi fin que le ciment du même nom, « toute référence à cet événement constitue une atteinte à la vie privée ».
C’est pas faux. Si les honnêtes citoyens Balkany veulent (...)

lire la suite de l'article
samedi 21 avril 2012
Détresse
Une dame m’écrit comme on envoie une bouteille à la mer. Son mari artisan-maçon a une entreprise à Vauchamps. Suite à un accident de travail, il a pris du retard dans ses commandes. Sa banque, qui devrait lui servir de béquille, se défausse.
D’où la détresse de cette Marnaise : « Nous avons du travail à revendre, mais je demande 15 jours, 3 semaines pour que tout rentre dans l’ordre. C’est tout. Il ne faut pas que la banque bloque les paiements de mes fournisseurs surtout. » Et ce cri : « Aidez-moi, ne me laissez pas comme ça… ». Ce cas n’est évidemment pas isolé. Et il pose une question de fond aux (...)

lire la suite de l'article
vendredi 20 avril 2012
La boussole Fadela Amara
L’ex-« ni soumise » Fadela Amara vient de se soumettre à François Hollande à trois jours du premier tour.
Plus besoin de s’embêter avec les sondages ou d’attendre Twitter, on est sûr maintenant que le candidat socialiste va gagner. Car de même que la boussole indique toujours le nord, la boussole Amara indique toujours le camp du vainqueur. Et comme la boussole Amara est une boussole parlante, voici ce qu’elle dit : « Hollande est le plus intelligent à gauche. »
Venant de celle qui est passée du PS chez Sarkozy pour un secrétariat d’État à la Politique de la ville, dont personne ne se souvient, vous (...)

lire la suite de l'article
jeudi 19 avril 2012
C’est louche ? Non, c’est Lellouche !
Si ce qu’écrit Libération se révèle vrai, Pierre Lellouche aurait employé une femme de ménage sans-papiers et de plus non déclarée. Ce qui fait beaucoup pour un ministre de la République. Lellouche se défend piteusement en expliquant qu’il la payait avec des chèques emploi-service. Sous-entendu, la déclaration est automatique. Faux. La preuve, il a fallu le passage du documentaire télé pour que le ministre, sentant le vent du boulet, s’empresse de déclarer sa femme de ménage cinq mois après qu’elle ait commencé.
Mais que fait donc Claude Guéant ? Ce serait pourtant facile pour lui, (et sans déplacer le (...)

lire la suite de l'article
mercredi 18 avril 2012
Mourir pour Hamid Karzaï
En France, le printemps est propice à la repousse des herbes et aux petits moineaux. En Afghanistan, les petits moineaux s’appellent les talibans, et ils reviennent chaque année picorer les forces de l’Otan jusque dans la zone verte.
Et quand les forces occidentales ne seront plus là ? Eh bien, Hamid Karzaï risque d’avoir chaud aux fesses. Gérard Chaliand, spécialiste en géostratégie, expliquait avant-hier sur France Info que les soldats afghans n’étant pas prêts à mourir pour le régime corrompu de Hamid Karzaï, on reviendra à la situation initiale qui prévalait avant le 11 septembre 2001. Autrement (...)

lire la suite de l'article
mardi 17 avril 2012
Intouchables
Quand la candidate de Lutte Ouvrière, Nathalie Arthaud, a proposé dans « Des paroles et des actes » de mettre en prison les patrons qui se moquent du Code du travail, un sentiment d’horreur a envahi le visage des journalistes Fabien Namias et Nathalie Saint-Cricq.
Comment, oser mettre en prison des patrons pour un motif aussi futile ? De mémoire, je n’ai jamais entendu les mêmes journalistes s’indigner que l’on mette en prison des voleurs de mobylettes. Notre pays serait-il un pays de castes ? Malheureusement oui.
Sauf que contrairement à l’Inde, les intouchables de notre pays ne sont pas ceux (...)

lire la suite de l'article
lundi 16 avril 2012
La Putain du journalisme
À chaque émission "Des Paroles et Des Actes" sur France 2, on a le droit aux commentaires orientés de Franz-Olivier Giesbert. Celui qui devrait écrire ses mémoires sous le titre « La Putain du journalisme », tant il a caracolé de gauche à droite, n’a trouvé bon qu’un candidat sur dix : Nicolas Sarkozy ! Devant les outrances de Giesbert, Pujadas a cru bon de rectifier : « On rappelle pour nos téléspectateurs que leur parole n’engage qu’eux-mêmes. » C’est bien de le préciser. Mais cela ne pose pas moins une question.
Si Giesbert, clairement identifié à droite, peut être commentateur dans une émission (...)

lire la suite de l'article
samedi 14 avril 2012
La preuve par Poutou
Ils ont beau tous se déclarer candidats du peuple, anti-système et anti-élite, le seul qui vient vraiment de la base s’appelle Philippe Poutou, et on ne peut pas dire qu’il soit à la noce dans cette campagne.
Il y a d’abord l’ombre un peu étouffante de Besancenot, le facteur. Il y a le regard hautain des seigneurs de l’audiovisuel pour qui n’est pas de la caste. Récemment, Philippe Poutou parlait de « mépris social ». On ne saurait mieux dire. J’entends certains médias se plaindre qu’on impose une égalité de temps de parole entre candidats.
Mais si ce n’était pas le cas, le candidat Poutou (...)

lire la suite de l'article
vendredi 13 avril 2012
Hardy petite !
Françoise Hardy se retrouvera-t-elle à la rue si Hollande est élu président ? Oui, aux dires de la chanteuse qui se plaint dans Paris Match. « Je crois que la plupart des gens ne se rendent pas compte du drame que l’ISF cause aux gens de ma catégorie. »
Il faut dire que les smicards, les chômeurs, les SDF manquent peut-être d’imagination pour comprendre les affres que vivent les millionnaires. Alors pourquoi ne pas intervertir les rôles ? On pourrait ainsi faire d’une pierre deux coups. Dans la peau de Madame Hardy, les pauvres se rendraient enfin compte que ce n’est pas toujours facile d’être (...)

lire la suite de l'article
jeudi 12 avril 2012
Le mépris
Le candidat Nicolas Sarkozy a refusé un débat qui réunirait tous les candidats du premier tour au motif que depuis le début de la Vème République cela ne s’est jamais fait, et que ce serait aller contre la tradition.
Curieusement, le même Sarkozy oublie soudain cette même tradition pour demander un double débat au candidat du second tour. Le camp socialiste n’ayant pas répondu, la chienne de garde Kosciusko-Morizet aboie contre Hollande sur le thème : « Il a des choses à cacher ! »
Dans son ardeur à défendre son maître, la ministre ne se rend même pas compte que parler de second tour alors que le (...)

lire la suite de l'article
mercredi 11 avril 2012
Quelle langue ?
Dans les réunions internationales, en quelle langue s’exprimait Christine Lagarde quand elle était ministre de l’Économie ? En français comme il se doit pour un représentant de la France ? Non, en anglais.
Notre ministre de la Culture Frédéric Mitterrand s’élève-t-il contre le fait que les cinémas ne prennent même plus la peine de traduire en français le titre des films américains ? Non ! Les télévisions publiques font-elles un effort pour bannir les mots anglais de plus en plus nombreux à l’antenne ? Vous n’y pensez pas !
Alors quand le candidat Nicolas Sarkozy, en meeting à Saint-Raphaël, explique (...)

lire la suite de l'article
mardi 10 avril 2012
Les bons comptes...
Pour éviter les financements douteux et les soupçons récurrents de magouille, François Bayrou a proposé le financement intégral des campagnes par les contribuables.
Ce qui pourrait être une solution. Nicolas Sarkozy le conteste dans le Journal Du Dimanche, c’est son droit, mais avec un argument pour le moins curieux. « On va demander de l’argent pour que Mr Besancenot puisse insulter la société, pour que Mr Mélenchon puisse accabler nos institutions, pour que Mme Le Pen puisse défendre ses idées ? ». Drôle de façon de respecter ses adversaires et de concevoir le débat démocratique !
C’est comme si moi (...)

lire la suite de l'article
dimanche 8 avril 2012
Le cauchemar de Patrick
Au moment où le chanteur Bernard Lavilliers monte gratuitement sur scène pour soutenir les travailleurs de Florange, le joueur de poker Patrick Bruel s’indigne sur les ondes.
Sur le sort des ouvriers partis à pied de Moselle pour rejoindre Paris afin de défendre leur emploi ? Sur le nombre de pauvres qui augmente dans notre pays ? Sur le comportement indécent des agences de notation ? Non, sur son portefeuille. Il n’en revient pas que le candidat Hollande promette de taxer à 75 % les revenus supérieurs à un million d’euros.
« C’est limite confiscatoire et spoliateur », gémit le Patrick sur l’air (...)

lire la suite de l'article
vendredi 6 avril 2012
Le barbu et le barbouze
Grâce à Mohamed Merah, Nicolas Sarkozy a grimpé dans les sondages. De là à penser qu’un terroriste est bien plus utile qu’un programme ou qu’un conseiller en communication, il n’y a qu’un pas.
Mais comme malheureusement on ne peut pas avoir un terroriste sous la main tous les jours, le candidat-président a décidé d’en inventer. Et voilà que nos barbouzes nous sortent des barbus à la chaîne, dès potron-minet, sous l’œil des caméras complaisantes. Tout le ménage qu’ils n’avaient pas fait en cinq ans, ils le font en accéléré en cette période de soldes électoraux.
Question que se posera toute personne de (...)

lire la suite de l'article
jeudi 5 avril 2012
La tisane Bayrou
Il avait promis de ne pas faire rêver les Français. Il y réussit à merveille. La preuve, il baisse dans les sondages. Il parle de quoi François Bayrou au juste ? De rigueur et de faire des économies.
Le président du MoDem incarne jusqu’à l’image d’Epinal le bon père de famille, familier mais responsable, juste mais sévère, généreux mais économe. Bayrou, c’est le bouvier de la chanson, celui qui revient du labour faire une soupe à sa femme malade avec des raves et un petit chou. La femme malade, c’est la France bien sûr. Bayrou, c’est les tisanes de grand-mère que l’on boit dans un lit recouvert d’un (...)

lire la suite de l'article
mercredi 4 avril 2012
Le cauchemar de Parisot
Laurence Parisot s’affole. Et si Jean-Luc Mélenchon devenait président et ne lui laissait plus que le smic pour vivre !
Comment elle ferait pour vivre avec 1 000 euros par mois ? 1 000 euros, c’est même pas l’argent de poche que papa lui donnait quand elle était jeune fille ! Elle n’est pas ouvrière, elle. Elle est délicate, princesse au petit pois. Jamais elle ne pourrait aller faire ses courses chez Ed. Je comprends que le discours du grand Méchant long lui paraisse « vulgaire » et « démagogique ». Faire croire au peuple qu’un patron peut vivre comme un smicard ! Pire, c’est de « la Terreur ».
Qui (...)

lire la suite de l'article
mardi 3 avril 2012
Chirac contre Chirac
Ça chauffe chez les Chirac ! Ce couple que rien ne semblait devoir ébranler, ni les infidélités répétées du grand Jacques, ni les amours d’eau bénite de Bernadette, est en train de se fissurer. Le responsable ? Le président du Conseil général du Département de Corrèze où madame est Conseillère générale. N’y voyez là aucune relation coupable qui pourrait rendre l’ex-président furibard. Il ne s’agit pas d’histoire de cœur mais d’histoire politique. Quand Mamie pièces jaunes fait de la retape pour Sarkozy, Papy fait de la résistance et dit à qui veut l’entendre qu’il votera Hollande.
Si les Français veulent (...)

lire la suite de l'article
lundi 2 avril 2012
Indigne, immoral et faux-cul
Que penser d’un Premier ministre, garant de la séparation de la Justice et de l’Etat, qui se permet de jeter la suspicion sur une décision de justice alors qu’il est interviewé sur une radio publique ?
Qu’il n’est pas digne d’être Premier ministre ! Que penser d’un Premier ministre qui s’en prend à la Justice pour défendre une fripouille telle que Patrice de Maistre, l’ex-gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt ? Qu’il a perdu tout sens moral ! Que penser du même Premier ministre qui se rétracte tout de suite après avoir prononcé sa phrase sur la Justice ? Qu’il n’est pas franc du collier ! (...)

lire la suite de l'article
samedi 31 mars 2012
L’os et les chiennes de garde
Soucieuses de protéger la maison République, du moins je l’imagine, Nathalie Kosciusko-Morizet et Valérie Rosso-Debord montrent les crocs.
On ne peut que les encourager. Mais plutôt que de mordre les mollets de François Hollande à propos de l’os de Strauss-Kahn (il n’en avait pas la garde que je sache), on leur conseille d’autres endroits où il serait bon de fourrer le museau. Nos chiennes de garde pourraient ainsi renifler du côté de l’affaire Bettencourt ou de l’affaire Karachi qui ne sentent pas très bon pour leur saint patron Nicolas.
Enfin en furetant du côté de Jean-François Copé, copain (...)

lire la suite de l'article
vendredi 30 mars 2012
L’ours Mélenchon et l’ami socialiste
François Hollande est en train de se prendre la vague Mélenchon sous son pédalo, ce qui ne rassure guère certains hiérarques du PS tel Fabius qui préconise d’endiguer la montée du Front de Gauche.
Les autres cherchent à se rassurer comme ils peuvent. « C’est un ami ! », disent-ils. « Il votera pour nous au second tour ! » Ce n’est pas faux. Mais il faut parfois se méfier de ses amis. Car Mélenchon ressemble beaucoup à l’ours « à demi léché » de la fable qui veut par gentillesse vous débarrasser d’une mouche sur le nez et pour ce faire vous lance « avec roideur » un pavé sur la tête.
Conclusion de La Fontaine (...)

lire la suite de l'article
jeudi 29 mars 2012
La malédiction de la mamie
Patrice de Maistre crèche depuis vendredi dernier en taule. Celui qui gérait la fortune de mamie Bettencourt a été mis en détention pour avoir maquereauté des millions à sa patronne.
Rappelons que le même de Maistre a eu la légion d’Honneur sur la recommandation de l’ancien ministre Éric Woerth, lui-même mis en examen pour recel ! Il se murmure que tout doucettement le juge Gentil, qui porte bien mal son nom, se rapprocherait de l’hôte de l’Élysée. En cause la campagne présidentielle de 2007.
De même que l’on parle d’une malédiction qui aurait frappé les archéologues ayant exhumé la momie de (...)

lire la suite de l'article
mercredi 28 mars 2012
Trompeuses apparences...
Pour dénoncer les amalgames outranciers de Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy s’est lancé dans une dissertation plutôt curieuse avant-hier sur France Info.
« Je rappelle que deux de nos soldats étaient… comment dire… musulmans, en tout cas d’apparence, puisque l’un était catholique. » (voir la vidéo ci-dessous) Ainsi Sarkozy vient de découvrir que les « apparences » sont trompeuses. De même que l’habit ne fait pas le moine, le Maghrébin ne fait pas forcément le musulman. Il serait plus étonné encore s’il apprenait qu’il y a des chinois protestants, des noirs juifs et des Auvergnats bouddhistes !
Nicolas (...)

lire la suite de l'article
mardi 27 mars 2012
Le bœuf et la Joly grenouille
Un temps transportée sur le dos du bœuf Dany, la grenouille verte s’est sentie importante.
Elle croyait qu’elle pouvait exiger du PS son propre groupe à l’assemblée nationale et se faire aussi grosse que son allié sur le terrain. Hélas la Joly grenouille a beau essayer d’enfler, elle ne dépasse pas la taille de l’œuf dans les sondages. Au contraire du taurillon Mélenchon qui, a force de bouffer l’herbe de gauche que Hollande ne broute pas, a pris de belles proportions.
Envieuse, Eva demande à Cécile Duflot : « Regardez bien ma sœur ; est-ce assez ? Dites-moi, n’y suis-je point encore ? » « Bientôt » (...)

lire la suite de l'article
samedi 24 mars 2012
L’école du crime...
Quand Mohamed Merah est entré en prison, il ne connaissait que son quartier. Quand il en est ressorti, il savait comment faire pour aller en Afghanistan ou au Pakistan.
Quand Mohamed Merah est entré en prison, c’était un petit délinquant. Quand il en est ressorti, il était mûr pour devenir le tueur que l’on sait. Nicolas Sarkozy feint de découvrir cette réalité et s’en indigne. La vérité c’est que depuis des années, les associations et les éducateurs nous alarment sur la faillite de notre système carcéral incapable de jouer son rôle de réinsertion. La droite comme la gauche s’en sont toujours fichu. (...)

lire la suite de l'article
vendredi 23 mars 2012
Dieu et la mort
Suite aux tueries de Montauban et de Toulouse, François Bayrou dénonce dans Libération « une montée continuelle des intolérances et de la violence, un délitement de la société ».
Ce qui n’est pas faux même si le candidat du MoDem ne pousse pas son analyse assez loin. Ce qui est en jeu aujourd’hui, c’est la tentation communautariste. Les gens se définissent d’abord par leur origine (ethnique, religieuse) avant de se définir par leur appartenance à la République française. Il fut une époque où dans les librairies, le rayon sciences humaines (connaissance de l’Autre) fournissait le gros des livres. (...)

lire la suite de l'article
jeudi 22 mars 2012
Embouteillage à gauche
Curieux début de campagne quand on y songe.
Où l’on voit un François Hollande qui roulait pépère sur la voie centrale être obligé de se déporter à gauche pour empêcher Mélenchon de le doubler. Un Nicolas Sarkozy slalomer dangereusement de l’extrême droite à l’extrême gauche, empruntant au passage une proposition de Mélenchon sur les exilés fiscaux. Enfin une Marine Le Pen demander que l’on augmente le Smic des ouvriers, comme Mélenchon en somme. Il n’y a finalement que le Bayrou pour ne pas faire du Mélenchon.
La piste à gauche étant vraiment trop embouteillée, je ne vois qu’une solution pour Poutou et (...)

lire la suite de l'article
mercredi 21 mars 2012
Ne pas instrumentaliser !
Quand deux militaires d’origine musulmane ont été abattus, personne (ni politique, ni imam, ni journaliste) n’a crié au racisme antimusulman. Quand un militaire d’origine antillaise a été abattu, personne n’a crié au racisme antinoir.
Trois enfants et un adulte de confession juive ont été abattus avant-hier à Toulouse et voilà que l’on crie à « l’antisémitisme ». Il convient de rester prudent. Car s’il devait s’agir du même tueur, ce qui est fort possible, il me semble que le mot « racisme » serait plus adéquat pour relier tous ces meurtres.
Alors pourquoi ne pas attendre les résultats de l’enquête (...)

lire la suite de l'article
samedi 17 mars 2012
Qui fait de la politique ?
« Que les syndicalistes défendent les syndiqués et ne fassent pas de politique et la CGT se portera mieux », a dit Nicolas Sarkozy suite aux incidents ayant opposé les salariés d’Arcelor Mittal et les flics, hier à Paris.
Cela pourrait se concevoir si les politiques défendaient réellement l’intérêt général. Or je constate que le Medef n’a pas besoin de descendre dans la rue pour se faire entendre. Il lui suffit de murmurer à l’oreille de l’hôte de l’Élysée. Et que lorsque les agriculteurs de la FNSEA manifestent violemment, les flics et les responsables de l’UMP sont d’une rare indulgence.
Le fait que (...)

lire la suite de l'article
vendredi 16 mars 2012
Guerriers en peau de balle
Il y a quelque chose de hautement ridicule à voir nos politiques jouer aux guerriers comme les enfants jouent aux cowboys dans les cours d’école.
Un UMPiste, certainement impressionné par la guerre en Irak, parle d’utiliser « la stratégie du tapis de bombes » contre l’adversaire socialiste. Ce à quoi le directeur de campagne de Hollande (Pierre Moscovici) répond : « La campagne va se jouer sur le terrain, au porte-à-porte et au final au corps à corps. »
J’aimerais beaucoup qu’on envoie ces gens en Afghanistan voir ce que c’est qu’une vraie guerre. Peut-être reviendraient-ils en faisant un peu moins (...)

lire la suite de l'article
jeudi 15 mars 2012
Le lapin des sondages
Pour faire face aux critiques, les sondeurs ont trouvé une parade magique. Parlant des sondages, ils affirment : c’est une photo de l’opinion à un moment donné. Argument astucieux car invérifiable.
Contrairement à la photographie classique où l’on peut vérifier la ressemblance entre la photo et le modèle, l’opinion est on ne peut plus changeante au point de ne pas même ressembler à elle-même. La preuve, au même moment un sondage donnait Nicolas Sarkozy en tête hier et un autre Hollande.
Pour éloigner la moquerie, les sondeurs ont donc sorti un nouveau lapin de leur chapeau : « Il faut analyser les (...)

lire la suite de l'article
mercredi 14 mars 2012
Sarkollande
Quand Nicolas Sarkozy prétend à lui seul renégocier Schengen, les socialistes ont raison de se gausser. Seulement quand François Hollande prétend réguler le marché en s’inspirant de Montebourg, nous aussi avons le droit de nous moquer.
Les deux compères (Sarkollande pour faire court) ont tous deux appelé à voter « oui » au traité de Lisbonne. Les deux compères se sont entendus comme larrons en foire pour s’asseoir sur le « non » français de 2005. Sarkozy en faisant voter un traité simplifié, les socialistes en s’abstenant au lieu de voter non.
Alors je ne vois pas lequel des deux peut donner l’exemple. (...)

lire la suite de l'article
mardi 13 mars 2012
Obélix et Sarkozix
En novembre dernier, Luc Chatel comparait Hollande à Babar et Nicolas Sarkozy à Astérix. Aussi je n’ai pas été surpris de voir au premier rang du meeting de Villepinte Obélix en chair et en chair. Gérard Depardieu trônait sur sa chaise trop petite, écrasant Assurancetourix d’Ormesson (le barde de la droite) sur sa droite et Falbala Chirac (la dame aux pièces jaunes) sur sa gauche. L’ex-Astérix Christian Clavier était également de la partie. Grâce à sa potion magique, le candidat de l’UMP a promis d’imposer la révision des accords de Schengen afin de contrôler l’immigration et un Buy European Act (c’est (...)

lire la suite de l'article
lundi 12 mars 2012
Mémoires d’un ex-puceau
Je pensais m’ennuyer en regardant François Bayrou jeudi soir sur France 2. Car il faut bien le reconnaître, si le bonhomme est honnête et pas démagogue pour un sou, il est aussi chiant que la colle.
Je me trompais. Le plaisir est venu de sa confrontation avec le porte-parole de Hollande, Manuel Valls. Comme il était jouissif de voir l’intrépide hidalgo obligé de renier tout ce qu’il avait déclaré lors des primaires du PS sous l’œil goguenard de Bayrou qui prenait un malin plaisir à lire ses mâles déclarations de jadis.
Grand moment de télévision où celui qui, il y a peu, aurait pu jouer dans un (...)

lire la suite de l'article
samedi 10 mars 2012
Faut-il bombarder Israël ?
Je rappelle que c’est parce que l’Irak avait envahi le Koweït qu’a eu lieu la première guerre du Golfe. Parce que des responsables talibans abritaient Ben Laden, instigateur des attentats du 11 septembre, que l’ONU a cautionné la guerre en Afghanistan.
Or, on nous annonce, comme si cela devait aller de soi, un bombardement d’Israël sur l’Iran pour le printemps. Et pas un journaliste pour demander : faudra-t-il bombarder Israël si ce pays se permet de partir en guerre sans l’aval de l’ONU, autrement dit en dehors du droit international ?
Voilà une question légitime pourtant à poser aux candidats (...)

lire la suite de l'article
vendredi 9 mars 2012
La laïcité si je mens...
En 1984, la droite manifestait bruyamment pour l’école dite libre. Grand perdant de l’histoire : Mitterrand ? Non, la laïcité !
Aujourd’hui la gauche, tétanisée à l’idée de paraître politiquement incorrecte, laisse « défendre » la laïcité par les religieux juifs ou musulmans qui refusent l’étiquetage de la viande (halal ou casher) sous prétexte que ce serait stigmatisant ! On rappellera que trente ans en arrière, la question de l’étiquetage ne se posait pas, pour la bonne raison que tout le monde bouffait la même chose dans les cantines.
Gauche et droite ont abandonné la laïcité sur le trottoir de la (...)

lire la suite de l'article
mercredi 7 mars 2012
L’homme content
J’ai entendu Claude Guéant affirmer que Marseille était devenue une ville plus sûre. Dommage que les deux dernières victimes, trouées par une kalachnikov, n’aient pas été là pour s’en réjouir.
Il faut dire qu’il ne risque pas grand-chose, notre ministre de l’Intérieur, quand il se déplace à l’extérieur. Tout au plus un microbe en serrant des mains, un coup de froid dans un courant d’air, au pire une gastro… Il devrait faire l’expérience de se déplacer incognito, comme se déplaçaient les rois dans les contes. Un déguisement en homme du peuple et, hop, il pourrait éprouver de lui-même ce qu’est réellement (...)

lire la suite de l'article
mardi 6 mars 2012
Les parrains
Les dirigeants européens, qui soutiennent Sarkozy, se seraient engagés verbalement à ne pas recevoir le candidat Hollande. C’est ce qui ressort d’un article du Spiegel qui ne passe pas pour un journal farceur.
Les socialistes français s’indignent. Ils découvrent maintenant que les Parrains de l’Europe ne veulent surtout pas de démocratie ! Qu’ils veulent du marché, toujours plus de marché ! Le peuple français, plus malin, le sait depuis longtemps. C’est même pour cela qu’il a voté « non » au référendum de 2005.
Alors si les électeurs ne veulent pas s’incliner devant la Grosse Bertha Merkel, le Monti (...)

lire la suite de l'article
dimanche 4 mars 2012
L’important c’est la crêpe
L’UMP est scandalisée parce que son candidat a reçu un accueil chahuté à Bayonne jeudi.
Elle ferait mieux de méditer ce que disait Nicolas Sarkozy sur TF1 à propos de François Hollande qui se plaignait des attaques dont il était la cible : quand on ne veut pas être attaqué, on ne se présente pas à la présidentielle ! D’autant qu’il y a plus grave dans l’actualité, comme nous le montrent les deux personnes assassinées hier à Marseille. Car le scandale est bien là : aujourd’hui, en France, on se tire dessus à la kalachnikov comme en Irak ou en Afghanistan.
Pour le reste… Sarkozy a reçu des œufs ? Hollande (...)

lire la suite de l'article
samedi 3 mars 2012
Il faut sauver nos footballeurs !
La proposition de Hollande de taxer à 75 % les revenus au-delà d’un million d’euros vient de créer une onde de choc chez des footballeurs terrorisés à l’idée de ne pouvoir désormais acheter qu’une Ferrari par mois.
Dans Aujourd’hui en France, le président du club de Lille Michel Seydoux prédit même l’apocalypse : « Les bons footballeurs partiront à l’étranger, les stades vont se vider, et les diffuseurs télé arrêteront de surpayer un spectacle qui ne vaudra pas grand-chose. »
De quoi provoquer la panique des millions de gens qui vivent en dessous du seuil de pauvreté, s’il est vrai comme le dit Seydoux (...)

lire la suite de l'article
vendredi 2 mars 2012
Cuvée Auschwitz
On doit au Rémois Colbert d’avoir établi la première version du Code Noir qui faisait des esclaves africains de simples « meubles ».
Est-ce pour rendre hommage à cet enfant du pays que Claude Giraud a eu la lumineuse idée d’appeler une cuvée de champagne Code noir ? Ou est-ce simple maladresse ? Dans le deuxième cas, il suffirait à Claude Giraud de changer d’étiquette pour clore la polémique. Au cas où il ne verrait pas où est le problème, voici quelques idées pour de nouvelles cuvées. Je ne doute pas que la cuvée Oradour-sur-Glane ferait plaisir en Haute-Vienne. La cuvée Hiroshima ferait un tabac au (...)

lire la suite de l'article
jeudi 1er mars 2012
Pauvres riches
Moi si j’étais riche, que je gagnais plus d’un million d’euros par an (heureusement ce n’est pas le cas), j’aurais peur.
Peur que ce brigand de François Hollande ne s’introduise dans mon coffre-fort avec son fusil taxeur à 75 %. Heureusement que les riches, qui sont une minorité fragile, ont trouvé des chiens de garde pour les protéger. D’un même élan, on a vu Alain Juppé, Valérie Pécresse, François Baroin, François Bayrou, Marine Le Pen se ruer sur les grillages de l’information, grogner, montrer des dents, prêts à mordre pour défendre les pauvres riches.
Dommage que les ouvriers n’aient pas les mêmes (...)

lire la suite de l'article
mercredi 29 février 2012
Sois Américain et tais-toi !
Miracle de miracle ! Un film et un acteur français enfin oscarisés ! Les médias français, qui depuis longtemps ont le complexe du colonisé et s’aplatissent devant tout ce qui nous vient d’Amérique, superlativent à qui mieux mieux.
Sachant que The Artist (admirez le french titre) a été tourné à… Los Angeles avec des techniciens… américains et qu’il parle… d’Hollywood, on peut s’interroger sur la francité du film. Certes les deux comédiens principaux sont Français mais ils s’expriment sans s’exprimer puisque le film est muet.
Nous avons là une bonne idée de comment les Américains aiment les Français : quand (...)

lire la suite de l'article
mardi 28 février 2012
Perrette et le Salon de l’agriculture
Chaque année le salon de l’agriculture est l’occasion de métamorphoses inouïes.
Tel représentant de la bourgeoisie hors-sol de Neuilly ne craint pas de sortir sa panoplie de paysan avec sous ses sabots flambant neufs les serpentins du Fouquet’s. Tel Normand madré prend l’accent de la Corrèze, nous rejoue La paille et le grain. Tel autre, Béarnais, jure un amour éternel aux veaux, chèvres, cochons, couvées… Confondant animaux et électeurs, tous se croient obligés de peloter les vaches qui devraient porter plainte pour harcèlement.
Ces Perrette politiciennes comptent par avance les votes qui (...)

lire la suite de l'article
lundi 27 février 2012
Noël jusqu’en mai
Mieux que les soldes, Noël se prolonge cette année et pourrait bien durer jusqu’en mai. Comment expliquer autrement que petit papa Sarko ait pu apporter dans sa hotte 50 millions d’euros pour faire repartir la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne, en Seine-Maritime ?
« Je ne dis pas que ça sauve la raffinerie mais ça donne du boulot pour six mois », a ajouté modeste mais lucide le chef de l’État aux ouvriers. Normal. Si en plus des cadeaux, le père Noël devait fournir le certificat de garantie des jouets, où irait-on ?
N’empêche, contrairement à ceux qui trouvent qu’un quinquennat est trop court, (...)

lire la suite de l'article
dimanche 26 février 2012
Raffarin chargé de Reliques
J’ai toujours été frappé par la fatuité de Jean-Pierre Raffarin qui croit, quand on interroge l’ancien Premier ministre, que c’est l’oracle que l’on consulte.
De platitudes en raffarinades, de bon sens trafiqué en conservatisme affirmé, le bonhomme découvre chaque matin la prose et réinvente la pose. Ce centriste qui comme tout bon centriste n’a pas d’âge, que l’on verrait aussi bien chez Molière que dans un caractère de La Bruyère, vient de publier un livre de souvenirs : « Je marcherai toujours à l’affectif ».
Que d’efforts inutiles quand un éloquent poème de La Fontaine aurait pu plus sûrement (...)

lire la suite de l'article
samedi 25 février 2012
Un pansement nommé Hollande
Gérard Dahan vient de se faire virer de la radio Rire et Chansons pour avoir rendu publique une imposture téléphonique que la station lui avait refusée.
Se faisant passer pour Cantona, l’imitateur avait réussi à faire dire à Nicolas Dupont-Aignan ce qu’il pensait de Sarkozy. Pas vraiment du bien, ce dont on se doutait un peu. « Si Sarkozy est réélu, ça finira dans le sang après, ça finira dans la rue. Tu vois le pays supporter encore Sarkozy cinq ans ? » Hollande en revanche était décrit comme moins nuisible. « Le pansement Hollande est bien mieux que le pansement Sarkozy. »
Tout cela est bien beau, (...)

lire la suite de l'article
mercredi 22 février 2012
IL.H.O.O.Q.
Il y a tout juste un an Dominique Strauss-Kahn était le grand favori des sondages au point que ses proches se distribuaient déjà les postes.
Laurent Fabius un rien méprisant assénait : « Vous imaginez Hollande président ? » Un an plus tard, tout ce petit monde se prosterne devant Hollande. Quant à DSK, s’il fait encore l’actualité, c’est dans la catégorie faits divers. Convoqué aujourd’hui par la police de Lille, l’ex-directeur du FMI devra s’expliquer non pas sur la Bourse mais sur les bourses, pas sur l’inflation mais sur la fellation, pas sur l’économie mais sur la sodomie et autres relations (...)

lire la suite de l'article
mardi 21 février 2012
De la m... !
Parlant de Talleyrand, Napoléon a eu cette expression fameuse : « De la merde dans un bas de soie ». L’époque n’étant plus au bas de soie, il ne nous reste désormais que la m…
Ainsi Jacques Séguéla, mitterrandolâtre devenu lèche-cul sarkozyste, peut-il se répandre sur les ondes comme d’autres se répandent dans leur couche-culotte sans que cela n’incommode le nez de personne. Il n’est pas le seul. Interviewé dans le Journal Du Dimanche, l’ancien ministre de Jospin, Claude Allègre, trouve que Nicolas Sarkozy est un grand homme et qu’il votera pour lui.
Que dire ? Sinon qu’à la morale, ces gens-là (...)

lire la suite de l'article
lundi 20 février 2012
Sarkozy candidat antisystème
Il faut avoir séjourné en Patagonie ou Papouasie ces cinq dernières années, été naufragé comme Robinson sur une île déserte, ou alors sortir d’un coma très prolongé, pour croire même une seconde à la fiction du Nicolas Sarkozy candidat antisystème.
Et je plains de tout cœur les militants UMP chargés de colporter ce nouvel évangile. Je ne parle pas des vieux apôtres qui de RPR en UMP ont avalé tellement de boas (le plus gros étant Sarkozy gaulliste) qu’un de plus ou de moins ne les empêchera pas de digérer.
Je pense aux jeunes convertis, encore frémissants d’idéal, qui vont tomber sous la mitraille du (...)

lire la suite de l'article
dimanche 19 février 2012
Dictature dure, dictature "light"
Deux peuples subissent en ce moment les exactions de leurs dirigeants. Le peuple syrien, victime d’une répression sanglante de Bachar El Assad. Le peuple grec, victime de ses élus.
D’un côté un peuple qu’on tue, de l’autre un peuple qu’on affame. D’un côté un régime dictatorial, de l’autre un pays démocratique condamné au diktat de Bruxelles et du FMI. La différence ? Les « chiens de garde » (UMP, PS, intellos médiatiques) qui dénoncent (à juste titre) la dureté de la dictature syrienne.
Mais ils se gardent bien d’instruire le procès d’une « démocratie européenne » qui s’est affranchie de la voix des (...)

lire la suite de l'article
samedi 18 février 2012
Une nouvelle saucisse !
Tout le monde se demandait comment « l’enchanteur » de 2007 allait s’y prendre pour réveiller ses troupes dont le moral commence à être miné par les mauvais sondages persistants.
On en avait bien une petite idée avec l’appel au peuple qui ne manque pas d’air de la part d’un Président qui s’est assis sur les résultats du référendum de 2005. Mais qui aurait imaginé que le candidat-président allait se transformer en charcutier ? À force de pédaler dans la choucroute avec la mère Kel, nous vanter l’Allemagne pays de la saucisse de Francfort...
...Le candidat-président s’est pris au jeu et nous livre à son (...)

lire la suite de l'article
jeudi 16 février 2012
Les aveux de Hollande
Terminé les envolées lyriques sur la finance crapuleuse ! Dans un journal anglais publié hier, François Hollande déclare : « Aujourd’hui, il n’y a plus de communistes en France. »
Les alliés communistes apprécieront. Pire encore : le candidat se vante que « la gauche a été au gouvernement pendant quinze ans » et qu’elle a « libéralisé l’économie et ouvert les marchés à la finance et aux privatisations ». Cela fait toujours plaisir d’entendre un suspect enfin avouer ! « Il n’y a donc pas de craintes à avoir », conclut le candidat « Socialiste ».
Non, la crainte, elle est surtout pour les Français de gauche (...)

lire la suite de l'article
mercredi 15 février 2012
Saint Valentin
Si elle continue à baisser dans les sondages, Eva Joly va finir par trouver du pétrole voire de l’uranium, ce qui n’est pas le but d’une candidate dont la mission première est de défendre les éoliennes.
À Roubaix, l’ambiance des écolos était donc plus à la défaite qu’à la fête ce samedi. Heureusement Cécile Duflot a su redonner du jus aux troupes en imitant Nadine Morano : « On est dans un moment où il ne faut pas seulement faire campagne , a-t-elle dit, mais indiquer aux pisse-froid et aux casse-couilles que nous n’allons pas arrêter. »
À l’occasion de la Saint-Valentin, je le dis en toute amitié à (...)

lire la suite de l'article
dimanche 12 février 2012
La Taupe
Le groupe Prisma Presse, peu habitué à s’en prendre au pouvoir en place, en est tout retourné. Une Taupe se cache dans ses effectifs. Dans le programme de Télé 2 semaines du 14 février, consacré à la France et l’Allemagne, une main assassine a glissé derrière le nom de Sarkozy : « dehors ! ». On conçoit aisément l’effroi de la direction qui s’est empressée de présenter ses excuses au président. Où va-t-on si l’ennemi, dédaignant l’édito au vitriol ou le billet aigre, introduit des virus dans ce qu’il y a de plus innocent : les programmes télé ?
Le terroriste anti-Sarkozy est pour l’heure activement (...)

lire la suite de l'article
samedi 11 février 2012
Si les con(ne)s volaient...
Grâce au fin recrutement de Nicolas Sarkozy, la connerie en politique n’est plus l’apanage des hommes.
Ainsi la ministre de l’Apprentissage, Nadine Morano, que l’on ne présente plus que dans la rubrique calamités naturelles, s’est-elle gourée. Croyant s’adresser à Christian Estrosi, elle a envoyé un SMS au Premier ministre se plaignant que Fillon lui avait « chié dans les bottes ». Fillon, qui serait plutôt du genre constipé, a peu apprécié. La secrétaire d’État à la Santé, Nora Berra, n’est pas mal non plus. Elle vient de recommander aux personnes vulnérables (nourrissons, personnes âgées et… sans-abri) (...)

lire la suite de l'article
vendredi 10 février 2012
Fantaisie...
« On a donné le pouvoir à 500 notables de dire qui a la capacité ou non d’aller dans l’élection majeure. On mystifie tout le monde. On fait croire que c’est une élection libre… »
De qui cette diatribe ? De Marine Le Pen ? Non, du candidat du Front de Gauche Jean-Luc Mélenchon dans « Libération » d’hier. Les pharisiens arguent qu’un tel système est fait pour interdire les « candidatures fantaisistes ». Mais, pour qui croit réellement à la démocratie, la « candidature fantaisiste » par définition n’existe pas. C’est le vote, lui seul, qui tranche et dit qui est bon candidat ou pas.
En revanche, l’argument de (...)

lire la suite de l'article
jeudi 9 février 2012
Nicolas Merkel
Qu’Angela Merkel ait décidé de soutenir Nicolas Sarkozy publiquement ne nous étonne pas puisque Nicolas Sarkozy a décidé d’épouser la vision de la chancelière et de lui amener la France en dot.
Les gaullistes de l’UMP doivent donc comprendre que voter Nicolas Sarkozy en avril 2012 reviendra au même que voter Angela Merkel. Voter Nicolas Sarkozy, ou plutôt Nicolas Merkel, c’est accepter la main mise des Américains sur l’Europe. On le constate avec l’installation prochaine du bouclier antimissiles de l’Otan en Allemagne qui rend désormais caduque voire dérisoire notre force de dissuasion.
Aux (...)

lire la suite de l'article
mercredi 8 février 2012
Un peu d’histoire...
Claude Guéant incarne à ravir l’étroitesse, la petitesse et la bassesse de la pensée. Pour autant, penser que l’Occident a une civilisation « supérieure » n’est pas une idée propre à l’extrême droite, n’en déplaise à Harlem Désir.
Depuis les Grecs en passant par le christianisme et le marxisme, ce péché d’orgueil sous-tend notre civilisation. Si Cécile Duflot connaissait son histoire, elle ne parlerait pas de « retour en arrière de trois siècles ». Pour la bonne raison que le 28 juillet 1885, Jules Ferry tenait ces propos devant les députés : « Les races supérieures ont un droit sur les races inférieures ». (...)

lire la suite de l'article
dimanche 5 février 2012
La grande absente
Je suis surpris du peu de cas que l’on fait de la politique étrangère dans cette campagne présidentielle. Comme si les seuls sujets qui vaillent d’être traités étaient l’économie et l’Europe.
Pourtant un pays se définit aussi par sa politique étrangère. Est-ce à dire que sur ce sujet, il n’y aurait pas de différences fondamentales entre l’UMP et le PS ? Si c’est le cas, je trouve cela très inquiétant. Car on ne dirige pas un pays comme on dirige une entreprise. De Gaulle prenait grand soin de ne pas s’aligner sur les États-Unis et de tracer une voie diplomatique indépendante.
L’UMP de Sarkozy l’a (...)

lire la suite de l'article
samedi 4 février 2012
Les risques du métier
Une prof n’a pas pu passer son agrégation de sciences physiques le 26 janvier dernier, tout ça parce que la bonne ville de Dijon était bloquée pour cause de déplacement présidentiel et son bus immobilisé.
Alors je dis ça suffit ! On en fait beaucoup trop pour la sécurité du Président. De même que le soldat peut se faire tuer à la guerre (c’est fait pour ça), il faut accepter le risque inhérent à la fonction de Président. Et puis un Président qui meurt dans un attentat, ça aurait de la gueule. Autre chose que de mourir d’un banal cancer dans son lit !
Sans compter que remplacer un Président c’est facile, (...)

lire la suite de l'article
vendredi 3 février 2012
Rap à papa
Il ne faudrait pas qu’à chaque fois qu’un des fils Sarkozy a un pet de travers, on envoie un Falcon 50 à la rescousse. C’est ce qui s’est passé avec Sarkozy junior, pas le branleur, l’autre, le rappeur qui effectuait une tournée en Ukraine.
Victime d’une intoxication alimentaire, Pierre a été secouru par l’armée de l’air. Coût de l’opération ? « 7 632 euros payés par le chef de l’État », affirme l’Élysée. Un prix imbattable sachant qu’un Falcon est d’habitude facturé 5 600 euros l’heure, explique Le Canard Enchaîné qui chiffre la facturette à 40 000 euros.
Au-delà de l’argument financier, un autre (...)

lire la suite de l'article
jeudi 2 février 2012
L’arme fatale
Nicolas Sarkozy, bien qu’il ne soit pas officiellement candidat, a trouvé une arme de choix pour canarder les positions socialistes : la chancelière Angela Merkel qui devrait intervenir dans un de ses meetings de campagne.
Soit l’équivalent en termes stratégiques de la Grosse Bertha, le fameux canon allemand dont le seul nom terrorisait la population française en 1914. Pour la petite histoire, ce canon (un M42) fut affectueusement baptisé « Dicke Bertha » (soit Grosse Bertha) du prénom de l’unique héritière du fabricant d’armes Friedrich Krupp.
Sachant que la Grosse Bertha n’a pas permis aux (...)

lire la suite de l'article
mercredi 1er février 2012
Incurie politique
À trois mois de la présidentielle, l’intervention de Nicolas Sarkozy dimanche soir était tout sauf anodine.
Raison de plus pour trouver incompréhensible que France 2 ou France 3 (avec deux chaînes, on devrait pouvoir se débrouiller !), n’aient pas analysé la prestation comme l’ont fait BFMTV ou I-télé. C’est bien simple, de plus en plus les télévisions privées assurent ce qui devrait être la mission du service public. Le service public est devenu une machine essoufflée, sans réactivité, où l’on n’oublie pas en revanche de mettre en avant les séries américaines pour gonfler l’audimat.
Encore un petit (...)

lire la suite de l'article
mardi 31 janvier 2012
Nerveux au milieu de la tempête
Quand François Hollande proposait à Des paroles et des Actes de créer une banque de l’Industrie, il s’est fait vertement reprendre par Alain Juppé qui a affirmé que ce dispositif était inutile. Moyennant quoi Nicolas Sarkozy, hier au soir, a proposé de créer une… banque de l’Industrie. Lorsque Claire Chazal a eu le malheur de lui rappeler que c’était également une proposition du candidat Hollande, le président n’a pu masquer sa grande irritation accusant la journaliste de trop bien connaître le programme du candidat socialiste, ce qui est tout de même son boulot.
À plusieurs reprises, d’autres (...)

lire la suite de l'article
samedi 28 janvier 2012
Le PS et l’ouvrier
Durant sa prestation mercredi à la Reims Management School, Lionel Jospin a été amené à dire ce qu’il pensait de la montée du Front national.
Il a bien sûr évoqué le chômage, la crainte de certains Français d’être déclassés. Malheureusement, à aucun moment l’ancien Premier ministre, distancé par Le Pen en 2002, ne s’est interrogé sur le fait que le PS a depuis longtemps rompu le lien qui le reliait aux ouvriers. Fait parlant : le mot ouvrier est absent du programme de François Hollande. Quant à augmenter les salaires, seuls le Front national et le Front de gauche le proposent.
Le vote Front national grimpe (...)

lire la suite de l'article
vendredi 27 janvier 2012
La semaine de trois jours
La presse a beaucoup commenté le coup de mou de Nicolas Sarkozy en Guyane, qui lui a fait dire qu’il y avait une vie après la politique. D’aucuns y ont vu la crainte d’une probable défaite.
En revanche, peu de journalistes se sont attardés sur une autre phrase qui me semble plus importante encore. Nicolas Sarkozy a évoqué une autre vie où il commencerait le travail le mardi pour terminer le jeudi. Si j’ai bien compris, notre Président pourfendeur des 35 heures serait en fait pour la semaine de travail de trois jours. Pourquoi ne pas le clamer haut et fort ?
Voilà un argument qui pourrait (...)

lire la suite de l'article
jeudi 26 janvier 2012
Et la colonisation ?
Je suis contre les lois mémorielles. Pour autant, je n’approuve pas les rassemblements de Français d’origine arménienne et turque qui, pour des raisons opposées, faisaient le siège du Sénat lundi après-midi.
Dans quelle République vivons-nous si chacun croit bon d’exhiber son origine pour influencer la loi ? S’il y avait à manifester, c’était non pas parce que la loi blesserait une quelconque susceptibilité turque ni pour faire plaisir aux Arméniens, mais bel et bien parce que les sénateurs comme les députés n’ont pas à décréter quelle est la « vérité » en Histoire.
On verra ce que diront nos (...)

lire la suite de l'article
mercredi 25 janvier 2012
Israël, vache sacrée
L’Europe va durcir l’embargo pétrolier contre l’Iran pour le contraindre à abandonner son programme nucléaire. J’ai entendu un journaliste hier sur France 2 expliquer benoîtement que c’était pour éviter qu’Israël ne bombarde l’Iran.
Ainsi la politique de l’Europe devrait se faire en fonction d’un pays qui non seulement possède la bombe atomique (qui s’en soucie ?) mais n’a de cesse de bafouer le Droit International. Qu’un pro-américain et pro-israélien comme Sarkozy (il ne s’en cache pas) soit à l’initiative de cette résolution ne me surprend guère.
Malheureusement j’ai beau tendre l’oreille, je (...)

lire la suite de l'article
mardi 24 janvier 2012
Le symbole Noah
Une fois n’est pas coutume, je trouve l’étonnement de Valérie Rosso-Debord, quant à la présence de Yannick Noah au Bourget, justifié.
Si François Hollande veut vraiment réformer le système des impôts, le rendre plus juste et faire payer les plus riches, pourquoi avoir choisi le chanteur pour ouvrir son meeting ? Si je ne m’abuse, Noah n’a toujours pas payé un redressement fiscal de 580 000 euros d’impôts (un million à l’origine). Il s’est même tourné vers la Justice pour l’éviter.
Alors ? J’ai entendu Jean-Marc Ayrault balayer la question avec mépris. Il a tort. Après tout, c’est moins sur son bilan (...)

lire la suite de l'article
dimanche 22 janvier 2012
Désormais
Il y a une leçon à tirer de la fermeture du fabricant de lingerie Lejaby à Yssingeaux : on n’empêchera pas les délocalisations si l’on n’impose pas par la loi un certain nombre de choses.
Je sais ce que l’on va me dire : l’Europe l’interdit. La preuve que l’UMP et le PS (je m’excuse, mais je parle des partis qui ont gouverné) ont été bien imprudents quand ils ont signé ces traités européens qui étaient autant de certificats de décès de nos entreprises. Alors quelle confiance faire à ceux qui nous disent (les mêmes) qu’ils vont tout faire désormais pour garder nos emplois ?
Malheureusement, j’ai bien (...)

lire la suite de l'article
samedi 21 janvier 2012
Le chômage à la petite cuillère
Les opposants au gouvernement diront qu’à trois mois de la présidentielle, il est peut-être un peu tard pour faire de la lutte contre le chômage une cause nationale.
Les pro-gouvernementaux réagiront en disant : que dirait-on si le gouvernement baissait les bras ? Ce n’est évidemment pas faux. Fallait-il pour autant convoquer les partenaires sociaux, autrement dit faire autant de bruit médiatique, pour si peu de chose ? Car avec les mesurettes annoncées par l’État, on a quand même l’impression que l’on est loin, très loin du compte.
Pour renouer avec les comparaisons maritimes chères à Gérard (...)

lire la suite de l'article
vendredi 20 janvier 2012
Philippe la Honte
Philippe Courroye, qui devrait en tant que procureur se plier plus que quiconque aux décisions de la justice, n’en ouvre pas moins sa gueule « vigoureusement, sur la forme et sur le fond » pour contester sa mise en examen.
Notre homme, accusé d’avoir violé les sources du journaliste du Monde dans l’affaire Bettencourt, se croyait certainement intouchable du fait de sa proximité avec Nicolas Sarkozy. Lundi encore, Courroye (de transmission) roulait les mécaniques lors de l’audience solennelle de rentrée du tribunal de Nanterre. Il s’en prenait aux magistrats « donneurs de leçon fielleux, dépourvus (...)

lire la suite de l'article
mercredi 18 janvier 2012
Le mystère de la Toison d’Or
Le roi Juan Carlos a voulu récompenser Nicolas Sarkozy pour sa collaboration active contre l’ETA en lui remettant la plus haute distinction espagnole : la Toison d’Or.
Sachant que l’or flambe, je me disais voilà qui nous consolera de la perte d’un A. Hélas, le fameux ordre étant très sélectif ou très radin, j’apprends que le fameux collier doit être impérativement rendu à la couronne espagnole à la mort de celui qui le porte. Nicolas Sarkozy a ainsi hérité du collier du président Gaston Doumergue, dernier Français à avoir reçu cette décoration en 1926.
Pour ceux qui ne le savent pas, Gaston Doumergue (...)

lire la suite de l'article
mardi 17 janvier 2012
Il reste le Z !
Finalement perdre un A, ce n’est pas très grave si l’on écoute François Fillon. Si on écoute l’autre François (Baroin), il faudrait même se réjouir. On serait passé de 20/20 à 19/20, soit « une note excellente » se félicite l’andouillette de Troyes qui ne manque pas de A (berrant). Le ministre de l’Économie aurait pu tout aussi bien nous dire que perdre un A n’est pas la mort d’un homme puisqu’il reste 25 lettres à notre alphabet. Par exemple C comme Coué (la méthode), I comme incompétent, L comme langue de bois, S comme soumission au marché, sans compter le Z.
Z comme le Zorro de l’Élysée qui n’en (...)

lire la suite de l'article
lundi 16 janvier 2012
Zéro en histoire !
Pour retoquer la proposition d’Eva Joly d’instaurer un jour férié pour les juifs et les musulmans, Laurent Wauquiez a cru bon d’invoquer les « racines chrétiennes de la France ».
Je pourrais à mon tour lui rappeler que la République laïque ne reconnaissant aucune religion, elle ne saurait reconnaître les dites racines. Et puis il a peut-être échappé au ministre qu’avant d’être chrétienne, la France était la Gaule, pays des druides, des bardes et des divinités multiples. Je pourrais également lui rappeler l’héritage gréco-latin (païen donc) qui a largement irrigué notre langue et notre culture.
Est-ce (...)

lire la suite de l'article
dimanche 15 janvier 2012
Le singe et l’ouvrier
Il n’y avait pas besoin de commander une étude pour savoir ce que le patronat français pense des ouvriers français : ils ne travaillent pas assez ! Le patronat français ne s’est jamais remis que les ouvriers ne soient plus des serfs taillables et corvéables à merci.
C’est tellement vrai qu’ils étaient contre les congés payés en 1936, contre la cinquième semaine de congés payés en 1981, bien évidemment contre la semaine de 35 heures en 1998. De même, il n’y a pas besoin d’une étude pour savoir ce que les ouvriers français pensent des patrons français.
Il suffit de se reporter à la blague. Vous savez (...)

lire la suite de l'article
samedi 14 janvier 2012
Pieds-paquets
En 1981, la droite (RPR et UDF réunis) prophétisait des tanks soviétiques sur les Champs-Élysées si d’aventure la gauche emportait les élections. Trente et un ans plus tard, l’Union soviétique n’existant plus, la droite (UMP) ne peut plus faire peur avec les communistes. Qu’à cela ne tienne, le président de l’Assemblée nationale a trouvé autre chose. Se rappelant opportunément qu’il est fils de pharmacien militaire et colonel de réserve, Bernard Accoyer a déclaré lors de ses vœux à la presse qu’une victoire de la gauche entraînerait des conséquences économiques et sociales comparables à... une guerre ! (...)

lire la suite de l'article
vendredi 13 janvier 2012
Réforme pour les uns...
Quand le gouvernement s’en prend aux acquis sociaux, dérembourse des dizaines de médicaments, augmente les mutuelles et propose d’instaurer la TVA sociale qui pénalise les plus pauvres, il invoque la sainte réforme et la nécessaire modernisation de la France.
Quand la gauche parle de réformer le quotient familial et propose un crédit d’impôt identique pour toutes les familles (les plus aisées y perdraient par rapport au système actuel), la droite crie au scandale, voire au sacrilège. Jusqu’au président qui dramatise, pire que s’il causait nucléaire à Fukushima.
Faut-il en conclure que la réforme (...)

lire la suite de l'article
jeudi 12 janvier 2012
Qui est scorpion ?
Il y a peu, Luc Chatel comparaît François Hollande à Babar, soit un éléphant inoffensif. Et voilà que François Fillon nous le décrit maintenant sous les traits d’un scorpion.
Certes, il n’a pas exactement dit ça. Il a parlé d’une maladie, « sorte de scorpionite », que chercherait à transmettre le candidat socialiste afin de « nous envenimer ». Mais seul un scorpion peut produire cette maladie appelée « scorpionisme » et non « scorpionite » ! Alors scorpion Hollande ? Franchement, cela ne lui ressemble guère.
En revanche, si l’on se réfère aux symptômes du scorpionisme (« douleur immédiate, violente et (...)

lire la suite de l'article
mercredi 11 janvier 2012
Chevaux et mulets
Les derniers sondages le montrent : outre François Hollande et Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen et François Bayrou seront en tête de la course présidentielle.
Les autres ? Hormis l’atrabilaire Mélenchon, ils risquent de jouer les figurants. Hervé Morin a beau posséder des chevaux de course, il court dans la catégorie mulet. Eva Joly vous donne envie de polluer la planète, Dominique de Villepin de rire. Pour bien faire, il conviendrait de marier Philippe Poutou avec Nathalie Arthaud, Frédéric Nihous avec Christine Boutin, Corinne Lepage avec Nicolas Dupont-Aignan histoire de grossir leurs scores. (...)

lire la suite de l'article
lundi 9 janvier 2012
Mauvais calcul
Comment expliquer que les gouvernements (gauche et droite confondues) si prompts à criminaliser l’automobiliste qui roule 10 km/h au-dessus de la moyenne ou qui oublie d’attacher sa ceinture de sécurité n’ont pas été capables d’arrêter la fraude de Jean-Claude Mas ?
L’ancien vendeur de Cognac et de saucisson a pu se reconvertir dans la production d’implants mammaires et se livrer à n’importe quel mélange de produits en toute impunité pendant des années. Durcir la répression envers les automobilistes rapporte de l’argent ; contrôler la santé publique, non. Telle doit être l’explication de l’incurie (...)

lire la suite de l'article
samedi 7 janvier 2012
La femme qui murmurait à l’oreille...
Ceux qui disent que Nicolas Sarkozy n’écoute pas les syndicats se trompent. La preuve. La patronne du Medef réclame depuis des mois que l’on baisse les cotisations patronales et qu’on les transfère sur la TVA.
Apparemment, elle va être entendue. Elle n’a pas eu besoin de faire grève pour ça, ni d’entraver la circulation. De fait, aucun policier ni gendarme n’a été obligé de remplacer les patrons à leur poste de travail. Il a suffi que Laurence Parisot s’adresse à qui de droit.
Alors moi je dis à la CGT, à la CFDT et à FO qu’ils seraient bien inspirés de prendre modèle sur Laurence Parisot, la femme (...)

lire la suite de l'article
vendredi 6 janvier 2012
"Sale mec" ou "Pauvre con" ?
Je ne sais pas ce qu’a vraiment dit Hollande en aparté à des journalistes sur Sarkozy, mais quand bien même sa langue aurait-elle fourché, qu’est-ce qui est le plus grave ?
Dire « casse-toi pauvre con » à un citoyen qui ne peut que fermer sa gueule s’il ne veut pas se retrouver au gnouf, ou traiter de « sale mec » un Président qui possède pas moins de deux Grosse Bertha (Nadine Morano et Valérie Rosso-Debord) pour le défendre ? Pour la majorité, la question ne se pose pas. Le Président est sacré. François Hollande est donc un moins que rien qui devrait faire des excuses publiques.
Quant au citoyen (...)

lire la suite de l'article
jeudi 5 janvier 2012
Il faut aider le PSG !
Vu les salaires pharaoniques que le PSG donne à ses joueurs, vu la manne financière qu’il doit désormais verser au nouveau dieu Carlo Ancelotti, il ne m’était pas venu à l’idée que la Ville de Paris dirigée par le « Socialiste » Delanoë donnait encore du flouze au club.
Eh bien si ! Alors que le Modem demandait la suppression de cette subvention, l’adjoint aux Sports Jean Vuillermoz, pourtant communiste ( !!!), a expliqué qu’il ne fallait pas la supprimer complètement, simplement la réduire. Il est vrai que 2 millions d’euros, ce n’est jamais après tout que quatre mois de salaire de l’entraîneur.
Il (...)

lire la suite de l'article
mercredi 4 janvier 2012
Encore "pschitt" ?
Le saint Nitouche Édouard Balladur n’a jamais pu expliquer la provenance de 15 millions de francs en liquide sur ses comptes de campagne de 1995, sinon par une abracadabrantesque vente de tee-shirts à des militants.
Si on ne veut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages, reste une hypothèse. Celle qu’a donnée en décembre un ancien haut fonctionnaire du ministère de la Défense au juge en charge du dossier. Il y aurait bien eu rétro-commissions lors des fameuses ventes d’armes au Pakistan. Nicolas Sarkozy, alors ministre du Budget, aurait même approuvé la création d’une (...)

lire la suite de l'article
mardi 3 janvier 2012
Bon cadeau 2012
Sauf imprévu toujours possible, les Français auront le choix entre deux jouets cette année : François Hollande ou Nicolas Sarkozy.
Le jouet Sarkozy devrait d’avantage plaire aux riches, le jouet Hollande aux classes moyennes. Certains diront que le jouet Sarkozy a déjà servi. Et contrairement à un iPhone, la version 2012 ne devrait pas être franchement différente de celle de 2007. Le jouet Hollande a pour lui la nouveauté. Mais il est pénalisé par un habillage pour le moins austère.
Quel que soit le cadeau que les Français choisiront, il faut savoir que les piles sont fournies par l’Europe au prix (...)

lire la suite de l'article
dimanche 1er janvier 2012
Jack sans Terre
Le suspense est insoutenable. Jack Lang, le SDF le plus célèbre de la politique française, trouvera-t-il une circonscription en janvier ?
Plutôt que de prendre sa retraite, celui que les socialistes ont envoyé paître à Blois puis dans le Nord-Pas-de-Calais fait le Tour de France pour trouver une niche où il soit sûr d’être élu député. Mais comme notre homme n’a aucun sens du ridicule, il cherche, à la manière des vieilles coquettes, à entretenir la fable selon laquelle il serait très courtisé.
« J’ai été sollicité par trois départements et je ferai le choix qui me paraît le meilleur en harmonie avec les (...)

lire la suite de l'article
samedi 31 décembre 2011
Des putes et des députés
Lentement mais sûrement le contrôle du citoyen s’accentue. Non seulement on nous dit ce qu’il faut penser (défense de nier tel ou tel génocide sous peine de prison), mais on nous dit ce que l’on doit faire.
Manger cinq fruits et légumes par jour, ne pas fumer, ne pas boire, et enfin si jamais l’Assemblée Nationale suit deux députés de l’UMP et du PS, ne pas aller aux putes. J’aimerais rappeler à ces deux pisse-froid que la prostitution commence à l’usine, quand on vend sa force de travail (et donc son corps) pour un salaire de misère. La première maison close ?
L’Assemblée Nationale où les députés (...)

lire la suite de l'article
jeudi 29 décembre 2011
Chômage au dessert
Nicolas Sarkozy, il y a cinq ans, s’adressait à la France qui se lève tôt pour aller au boulot. En fin de mandat, il pourra s’adresser à la France qui se lève tôt pour aller au chômage.
5 % de chômeurs de plus en un an, qui dit mieux ? Le gouvernement, qui brocardait les 35 heures au nom du principe que l’emploi ne se partage pas, parle désormais de généraliser le chômage partiel. Avec lui, c’est chômage au dessert ! C’est bien ça le problème. Comment présenter un bilan crédible avec 5 millions d’inscrits à Pôle Emploi ?
Claude Guéant aurait bien la solution : renvoyer les chômeurs dans leurs pays. Oui (...)

lire la suite de l'article
mercredi 28 décembre 2011
Hémiplégique ?
Nicolas Sarkozy est-il hémiplégique ? Si je pose la question, c’est suite à l’intervention de Dominique de Villepin.
Ce dernier estime que le président de la République, parce qu’il se dit de droite, est « un président hémiplégique qui représente une seule partie des Français ». Être un arbitre, telle devrait être la position d’un Président, explique-t-il. Vœu pieux au demeurant car, qu’on le veuille ou non, tous les présidents de la Vème République ont eu une couleur politique. La différence de Nicolas Sarkozy ? Sa façon décomplexée d’aimer les riches et les symboles de la richesse.
Dommage qu’il n’ait (...)

lire la suite de l'article
samedi 24 décembre 2011
Les flics favorisent les vols
Pour justifier le remplacement des personnels grévistes dans les aéroports par des gendarmes et des policiers, Nicolas Sarkozy a déclaré : « Partir en vacances, c’est aussi un droit. »
À ce compte-là, recevoir un enseignement est aussi un droit pour les élèves. Alors quand verra-t-on des policiers venir enseigner l’histoire, la philosophie, les mathématiques lors des grèves d’enseignants ? Des gendarmes enfiler le tutu en cas de défection des profs de danse ?
Et comme la sécurité du citoyen est aussi un droit, faudra-t-il envoyer des chômeurs remplacer les flics qui ne sont plus sur le terrain, (...)

lire la suite de l'article
vendredi 23 décembre 2011
L’Histoire sous contrôle
Le problème n’est pas de savoir s’il y a eu génocide arménien (ou juif, ou africain), mais si c’est à la Justice de décréter l’Histoire.
Seuls les régimes théocratiques (l’Église à l’époque de Galilée, certains États américains qui interdisent l’enseignement de Darwin, certains pays musulmans qui veulent appliquer « la loi de Dieu ») se permettent de consigner ce que l’on doit penser. Dans un régime républicain et laïc, les lois mémorielles ne devraient pas exister. Laissons la « vérité révélée » aux théologiens, l’histoire aux historiens.
Quant aux politiques, plutôt que de draguer honteusement telle ou (...)

lire la suite de l'article
jeudi 22 décembre 2011
Noël mammaire
Même la Bible, qui n’est pourtant pas avare en catastrophes, n’avait pas prévu cette 11ème plaie des temps modernes : les prothèses mammaires. Pas moins de 30 000 femmes vivent en ce moment sous cette nouvelle version de l’épée de Damoclès. Des seins en silicone défectueux de la marque PIP (ça ne s’invente pas) pourraient être à l’origine de cancers. D’où cet appel de la direction générale de la Santé à les faire retirer. Les femmes qui ont subi cette chirurgie pour raisons médicales (reconstruction après cancer du sein) seront remboursées de leurs nouveaux implants.
Quant aux autres qui ont obéi à des (...)

lire la suite de l'article
mercredi 21 décembre 2011
Le retour de Dodo
Les Chinois sont sympas. Quand ils invitent Dodo Strauss-Kahn à deviser à Pékin, c’est pour parler économie de la planète, autrement dit macroéconomie. Ce qui le change de l’Europe où on le questionne davantage sur l’économie de maquereau (voir chapitre Carlton et Dodo la Saumure). D’où peut-être cette charge sur l’Europe. « Je ne suis pas persuadé que Mr Sarkozy et Mme Merkel se comprennent bien entre eux et c’est probablement une des raisons pour lesquelles le système européen a des problèmes pour avancer », a disserté Dodo.
Notre ex-directeur du FMI a même comparé la zone euro à « un radeau sur le (...)

lire la suite de l'article
mardi 20 décembre 2011
Droit de réserve
Un lecteur (ou lectrice) n’est pas content(e) de mon billet sur Chirac délinquant. « Vous ne respectez pas la réserve que vous impose la déontologie du journalisme », me sermonne-t-il.
Je ne sais pas dans quelle blague de papillote il (ou elle) a pêché ce prétendu droit de réserve qui n’existe que dans la fonction publique. Où est la réserve des journalistes du Figaro qui roulent chaque jour pour Nicolas Sarkozy ? Libération roule plutôt à gauche, non ? D’autant qu’il a échappé à la sagacité de notre récriminant(e) qu’un « billet » est par définition un billet d’humeur.
Et qu’une humeur ne saurait être (...)

lire la suite de l'article
lundi 19 décembre 2011
Les coucous
Si Jacques Chirac a fini par être condamné, ce n’est pas grâce aux Parquets loin s’en faut. Les procureurs Courroye (de transmission) et Marin (d’eau trouble) ont tout fait, et aux frais du contribuable puisque c’est nous qui les payons, pour soustraire Chirac des mains de la justice.
Leur comportement mériterait d’être étudié à l’École nationale de la magistrature au chapitre « ce qu’il ne faut surtout pas faire » tant il est sidérant. Et le pire, c’est que les deux compères la magouille ne seront jamais inquiétés. Alors comment qualifier ces deux oiseaux qui squattent le nid de la justice non pas (...)

lire la suite de l'article
dimanche 18 décembre 2011
Improbable
Je ne voudrais pas me mêler des affaires internes de l’UMP, mais je ne vois vraiment pas en quoi les propos de Rachida Dati sont insultants envers notre Premier ministre.
François Fillon et le courage, c’est un peu comme Alain Juppé et la virginité judiciaire, Frédéric Lefebvre et l’intelligence, Nadine Morano et les bonnes manières, Roselyne Bachelot et l’élégance, Luc Chatel et la compétence, Claude Guéant et l’humour, David Douillet et la politique, Nathalie Kosciusko-Morizet et l’intérêt général, Laurent Wauquiez et la classe moyenne, Xavier Bertrand et le plein emploi, François Baroin et le mérite (...)

lire la suite de l'article
samedi 17 décembre 2011
Chirac délinquant
Il en a fallu du temps pour que la justice reconnaisse que Jacques Chirac est un délinquant. Cela suffira-t-il à redonner confiance au citoyen ?
Pas sûr, surtout s’il entend les réactions honteuses de la majorité. Exemples : Raffarin trouve le jugement trop sévère, Fillon trop tardif, le très droitiste Jacques Myard excessif (Chirac s’appellerait Mohamed qu’il ne se poserait même pas la question). Manque la réaction de Nicolas Sarkozy qui jeudi à 16 heures n’avait toujours rien dit, ce qui n’est pas dans ses habitudes.
Au cas où il serait en panne d’idées, ça arrive à tout le monde, je lui suggère (...)

lire la suite de l'article
vendredi 16 décembre 2011
Le Vorace et les Coriaces
On peut penser ce qu’on veut du photographe François-Marie Banier qui recevait des dons plus vite que son ombre.
Mais si on l’accuse d’avoir profité de Liliane Bettencourt alors que les facultés mentales de la dame étaient dégradées depuis 2006, il devrait en aller de même pour les politiques qui ont également touché de l’argent de la Vieille. Et on sait qu’ils sont légion, car celle que les Guignols de Canal + appellent affectueusement mamie Zinzin ne comptait pas.
Éric Woerth, en tant que trésorier de l’UMP, n’a-t-il pas lui-même reçu des subsides ? Il ne faudrait pas que le juge d’instruction (...)

lire la suite de l'article
mercredi 14 décembre 2011
Un gentil organisateur
Ces derniers temps, les croque-morts Fillon, Baroin et Pécresse n’ont cessé de nous prévenir que perdre le triple A serait pour la France pire qu’une descente aux Enfers.
Celui qui osait remettre cette « vérité » en question se voyait aussitôt taxé d’irresponsable. Et voilà que le chef de l’État explique tranquillement dans le journal Le Monde que si la France perd son triple A, « ce serait une difficulté de plus, mais pas insurmontable » ! Plutôt que de voir là on ne sait quelle révélation économique, ne faut-il pas plutôt comprendre que Nicolas Sarkozy sait cette dégradation inévitable et qu’il cherche à (...)

lire la suite de l'article
mardi 13 décembre 2011
La Cage aux Folles
Pas très courageux pour affronter les militants du Pas-de-Calais, Jack bombe néanmoins la langue et menace de mettre « une bonne paire de gifles » à Montebourg.
Moi je dis chiche ! Enfin un combat politique que les télés pourraient retransmettre à une heure de grande écoute. Jack mettrait sa baffe à Arnaud qui riposterait en lui tirant le lifting. La maire Martine bondirait à son tour sur le ring pour mettre un coup de pied dans « l’ego » du père Arnaud. Un beau spectacle !
On comprend néanmoins que François Hollande, tout à sa nouvelle gravité, ne veuille pas « se laisser entraîner par les affaires (...)

lire la suite de l'article
dimanche 11 décembre 2011
Prière (du Medef)
Nicolas Sarkozy qui êtes à Bruxelles,
Signez-nous encore un petit traité,
Pour faire plaisir aux marchés,
Donnez-nous aujourd’hui notre rigueur de chaque jour,
Pardonnez-nous nos menues dépenses,
Comme nous pardonnons à ceux qui n’ont rien à dépenser,
Ne nous soumettez pas aux augmentations,
Mais plutôt aux agences de notation,
Et délivrez-nous du social,
Ainsi soit-il. Bruno Testa)
for lunion.presse.fr

lire la suite de l'article
samedi 10 décembre 2011
Nationalité à la découpe
Parce que les étrangers paient des impôts locaux, ils devraient avoir le droit de vote aux municipales. C’est du moins l’argument principal des socialistes et des écologistes.
En vertu de cette logique, pourquoi ne pas aller plus loin et préconiser le vote des étrangers aux présidentielles et aux législatives ? Les étrangers paient aussi des impôts nationaux que je sache ! Alors plutôt que de vendre la nationalité à la découpe comme on vend un bâtiment, je préfère que l’on facilite l’acquisition de la nationalité française à tous ceux qui sont légalement installés dans notre pays.
N’en déplaise aux (...)

lire la suite de l'article
vendredi 9 décembre 2011
Viol en bande organisée
Afin d’identifier les fuites de l’affaire Bettencourt qui menaçaient son pote Sarko, le procureur Courroye avait demandé aux services de (basse) police de contrôler les coups de téléphone des journalistes du Monde.
La Cour de cassation vient de mettre une baffe à Courroye en estimant que « l’atteinte portée au secret des sources des journalistes n’était pas justifiée par l’existence d’un impératif prépondérant d’intérêt public ». Une baffe qui pourrait bien par contrecoup atterrir sur les joues gouvernementales.
Car si Courroye devait être condamné pour viol de la loi, il serait juste que le (...)

lire la suite de l'article
jeudi 8 décembre 2011
On est bien protégés !
Quand Nicolas Sarkozy voyage en province, c’est quasiment l’état de siège dans les petites communes qu’il traverse. Impossible pour les automobilistes de circuler, voire pour les riverains de rentrer chez eux.
En revanche, les militants de Greenpeace peuvent entrer dans une centrale nucléaire comme dans un moulin. C’est malheureusement le constat que l’on peut faire et qui montre une fois encore que ce gouvernement est meilleur pour protéger un seul homme que pour protéger les millions de citoyens que nous sommes.
Notre chance pour l’instant ? Que les terroristes soient assez cons pour (...)

lire la suite de l'article
mardi 6 décembre 2011
La Vénus à la trique
Chaque peuple a son génie. Les Français ont le goût de la dispute, les Allemands de la trique. Aujourd’hui, politiquement correct oblige, on ne dit pas la trique mais la rigueur. Je ne vois pas en quoi c’est être anti allemand que de le reconnaître.
Ceux qui pensent le contraire n’ont qu’à lire La Vénus à la fourrure de Sacher Masoch. La fameuse Wanda avec laquelle le narrateur (ici le peuple allemand) signe un pacte d’esclavage ressemble à Angela Merkel. Bien sûr, elle n’a ni la fourrure ni le sex-appeal de l’héroïne du livre. Mais dans le genre tenancière intraitable, elle a la main sûre et le (...)

lire la suite de l'article
samedi 3 décembre 2011
Rantanplan journaliste
Le journalisme français a son Rantanplan : Michel Taubmann.
Son « Roman vrai de Dominique Srauss-Kahn », qui est à la biographie ce que sont les relations tarifées à l’amour, a été publié 10 jours avant l’arrestation de DSK au Sofitel. Jamais biographie ne fut en si peu de temps obsolète ! Pas découragé, le père Michel récidive avec « Affaires DSK, la contre-enquête ». Où il cherche à démontrer que Nafissatou Diallo, inopinément apparue dans la chambre 2806, a sciemment suscité un désir de fellation au pauvre Dominique qui sortait innocent et nu de la douche.
Pendant qu’il achevait cette subtile enquête, (...)

lire la suite de l'article
vendredi 2 décembre 2011
Le théorème d’Obama
Lors du récent sommet Europe/USA à Washington, Obama s’est permis de faire la leçon aux Européens en matière de finances alors que son pays croule sous les dettes.
Mieux, Obama ne voit aucun mal à ce qu’une loi votée par le Congrès demande aux compagnies américaines qui desservent l’Europe d’enfreindre notre législation sur les quotas de CO². Loin des espoirs suscités lors de son élection, Barack Obama montre chaque jour qu’il n’est qu’un pantin au service des lobbies.
Seul point positif, grâce à Obama, on est en mesure maintenant de démontrer ce que l’on pressentait : qu’ils soient blancs ou noirs, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 1er décembre 2011
Concurrence faussée
Est-il normal qu’un parti qui rassemble des millions de voix à la présidentielle ait du mal à trouver des parrainages ? Non bien sûr ! Et ce qui vaut pour le FN vaut pour d’autres partis dits « petits ».
Le pouvoir des maires et des élus, dans un système électoral où la proportionnelle n’existe pas, ne devrait pas être le mètre étalon de la démocratie. En démocratie, les signatures des citoyens devraient tout autant compter. Seulement comme par hasard, ni l’UMP qui gouverne, ni le PS qui a gouverné ne sont décidés à résoudre une fois pour toutes ce problème.
Ces deux partis qui ont approuvé « la (...)

lire la suite de l'article
mercredi 30 novembre 2011
Trop modeste
Plutôt que de parler de son bilan, l’UMP de Jean-François Copé préfère évoquer le bilan imaginaire du PS. Dommage, car l’UMP a des résultats à faire valoir. Des exemples ?
Grâce à la politique du gouvernement, les Restos du cœur, qui ont ouvert hier, devraient encore faire le plein cette année. Idem pour les agences pour l’emploi, qui ne chôment pas, si j’ose, puisqu’on annonce que les demandeurs d’emploi ont été encore très nombreux à s’inscrire en octobre. Grâce au gouvernement toujours, les Français qui ne sont ni au chômage ni à la rue cassent leur tirelire comme jamais. « En octobre les retraits (...)

lire la suite de l'article
mardi 29 novembre 2011
Les centristes
Les centristes se multiplient par scissiparité. Ce qui explique qu’il y a autant de courants centristes que de centristes, voire même plus.
Le prédateur naturel du centriste est le centriste. Il suffit qu’un centriste lève la tête pour que ses collègues la lui coupent. Exemple, Hervé Morin, décapité hier par son numéro deux Jean-Christophe Lagarde alors qu’il venait d’annoncer sa candidature. Quand les centristes ne s’assassinent pas entre eux, ils mangent à la cantine de l’UMP, qui tient à leur disposition un plat toujours au chaud.
Alors, la candidature Morin, elle vivra ce que vivent les (...)

lire la suite de l'article
lundi 28 novembre 2011
0 sur 20
L’UMP aussi a son Eva Joly. Il s’appelle Alain Madelin. L’ancien candidat à la présidentielle de 2002 vient de mettre 0 sur 20 au programme économique de ses potes de droite.
Il se moque quand Jean-François Copé parle de réformer les 35 heures alors qu’une loi sur le sujet a déjà été votée le 20 août 2008. « À se demander si les ministres et les députés lisent les lois qu’ils votent ou font voter ». Plus surprenant venant d’un homme connu pour ses positions ultra-libérales, Madelin avance que « l’avenir est aux bons salaires, pas aux bas salaires ».
Des propos que même le candidat socialiste François (...)

lire la suite de l'article
samedi 26 novembre 2011
Eva, elle va !
Il fut un temps où ses camarades l’avaient baptisée « Eva dans le mur », façon d’expliquer qu’avec elle Europe Écologie-Les Verts courait à la catastrophe.
Après sa victoire sur Nicolas Hulot, les mêmes étaient plutôt enclins à chanter « Eva, elle va » sur l’air de « Ella, elle l’a » de France Gall. Et puis il y a eu cet énième pataquès où Eva s’en est allée, telle la vache folle, charger les socialistes. Aujourd’hui, un ras-le-bol s’exprime chez les écolos. « Eva te faire foutre », a dû même penser son porte-parole Yannick Jadot qui s’est fait la malle.
Depuis Eva a fait des concessions : « Je suis très (...)

lire la suite de l'article
vendredi 25 novembre 2011
Hit-parade funèbre
Certains éloges funèbres, qui ont accompagné la mort de Danielle Mitterrand, sont quelque peu tombés à plat. Le communiqué du président était truffé de fautes d’orthographe, à croire que la lutte contre l’illettrisme s’arrête aux portes de l’Élysée.
L’éloge du neveu était pitoyable. « Il y avait en elle une adolescence perpétuelle qui la rendait extrêmement attachante, même si on n’était pas d’accord avec elle », a dit le vieux chien Frédo qui a trouvé son idéal dans la gamelle gouvernementale. Les réactions du PS étaient pour le moins hypocrites venant d’élus qui, pour la plupart, ont fait allégeance au veau (...)

lire la suite de l'article
jeudi 24 novembre 2011
Gouverner, c’est improviser
Je trouve l’exploitation politique de la mort de la jeune Agnès pour le moins choquante.
Outre l’indécence qu’il y a à se servir d’un fait divers pour se remettre en selle, ce gouvernement met à mal un principe qui veut que « gouverner, c’est prévoir ». Or avec les Pieds Nickelés qui nous gouvernent, on a souvent l’impression que « gouverner, c’est improviser ». En cinq ans d’exercice du pouvoir, combien de rodomontades, de roulements d’épaules, de déclarations martiales, et pour finir de tripatouillages de la loi au nom de la sécurité des Français pour les piètres résultats que l’on sait !
La (...)

lire la suite de l'article
mardi 22 novembre 2011
Le PS est-il antisémite ?
Contrairement à la tradition française qui veut que l’on ne recense pas les gens par leur ethnie supposée ou leur religion, Richard Prasquier est allé chercher le patronyme de certains députés socialistes afin de laisser entendre, tout en murmurant le contraire (le comble du faux-cul !), que certains d’entre eux auraient été écartés des prochaines législatives à cause de leur patronyme juif.
Sous-entendu : le PS, infecté par les Verts, serait en train de virer antisémite ! Le président du Crif aurait-il perdu la raison ? Je ne le crois pas.
Serait-il de plus en plus communautariste ? Je le crains (...)

lire la suite de l'article
samedi 19 novembre 2011
Plaidoyer pour une tricheuse
Ne vous fiez pas au titre : « Plaidoyer pour une instruction publique ! » Le livre est court et écrit gros. Cela n’a pas empêché son auteur Rama Yade de pomper abondamment le professeur de philosophie Jean-Michel Muglioni.
Invitée sur les plateaux télé, la cancre se rebiffe : elle ne peut pas citer chaque article consulté sur Internet tout de même ! Autre argument avancé : elle a « écrit » son livre « sans se faire aider » ( !!!) et en trois semaines ! Un bel exemple pour les élèves de France qui vont ainsi apprendre que pour réussir, mieux vaut tricher avec un max de rapidité que travailler et prendre de la (...)

lire la suite de l'article
vendredi 18 novembre 2011
Laurence, ma sœur Laurence...
La patronne du Medef Laurence Parisot a un point commun avec Anne, ma sœur Anne, du conte de Perrault : elle ne voit jamais rien venir.
Ni la récession qui verdoie, ni l’emploi qui merdoie. À la question « Y a-t-il d’autres plans sociaux en vue ? » de Jean-Michel Apathie hier sur RTL, réponse de la non intéressée : « Nous n’avons pas d’informations particulières ». À se demander à quoi ça sert d’être la patronne des patrons si c’est pour ne rien savoir de ce qui se passe dans la boutique !
Comment s’étonner après ça que les Barbe-bleue de Peugeot Citroën, BNP, la Société Générale, emplissent leurs (...)

lire la suite de l'article
jeudi 17 novembre 2011
Bientôt une taxe sur les morts
Dans la série "mieux vaut taper sur les pauvres et les faibles que les riches et les forts car ils sont plus nombreux", le gouvernement a décidé de ponctionner les malades.
Dorénavant les salariés du privé qui se mettent en arrêt maladie auront quatre jours au lieu de trois dans le baba. Pour les salariés du public, qui ignoraient jusque-là cette mesquinerie, un jour non indemnisé est prévu. L’État ayant à peu près gratté tout ce qui pouvait être gratté dans les classes moyennes. Et comme il ne veut toujours pas s’en prendre aux exilés fiscaux ni à ceux qui prospèrent, il ne restera bientôt plus que les (...)

lire la suite de l'article
mercredi 16 novembre 2011
La guerre des moutons
Vous ne l’avez peut-être pas remarqué, mais le gouvernement est en guerre contre les marchés financiers. C’est le ministre de l’Agriculture Bruno Le Maire qui l’a dit ce dimanche.
Comment le gouvernement se bat-il contre les marchés : en portant plainte contre l’agence de notation qui a annoncé « par erreur » la dégradation de la note de la France ? En taxant le capital ou les mouvements financiers ? Vous n’y êtes pas ! Le gouvernement se bat en travaillant « matin, midi et soir pour rétablir les finances publiques et faire en sorte que la France conserve son triple A ».
Autrement dit, le (...)

lire la suite de l'article
mardi 15 novembre 2011
Hollande fait du pédalo
François Hollande se laisse-t-il trop entraîner sur le terrain de Nicolas Sarkozy ? Oui, pense Jean-Luc Mélenchon qui, dans le Journal Du Dimanche, met sur le même plan les deux nouveaux apôtres du dieu rigueur. Après Martine Aubry qui traitait Hollande de « gauche molle » en sous-entendant « couille molle », c’est donc au tour de Jean-Luc Mélenchon de s’en prendre au candidat socialiste. Et comme la notion de tempête est à la mode, Mélenchon y va de sa métaphore marine. Plutôt que de parler de « marin d’eau douce », insulte chère au capitaine Haddock, le candidat du Front de Gauche qualifie son (...)

lire la suite de l'article
dimanche 13 novembre 2011
Les Sous-doués
L’élève Fillon François vient de se faire taper sur les doigts par maman Commission de Bruxelles. Le petit Fillon n’aurait pas été assez rigoureux sur son plan de rigueur.
Un peu brouillé avec les chiffres, Fillon a raturé sa copie en inscrivant successivement 2 % de croissance pour la France, puis 1,75 %, et enfin 1 %. Maman Commission penche plutôt pour 0,6 %. Il devra donc revoir son devoir s’il ne veut pas être recalé. Ce qui signifie que de nouvelles mesures de serrage de ceinture pourraient être prochainement annoncées.
Craignant d’être punis pour les fêtes de Noël, les Sous-doués Baroin et (...)

lire la suite de l'article
samedi 12 novembre 2011
Vive la Moody’s-cratie !
Ainsi l’Ubu latin Silvio Berlusconi va quitter le pouvoir.
Non pas parce qu’il mériterait mille fois la prison pour ses mafioseries en tout genre, mais parce que les marchés ont jugé (Nicolas Merkel et Angela Sarkozy avec) qu’il n’était pas le médecin idéal pour faire accepter à l’Italie une purge sévère. La crapule Berlusconi aurait été jugée crédible pour saigner le peuple, elle pourrait continuer à corrompre en paix l’Italie avec la bénédiction de l’Europe, du FMI et de toutes les agences de notation.
La « morale » de l’histoire ? Si le peuple est souvent impuissant à se faire entendre de ses (...)

lire la suite de l'article
vendredi 11 novembre 2011
Baroin ministre par effraction
Troyes était jusqu’à présent connue pour ses andouillettes. Elle sera désormais connue pour son andouille : François Baroin.
Le maire de Troyes a en effet déclaré que les socialistes avaient pris le pouvoir en 1997 « par effraction ». Rappelons que si les socialistes sont arrivés en 1997, c’est parce que le grand stratège Chirac avait cru bon dissoudre l’Assemblée nationale. L’ « effraction » en question s’appelait donc le suffrage universel. Un mot certainement grossier pour celui qui est arrivé en politique par les relations de son papa franc-maçon, et par tonton Chirac qui a veillé personnellement à (...)

lire la suite de l'article
jeudi 10 novembre 2011
Petits poissons
« On régit un grand État comme on fait frire un petit poisson », a dit le sage chinois Lao-Tseu.
Autrement dit, il faut éviter de multiplier les mesures comme il faut éviter de remuer trop souvent le poisson sous peine de l’émietter. Or de déremboursements de médicaments en augmentations de semestres travaillés pour avoir sa retraite, de hausses de TVA en faible revalorisation des prestations sociales, les maîtres queux François Fillon et Nicolas Sarkozy n’arrêtent pas de nous rouler dans la poêle de la rigueur. À se demander s’il va rester quelque chose du petit poisson citoyen dont on commence à (...)

lire la suite de l'article
mardi 8 novembre 2011
Israël va-t’en-guerre !
Israël, qui s’est doté en douce de l’arme nucléaire, sans que la communauté internationale ne trouve rien à redire, accuse l’Iran de vouloir faire de même.
Le président israélien Shimon Pères a même déclaré samedi qu’une attaque contre l’Iran était « de plus en plus vraisemblable ». Ce n’est pas tout. Israël, qui se moque des résolutions de l’ONU, aimerait que la communauté internationale l’aide. C’est ce qui s’appelle ne pas manquer d’air. La vérité, c’est qu’Israël comme les États-Unis instrumentalisent le Droit international à leur seul profit.
C’est pourquoi on aimerait que la France rappelle à l’ordre (...)

lire la suite de l'article
dimanche 6 novembre 2011
Gaullistes d’eau douce
Les gaullistes d’aujourd’hui me font penser à ces chiens de la SPA pressés de trouver un maître.
Ils vont et viennent dans le chenil européen, les oreilles et la queue baissées, mendiant une caresse tantôt aux capitalistes rhénans sauce Merkel ou américains sauce Moody’s, tantôt aux communistes chinois ! Peu importe la couleur du collier, pourvu qu’il y ait collier ! Il y aurait plus matière à plaindre qu’à blâmer ces pauvres bêtes en mal d’affection, si elles n’étaient pas aux commandes de notre pays.
Il me vient un doute. Ces « gaullistes » d’eau douce, incapables d’affronter une bourrasque sans se (...)

lire la suite de l'article
samedi 5 novembre 2011
Le vrai visage de l’Europe
Dans Le portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde, on voit un jeune homme passer un pacte avec le Diable pour conserver l’éternelle jeunesse. Tandis que son visage reste inchangé, son portrait prend au fil des ans les couleurs de ses crimes.
L’Europe est à l’image de Dorian Gray. En apparence elle a le visage lisse de la Démocratie et des Droits de l’Homme. Mais dès qu’on gratte un peu, on voit apparaître la gueule et les crocs des chiens de garde. Le Premier ministre grec Papandréou, qui vient de se faire mordre les mollets en direct par Nicolas Sarkozy et Angela Merkel, sait désormais que le mot (...)

lire la suite de l'article
vendredi 4 novembre 2011
Défendre Charlie Hebdo
Bien sûr qu’il faut défendre Charlie Hebdo, même si Charlie Hebdo ne donne pas toujours envie de le défendre.
Bien sûr qu’il faut critiquer tous les intégrismes, même si Charlie Hebdo a tendance à ne voir des intégristes que chez les musulmans ou les catholiques. Bien sûr qu’il faut revendiquer haut et fort notre héritage laïc et républicain, même si Charlie Hebdo ne sait pas toujours ce que ces mots signifient. Il faut défendre Charlie Hebdo comme il faut défendre la libre expression partout et quand bien même son contenu ne nous plaît pas toujours.
En un mot, il faut défendre Charlie Hebdo comme on (...)

lire la suite de l'article
jeudi 3 novembre 2011
Peuple interdit
En Euro-dictature, il y a des choses qui ne se font pas. Ainsi demander son avis au peuple pour savoir s’il accepte ou non de se serrer la ceinture.
On comprend que Nicolas Sarkozy, Christine Lagarde et Angela Merkel (sans compter l’éditorialiste du Monde !) soient ulcérés par l’initiative du Premier ministre grec qui parle d’organiser un référendum. Il ne manquerait plus que les peuples aient leur mot à dire quand on parle de leur avenir ! C’est bien connu, le peuple est un enfant qu’il faut guider.
Et puis imaginons que l’exemple grec fasse tâche d’huile. Que les Espagnols, les Italiens, les (...)

lire la suite de l'article
mercredi 2 novembre 2011
L’Allemagne, chien de garde...
Si la Palestine est depuis hier un membre à part entière de l’Unesco, cela ne s’est pas fait sans psychodrame.
Une fois de plus, ces « grands démocrates » d’Américains ont tout fait pour entraver le vote, menaçant de suspendre leur contribution financière. Une fois encore, l’Europe a montré son impuissance. Si l’Espagne et la France (in extremis pour cette dernière) ont voté pour, les Italiens et les Britanniques se sont lâchement abstenus. Quant au toutou allemand, devenu fidèle berger israélo-américain, il a voté contre.
Et dire que Daniel Cohn-Bendit incite la France (voir « Libération » de jeudi (...)

lire la suite de l'article
mardi 1er novembre 2011
Asile religieux
Récemment des intégristes juifs français demandaient des comptes à la télévision publique française parce qu’elle avait osé passé un documentaire sur la Palestine qui ne plaisait pas à Israël.
Maintenant, c’est au tour des intégristes catholiques de manifester violemment à Paris contre une représentation au Théâtre de la Ville. Thème de la pièce : « Sur le concept du visage du fils de Dieu » de Romeo Castellucci. En attendant de futures manifestations contre un metteur en scène qui osera jouer la pièce de Voltaire sur Mahomet, j’aimerais faire une suggestion à ceux qui n’acceptent pas que notre pays soit un (...)

lire la suite de l'article
lundi 31 octobre 2011
Les députés rats et le fromage européen
Un lecteur nous envoie par courriel une vidéo édifiante (à voir ci-dessous) où l’on voit les députés européens faire la queue au parlement dès potron-minet le vendredi (6 h 45 du matin !) histoire de s’inscrire pour une journée de présence facturée 284 euros, avant de déguerpir aussitôt avec leurs valises pour le week-end.
Il faut voir la fuite éperdue du peuple rat quand une caméra débarque dans le fromage. Au point où très vite la sécurité vient à la rescousse pour expulser le chat journaliste pourtant accrédité.
Quand on pense que ces mêmes députés (qui gagnent 15 000 euros par mois !) demandent au (...)

lire la suite de l'article
jeudi 27 octobre 2011
Chers islamistes,
Vous avez un dictateur dont vous cherchez vainement à vous débarrasser. Vous avez un besoin irrépressible de liberté ?
Autrement dit de rétablir la polygamie, la lapidation pour les femmes adultères, d’interdire l’alcool, bref de moderniser le pays ? N’hésitez pas à faire appel à la France et à Bernard-Henri Lévy. BHL se fera un devoir de relayer votre demande auprès de l’Élysée où il a ses entrées et de célébrer votre cause (en même temps que la sienne) sur toutes les télés de France.
Quant à la France patrie des Droits de l’Homme, elle se fera un plaisir d’investir 300 millions d’euros comme elle l’a fait (...)

lire la suite de l'article
mercredi 26 octobre 2011
La chasseresse et le crocodile
Rachida Dati n’entend pas laisser le crocodile de la Sarthe investir le marigot parisien. Elle a donc sorti l’artillerie lourde.
Elle reproche à François Fillon d’avoir favorisé le recrutement de Dominique Tiberi comme contrôleur général économique et financier. Le Doumé en question a bien été jugé incompétent par la commission chargée de l’évaluer, mais il avait pour lui une immense qualité : être le fils de son père (Jean Tiberi) qui occupe le poste de député que Fillon guigne. Elle lui reproche également d’avoir embauché une conseillère de Paris, ce qui pourrait s’apparenter, si c’est vrai, à une prise (...)

lire la suite de l'article
mardi 25 octobre 2011
Qui va payer l’andouillette ?
J’entends que l’on va d’un côté recapitaliser les banques pour 108 milliards d’euros, de l’autre effacer une grande partie de la dette grecque.
J’entends que cela est nécessaire pour sauver l’euro, l’euro qui devait être la monnaie miracle comme le Titanic devait être l’insubmersible. En revanche, je n’entends pas parler des pays qui ont refusé l’euro (Angleterre, Danemark, Suède) et qui s’en sortent mieux que nous. J’entends qu’il faut sauver notre note AAA, et donc se prosterner devant l’agence de notation Moody’s.
C’est un grand spécialiste de l’andouillette, François Baroin de Troyes, qui (...)

lire la suite de l'article
dimanche 23 octobre 2011
La Vierge et le Cadavre
Si la France, qui a en partie coordonné les forces de la rébellion sur le terrain, avait voulu que l’on capture Kadhafi vivant, elle aurait pu poser cette condition dès le départ et éviter le lynchage (il faut appeler un chat un chat) de Kadhafi.
Seulement voilà, un procès du « tyran libyen », comme le surnomment les pleutres de la télé qui se seraient bien gardés de le nommer ainsi quand il était en visite à Paris, intéressait-il la France ? Sachant combien nos gouvernants (dont l’actuel) se sont compromis, je ne le crois pas.
La mort de Kadhafi était la condition nécessaire pour solder le passé. Ou (...)

lire la suite de l'article
samedi 22 octobre 2011
Printemps grec ?
Parce que leurs dirigeants ne voulaient pas reconnaître leurs aspirations à la démocratie, les peuples arabes se sont révoltés, ce qu’on a appelé « le printemps arabe ».
Le peuple libyen a même eu le droit à l’aide militaire massive des Occidentaux, dont la France heureuse de faire oublier ses mamours avec Kadhafi. Alors que le peuple grec tout entier se presse dans la rue pour récuser son gouvernement, les « dictateurs » de l’Europe et du FMI encouragent ce même gouvernement à ne pas céder.
Sachant qu’il ne peut compter sur aucun dirigeant de l’Union européenne, le peuple grec, qui a inventé autrefois (...)

lire la suite de l'article
vendredi 21 octobre 2011
Tapie-Noah : même combat !
Alors qu’on demande aux « petits » de se serrer la ceinture, j’apprends que Bernard Tapie, qui s’est bâfré 250 millions d’euros dans l’affaire Adidas, ne paiera pas d’impôts en France, contrairement à ce qu’avait affirmé Christine Lagarde.
Malin, il a transféré le pognon sur une société belge. Pour 250 millions nets d’impôt, on comprend que Tapie ait appelé à voter Nicolas Sarkozy en 2007 ! Puisqu’on parle d’impôts, j’apprends également que Yannick Noah se serait tourné vers la Justice pour ne pas payer les 580 000 euros d’impôts (un million à l’origine) que le fisc lui réclame.
Preuve que l’ex-ministre (...)

lire la suite de l'article
jeudi 20 octobre 2011
Vive la binationalité !
« Le soldat franco-israélien », ont cru bon de préciser certains médias lors de la libération de Gilad Shalit. J’ignorais qu’il existait « une armée franco-israélienne » !
Alors j’aimerais savoir si nous avons aussi parmi nos binationaux des soldats « franco-turcs », « franco-kurdes », « franco-ivoiriens », « franco-chinois », etc. Vu que nous n’avons plus de service militaire, ce serait chouette que la France soit représentée dans toutes les armées du monde.
Nous serions tout à la fois dans le camp des vainqueurs et celui des vaincus, dans le camp de la justice et celui des salauds. Plus besoin d’avoir une (...)

lire la suite de l'article
mercredi 19 octobre 2011
Faire l’âne...
L’UMP se plaint qu’on n’ait pas beaucoup parlé d’elle ces derniers temps. Mais le peu de temps qu’elle a eu, elle l’a passé à le gaspiller.
Exemple : Nadine Morano, Madame de quoi je me mêle, se préoccupant de savoir si Martine Aubry doit reprendre ou non la tête du PS ! Ou Jean-François Copé qui a donné l’impression de s’autocaricaturer en ne reconnaissant pas ce que tout le monde reconnaît : le succès des primaires socialistes ! Alors pourquoi faire l’âne ? Pour définitivement discréditer l’UMP et son ultime représentant Nicolas Sarkozy ? Copé roulerait en douce pour le PS ?
Si Jean-François Copé (...)

lire la suite de l'article
mardi 18 octobre 2011
Gouvernement "à risque"
En novembre, l’Éducation nationale devrait commencer son évaluation des enfants dits « à risque » dès la grande section de la maternelle. Les enfants seront ensuite classés en trois catégories : les RAS, rien à signaler ; les « à risque » ; enfin « à haut risque ». Les syndicats d’enseignants sont indignés. On peut les comprendre. D’un autre côté, si cette méthode avait été appliquée il y a cinquante ans en arrière, on aurait pu déceler les tendances xénophobes de Brice Hortefeux, homophobes de David Douillet, hystériques de Nadine Morano, débiles de Frédéric Lefebvre, hypocrites de François Fillon, arrivistes (...)

lire la suite de l'article
lundi 17 octobre 2011
La tortue et la tortue
Furieuse d’être isolée, Martine Aubry a décidé de multiplier les coups bas.
Après avoir accusé Hollande d’être de « la gauche molle » (faute de pouvoir le traiter de « couille molle », son injure favorite), elle l’accuse désormais d’être le candidat du système. Entendez par là le chouchou des sondages et des médias. La vérité, c’est que la tortue Hollande a commencé il y a très longtemps sa course. Alors que la tortue Martine a été obligée de remplacer au dernier moment le lièvre DSK dans les starting-blocks, ce que n’avait pas prévu La Fontaine.
Trop tard ? Oui, car si un lièvre n’arrive pas à rattraper une (...)

lire la suite de l'article
dimanche 16 octobre 2011
Le journalisme dans le boudoir
L’exhibition d’Audrey Pulvar aux côtés de Montebourg dimanche a jeté un froid chez ses collègues.
Normal. La VIème République, chère à Arnaud, n’est-elle pas censée interdire les relations incestueuses entre le pouvoir et la presse ? Au-delà du cas particulier, je me pose une question. Pourquoi les journalistes vedettes de la télé (Christine Ockrent, Anne Sinclair, Béatrice Schönberg, Valérie Trierweiler, etc.), se maquent-elles avec des politiques ? Faut-il avoir le chromosome de la courtisane pour exercer sur le service public ? Et les politiques, pourquoi cet engouement suspect pour la journaliste en (...)

lire la suite de l'article
samedi 15 octobre 2011
Une histoire de famille
Il n’y avait pas de bon choix pour Ségolène Royal.
Soutenir son ex-compagnon François, alors que sa nouvelle compagne deviendra première dame de France en cas de victoire de Hollande à l’élection présidentielle ? Soutenir Martine Aubry, la voleuse qui lui a piqué la tête du Parti socialiste ? Entre la peste et le choléra, Ségolène a choisi. Ce sera Hollande. Elle avance trois raisons pour cela. Il est arrivé en tête du premier tour ; il défendra les solutions qu’elle préconise ; il faut amplifier son avance.
Moi je vois une quatrième raison qui ne peut pas s’avouer : que diraient les enfants de (...)

lire la suite de l'article
vendredi 14 octobre 2011
L’ayatollah et la télévision
Quand j’ai appris ces jours-ci que 300 extrémistes musulmans avaient attaqué la télévision privée tunisienne parce qu’elle avait diffusé un débat sur l’intégrisme, je me suis dit heureusement que nous vivons dans notre bonne France laïque.
Je le pensais jusqu’à ce que j’apprenne que des ayatollahs juifs appelaient à boycotter France 2 accusée d’avoir diffusé un reportage « caricatural » sur la Palestine. Forcé, le président de France télévisions Rémy Pflimlin devrait rencontrer bientôt l’ambassadeur d’Israël et le président du Crif Richard Prasquier !
On pourrait faire plus simple. Pourquoi ne pas nommer (...)

lire la suite de l'article
jeudi 13 octobre 2011
Démondialisation !
Martine Aubry va partout expliquant qu’Arnaud Montebourg serait plus proche d’elle que de François Hollande. Il faudrait qu’elle développe.
Comment arrive-t-elle à concilier le chantre de la mondialisation (DSK qui vote pour elle), et celui de la « démondialisation » ? Avec DSK, c’est quand même le capitalisme international qui remue le bout de la queue ! Sans compter qu’Aubry comme Hollande, et même doublement pour elle, sont les héritiers de Delors qui n’a jamais cassé trois pattes à un canard libéral.
C’est bien ce qui chagrine Montebourg qui vient de se fendre d’une lettre aux deux « impétrants (...)

lire la suite de l'article
mercredi 12 octobre 2011
Les larmes de Ségolène
L’écrivain-philosophe Philippe Muray s’était moqué du sourire un peu mécanique de Ségolène Royal.
« On en reste longtemps halluciné, comme Alice devant le sourire en lévitation du Chat de Chester, quand le Chat lui-même s’est volatilisé et que seul son sourire demeure suspendu entre les branches d’un arbre. » Dimanche soir, c’est les larmes de Ségolène et non plus le sourire que les téléspectateurs ont vues. Larmes inespérées que les ennemis d’hier (Fabius, Aubry, etc.) se sont empressés de recueillir dans une urne funéraire.
On a rarement l’occasion, surtout de son vivant, de crouler sous les éloges (...)

lire la suite de l'article
lundi 10 octobre 2011
Bwana Levaï !
Ivan Levaï a pour particularité d’avoir été le mari d’Anne Sinclair, d’aimer toujours son ex et même le mec qui la lui a piquée.
D’où sa défense de DSK dans « Chronique d’une exécution » (on y reviendra...). Rien que banal « Boulevard » si « le grand journaliste » ne commentait la relation qu’a eue DSK avec Nafissatou Diallo ainsi : « La femme dit oui, et puis non ou peut-être, et chante même quelquefois, comme vous le confieront sans gêne les clients noirs ou blancs, des belles de nuit africaines. « C’est l’amour qui passe, patron ! » ».
Nafissatou Diallo en pute africaine ! Ce serait intéressant de (...)

lire la suite de l'article
samedi 8 octobre 2011
L’Amérique s’indigne !
Les États-uniens sont en train de se rendre compte que le capitalisme sauvage qu’ils ont en grande partie inventé est comme Cronos : il dévore ses enfants.
Aussi manifestent-ils depuis quelques jours devant Wall Street. Cela n’empêchera pas la planète financière de tourner, mais c’est un début. Afin de les aider à approfondir ce début de réflexion, je propose de collecter des livres pour l’ambassade des États-Unis qui se fera un plaisir de transmettre. Plus qu’au Capital de Karl Marx, je songe à Qu’est-ce que la propriété ? de Proudhon.
Notre philosophe a cette formule magique dont je ne suis pas sûr (...)

lire la suite de l'article
vendredi 7 octobre 2011
Savoir désobéir
Dans l’affaire Neyret, le super-flic soupçonné d’être super-voyou, il est question de subordonnés qui n’auraient pas su « désobéir aux ordres illégaux ».
Alors plutôt que de disserter sur la fragilité humaine, il serait temps d’ouvrir le débat. Ne faudrait-il pas enseigner dès l’école qu’il n’y a pas d’obéissance vertueuse sans la possibilité d’une désobéissance quand la déontologie est en cause ? Une leçon d’instruction civique qu’il conviendrait de rappeler aux magistrats du parquet (n’est-ce pas Mr Courroye ?), aux politiques (n’est-ce pas Mr Guéant ?), aux journalistes (n’est-ce pas Mr Figaro ?).
Bref (...)

lire la suite de l'article
jeudi 6 octobre 2011
Le régime de Hollande
Il n’y a pas si longtemps, François Hollande aurait pu faire la pub pour Cochonou. Aujourd’hui, régime oblige, ce serait plutôt pour les endives.
Ce qui ne serait pas grave si le candidat socialiste en transpirant ses kilos n’avait pas également perdu le rose de sa couleur politique. Avec la maison Hollande, c’est désormais régime pour tous. Plutôt que de promettre d’augmenter les bas salaires et de rétablir la retraite à 60 ans, le candidat propose aux Français de la « fierté », de la « dignité » et de la « considération » (voir Libération d’avant-hier).
C’est un peu comme si Léon Blum en 1936, (...)

lire la suite de l'article
mercredi 5 octobre 2011
Un mérou nommé Borloo
Les centristes sont comme les mérous, leur sexe change au gré des circonstances. Jean-Louis Borloo ne fait pas exception à la règle.
Elevé dans les eaux troubles de la chiraquie puis de la sarkozie, le Borloo a failli une fois encore faire sa mue. Failli seulement car il faut être cruche comme Rama Yade, qui tant va à Borloo qu’à la fin elle se casse, pour croire que notre poisson habitué à la douceur de l’aquarium politique allait affronter le grand large des présidentielles. Que fera donc notre Borloo ? Sera-t-il à nouveau poisson-pilote pour l’UMP ? Ira-t-il frotter ses nageoires du côté de la (...)

lire la suite de l'article
dimanche 2 octobre 2011
Les Misérables
Si l’on devait faire un remake des Misérables, ils seraient nombreux à pouvoir prétendre incarner le célèbre couple Thénardier.
Premiers sur la liste, les époux Balkany, les plus beaux spécimens de l’ignominie. Pour des Thénardier de « gauche », j’hésiterai entre les cupides Christine Ockrent-Bernard Kouchner et Anne Sinclair-Dominique Strauss-Kahn. Pour cette version un peu porno, Tristane Banon jouerait le rôle de Cosette ! Enfin, ressortis de la naphtaline, les increvables Tibéri dont le procès pour fraude fiscale a été une fois de plus repoussé grâce aux artifices de leurs avocats dont le cyclope (...)

lire la suite de l'article
samedi 1er octobre 2011
La police et le Kärcher
Claire Thibout, l’ancienne comptable des Bettencourt, a décidé de causer dans Libération. Et ce qu’elle dit n’est pas joli, joli.
D’abord pour tous les politiques qui venaient à la queue leu leu chercher l’Argent de la Vieille. Pour Éric Woerth ensuite, qui voudrait se faire passer pour le perdreau de l’année alors qu’il est plutôt un faisan. Pour les policiers enfin qui oublient trop souvent qu’ils sont là pour servir la République et non des politiciens sans scrupule. Claire Thibout explique : « Dès lors que j’avais parlé de remises d’argent en espèces à des politiques, les policiers ont tout fait (...)

lire la suite de l'article
vendredi 30 septembre 2011
La tapette et le tatami
François Fillon avait réussi de justesse à se débarrasser de Brice le raciste. Et voilà qu’arrive David le Douillet.
Le nouveau ministre des Sports est connu pour ses fortes pensées : « On dit que je suis misogyne, mais tous les hommes le sont, sauf les tapettes. » Si je comprends tout, c’est parce qu’il est misogyne que le gros David suit Bernadette Chirac comme son ombre. Il l’a prise pour un mec ! Enfin, Nicolas Sarkozy peut désormais être serein. Les tapettes qui lui cherchent des noises n’ont qu’à bien se tenir.
Car si Douillet est zéro pointé en politique, en revanche il reste un as du (...)

lire la suite de l'article
mercredi 28 septembre 2011
Gérard Larcher rejoue E.T.
Les gens de l’UMP, du moins ceux qui se réclament du gaullisme, devraient être heureux.
La victoire de la gauche prouve que le Sénat n’est pas une « anomalie démocratique » comme le déclarait Lionel Jospin en 1998 ; et que la Vème République du général De Gaulle fonctionne après quelques ratés de 50 ans. Ceux qui en revanche faisaient la gueule dimanche soir (dont le baudet du Poitou, Jean-Pierre Raffarin) sont démocrates comme moi je suis pape. Ils s’étaient tellement habitués à ce que le Palais du Luxembourg soit leur hôtel particulier !
Nous aurons enfin une pensée émue pour le président Gérard (...)

lire la suite de l'article
mardi 27 septembre 2011
Le bâton et le bâton
Ça fait longtemps que les Israéliens ont mangé toutes les carottes que la communauté internationale leur proposait sachant que le bâton était uniquement réservé aux Palestiniens.
Il serait temps que cela change. Il suffirait pour cela de reconnaître l’État de Palestine. Quant aux Israéliens qui prétendent aujourd’hui se tourner vers le Quartet après l’avoir longtemps méprisé, il faut leur laisser désormais le choix entre le bâton et… le bâton ! Comment ? On pourrait dans un premier temps interrompre les rapports commerciaux ultra-privilégiés entre l’Europe et Israël.
Si cela ne suffit pas, pourquoi ne pas (...)

lire la suite de l'article
lundi 26 septembre 2011
La scoumoune
En choisissant Balladur plutôt que Chirac, Nicolas Sarkozy avait fait mauvaise pioche en 1995. Balladur portant décidément la scoumoune, voilà que le chef de l’État sent à nouveau les vents mauvais se lever.
Les mises en examen de Nicolas Bazire et de Thierry Gaubert, deux artificiers de la campagne d’Edouard Balladur, n’arrangent pas ses affaires à huit mois de l’élection présidentielle. Sa garde rapprochée dira qu’il n’a rien à voir avec l’affaire. Quand on connaît l’amitié qui liait les deux Nicolas, et l’importance stratégique qu’avait Sarkozy auprès de Balladur, ce sera très dur à faire avaler à (...)

lire la suite de l'article
dimanche 25 septembre 2011
La maquerelle vertueuse
La « République irréprochable » voulue par Nicolas Sarkozy a la douce voix de l’harengère de l’UMP Nadine Morano, qui se répand partout sur les ondes que son poisson est frais quand le citoyen sait bien qu’il n’en est rien.
Elle a le visage fourbe de Brice Hortefeux qui jure la main sur le cœur qu’il n’a pas eu connaissance des procès-verbaux des juges alors qu’il téléphonait le contraire à son pote Gaubert mis en examen. Elle a l’impudence de Jean-François Copé qui dénonce dans l’affaire Karachi, tenez-vous bien, un complot Socialiste !
La « République irréprochable » ressemble à s’y méprendre à une (...)

lire la suite de l'article
samedi 24 septembre 2011
République irréprochable ?
Si nous vivions dans une « république irréprochable », nous aurions une « justice irréprochable ».
Conséquences : Jacques Chirac n’aurait jamais été président de la République pour la bonne raison qu’il aurait été en taule bien avant. Alain Juppé, ex-délinquant, n’aurait plus le droit de faire de la politique, de même que Harlem Désir, les époux Balkany, Jean-Paul Huchon, etc. Les procureurs qui ont demandé la relaxe de Chirac seraient immédiatement arrêtés à l’audience pour forfaiture. Le procureur général près de la Cour de cassation Jean-Claude Marin qui défend ses procureurs irait également en taule : même (...)

lire la suite de l'article
vendredi 23 septembre 2011
Martine la menteuse
Dans « Petits meurtres entre camarades », l’ex-journaliste de Libération David Revault d’Allonnes rapportait ce que les « amis » socialistes de Martine Aubry pensaient d’elle : « Le mensonge est son oxygène ».
Les mieux intentionnés reconnaissaient qu’elle a « un rapport assez lâche avec la vérité ». Nonobstant, la même Martine, qui était généreusement invitée dans le Libération de mardi écoulé, a pu mentir sans qu’aucun des journalistes, pourtant prévenus par leur ex-petit camarade, ne réagissent. « Je ne connaissais rien à l’affaire Guérini », a expliqué l’ingénue.
L’ex-secrétaire général du PS (...)

lire la suite de l'article
jeudi 22 septembre 2011
DSK et DSQ
DSK est un homme charmant qui avait bien de la peine l’autre soir sur TF1 à expliquer ce qu’avait bien pu ourdir son double maléfique DSQ.
Autant demander au Docteur Jekyll de justifier Mister Hyde. « C’est une faute morale », a-t-il dit. Il s’est excusé auprès de sa femme, de ses enfants, de la gauche, des Français. Tout cela est bien beau, mais c’est DSQ qu’on aurait aimé entendre. Comment arrive-t-on à avoir une relation sexuelle avec une femme de ménage dans un hôtel en cinq minutes montre en main, sans connaître la personne et sans payer ?
Voilà la question économique qu’il aurait fallu poser (...)

lire la suite de l'article
mercredi 21 septembre 2011
Les 110 salopards
Il y avait Les Douze salopards de Robert Aldrich, il faudra compter désormais sur Les 110 salopards, le remake français.
Les acteurs ? Cent dix députés et députées (la nouveauté, c’est qu’il y a des salopardes) qui viennent de signer une pétition demandant à Nicolas Sarkozy de ne pas reconnaître l’État palestinien que Mahmoud Abbas s’apprête à réclamer à l’ONU. Ces députés ont certainement toutes sortes de bonnes raisons. Mais je constate que ce que l’on reconnaît au Kosovo ou au Sud-Soudan, on le refuse aux Palestiniens !
Avec 74 participants, l’UMP fournit le gros du bataillon. Mais le PS a fait un (...)

lire la suite de l'article
dimanche 18 septembre 2011
La guerre des boutons
La guerre des boutons est déclarée. Je ne parle pas de la guerre ridicule des deux producteurs qui nous livrent en même temps une version mièvre du vigoureux livre de Pergaud, paru en 1912.
Yves Robert avait su lui rendre hommage en 1962. Les boutons dont je parle, ce sont ceux qui affectent le citoyen obligé d’avaler la même semaine le brouet peu ragoûtant des affaires de Karachi, de Bourgi, de Guérini. Sans compter les soupçons qui pèsent sur un sénateur soupçonné d’avoir édulcoré (donc falsifié) un rapport concernant le Mediator.
Si je ne dis pas que tous les hommes politiques sont pourris, loin (...)

lire la suite de l'article
vendredi 16 septembre 2011
Conseil de loup
Les personnes qui nous vendent aujourd’hui la potion amère de la rigueur sont les mêmes qui nous promettaient hier l’Europe divine et la mondialisation heureuse. Parmi eux, il y avait les confits en libéralisme qui n’avaient de cesse de nous parler de l’Amérique comme du modèle suprême. Il y avait les nouveaux convertis qui voulaient conjuguer le social et le capitalisme. Je n’oublie pas, chez les écolos, certains libéro-libertaires qu’on n’entend plus beaucoup sur le sujet. Comble d’ironie, c’est le pyromane en chef, les États-Unis, qui vient au secours de l’Europe.
Leur secrétaire d’État au (...)

lire la suite de l'article
jeudi 15 septembre 2011
Un choix judicieux !
Le président de la République vient de nommer à la tête de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii) l’avocat Arno Klarsfeld.
On ne pouvait rêver meilleur choix. Arno Klarsfeld connaît bien le problème de l’immigration puisqu’il a la double nationalité, française et israélienne. Et puis quelqu’un qui pense qu’il était de son devoir de faire l’armée en Israël, dans les Territoires occupés qui plus est, était effectivement tout indiqué pour expliquer ce qu’est l’intégration en France !
Comme nous sommes un peuple épris d’égalité, j’espère que personne ne verra de mal à ce que l’on nomme (...)

lire la suite de l'article
mercredi 14 septembre 2011
Miracle
Jacques Chirac qui souffre d’« anosognosie », autrement dit de perte de mémoire, vient de guérir.
Il a suffi pour cela que son ex-homme à tout faire l’avocat Roger Bourgi, l’accuse d’avoir touché des mallettes de pognon (20 millions de dollars tout de même !) en provenance des dictateurs africains. Ce que nie l’ex-Président qui a décidé de porter plainte. Compte tenu de cette guérison miraculeuse, on espère que la Justice aura à cœur de demander à Jacques Chirac de bien vouloir honorer de sa présence son procès. Car son certificat médical est désormais caduc.
Comment soutenir en effet qu’on ne se (...)

lire la suite de l'article
mardi 13 septembre 2011
Moloch
On nous parle de terrorisme, du 11 septembre. Mais tous les terroristes ne portent pas la barbe, ne brandissent pas la kalachnikov ni ne récitent des sourates du Coran. Certains portent un costume trois pièces, ont des stylos en or et psalmodient les cotations de la Bourse. Ils travaillent dans des agences de notation et ont le pouvoir exorbitant de flinguer un pays par des notes négatives. Ces prédateurs qui n’ont rien vu venir de la crise n’en continuent pas moins de se comporter comme des dieux vivants auxquels on sacrifie des peuples.
Ils sont l’incarnation moderne du dieu Moloch (...)

lire la suite de l'article
dimanche 11 septembre 2011
Sondages et démocratie
Présidentielle de 2012, primaires socialistes... plus que jamais, les politiques ont les yeux rivés sur les sondages comme les aruspices de l’Antiquité scrutaient les entrailles des poulets et les augures le vol des oiseaux pour lire l’avenir. Ce qui ne les empêche pas ici ou là de critiquer cette sondagite aiguë. Alors ces sondages sont-ils un plus pour la démocratie ? N’allons pas jusque là ! Un mal nécessaire alors ? Oui, comme est nécessaire le doryphore à la patate, le phylloxera à la vigne, la limace à la salade.
Ou si l’on préfère la tremblante au mouton, la folie à la vache, le cancer au (...)

lire la suite de l'article
samedi 10 septembre 2011
Plus fort que Copperfield !
La cour d’appel de Paris vient d’accorder un non-lieu au professeur Pierre Pellerin.
Des malades atteints du cancer de la thyroïde l’accusaient d’avoir minimisé le danger en déclarant en avril 1986 au journal télévisé que le nuage radioactif venu de Tchernobyl « ne menaçait personne actuellement, sauf peut-être dans le voisinage immédiat de l’usine, et encore ». En refusant d’établir un lien entre le nuage radioactif et l’augmentation des cancers de la thyroïde, la Justice a fait plus fort que l’illusionniste David Copperfield.
Escamoter l’Orient Express et la Statue de la Liberté, c’est certes pas (...)

lire la suite de l'article
vendredi 9 septembre 2011
Con national
Qu’est-ce qui est le plus insultant : se faire traiter de « Coréen national » ou s’entendre dire qu’on va « avoir chaud aux plumes » ?
Coréen n’étant pas jusqu’à preuve du contraire une insulte, je n’aimerais pas en revanche être traité de volaille, sauf si j’étais flic bien sûr ! Cela dit, pour définir Jean-Vincent Placé, je me demande pourquoi Alain Marleix a choisi de pointer son origine coréenne, plutôt que de mentionner qu’il est aussi Normand d’adoption. C’est comme si moi, parmi tout ce qui fait la complexité d’Alain Marleix (homme, blanc, Parisien, UMP, originaire du Cantal comme le fromage), je (...)

lire la suite de l'article
jeudi 8 septembre 2011
Du Fouquet’s à Churchill !
L’UMP a pris la confortable et monotone habitude de regarder la paille dans l’œil du PS. Ce qui lui évite de se concentrer sur la poutre qui est dans le sien.
On l’a encore vu lors du campus d’été de ce week-end à Marseille. Faute de pouvoir parler de son bilan (une sacrée poutre !) ou refaire le coup de l’augmentation du pouvoir d’achat, le Premier ministre a tapé sur les socialistes. Il a également donné le ton de la prochaine campagne présidentielle. Elle sera placée sous le signe de la responsabilité et de la rigueur, version française « des larmes et de la sueur ».
En un quinquennat, nous (...)

lire la suite de l'article
mercredi 7 septembre 2011
La maladie du "Pschiitt" !
Jacques Chirac a eu le temps d’écrire deux tomes de mémoires, mais malheureusement le troisième qui concerne ses affaires judiciaires ne verra probablement jamais le jour.
Car la mémoire joue des tours curieux. Si Chirac se souvient bien de toutes ses actions politiques, il n’a plus souvenir de ses turpitudes quand il était maire de Paris et chef du RPR. Le neurologue Lyon-Caen a identifié la maladie. Elle se nomme « anosognosie. » Pour faire simple, non seulement le patient a tendance à oublier certaines choses, mais il oublie qu’il oublie.
On ne peut donc rien lui reprocher. L’anosognosie (...)

lire la suite de l'article
dimanche 4 septembre 2011
Le retour de la Pompadour !
Corporatisme oblige, la presse ne s’est pas étendue sur la nomination d’une ex-consœur à la présidence du Château de Versailles. Pourtant cette nomination est riche d’enseignements.
Il faut se souvenir que Catherine Pégard fut jadis journaliste politique et même rédactrice en chef au Point. On mesurera son objectivité durant la campagne présidentielle de 2007 au fait qu’à peine la campagne terminée, elle est récompensée d’un poste de conseillère par le tout nouveau président de la République. Madame Poisson devenait Pompadour ! Depuis, l’intrigante a prospéré à l’Élysée au point d’avoir cet ultime cadeau. (...)

lire la suite de l'article
vendredi 2 septembre 2011
La belle morale de Chatel
Le ministre de l’Éducation Luc Chatel devrait annoncer aujourd’hui son intention de rétablir les leçons de morale à l’école primaire.
J’ai bien peur que ce qui part d’une bonne intention se révèle au final un piège. Comment le maître d’école pourra-t-il expliquer que bien mal acquis ne profite jamais sachant que l’ex-délinquant Alain Juppé est le numéro deux du gouvernement ? Qu’en toute chose l’intérêt général doit primer quand on soupçonne Christine Lagarde d’avoir favorisé Tapie aux dépens de l’État ?
Que seule la justice compte quand on apprend que l’Élysée aurait fait pression sur la justice pour (...)

lire la suite de l'article
jeudi 1er septembre 2011
Le syndrome de Sarcelles
La mairie de Sarcelles veut organiser une grande fête en septembre pour le retour de Dominique Strauss-Kahn. DSK devrait être accueilli comme on accueillait autrefois les généraux vainqueurs à Rome, comme on accueille aujourd’hui les navigateurs solitaires qui ont fait le tour du monde, ou les alpinistes quand ils ont grimpé l’Himalaya. Grimper une femme de chambre, serait-ce donc un exploit ? Il faudrait demander son avis à Michel Rocard, qui vient de déclarer que DSK était atteint d’une « maladie mentale » qui l’empêchait de « maîtriser ses pulsions ».
Apparemment, la mairie de Sarcelles a elle (...)

lire la suite de l'article
mercredi 31 août 2011
Mission impossible
Si le débat au PS doit se résumer à choisir entre Aubry ou Hollande, autant troquer la rose pour le radis qui lui au moins annonce les couleurs : rose à l’extérieur, blanc à l’intérieur.
Heureusement, il y a les autres candidats. Pour l’énergie, Ségolène Royal est imbattable et pourrait bien créer la surprise si les amis de Martine ne trichent pas comme à Reims. Je laisse de côté Manuel Valls dont la place, comme jadis Besson, est à l’UMP. Reste Arnaud Montebourg, le seul qui présente un programme résolument orienté à gauche.
Oui mais comment convaincre les militants du PS de s’en prendre aux (...)

lire la suite de l'article
mardi 30 août 2011
Hollande ou Aubry ?
On a parlé que de ça à La Rochelle : du match Aubry-Hollande. Qui gagnera ? L’Angela Merkel française ou le fromage dégraissé ?
Si je parle de la chancelière allemande, c’est parce que je trouve que Martine et Angela se ressemblent. Elles ont le même tailleur, le même humour aussi. Le faux maigre Hollande m’interroge. Voilà un cas intéressant que même La Fontaine n’avait pas prévu : le bœuf qui se fait aussi maigre que la grenouille. Car vous l’avez constaté, au fur et à mesure que Hollande se dégonflait physiquement, il enflait dans les sondages. Un cas surprenant qu’il faudra bien un jour étudier à (...)

lire la suite de l'article
vendredi 26 août 2011
Picsou fait la charité
Après avoir vécu quatre ans planqués derrière le bouclier fiscal, seize grands patrons français réclament aujourd’hui « une taxation exceptionnelle qui toucherait les contribuables les plus favorisés ».
Une initiative qui vise à se donner le beau rôle à peu de frais. Car s’ils veulent vraiment donner une partie de leur fortune, pourquoi ne le font-ils pas ? Aucune loi ne le leur interdit, que je sache ! Et puis si nos Picsou adhèrent réellement à l’héritage de la Révolution française, qu’ils réclament la Justice fiscale et non la charité comme sous l’Ancien Régime.
Autrement dit une taxation certes « (...)

lire la suite de l'article
mercredi 24 août 2011
Les mots et les actes
La France qui a largement contribué à la chute du colonel Kadhafi est la même France ou presque qui avait accueilli Kadhafi avec ses femmes, son cirque et son pognon en décembre 2007.
De quoi relativiser grandement les rodomontades que l’on ne manquera pas d’entendre de la part des membres du gouvernement. Cela indique-t-il que la France va privilégier désormais la morale sur les considérations géostratégiques, comme le prônait le candidat Sarkozy en 2007 ? On le souhaite.
Mais comme les preuves valent mieux que les mots, on attend maintenant de voir si notre pays, si soucieux désormais du droit (...)

lire la suite de l'article
mardi 23 août 2011
Un monde magnifique
« Ne vous indignez pas, c’est sans espoir. Positivez, c’est contagieux. » L’anti Stéphane Hessel qui parle ainsi dans Var Matin de ce dimanche, tout en brandissant son « Manifeste pour l’optimisme », se nomme Thierry Saussez.
Notre Abbé Pierre sans pauvres, notre Mère Térésa sans lépreux se propose d’organiser l’an prochain « une journée nationale de l’optimisme ». À défaut de corriger la France, l’ancien publiciste devenu sarkolâtre entend corriger les Français. Si les travailleurs précaires, les SDF ou les malades se plaignent, c’est qu’ils n’ont pas compris que « nous sommes entrés dans un monde magnifique ».
Le (...)

lire la suite de l'article
dimanche 21 août 2011
Le pipix d’Obélix
Est-ce Gérard Depardieu qui a fait pipi dans l’avion en partance pour Dublin ou Obélix qui a fait pipix ?
Je pose la question car Depardieu étant en tournage des nouvelles aventures d’Astérix, on peut aisément imaginer qu’il était déjà dans la peau de son personnage. Par Toutatis, imagine-t-on Obélix attendant sagement le feu vert de l’hôtesse pour se soulager la vessie pleine de potion magique ? Après tout, Obélix ou Depardieu peu importe, les avions n’ont qu’à prévoir. Si on a soudain envie de vomir, il y a des sacs prévus à cet effet il me semble.
Pourquoi pas pour les autres liquides ? Y aurait-il de (...)

lire la suite de l'article
samedi 20 août 2011
Il faut "débushiser" le PS
Je trouve incroyable qu’il faille un 74ème soldat français mort en Afghanistan, pour que le PS demande un retrait de nos troupes.
Pourquoi les socialistes ne se sont-ils pas opposés à cette guerre quand il était temps plutôt que de ramener leur fraise maintenant ? Parce que les Socialistes ont depuis longtemps déserté le camp des « damnés de la Terre ». En politique étrangère comme en économie, le PS est devenu « raisonnable ». Il a rejoint le camp des élus de la Terre, ceux qui sous la houlette de George W. Bush, ont inventé le concept fumeux de « lutte contre le terrorisme » pour promouvoir un ordre (...)

lire la suite de l'article
vendredi 19 août 2011
Général des ripoux
Le général Véchambre, patron de la gendarmerie outre-mer à Paris, mériterait d’être plus connu du grand public. Voilà un homme qui n’hésite pas à se mouiller pour ses troupes !
Des gendarmes de Mayotte étant accusés de trafic de drogue, notre général n’a pas hésité à écrire au juge d’instruction chargé de l’affaire. Que lui demande-t-il ? Ni plus ni moins que d’ajourner les convocations de ses hommes ripoux au prétexte que cela nuirait à la sécurité de Mayotte (voir « Aujourd’hui en France »).- Si ce n’est pas une pression sur un juge, on se demande ce que c’est.
Nos ministres travaillant même (...)

lire la suite de l'article
jeudi 18 août 2011
Et la résistance, bordel ?
J’imagine la tête du général De Gaulle s’il revenait d’outre-tombe.
L’homme qui a défié le gouvernement français de Pétain, et plus tard les Américains, serait stupéfait de voir ses héritiers putatifs trembler comme un seul homme non pas devant des divisions blindées mais de vulgaires agences de notation.
C’est dans cet esprit que je lisais récemment les propos du sénateur UMP Philippe Marini au journal « Libération » : « On est sous l’œil des agences de notation. La France fait l’objet d’une surveillance. On a plus que jamais intérêt à être dans les clous. »
Au lieu de résister, notre (...)

lire la suite de l'article
mercredi 17 août 2011
Le nouvel Olympisme
Les Jeux Olympiques en Grèce étaient un symbole de haute civilisation où le corps disputait l’harmonie à l’esprit. Les J.O. de Londres l’an prochain seront le symbole de ce que nous sommes devenus : une civilisation d’épiciers à laquelle l’Angleterre, qui a connu la première révolution industrielle, aura largement contribué. Sans elle, la primauté du laisser-faire économique sur la solidarité humaine aurait-elle pu devenir la nouvelle théologie occidentale ? Sans elle, le multiculturalisme, habillage commode pour dire le communautarisme, serait-il devenu la nouvelle « philosophie indépassable » de notre (...)

lire la suite de l'article
samedi 13 août 2011
Plus dangereux que Ben Laden !
Tout le monde ou presque s’accorde à reconnaître que les agences de notation (toutes anglo-saxonnes !) sont des Attila. Après leur passage, rien ne repousse sinon leur profit.
Tout le monde ou presque s’accorde pour dire que les spéculateurs qui font leur beurre sur les décombres des États sont pires que les charognards qui eux se contentent de manger les cadavres. Donc, si on regarde les choses avec la raison et non pas avec les œillères de l’émotion, force est de constater que Ben Laden et ses sbires ont causé infiniment moins de dégâts dans le monde que tous ces gens-là.
Ne serait-il pas temps de (...)

lire la suite de l'article
vendredi 12 août 2011
Apprendre à balayer
Les humoristes, abusivement sollicités sur nos ondes, sont très en deçà de ce qu’on pourrait attendre d’un vrai esprit caustique. Ils se contentent de surfer sur l’air paresseux du temps.
Pourtant ce n’est pas la matière à rire qui manque. Exemple ? Le royaume d’Angleterre mis à sac par ses propres hordes est en Afghanistan pour introduire l’ordre démocratique parmi les tribus ancestrales. Je parle de l’Angleterre, mais on pourrait dire la même chose de la République de France de plus en plus à la remorque du modèle idéologique (économique, culturel) anglo-saxon.
Moralité ? Avant de vouloir balayer chez (...)

lire la suite de l'article
jeudi 11 août 2011
Panique
La panique qui envahit les marchés financiers est pratiquement aussi grande que celle qui envahit les rues de l’Angleterre à la vitesse des émeutes.
Quel rapport ?, me direz-vous. En reliant ces deux événements que nos commentateurs habituels ne sont pas pressés de relier, un lecteur du journal Le Monde y voit la faillite du modèle anglo-saxon qui repose sur deux piliers : le capitalisme et le communautarisme. Il n’a pas tort. Par contrecoup, la vision laïque et la devise républicaine de la France ne m’ont jamais paru aussi actuelles.
Dommage que nos politiques, je parle de ceux qui ont vendu leur (...)

lire la suite de l'article
mercredi 10 août 2011
Allons à Lorient
Je trouve très réjouissant, voire moral, que le PSG qui se dope désormais aux pétrodollars n’ait pas réussi à l’emporter contre Lorient, la ville où l’on pêche le hareng.
Je trouve encore plus réjouissant d’imaginer la tête de tous ceux (sponsors, supporters, voire commentateurs…) qui pensaient qu’il suffisait d’une poule aux œufs d’or… noir (le Qatar) pour être en haut de l’affiche. Ça sert à quoi d’avoir un joueur argentin (Javier Pastore) acheté 42 millions d’euros si c’est pour ne pas marquer ? Contre la logique boursière qui contamine de plus en plus le sport, Lorient a montré que rien ne valait un (...)

lire la suite de l'article
mardi 9 août 2011
Benoist disparut
Il paraît que Benoist Apparu fait l’unanimité, tant à l’Elysée qu’à Matignon : contre lui. On lui reproche de ne pas être très présent sur le dossier du Samu social qui commence à faire désordre, surtout à moins d’un an de la présidentielle.
Pour l’avoir vu répondre aux questions de Marie Drucker le jour de la démission de Xavier Emmanuelli, je confirme : la prestation était catastrophique. Il s’en est fallu de peu que notre ministre n’explique que la situation des SDF n’avait jamais été aussi bonne. Erreur d’appréciation ? Cela arrive.
Mais de la part d’un ex « indigent » qui connaît bien la précarité pour (...)

lire la suite de l'article
samedi 6 août 2011
Lagarde complice ?
Je comprends pourquoi notre dame de Lagarde était pressée de remplacer DSK au FMI. Outre que la gamelle est plus consistante, cela lui a permis de prendre le large. Belle intuition au demeurant ! Car la Cour de la Justice de la république vient de décider d’ouvrir une enquête pour « complicité de détournement de biens publics et complicité de faux ». Tout cela pour le rôle actif qu’elle a joué dans l’affaire Tapie-Crédit Lyonnais. En théorie, notre Christine internationale risque 10 ans de geôle. En pratique, pas grand-chose. Son bavard Maître Repiquet explique que « ce ne sera pas la première (...)

lire la suite de l'article
jeudi 4 août 2011
Un milliard d’euros en fumée
Alors qu’on nous assomme un peu plus chaque jour avec le marteau de la rigueur, que le Samu social manifeste pour protester contre le peu de moyens qu’on lui donne, on gaspille 1,2 million d’euros par jours en Libye.
Si on ajoute l’Afghanistan, et puis nos petites excursions en Côte d’Ivoire, la France (c’est-à-dire nous) aura balancé un milliard d’euros en fumée cette année. Cela ferait combien de repas pour les gens qui crèvent la dalle en Somalie ? Combien de médicaments pour les pays qui n’ont pas les moyens de se soigner ? Et même combien de places de logements pour les pauvres de France ?
Il ne (...)

lire la suite de l'article
mercredi 3 août 2011
DSK internationaliste
Une ancienne maîtresse de Dominique Strauss-Kahn, n’ayant pas apprécié d’être débusquée par les avocats de Nafissatou Diallo, vient au secours de DSK dans la presse et se dit prête à témoigner.
Elle décrit son ancien amant comme « physique », « aimant le sexe » mais pas violent. Marie-Victorine a du sang espagnol par sa mère et congolais par son père, précise Le Journal du Dimanche qui a recueilli ses propos. La franco-congolaise contre l’américano-guinéenne ? Un beau match en perspective et la preuve que dans le domaine du sexe Dominique n’est pas chauvin.
« Si mon cœur est français, mon cul est (...)

lire la suite de l'article
samedi 30 juillet 2011
Encore la rupture !
Les amendes de stationnement vont passer de 11 à 17 euros à partir du 1er août. Soit une augmentation de plus de 50 % qui devrait rapporter quelques millions d’euros à l’État !
Cette nouvelle est parue en catimini au Journal officiel du 27 juillet. La porte-parole du gouvernement n’a pas songé à la commenter. Elle a tort d’être aussi modeste, Valérie Pécresse, car il n’y a pas de petites actions gouvernementales. Elle aurait ainsi pu nous expliquer que le prix des amendes n’avait pas augmenté depuis 1986 ; et qu’attendre d’avantage aurait mis en péril l’avenir de la France.
Ainsi ce que ni Mitterrand, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 28 juillet 2011
La "solution" de Hollande
« En 2012, le candidat socialiste devra gagner ou bien le parti risque vraiment, cette fois, de disparaître. » Ce n’est pas Nostradamus qui le dit mais François Hollande dans un journal italien.
Ce qui se veut une mise en garde pourrait bien avoir les effets contraires. Car ils sont nombreux les hommes de gauche à contester la dérive droitière du PS. Mélenchon n’a-t-il pas quitté le parti pour ça ? On pourrait ajouter les écologistes qui supportent de moins en moins l’arrogance du parti de la rose. Finalement tous ces gens n’ont-ils pas intérêt à ce que le PS disparaisse ?
Sans le vouloir, Hollande a (...)

lire la suite de l'article
mardi 26 juillet 2011
La leçon norvégienne
Pendant que la Norvège s’en allait combattre à des milliers de kilomètres de chez elle des inconnus bruns et barbus (les talibans), soi-disant pour assurer la sécurité des démocraties occidentales et donc se protéger elle-même, un de ses enfants labellisé terroir, chrétien et non musulman, blond et sans barbe, s’apprêtait à tuer calmement une centaine de ses compatriotes à domicile.
On pourrait ironiser sur les cordonniers les plus mal chaussés. Mais ce travers n’est pas propre à la seule Norvège. Que dire de nous autres Français, qui allons jouer les gendarmes en terre musulmane alors que nous ne sommes (...)

lire la suite de l'article
dimanche 24 juillet 2011
Nos Murdoch à nous !
Il n’y avait pas besoin d’attendre des révélations sur les écoutes illégales pour savoir que le groupe Murdoch était dangereux pour la démocratie.
N’a-t-il pas pesé de tout le poids de ses mensonges de papier pour faire avaliser par l’opinion anglo-américaine les guerres de Bush ? Dans un autre registre, nos intellectuels faussaires (BHL, Caroline Fourest, Alexandre Adler) que dénonce avec vigueur Pascal Boniface dans son dernier livre sont tout aussi dangereux.
Ils ont pourtant le gîte et le couvert au Monde, à Libération, au Figaro et sur les télévisions et radios publiques. Ne serait-il pas temps de (...)

lire la suite de l'article
samedi 23 juillet 2011
Il est pas frais mon poisson !
André Guelfi alias Dédé la Sardine, l’un des principaux protagonistes de l’affaire Elf, a-t-il été victime de Bernard Tapie, alias Nanard le Maquereau ?
Quand ils étaient en taule, nos deux poissons ont fait ami-ami. Ils ont même eu l’idée de créer une société basée dans un paradis, fiscal bien sûr ! Le but : tout partager en affaires et notamment les profits escomptés du procès intenté au Crédit Lyonnais. Depuis qu’il est redevenu miraculeusement millionnaire grâce à l’État français, le Maquereau aurait tout oublié. Ce qui n’est pas du goût de la Sardine qui entend contre-attaquer en justice.
Si jamais (...)

lire la suite de l'article
vendredi 22 juillet 2011
L’habit, le pape et le socialiste
Trois candidats socialistes ont fait le déplacement à Avignon ce week-end : Manuel Valls, François Hollande et Martine Aubry.
Pourquoi Avignon ? Parce que si on prend la sage précaution de rester entre les remparts (Intra Muros), on est sûr de ne pas faire de mauvaises rencontres : ouvriers sans boulot, employés surendettés, érémistes. Mais ce n’est pas la seule raison. Dans l’ancienne Cité des Papes devenue capitale mondiale du théâtre, les frontières entre le vrai et le faux s’estompent.
Et de même que l’on peut facilement se faire passer pour Hamlet ou le Malade imaginaire, on peut tout aussi (...)

lire la suite de l'article
jeudi 21 juillet 2011
Hollande victime d’Alzheimer
François Hollande n’a pas le souvenir d’avoir téléphoné à Tristane Banon, suite à la tentative de viol supposée de Strauss-Kahn.
Notez bien que Hollande ne nie pas le coup de téléphone, simplement il ne s’en souvient plus. Car c’est bien connu, ce genre d’appel, on en donne tous les jours ! Comme je ne crois pas le moins du monde à cet « oubli », pas plus que je ne crois à la malhonnêteté du député Hollande censé dire toute la vérité à la Justice de son pays, il me faut émettre une autre hypothèse : et si François Hollande souffrait d’un Alzheimer précoce ?
Cela expliquerait bien des choses. Notamment ses (...)

lire la suite de l'article
mercredi 20 juillet 2011
La révolution selon Pécresse
On ne va pas commenter la polémique initiée par Eva Joly sur l’opportunité ou non d’un défilé militaire le jour du 14 juillet.
Je note simplement qu’à cette occasion Valérie Pécresse a cru bon d’expliquer qu’avec « le défilé du 14 Juillet, c’est l’âme de la France qui s’exprime ». Le 14 juillet 1789 résumé par un défilé militaire ! Moi qui croyais bêtement que c’était la prise de la Bastille, les Droits de l’Homme et du citoyen, la devise « Liberté, Égalité, Fraternité ».
Mais quand on est porte-parole d’un gouvernement qui a beaucoup fait pour les riches, on comprend qu’il soit plus « naturel » de s’en tenir au (...)

lire la suite de l'article
mardi 19 juillet 2011
À la mode, à la mode...
La France n’avait rien à faire en Afghanistan. L’histoire, la prudence, la géopolitique si l’on préfère les mots compliqués, auraient dû grandement nous en dissuader.
Malheureusement, les deux partis majoritaires (l’UMP et le PS) censés nous guider, ont approuvé une opération qui se révèle calamiteuse. Les politiques, nos politiques, ont failli. Et les journalistes, nos journalistes, alors ? Malheureusement, ils ont failli aussi. Combien d’entre eux ont-ils condamné cette opération ? Hélas, peu !
À l’heure où l’on critique à juste titre les dérives de la presse anglo-saxonne à la Murdoch, il devient (...)

lire la suite de l'article
dimanche 17 juillet 2011
C’est parti !
C’est maintenant officiel, ils sont six à faire le Tour de France des primaires socialistes cet été. En tête, François Hollande et Martine Aubry.
Ségolène Royal dont on ne connaît pas le poids véritable apparaît comme outsider, mais sait-on jamais. Le radical de gauche Jean-Michel Baylet devrait surtout faire de la figuration. Restent, en queue de peloton, Arnaud Montebourg et Manuel Valls. Valls, c’est le Tony Blair français. Un homme de droite déguisé en homme de gauche ! Montebourg ? Sur la foi de son programme, le seul dont je dirai qu’il se positionne à gauche.
Problème, les bookmakers ont choisi (...)

lire la suite de l'article
samedi 16 juillet 2011
Le poison et la démocratie
Les partisans du lapin Strauss-Kahn peuvent élever une statue à la justice américaine. Elle leur a évité la triste déconvenue que viennent de subir les partisans de Hulot qui pensaient que leur lièvre médiatique allait laisser sur place la Joly tortue.
Les faux mages, une fois encore, ont montré qu’ils ne sondaient ni les cœurs ni les reins. Au-delà des cas particuliers de Nicolas Hulot ou d’Eva Joly, ceci est une bonne nouvelle pour les citoyens comme était une bonne nouvelle le « non » des Français qui avaient fait mentir les pronostics lors du référendum de mai 2005.
L’occasion de rappeler que les (...)

lire la suite de l'article
jeudi 14 juillet 2011
La boue et le pantin
La campagne présidentielle qui vient pourrait bien se terminer dans la boue. Internet n’est pas le seul responsable, même s’il favorise indéniablement la délation.
La raison alors ? L’UMP n’étant plus gaulliste et le PS plus socialiste, le débat sur les personnes pourrait bien prendre le pas sur les idées. Difficile en effet de trouver chez les frères supposés ennemis des positions réellement antagonistes sur la laïcité, le rôle de l’État, l’Europe, la politique étrangère (on l’a encore vu hier à l’Assemblée nationale sur la Libye).
Dans le marécage démocratique où tout se confond, les grenouilles que nous (...)

lire la suite de l'article
mercredi 13 juillet 2011
Martine au pays des contes
« J’ai la volonté de transformer la vie pour la rendre plus sereine, plus douce. » La personne qui s’exprime ainsi dans Libération d’hier n’est pas une infirmière spécialisée en soins palliatifs ni un curé à l’ancienne. Mais une responsable politique de gauche qui veut être présidente de la République : Martine Aubry.
Transformer « la vie », plutôt que la société ? Quelle régression quand on y songe ! Beaucoup de Français ne veulent pas d’une société plus sereine et plus douce (comment mesurer ?), mais d’une société plus juste et plus égalitaire (ça se mesure !).
Martine devrait arrêter de nous balader au pays (...)

lire la suite de l'article
mardi 12 juillet 2011
France, territoire occupé...
Des citoyens français « propalestiniens » interdits d’embarquer à Roissy alors qu’ils avaient acheté depuis des semaines leur billet d’avion pour Israël !
Il a suffit que le gouvernement israélien désigne ces personnes comme « terroristes » pour que les compagnies aériennes se plient au diktat, avec l’appui honteux des forces de l’ordre françaises (elles feraient mieux de courir après les Indiens qui attaquent les trains !). Dans son récent livre de mémoires, l’ex-ministre des Affaires étrangères Roland Dumas déplorait que les services secrets israéliens soient chez eux en France.
On pourrait dire la même (...)

lire la suite de l'article
dimanche 10 juillet 2011
Coups de boule
La Cour des comptes vient de mettre une série de coups de boule statistiques au ministère de l’Intérieur.
Premier : non, la délinquance n’a pas baissé depuis 2002. Si les biens sont un peu mieux protégés qu’avant, il n’en est pas de même des êtres humains. Deuxième coup de boule : en 2009, la hausse de la délinquance a été évitée « en grande partie par le refus des services d’enregistrer des plaintes. » Troisième : la Cour critique la « coûteuse et complexe organisation du temps de travail » qui fait qu’en 2009, 30 % des forces de police étaient « indisponibles pour cause de congés, repos, maladies et autres (...)

lire la suite de l'article
samedi 9 juillet 2011
Travail à perpétuité
Dorénavant les salariés seront condamnés à une peine incompressible de 41,5 ans de cotisations pour espérer une retraite à taux plein. C’est Xavier Bertrand qui l’a annoncé.
En principe cette mesure n’aurait dû être appliquée qu’à partir de la génération de 1958. Mais le gouvernement a sorti son sablier. Il paraît qu’on vit un an de plus qu’il y a quatre ans, ce dont je ne m’étais pas encore aperçu. Parce que je ne doute pas qu’à ce rythme, on va finir par devenir immortel, je propose de réformer une fois pour toutes le régime des retraites et d’instaurer les travaux forcés à perpétuité. Après tout, le travail (...)

lire la suite de l'article
vendredi 8 juillet 2011
Le Grand Con à la chemise blanche
Il y a des soutiens qui ressemblent à s’y méprendre à la corde qui soutient le pendu. Le Grand Con à la chemise blanche (oui, Bernard-Henri Lévy), qui a toujours une guerre sur le feu, organisait récemment à Paris un meeting en faveur des opposants syriens.
Flairant le danger, l’opposant à Bachar-el-Assad, Suhair Atassi, a appelé ses compatriotes de l’étranger à ne pas s’y rendre pour ne pas discréditer leur cause. Pour ça, il lui a suffi de rappeler que BHL considérait les 400 enfants tués à Gaza lors de l’opération Plomb durci comme des « dommages inévitables de la guerre contre le terrorisme » ! (...)

lire la suite de l'article
jeudi 7 juillet 2011
L’UMP et "le petit prof"...
La droite ne croit pas beaucoup au retour de Dominique Strauss-Kahn sur la scène de la présidentielle française.
Commentaire d’un représentant de l’UMP (en off bien sûr) au Journal du Dimanche : « Le petit prof des écoles avec 1.800 euros par mois, il voit bien que DSK, c’est pas Jules Ferry ! » C’est vrai, mais pourquoi le « petit prof » comme l’appelle le « gros con » ne gagne-t-il que 1.800 euros par moi ? Voilà une bonne question. Et puis pourquoi « le hussard noir » de naguère est-il devenu « le petit prof » d’aujourd’hui ?
Luc Chatel, le nouveau Jules Ferry qui nous transforme peu à peu l’école (...)

lire la suite de l'article
mercredi 6 juillet 2011
La P. non respectueuse...
Les parents des deux ex-otages ont été sobres et dignes mercredi soir. Stéphane Taponier et Hervé Ghesquière ont été sobres et dignes jeudi matin. Même Nicolas Sarkozy a été sobre et digne.
Ceux qui ne l’ont pas été, ce sont ceux qui ont fait monter durant des heures l’émotion sur France 2 et France 3 comme on fait monter la mayonnaise. « Nous allons vivre un instant très fort en émotion », s’est même permis d’annoncer Élise Lucet hier au journal de 13 heures comme on annonce la femme à deux têtes ou l’homme éléphant.
On sentait bien qu’il était vital pour les responsables des deux chaînes de « vendre » à (...)

lire la suite de l'article
samedi 2 juillet 2011
Il faut sauver Michel Drucker !
Le 23 décembre 2010, le tribunal administratif de Marseille déclarait « nul et non avenu » le permis de construire de Michel Drucker qui s’était fait édifier un petit cabanon de 293 m² avec piscine dans un secteur inconstructible des Alpilles.
L’État, garant du Droit et de la Justice, aurait dû se réjouir. C’était sans compter que Michou fait du vélo avec Sarko ! Fait rare, les services de la ministre Kosciusko-Morizet (eh oui, de l’écologie !) ont envoyé une requête à la cour d’appel de Marseille leur demandant de revoir le jugement, révèle Le Canard enchaîné.
J’attends avec impatience les cris (...)

lire la suite de l'article
mercredi 29 juin 2011
L’Insee ou le porte-monnaie ?
Le gouvernement tient bon le cap car il n’y a pas d’autre politique à mener. Ceux qui disent le contraire sont des irresponsables. C’est en gros ce que l’on pourrait retenir de la conférence de presse de Nicolas Sarkozy avant-hier à l’Élysée.
Interrogé sur son talon d’Achille, le fameux pouvoir d’achat promis par le candidat Sarkozy en 2007, le président Sarkozy a noyé le poisson : « Tout comme ceux qui nous ont précédés, nous aurons un mal fou à convaincre », a-t-il dit, tout en soutenant que ce dernier avait progressé si l’on se réfère aux chiffres de l’Insee.
Les Français étant assez sots pour se fier au (...)

lire la suite de l'article
mardi 28 juin 2011
Faire monter le désir...
La défection de Strauss-Kahn aurait-elle subitement rendu Martine Aubry désirable ? « Il y a une demande de Martine », explique son conseiller François Lamy.
Marylise Lebranchu ne craint pas, quant à elle, de célébrer « la stratégie gagnante » d’Aubry, « celle qui fait monter le désir » (Nouvel Observateur). Elle aurait pu du temps qu’elle y était, citer Pierre Corneille qui écrivait, il y a quatre siècles, ce vers qui a fait bidonner des générations de mauvais esprits : « Et le désir s’accroît quand l’effet se recule. »
Mais trêve de plaisanterie. Lors du passage de Martine Aubry à Parole directe sur TF1 le (...)

lire la suite de l'article
dimanche 26 juin 2011
Copé cogne
On ne va quand même pas nous faire croire que les primaires au PS sont un scoop ! Ça fait deux ans que l’UMP ironise sur cette machine à gaz.
Et soudain, on ne sait trop pourquoi, Jean-François Copé vient déclarer la patrie en danger et lance une campagne : « Primaire du PS = fichage politique ». On a connu l’UMP moins regardante sur les fichiers que concocte la police. Serait-ce le signe que la primaire du PS fait tout à coup peur au secrétaire général de l’UMP qui devra lui aussi gérer des primaires, mais sauvages ?
Taper sur l’autre, cela permet de déplacer le débat et de voir venir. Copé ne (...)

lire la suite de l'article
samedi 25 juin 2011
Osez...
« Osez Joséphine » de Bashung est dépassé. C’est « Osez le clito » qu’il faut désormais chanter. Du moins si l’on se réfère à la campagne d’Osez le féminisme.
La responsable Lucie Sabau s’explique dans Libération : « Le clitoris est souvent oublié, minimisé, mutilé psychiquement. » Car c’est bien connu, le clitoris a un psychique ! « On oublie qu’il a 10.000 terminaisons nerveuses », s’enthousiasme la représentante du beau sexe qui vous vendrait un clito comme on vend un ordinateur. Plus philosophique : « Le clitoris peut être la clé de voûte d’un changement de mentalité. » D’où cet appel à « l’exploration du (...)

lire la suite de l'article
vendredi 24 juin 2011
Le soulagement de Sarkozy
La petite Carla tuée à coups de poing à la sortie de l’école… Un professeur poignardé… Des élèves interdits de récréation parce que des balles sifflent dans la cour… Des bandes qui s’affrontent avec des fusils dans l’espace public…
Il n’est pas besoin d’être grand clerc pour savoir ce que dirait l’UMP si d’aventure cela se passait sous un gouvernement de gauche. On crierait à l’incompétence, au laxisme, à la fin de la France ! On sonnerait le tocsin ! Pendant ce temps au PS, la seule question que l’on pose et se pose, c’est qui sera candidat aux primaires.
Il y a des jours où Nicolas Sarkozy doit se dire avec (...)

lire la suite de l'article
mercredi 22 juin 2011
Vous avez dit fictif ?
Il paraît que le procès de Jacques Chirac dans l’affaire des emplois fictifs de la Ville de Paris aura bien lieu, du 5 au 23 septembre. Excusez-moi, cela m’a échappé. J’aurais dû dire « présumés fictifs ».
Mais comme l’UMP a accepté d’indemniser Paris à hauteur de 2,2 millions d’euros, j’ai du mal à penser que ces emplois étaient bien réels. À moins d’imaginer que l’UMP a de l’argent à foutre par les fenêtres ou qu’elle adore faire des cadeaux à Delanoë. Cela dit, la loi étant la loi, je veux bien dire « emplois fictifs ».
Si on ajoute que la justice aussi a été fictive durant 20 ans ! Le procès de septembre (...)

lire la suite de l'article
mardi 21 juin 2011
Vous avez dit inquiet ?
Il est de bon ton d’ironiser sur le feuilleton PS et la montagne qui pourrait bien accoucher d’une Aubry. Pourtant, la situation à l’UMP n’est pas mieux.
Nicolas Sarkozy remonte certes dans les sondages, mais de manière lilliputienne : 30 % de satisfaits contre 70 % de mécontents ! Si on ajoute les démangeaisons de Borloo et de Villepin à se présenter en 2012, rien de bien réjouissant. Jean-François Copé l’a bien compris qui déclare dans Le Journal Du Dimanche : « Je suis très inquiet que Jean-Louis Borloo puisse prendre la responsabilité de faire connaître à notre famille politique un 21 avril à (...)

lire la suite de l'article
dimanche 19 juin 2011
Né dans les choux
Je n’ai rien contre le mariage homosexuel. Ni pour d’ailleurs. Seulement je m’interroge.
Comment se fait que le Pacs que les socialistes nous présentaient sous Jospin comme la panacée ne soit plus bon à nib aujourd’hui ? Je ne voudrais pas que le mariage homosexuel soit un paravent ou pour dire les choses autrement le cheval de Troie de l’homoparentalité. Ce qui me gêne dans l’homoparentalité ? Que l’on fasse disparaître comme par magie l’un des artisans de la fécondation. Un enfant ne sera jamais le fruit de deux femmes ni de deux hommes, mais toujours d’un ovule (féminin) et d’un spermatozoïde (...)

lire la suite de l'article
samedi 18 juin 2011
Cause toujours...
Les élèves qui viennent de passer le bac de philosophie ont appris au moins deux choses dans l’année : que la démocratie est née en Grèce et qu’elle signifie que le pouvoir revient au peuple.
Ils ont donc dû être surpris en voyant les députés grecs se faire protéger par des flics pour voter, au nom du peuple, un programme dont le peuple ne veut pas. Qu’est-ce que cela signifie, sinon que la démocratie n’est plus qu’une façade en Grèce comme elle n’est plus qu’une façade en Europe !
Comment, il n’y a pas de différence entre la dictature et la démocratie ?, se demanderont ces apprentis citoyens. Si bien sûr ! (...)

lire la suite de l'article
vendredi 17 juin 2011
Cons cherchent îcone
Les internautes branchés pensaient avoir trouvé l’icône de la révolte syrienne en la personne de Amina A. Quoi de plus emblématique qu’une femme, qui plus est lesbienne, dans un pays musulman ?
Or la fameuse Syrienne lesbienne était un mâle américain domicilié en Écosse ! Lequel explique aujourd’hui qu’il a seulement voulu mettre en lumière les événements « pour un public occidental ». L’« Occidental » serait-il devenu assez con pour ne plus voir le monde qu’au travers du prisme des communautés sexuelles ?
Au rythme où se spécialisent nos sociétés, il faudra bientôt être unijambiste homosexuel musulman, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 16 juin 2011
Parce qu’ils ne valent rien !
En avril dernier, Liliane Bettencourt était reconduite à la quasi-unanimité administratrice de L’Oréal par l’assemblée générale des actionnaires. À cette date personne ne trouvait que la vieille dame n’avait plus sa tête.
Pas même sa fille Françoise ! Et puis revoilà fifille qui nous rejoue « maman a perdu la boule », ameute la justice, les médecins, et crie tel l’Avare « Ma cassette, ma cassette ! ». Moi je ne vois qu’une solution pour arrêter cette mascarade qui commence à bien faire : envoyer fifille au turbin et la mère en maison de retraite. Quant au groupe L’Oréal, on pourrait le mettre à contribution, (...)

lire la suite de l'article
mercredi 15 juin 2011
Cher François Fillon
Le dénommé Luc Ferry, ex-ministre de l’Éducation nationale, n’a pas assuré un seul cours de philosophie à Paris-VII depuis octobre 2010, ce qui ne l’empêche pas de percevoir un salaire net de 4 500 euros par mois.
Alors que l’université s’apprêtait à lui demander le remboursement, j’apprends que vous avez décidé de faire un geste et de payer les sommes indûment perçues par ce cancre de professeur.
Au nom de ce qu’il faut bien appeler la « jurisprudence Luc Ferry », serait-il possible désormais que l’État mette la main à la poche quand un ouvrier, un professeur, un fonctionnaire, manque des journées de travail (...)

lire la suite de l'article
vendredi 10 juin 2011
Fou ou pute du roi ?
Le fou du Roi Stéphane Bern quitte France Inter pour RTL. Rien à redire n’était-ce l’interview qu’il donne au Parisien.
Interrogé sur Didier Porte, l’humoriste de son émission vidé par Philippe Val, Stéphane Bern tout en se déclarant « solidaire de Didier » se garde bien d’insulter l’avenir. Philippe Val ? Il le « considère comme un ami » ? Le président Hees ? Il « l’adore » même si ce dernier l’a « publiquement désavoué » ! Pourquoi ne pas avoir claqué la porte ? « J’ai pensé démissionner mais ça aurait hystérisé mon départ. »
Démissionner pour des raisons d’éthique s’apparenterait donc à de l’hystérie ? Le jour (...)

lire la suite de l'article
jeudi 9 juin 2011
Chacun son armée
La notion de double nationalité me paraît discutable. Veut-on un exemple ? Je le trouve dans l’actualité d’hier.
Les parents du soldat franco-israélien Shalit viennent de porter plainte (en France !!!) parce que leur fils a été enlevé par des Palestiniens. Ce qui me chagrine moi, ce n’est pas tant que le soldat Shalit ait été enlevé (c’est les risques du métier) que le fait qu’un Français puisse être soldat dans une armée étrangère ! Si l’on étend la jurisprudence Shalit à d’autres binationaux, des soldats français enrôlés sous la bannière de l’ONU se battront peut-être un jour contre d’autres soldats français (...)

lire la suite de l'article
mercredi 8 juin 2011
Là où je pense...
La France a proposé d’organiser à Paris une conférence israélo-palestinienne afin de relancer les pourparlers de paix « sur la base des lignes de 1967 ».
Une bonne initiative ! L’Europe ne doit plus laisser ce dossier dans les mains des seuls Américains. D’autant que les politiques américains ne peuvent plus faire grand-chose, prisonniers qu’ils sont des dollars électoraux du puissant lobby pro-israélien qui sévit outre-Atlantique. Hier, le président palestinien Mahmoud Abbas a dit oui à Nicolas Sarkozy. Et le Premier ministre israélien ? Fidèle à son habitude, Benyamin Netanyahou va « soupeser » la (...)

lire la suite de l'article
samedi 4 juin 2011
Haro sur Ferry !
Il est rare de trouver un consensus en politique. Aussi lorsque j’entends Umpistes et Socialistes d’une même voix crier haro sur le baudet Ferry, je trouve ça suspect.
On devrait au contraire se réjouir de la sortie du pipelet philosophe. Soit ce que dit Luc Ferry est totalement farfelu, et l’enquête le prouvant, ce sera l’occasion inespérée de le condamner à porter un bonnet d’âne médiatique. Soit il vient de dévoiler qu’une affaire de pédophilie touchant des puissants a été étouffée en haut lieu, et la Justice devra faire son travail. Les associations de l’enfance maltraitée ont bien compris l’enjeu. (...)

lire la suite de l'article
vendredi 3 juin 2011
Marrakech-sur-Seine
L’épicentre de la politique française se trouverait-il au Maroc ? Pendant des mois on a parlé du « pacte de Marrakech » conclu entre Martine Aubry et Dominique Strauss-Kahn.
DSK retenu désormais à New York, voilà que l’on reparle de Marrakech grâce à Luc Ferry. Invité sur Canal +, ce dernier a relaté la rumeur selon laquelle « un ancien ministre s’est fait poisser dans une partouze avec des petits garçons ». Les plus hautes autorités de l’État français, dont un Premier ministre, sont au courant a certifié l’ancien ministre de l’Éducation.
Marrakech étant fertile en pactes de toutes sortes, serait-ce un pacte (...)

lire la suite de l'article
jeudi 2 juin 2011
Le Borloo et le politichien
Dans une interview à La Voix du Nord, Jean-Louis Borloo annonce qu’il se « prépare pour gagner » la présidentielle mais précise qu’il n’est pas encore candidat.
On a connu plus téméraire ! Dans sa fable Le loup et le chien, La Fontaine raconte comment un loup efflanqué qui admire l’embonpoint d’un chien de garde renonce à devenir un animal domestique bien nourri quand il comprend qu’il lui faudra être attaché. La Fontaine aurait pu écrire la fable inverse.
Comment devenir un Borloo libre quand on a pris l’habitude de manger à toutes les gamelles gouvernementales depuis plus de huit ans ? Comment afficher (...)

lire la suite de l'article
mercredi 1er juin 2011
Ce grave Delanoë !
Il y a une expression qui commence à me sortir par les yeux : « Je prendrai toutes mes responsabilités ».
Combien de fois ne l’a-t-on entendue de la part de Pierre Moscovici, d’Emmanuel Valls et de tous ceux au PS qui font mine de s’interroger sur leur destin présidentiel qui n’existe que dans leur cervelle d’oiseau ? Mais parmi tous ces gens graves, il en est un plus grave que les autres : Bertrand Delanoë. À tous propos cet homme à qui on n’a rien demandé prend des poses saint-sulpiciennes et parle de nous sauver.
Et comme si cette sotte prétention ne suffisait pas à le discréditer, il se sent obligé (...)

lire la suite de l'article
mardi 31 mai 2011
Georges et Dominique
Les fétichistes du pied sont orphelins. Leur saint patron Georges Tron vient de démissionner du secrétariat d’État à la Fonction publique. Pour une fois qu’ils avaient un représentant au gouvernement !
En revanche, les responsables du PS doivent être soulagés. L’UMP a elle aussi son « accusé de viol ». Ce qui remet les compteurs à zéro. Comme Strauss-Kahn, Tron doit se sentir bien seul aujourd’hui. L’idéal aurait été que Georges et Dominique partagent un même appartement. Ils auraient pu se réconforter. Ne sont-ils pas complémentaires ?
L’un aime masser, l’autre se faire masser. Cela vaut bien de passer sur (...)

lire la suite de l'article
lundi 30 mai 2011
« Justice internationale »
J’aimerais avoir l’innocence ravie du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon et pouvoir dire à propos de l’arrestation de l’ancien chef militaire des Serbes Ratko Mladic : « C’est un jour historique pour la justice internationale ».
Je l’écrirais si je ne voyais tout ce qu’a de dérisoire l’expression « justice internationale ». Dernièrement, invité chez Taddéï, Rony Brauman disait très justement que « la pratique de la justice internationale était profondément injuste ».
Mardi écoulé, on en avait une preuve éclatante : députés et sénateurs américains applaudissaient debout Benyamin Netanyahou venu leur annoncer (...)

lire la suite de l'article
dimanche 29 mai 2011
Des singes dans l’hémicycle
Le gouvernement a décidé d’engager des hélicoptères de combat en Libye et parle désormais ouvertement de faire partir Kadhafi de gré ou à coups de missiles dirigés paraît-il contre des objectifs militaires.
Cela au mépris de la résolution 1973 du Conseil de Sécurité des Nations Unis qui prévoyait, et uniquement cela, « une zone d’exclusion aérienne pour protéger les populations civiles ». Ce qu’il faut bien appeler un coup de force de la France ne semble pas déranger les représentants de la nation, j’entends nos députés.
De gauche ou de droite, les godillots censés nous représenter se contentent d’imiter le (...)

lire la suite de l'article
jeudi 26 mai 2011
Le petit tailleur Montebourg
Plus fort que « Le Vaillant petit tailleur » des frères Grimm qui tuait sept mouches d’un coup, Arnaud Montebourg vient en une phase de dégommer deux éléphants, Hollande et Aubry : « Ce sont eux qui nous ont fait perdre en 2002. »
Celui qui déclare définitive sa candidature aux primaires du PS s’en prend dans Libération au « socialisme d’ajustement qui conduit à ce qu’on soutienne Christine Lagarde au FMI ». Le programme actuel du PS ? « Aucune proposition ne va dans le sens de mettre une bride sur le cheval de la finance devenu fou. »
Voilà qui va mettre un peu de poil à gratter dans le débat et réjouir (...)

lire la suite de l'article
mercredi 25 mai 2011
La preuve par Lagarde...
"Christine Lagarde ferait une bonne candidate pour le FMI. Sa nomination serait même une chance pour la France et l’Europe."
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la personne qui a prononcé ces paroles n’est pas un membre du gouvernement ni un adorateur du CAC 40, pas même Laurence Parisot du Medef. Il s’agit de la secrétaire nationale du PS, candidate possible à l’élection présidentielle. Il faudra que Martine Aubry explique aux Français comment une ministre on ne peut plus libérale, et qui à ce titre fait l’objet d’attaques incessantes de la gauche, peut être une chance pour la France.
La (...)

lire la suite de l'article
mardi 24 mai 2011
Los indignados
Reconnaissons que l’UMP a eu droit à une semaine de congés, payés par DSK. Mais maintenant que ce dernier est hors d’usage, il faudra bien revenir à la réalité, rugueuse pour la droite comme pour la gauche.
D’Espagne nous arrivent les rumeurs d’un peuple contrarié, le si bien nommé mouvement des Indignés (los indignados). « On n’a rien à choisir puisqu’ils ont tous le même programme de soumission économique », hurle l’homme de la rue. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, on pourrait imaginer que le mouvement fasse tache d’huile en France.
Car gouvernement socialiste en Espagne ou gouvernement de (...)

lire la suite de l'article
lundi 23 mai 2011
Désir contre Harlem
J’ai toujours trouvé Harlem Désir ennuyeux. Mais je le pensais intelligent. Et voilà que le numéro deux socialiste a demandé à Nicolas Sarkozy d’intervenir afin que Dominique Strauss-Kahn soit remis en liberté pour préparer sa défense.
Curieuse façon de concevoir les rapports entre pays, entre pouvoir et justice ! D’autant que DSK n’est pas le plus à plaindre des justiciables. Il a pour le défendre les meilleurs (et plus chers !) avocats de la place, une femme riche prête à verser une caution de 5 millions de dollars !
Désir a beau être métis et se prénommer Harlem, sa demande inutile (DSK doit sortir de (...)

lire la suite de l'article
jeudi 19 mai 2011
Tartufferie
Il aura fallu que leur ami Strauss-Kahn aille en prison aux États-Unis pour que les Jack Lang, Robert Badinter, et aujourd’hui Bernard-Henri Lévy découvrent que les États-Unis c’est finalement pas si bien que ça.
La palme de l’indignation revient comme toujours à BHL qui déclare avec des trémolos dans la voix : « Cette justice américaine est d’une formidable hypocrisie, elle est d’une tartufferie que je connais mais qui me saute au visage aujourd’hui. »
Quand des Français musulmans croupissaient à Guantanamo sans même avoir le droit à un avocat (ce qui est loin d’être le cas de DSK qui a les meilleurs (...)

lire la suite de l'article
mercredi 18 mai 2011
Les copains
Quand j’entends les copains de Strauss-Kahn jurer que le comportement de DSK envers les femmes est irréprochable, je me demande d’où ils tiennent leurs informations.
De leur vécu ? Le jour ou Jean-Marie Le Guen, Jean-Christophe Cambadélis, Pierre Moscovici et Jack Lang mettront une perruque blonde ou brune et des bas résille sans que DSK leur mette la main au panier, là ils pourront causer. En attendant, ils seraient bien inspirés de faire comme tout le monde : d’attendre les résultats de l’enquête.
D’autant que des tests ADN ont été effectués, et qu’il se pourrait que l’on connaisse bientôt la (...)

lire la suite de l'article
dimanche 15 mai 2011
Un vrai homme de gauche
L’Express de cette semaine fait l’inventaire des biens du couple Strauss-Kahn.
Entre appartements luxueux à Paris, ancien palais à Marrakech et maison cossue à Washington, j’avoue que je me suis un peu perdu. Le couple jongle avec les millions d’euros ou de dollars comme d’autres avec leur découvert bancaire. On m’objectera qu’on peut être millionnaire et de gauche. Peut-être, mais comme en amour, ce sont les preuves qui comptent, pas les paroles.
Alors si jamais Dominique avait la générosité de prêter au DAL les appartements qu’il n’occupe pas pour loger des SDF, de donner les millions qu’il n’utilise (...)

lire la suite de l'article
vendredi 13 mai 2011
Mieux que le Loto
Vous vous souvenez de « Paroles de Français » en février dernier ? Ce soir-là, une pharmacienne niçoise cambriolée réclamait plus de sécurité à un Nicolas Sarkozy ravi. Un mois après sa prestation, Fatiha Djegaoud a reçu la visite du maire de Nice, Christian Estrosi. Mieux : la communauté urbaine de Nice, avec laquelle la dame était en bisbille judiciaire, a revu à la hausse l’achat de sa pharmacie : un million d’euros au lieu des 700 000 initiaux (voir « Le Canard enchaîné »). Mieux encore : Christian Estrosi a proposé à l’ex-pharmacienne un poste de chargée de mission.
>Moralité ? Plutôt que de perdre son (...)

lire la suite de l'article
mercredi 11 mai 2011
Quand Tonton secouait
À lire Le Monde, on en apprend de belles sur l’élection de Mitterrand il y a 30 ans.
Par exemple que Christine Lagarde a voté Tonton. Depuis, cette ex-deloriste s’est amendée. Elle ne fera plus jamais de mal à une mouche libérale. Luc Chatel, 17 ans au moment du drame, confie qu’il était « effondré ». Mais il a su réagir. Non pas en s’immolant par le feu comme le Tchécoslovaque Jan Palach mais en se rendant à son lycée avec une… cravate noire ! Nadine Morano, également 17 ans, a été traumatisée par la liesse à Nancy. « J’étais avec celui qui allait devenir mon mari. Ils ont secoué notre voiture, c’était (...)

lire la suite de l'article
mardi 10 mai 2011
Fallait oser !
Peut-on incarner la France alors qu’on vit depuis si longtemps à l’étranger ?
À cette question du Journal Du Dimanche concernant Strauss-Kahn, le socialiste Jean-Christophe Cambadélis répond : « C’est comme si on disait que le général De Gaulle n’avait pas pu incarner la France parce qu’il était à Londres ! ». Comparer De Gaulle condamné à mort par le régime de Vichy pour avoir organisé la résistance depuis Londres avec Strauss-Kahn condamné à toucher 500 000 euros nets d’impôt par an au FMI pour serrer la ceinture aux peuples, il fallait oser !
« Un con ça ose tout », disait Audiard. On pourrait ajouter : (...)

lire la suite de l'article
dimanche 8 mai 2011
Comment choisir ?
Si d’aventure Dominique Strauss-Kahn devait affronter Nicolas Sarkozy à la présidentielle, ce sera très difficile pour les Français de trancher. Comment choisir entre le collectionneur de Rolex et l’amateur de Porsche ?
Entre celui qui n’a pas hésité à mettre en scène ses histoires de cœur et celui dont la braguette a défrayé la planète ? Tous deux ont été avocats. Ils sont connus pour aimer l’argent, l’Amérique, préférer la jet-set au salon agricole. Tous deux ont une femme extrêmement riche et médiatique qui se charge de leur image.
Enfin tous deux peuvent compter sur un grand chanteur qui les soutient : (...)

lire la suite de l'article
samedi 7 mai 2011
Force doit rester à la loi
Jadis Israël soutenait que la paix avec les Palestiniens était impossible à cause d’Arafat. Arafat disparu, et malgré les couleuvres innombrables avalées par Mamoud Abbas, l’État hébreu a trouvé le prétexte de la prise de pouvoir du Hamas à Gaza pour ne rien faire.
Aujourd’hui que les deux frères ennemis sont réconciliés, Benyamin Netanyahou invoque justement cette réconciliation pour mettre son veto à toute discussion. On l’a compris, jamais Israël n’acceptera de lui-même de rendre les territoires qu’il occupe illégalement. Il faut donc le lui imposer.
Lui imposer ?, vont s’étrangler certains. Pourquoi pas (...)

lire la suite de l'article
vendredi 6 mai 2011
Maigre comme un socialiste
Le bruit court que Dominique Strauss-Kahn aurait choisi de se présenter en 2012. Il l’a dit, communiqué à ses proches ? Non, mais il aurait maigri de six ou sept kilos.
Et depuis le régime drastique que s’est imposé François Hollande, chacun sait que maigrir en langage socialiste signifie avoir des appétits présidentiels. Un autre bruit court, c’est que Martine Aubry ne se présenterait pas. Elle l’a dit, communiqué à ses proches ? Non, mais elle n’a pas maigri d’un gramme, ce qui en langage socialiste signifie abdiquer toute prétention. On en est là des primaires socialistes.
Des candidats qui (...)

lire la suite de l'article
jeudi 5 mai 2011
Une et indivisible
Si au nom de l’idée que l’on se fait de la République, on doit être choqué par l’instauration de quotas dans le football, on doit tout autant être choqué par le problème que pose la double nationalité.
Pourquoi des joueurs de football, bi nationaux comme on dit, une fois leur formation acquise dans les centres de formation français pourraient-ils finalement choisir comme équipe nationale leur pays d’origine ? Je ne vois pas en quoi c’est raciste de poser la question comme le dit Mediapart.
Bien au contraire, et au-delà du football, cela devrait nous amener à nous interroger sur ce que signifie la (...)

lire la suite de l'article
mercredi 4 mai 2011
Bush court toujours
Des deux criminels internationaux qui ont ensanglanté les dix premières années du XXIème siècle, l’un est mort. Oussama ben Laden dont on nous dit que les Américains ont jeté le cadavre dans la mer après un rite religieux.
Reste le deuxième, George W. Bush à qui l’on doit la guerre illégale en Irak qui a fait des dizaines de milliers de morts. On remarquera qu’aucun journaliste sur les ondes n’a rappelé que le second criminel courait toujours. Soyons patients.
Qui sait, peut-être un de ses jours nous annoncera-t-on que George W. Bush a été tué par un commando de l’ONU et son corps jeté dans un puits de (...)

lire la suite de l'article
lundi 2 mai 2011
Miracle à la française
Les médias n’ont pas rendu compte d’un véritable miracle qui s’est produit ces jours derniers.
Une vieille et riche dame de 88 ans, dont on disait qu’elle n’avait plus toute sa tête au point où une action en justice avait été intentée par sa fille pour la protéger des profiteurs, a subitement retrouvé toutes ses facultés intellectuelles. Mieux encore. La vieille dame en question vient d’être reconduite à la quasi-unanimité comme administratrice d’un groupe international par l’assemblée générale des actionnaires. Et ce pour quatre ans !
Son nom ? Liliane Bettencourt ! Seule interrogation désormais : faut-il (...)

lire la suite de l'article
dimanche 1er mai 2011
La prophétie de Nostrafabius
La secte des strauss-kahniens aimerait qu’aucune tête ne dépasse au sein du Parti Socialiste. Elle prend donc très mal le fait que François Hollande prenne au sérieux les primaires au point de s’y investir.
Grand prêtre de la secte, la girouette Fabius, naguère défendeur du non au traité de Lisbonne, aujourd’hui apôtre du très libéral directeur du FMI. Sur Europe 1, le grand voyant a prophétisé que « si le PS voulait éviter tout risque de 21 avril, c’est Dominique Strauss-Kahn qui est le mieux placé ». Mieux placé par rapport à quoi ? Aux sondages ?
Nostrafabius a peut-être oublié, mais la candidate (...)

lire la suite de l'article
vendredi 29 avril 2011
C’est beau le progrès !
Grâce aux nouvelles méthodes de management à l’américaine, on n’attend plus le cancer pour mourir à France Télécom. On se suicide. Mieux encore, comme sous les dictatures arabes, on s’immole par le feu.
C’est le cas de l’employé qui totalisait 30 ans de boîte et a choisi ce moyen hautement symbolique pour manifester son désarroi du côté de Bordeaux. La direction se dit « bouleversée ». Et comme nous sommes une époque de gadgets, elle a mis en place « une cellule psychologique ».
Il y a 30 ans en arrière, on se passait fort bien des nouvelles méthodes de management et de « cellule psychologique » en France. On ne (...)

lire la suite de l'article
jeudi 28 avril 2011
Bientôt la fête...
Nadine Morano et Jean-François Copé ont cosigné une lettre invitant les députés de la majorité à organiser un événement le 6 mai prochain, date anniversaire de l’élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République.
Mais que faut-il fêter : les mauvais chiffres du chômage ? Le moral en berne des Français ? Les sondages catastrophiques du Président ? Vu le contexte, on est en droit de se poser des questions sur la pertinence de l’initiative. Et puis si la fête a vraiment lieu, les animateurs vont devoir résoudre un autre casse-tête.
Quelle musique choisir : la danse des canards pour faire plaisir à (...)

lire la suite de l'article
mercredi 27 avril 2011
On n’est pas sorti de l’auberge
Concernant l’Europe, on a toujours mis la charrue avant les bœufs. Ce qui est vrai pour l’élargissement à l’Est est vrai pour l’espace de Schengen.
On a aboli les frontières sans avoir au préalable discuté d’une politique d’immigration commune. D’où l’embrouillamini avec Berlusconi qui a décidé de façon unilatérale de donner un permis de séjour aux migrants qui arrivent à Lampedusa. Mesure humaniste ? Non, cynique. Berlusconi sait que les Tunisiens ne resteront pas dans l’auberge italienne mais iront plutôt dans l’auberge française.
Cédric Klapisch intitulait son film consacré aux jeunes étudiants européens (...)

lire la suite de l'article
samedi 23 avril 2011
République à la carte
Je constate qu’on n’a pas beaucoup commenté en haut lieu la demande d’élèves juifs orthodoxes qui voulaient que l’on déplace les dates des concours nationaux d’ingénieurs car ils se déroulent durant la Pâque juive.
Une affaire qui est remontée jusqu’au sommet de l’État sans que personne ne l’ébruite. Imaginez Copé, Guéant, si c’était des étudiants musulmans qui avaient réclamé la même chose ! Le foin que ça aurait fait ! Pour l’heure, les concours se dérouleront aux dates initialement prévues.
Ce qui n’est pas du goût de Richard Prasquier qui parle dans Libération de « raidissement idéologique ». Le président du (...)

lire la suite de l'article
vendredi 22 avril 2011
Interdit de mourir
Pour empêcher les gens de fumer, les ayatollahs qui nous gouvernent ont eu l’idée de foutre des photos de poumons avariés sur les paquets de cigarettes.
Sachant que la connerie intégriste n’a pas de limite (car ce sont des intégristes ces gens-là !), on attend maintenant des photos de cirrhose du foie sur les bouteilles de champagne ou de beaujolais, de cœurs baignant dans leur graisse sur les devantures de marchands de fast-food, de cancer de la vessie ou du cerveau sur les légumes bourrés de pesticides, de chancres syphilitiques sur les dessous coquins exposés en vitrine.
Et si tout cela ne (...)

lire la suite de l'article
mercredi 20 avril 2011
C’est qui Kate ?
On a mis des siècles en France à se débarrasser de nos rois fainéants, et voilà que les médias français tiennent à nous refiler de la royauté d’outre-Manche.
Pourtant le cirque médiatique autour du mariage du « prince William » (c’est quoi un Prince ?) et de Kate Middleton (c’est qui Kate ?) devrait nous guérir à jamais de la monarchie. Pensez qu’on a même organisé une répétition de la cérémonie nuptiale un peu comme on répète une pièce de théâtre. Le prince William ne pouvant pas se prêter à cette mascarade, c’est son frère Harry qui a joué le rôle du marié avec sa future belle-sœur !
Pour ne pas être le couillon (...)

lire la suite de l'article
mardi 19 avril 2011
Chapelle Pisse-tine
Comment frapper plus fort que Marcel Duchamp qui introduisit un urinoir dans les musées ? L’Américain Andres Serrano pensait avoir trouvé la formule en trempant un crucifix dans son urine d’artiste.
D’où le nom « Piss Christ ». Un groupe d’ultra-catholiques, insensible à l’histoire de l’art, n’a pas hésité à détruire hier à coup de masse l’œuvre qui séjournait non pas dans des toilettes publiques mais au musée d’art contemporain nommé Collection Lambert. Je ne sais pas si les Papes qui séjournèrent jadis dans la Cité se sont retournés dans leurs tombes. Mais voilà une occasion en or pour faire rebondir le débat (...)

lire la suite de l'article
samedi 16 avril 2011
Miracle
Nicolas Sarkozy n’assistera pas comme il en avait l’intention à la béatification de Jean-Paul II, le 1er mai à Rome. La raison n’est pas, comme on pourrait le croire, parce qu’il a l’intention de défiler avec les syndicats ce jour-là.
Simplement, échaudé par les critiques qui ont suivi sa dernière visite à Benoît XVI, il préfère s’abstenir. Franchement, notre président a tort de ne pas y aller. Jean-Paul II a déjà à son actif une guérison « miraculeuse », raison pour laquelle il doit être béatifié. Un miracle en ce moment ne serait pas de trop pour inverser la courbe des sondages ou remettre de l’ordre dans la (...)

lire la suite de l'article
jeudi 14 avril 2011
Lallouette, tu nous plumeras !
Capable d’envoyer des avions en Afrique pour « dégager » Kadhafi ou Gbagbo, de dépenser des millions d’euros en Afghanistan pour dégager personne, la France est incapable d’arrêter la progression foudroyante des prix de l’essence.
On nous annonce même du super à deux euros pour bientôt. Et au lieu de rameuter nos troupes, qui envoie-t-on sur le front ? Christine Lagarde, autrefois danseuse de French Cancan en Amérique, fameuse danse où l’on agite tant ses jambes que ses plumes ! La solution proposée par la ministre ? Déclarer ses revenus aux frais réels pour déduire une partie (infime) de ses frais (...)

lire la suite de l'article
mercredi 13 avril 2011
Silence démocratique
Faute de pouvoir combattre le chômage intérieur, le gouvernement a choisi de combattre des ennemis extérieurs.
Nous étions en Afghanistan pour les non-résultats que l’on sait, nous voici sur le front libyen. À l’origine, il s’agissait d’interdire l’espace aérien aux avions de Kadhafi. Et puis, le mandat de l’ONU a été détourné : « Il faut que Kadhafi dégage », entend-on. Dernier front, la Licorne a planté sa corne à Abidjan pour protéger, paraît-il, les Français expatriés. En fait, l’armée française a surtout œuvré pour que Gbagbo « dégage ».
Le plus curieux ? Ces combats « pour la démocratie » se sont déroulés (...)

lire la suite de l'article
mardi 12 avril 2011
Pourquoi pas Patrick Sébastien ?
Il parait que Nicolas Hulot va présenter sa candidature à la présidentielle cette semaine. Ce que je pense de Hulot ? À vrai dire pas grand-chose.
Comme tout le monde je sais qu’il fait de la télé, qu’il vend des bains moussants, qu’il a permis à Nicolas Sarkozy d’avoir un label écologique et qu’il aime la planète. La preuve, il travaillait pour TF1 ! Il ne manque plus maintenant que Jean-Pierre Pernaut s’y mette. Il aime le terroir. Un bon label, non ? J’espère que la liste n’est pas close. Je verrai bien Patrick Sébastien, moi.
À la place des traditionnelles émissions « Face aux Français », on aurait (...)

lire la suite de l'article
samedi 9 avril 2011
Changer de logiciel
Avec les propositions socialistes de Martine Aubry, on est loin du compte. C’est ce que semble penser Jean-Pierre Chevènement interviewé hier.
Je sais, il est de bon ton de caricaturer le bonhomme surtout à gauche, de le faire passer pour le ronchon voir le réac de service. Pourtant, concernant ses mises en garde sur l’Europe, cheval de Troie du libéralisme, ou sur l’abandon des valeurs républicaines, on aurait été bien inspiré de l’écouter plus souvent. L’aurait-on entendu que le Front National n’aurait peut-être pas fait de hold-up sur la laïcité et la République.
La gauche doit changer de logiciel (...)

lire la suite de l'article
vendredi 8 avril 2011
François Félon ?
François Fillon est-il François filons (à l’anglaise) ou François fuyons (quand il y a un problème), voire plus grave François félon (pour conserver ses intérêts) ?
Beaucoup dans l’entourage du président le pensent. Jusqu’à Jean-Pierre Raffarin ! Sa Majesté du Poitou a récemment fait la leçon au Premier ministre en lui décochant le fameux coup de pied du baudet dont il a le secret. Étant du genre téméraire qui se soigne, François Fillon a sur le champ voulu prouver sa loyauté, au point d’en faire des tonnes à l’Assemblée nationale pour défendre le ministre de l’Intérieur Claude Guéant chahuté pour ses propos (...)

lire la suite de l'article
jeudi 7 avril 2011
Vive l’homo-socialisme
En 2002, le candidat Jospin annonçait tout fiérot : « Mon projet n’est pas socialiste ». Moyennant quoi les électeurs ont préféré l’autre projet qui n’était pas socialiste : celui de Chirac.
Le projet que nous présente aujourd’hui Martine Aubry est-il socialiste ? Si être socialiste c’est défendre le service public contre Bruxelles, non. Si c’est nationaliser les secteurs de l’énergie, non plus. En revanche si être socialiste c’est défendre le mariage homosexuel, ou l’adoption par les couples homosexuels, la réponse est oui.
Marx n’avait pas prévu, ses épigones non plus d’ailleurs, que le socialisme se (...)

lire la suite de l'article
mercredi 6 avril 2011
Frères criminels ?
Jusqu’à présent les choses étaient claires. Du moins elles étaient présentées comme telles. Le salaud s’appelait Laurent Gbagbo.
Non seulement il refusait de reconnaître le verdict des urnes, mais on l’accusait de crimes de guerres. Le gentil, c’était Alassane Ouattara, habillé par la presse de probité candide et de lin blanc. Les choses se compliquent depuis que l’on découvre que les partisans d’Alassane Ouattara auraient perpétré des massacres lors de la prise de Duékoué.
Question que l’on est en droit de se poser : les deux frères ennemis seront-ils jugés ensemble par le tribunal pénal international de La (...)

lire la suite de l'article
mardi 5 avril 2011
Madame Roselyne
Roselyne Bachelot s’est mis en tête de pénaliser les clients qui solliciteraient des prostituées. Au nom de quoi ? Je n’en sais rien car chacun devrait être libre de faire ce qu’il veut de son corps du moment qu’il est adulte et consentant.
C’est tellement vrai que certaines et certains n’hésitent pas à se prostituer pour un portefeuille ministériel sans qu’on n’ait jamais envisagé pour autant de faire intervenir la justice. Reste le cas de Roselyne Bachelot dont le maquillage façon voiture volée peut prêter à méprise.
Si notre ministre en a marre d’être accostée dans la rue, ce que je peux comprendre, (...)

lire la suite de l'article
samedi 2 avril 2011
Gandhi ou Bouddha ?
Si tout se passe comme prévu, les socialistes auront le choix non pas entre un révolutionnaire et un réformiste mais entre Gandhi et Bouddha.
Gandhi, c’est François Hollande, qui n’a pas hésité à payer de sa personne pour entrer dans la course présidentielle. Jadis rondouillard et jovial, l’ancien secrétaire du PS s’est transformé en candidat maigre et triste. Bouddha, c’est Dominique Strauss-Kahn, idole replète et muette qui se contente de sourire quand les autres parlent pour lui. Bouddha aimerait s’élever dans le ciel présidentiel sans avoir à mettre les pieds dans la boue.
Il se contente, pour (...)

lire la suite de l'article
vendredi 1er avril 2011
Partager la galette
Comment lutter contre l’abstention, la grande gagnante des élections cantonales ? Le maire socialiste de Clichy-sous-Bois a trouvé la solution.
Il faut aller chez les démunis, « parler de l’éducation de leurs enfants, de leurs fins de mois difficiles, de leur logement trop exigu ». Et si on faisait l’inverse ? Et si les gens démunis allaient plutôt chez les politiques causer de leurs rejetons dorés, de leurs fins de mois pas du tout difficiles, de leurs appartements spacieux. Ça changerait non ?
Tout plutôt que ce discours de missionnaire que l’on croyait réservé aux curés ou à la Comtesse de Ségur. (...)

lire la suite de l'article
jeudi 31 mars 2011
Un parfum d’Afrique du Sud...
Au moment où notre équipe de football troque son maillot bleu pour une marinière, l’équipe de l’UMP a du mal à digérer les résultats de Marine hier.
On entend parler de « posture », de « désunion », de « jouer collectif ». D’où cette impression d’assister à un remake du Mondial en Afrique du Sud. Dans le rôle du teigneux Franck Ribéry, je verrais bien Jean-François Copé. Dans le rôle de Sainte-Nitouche Yoann Gourcuff, François Fillon. Dans celui de Raymond Domenech dépassé par la fronde, Nicolas Sarkozy.
Je n’irai pas jusqu’à dire que le risque de grève existe à l’intérieur de la majorité. En revanche, on peut déjà (...)

lire la suite de l'article
mercredi 30 mars 2011
Eau de Baroin
Le débat sur la laïcité et l’islam, voulu par le patron de l’UMP Jean-François Copé, est en train de tourner en eau de boudin.
Il commençait à tourner aigre avec la montée en puissance du Front National. À l’issue des cantonales, il est devenu carrément inconsommable, sauf à privilégier l’estomac des électeurs du FN. C’est ce que pense le ministre du Budget François Baroin qui, oubliant qu’il était également porte-parole du gouvernement, appelait lundi matin sur France Info à « mettre un terme à tous ces débats ». Mal lui en a pris.
Rappelé à l’ordre par le chef de l’État, le porte-parole était invité à (...)

lire la suite de l'article
mardi 29 mars 2011
Par la barbichette
Sans candidats, sans affiches, sans programme, sans temps de parole dans les médias, l’abstention a une nouvelle fois gagné les élections.
Les politologues trouveront bien sûr toutes sortes de raisons. Il faisait beau ou le contraire, les cantonales n’intéressent pas le populo, ce scrutin n’était pas couplé à d’autres scrutins, etc. Un peu court. Si on ne voit pas que l’abstention interroge directement le fonctionnement de notre République, c’est qu’on n’a rien compris. Parions pourtant que ce n’est pas l’abstention qui fera l’objet des plus nombreux commentaires aujourd’hui.
C’est pourquoi je propose (...)

lire la suite de l'article
samedi 26 mars 2011
Chanson pour Brice
Il paraît que l’Auvergnat vient de mourir. Attention, je tiens à rassurer les militants UMP. L’Auvergnat, ce n’est pas Brice Hortefeux. Brice n’est pas mort. Il est en convalescence dans un placard de l’Élysée.
L’Auvergnat dont je parle s’appelait Louis Cambon et il tenait le Bar des amis dans le XIVème arrondissement de Paris où Brassens avait ses petites habitudes. Et comme le patron du bar en question était plutôt généreux, le chanteur l’a immortalisé dans cette chanson fameuse que le jeune Hortefeux a dû chanter quand il était boy-scout.
Allez, Brice, pour te consoler : « Elle est à toi cette chanson, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 24 mars 2011
Attention iceberg !
Entre le Premier ministre François Fillon qui appelle à « voter contre le Front national » et Jean-François Copé qui refuse de choisir entre le FN et le PS au second tour, ce n’est pas une simple bataille sémantique comme on cherche à nous le faire croire.
À vrai dire, tout cela indique que depuis la percée du Front National aux cantonales, l’UMP ne sait plus vraiment à quelle boussole se vouer. Et les prises de position du Centre, proches du PS en la circonstance, ne sont pas faites pour faciliter la navigation de la majorité.
Le paquebot UMP dirigé par le commandant Copé arrivera-t-il à éviter (...)

lire la suite de l'article
mercredi 23 mars 2011
L’âne républicain
Les socialistes, qui affirmaient hier que l’UMP et le FN c’est bonnet blanc et blanc bonnet, appellent aujourd’hui à voter UMP au cas où il n’y aurait pas de candidat de gauche au second tour.
Ce qui confortera le FN qui n’a de cesse de dire que UMP et PS, c’est kif-kif bourricot. En ce sens, Jean-François Copé n’a pas tort de refuser ce qu’il est convenu d’appeler « un front républicain ». D’autant qu’il faudra bien un jour nous expliquer quels sont les critères qui font qu’un parti est républicain ou non. Pour le PS, l’extrême droite n’est pas républicaine. Pour l’UMP, c’est l’extrême gauche.
Preuve que (...)

lire la suite de l'article
mardi 22 mars 2011
De la Lune à la Terre
Si on regardait les événements terrestres avec un tant soit peu de hauteur, comme si on était sur la Lune par exemple, on pourrait trouver pour le moins curieux ce qui se passe actuellement sous nos yeux.
Nous autres Français sommes en train d’initier une campagne de frappes aériennes pour empêcher Kadhafi d’utiliser les avions et les armes que nous lui avons vendus ! Car vous l’aurez certainement noté, on ne s’embarrasse pas de principes quand il s’agit de vendre des armes aux dictateurs.
Du temps que nous y sommes, et toujours du même poste lunaire, comment expliquer que nous défendons le peuple (...)

lire la suite de l'article
samedi 19 mars 2011
Fission à l’UMP
Si le PS ressemble à une usine à gaz, l’UMP pourrait bien ressembler à une centrale nucléaire. On le voit à l’occasion des cantonales.
Entre Nathalie Kosciusko-Morizet qui aimerait bien que l’on constitue une enceinte de confinement appelée « front républicain » pour isoler les produits radioactifs FN, et Jean-François Copé qui refuse, arguant qu’il n’y a pas péril en la centrale, les opinions sont divergentes voire diamétralement opposées. Y aurait-il le feu dans le cœur du réacteur ? On l’ignore.
Ce qu’on sait en revanche, c’est que les candidats de droite évitent d’arborer la combinaison UMP pour aller (...)

lire la suite de l'article
vendredi 18 mars 2011
"Nuit gravement à la santé"
Quand on entend causer les spécialistes, on a du mal à imaginer qu’une centrale nucléaire soit aussi dangereuse que ça.
On parle du « cœur » de la centrale, de « piscines » pour refroidir le combustible déjà utilisé, de « rafraichissement » du réacteur. On pourrait facilement imaginer un immense Club Med. À Pierrelatte dans la Drôme, avec les eaux récupérées, on a même fait un élevage de crocodiles qu’on vient visiter le dimanche en famille. Comment le citoyen lambda pourrait-il s’alarmer dans ces conditions ?
Contrairement aux paquets de cigarettes destinés à nous effrayer, on ne met pas des photos d’irradiés (...)

lire la suite de l'article
jeudi 17 mars 2011
Changer de bottes
« C’est se foutre du monde », disait Alain Juppé du gouvernement qui avait supprimé la taxe professionnelle dans le cadre de la réforme territoriale.
Le maire de Bordeaux ajoutait que cela risquait de faire perdre des millions d’euros à sa communauté urbaine. Un an et demi plus tard, toujours à Bordeaux, Alain Juppé trouve la même réforme « très positive ». Qu’est-ce qui explique le changement de ton ? Eh bien entre-temps, Juppé est entré au gouvernement.
Celui qui, pendant la campagne des municipales, affirmait haut et fort qu’il assumerait le seul mandat de maire a donc une nouvelle fois changé d’avis. (...)

lire la suite de l'article
mercredi 16 mars 2011
BHL se met à la pipe
Invité par Al-Jazira à disserter sur les rapports entre l’Occident et les dictatures arabes, Bernard-Henri Lévy s’est, c’est le cas de le dire, déboutonné.
S’exprimant en anglais non châtré, il a usé d’un lyrisme bien différent de celui auquel il nous avait habitués. « It will be very difficult now to make blowjobs to dictators », a-t-il dit, façon d’expliquer qu’une époque était définitivement révolue. Ce que l’on peut traduire par : « Il sera très difficile de faire des pipes aux dictateurs ». Sachant qu’impossible n’est pas français, les dictateurs ne devraient pas trop se faire de souci.
N’empêche, grâce à (...)

lire la suite de l'article
mardi 15 mars 2011
Le papillon et Nostradamus
Effet papillon ? Ce qui arrive au Japon pourrait redonner une bouffée d’oxygène aux écologistes français.
Daniel Cohn-Bendit, qui renifle les opportunités politiques comme le cochon renifle la truffe, demande d’ores et déjà un référendum sur le nucléaire en France. Voilà donc un thème qui pourrait bien s’inviter dans la campagne présidentielle de 2012, embarrassant l’UMP et le PS qui, sur ce point, n’ont jamais beaucoup montré de différences. Les adeptes d’Europe Écologie, et leur Joly prêtresse surnommée « Eva dans le mur », vont se sentir revigorés.
Il n’est pas impossible que cela revigore aussi les (...)

lire la suite de l'article
dimanche 13 mars 2011
Oh ! Mon bateau
Le matelot Chantal Brunel ne doit plus rien y comprendre. En adaptant le succès d’Éric Morena (« Oh ! mon bateau, oooooh ») aux clandestins qui affluent sur nos rives, elle pensait faire plaisir à Jean-François Copé initiateur du débat sur l’islam et à Brice l’Auvergnat spécialiste des Roms.
Hélas ! Par un de ces virements de bord dont le gouvernement a le secret, Chantal Brunel qui pensait être récompensée pour son initiative, se retrouve aux arrêts. Elle ne devrait pas en conclure pour autant qu’il lui faut désormais dire le contraire de ce qu’elle pense.
Car d’ici 2012, il (...)

lire la suite de l'article
samedi 12 mars 2011
Le nouveau Guignolo
Il y a deux ans, les commentateurs de Panurge nous présentaient Obama comme le nouveau messie. Et puis peu à peu, voilà que l’illusion se dissipe.
Celui qui avait promis de fermer Guantanàmo vient de piteusement reculer. Plus de quarante prisonniers, qui ne peuvent pas être jugés faute de charges précises retenues contre eux, resteront néanmoins emprisonnés car estimés dangereux. Jusqu’à présent, seuls les pays totalitaires ou les dictatures se permettaient de garder en prison quelqu’un sans jugement. Même en Iran, pourtant tant critiqué, on juge les prisonniers.
Espérons que notre diplomatie, qui a (...)

lire la suite de l'article
vendredi 11 mars 2011
« Dégagez ! »
Le report du procès de Jacques Chirac, procès qui n’aura vraisemblablement jamais lieu, prouve que notre République est une simple vue de l’esprit. Cela fait longtemps que les piliers qui la soutiennent sont vermoulus.
En cause, les politiques qui avaient pourtant à charge d’entretenir notre maison commune. En cause les magistrats (juges, procureurs) qui auraient dû veiller à ce que les locataires respectent le règlement des lieux. Les Tunisiens ont récemment dit « dégage » à Ben Ali. Les Égyptiens ont dit « dégage » à Moubarak. Les Libyens sont en train de dire « dégage » à Kadhafi.
Que doit faire le (...)

lire la suite de l'article
jeudi 10 mars 2011
Le vermifuge Le Pen
Concernant le sondage de Marine Le Pen qui agite grandement la sphère politique, on peut légitimement se demander à qui profite le crime. Aux deux partis majoritaires en place, il me semble.
La preuve ? À l’UMP comme au PS, on sonne le tocsin. À droite pour éviter une possible candidature des centristes ou de Dominique de Villepin à la présidentielle et laisser ainsi le champ libre à Nicolas Sarkozy. À gauche pour réduire les primaires à une simple chambre d’enregistrement de ce que les deux compères du « pacte de Marrakech » (Aubry et Strauss-Kahn) auront décidé.
Même si ce n’est pas prémédité, (...)

lire la suite de l'article
mercredi 9 mars 2011
Courage, Fillon !
De François Fillon, on ne dira jamais que le courage risque de l’étouffer. J’en veux pour preuve son interview dans Le Figaro de samedi.
Je passe sur ses compliments trop appuyés pour être honnêtes envers le chef de l’État. Ce qu’il dit en revanche du procès de Jacques Chirac qui commence aujourd’hui m’interroge. En tant que chef de gouvernement je ne peux pas commenter, dit-il en substance. Ce qui ne l’empêche pas d’ajouter : « Je suis triste qu’on lui impose cette épreuve. » Qui ça « on » ? La Justice ? S’il le pense, qu’il le dise clairement.
D’autant que cette « épreuve » comme il dit, des milliers de (...)

lire la suite de l'article
samedi 5 mars 2011
Notre Angela Merkel
Personne ne critique la compétence de Dominique Strauss-Kahn, simplement sa crédibilité voire sa légitimité à incarner les classes populaires.
Si tant est que chacun a son talent d’Achille, quel est celui de sa rivale potentielle, Martine Aubry ? Compétente, Martine Aubry l’est. Et personne ne lui conteste son brevet de gauche. Alors ? Le défaut de Martine Aubry, c’est un opposant socialiste à la première secrétaire qui l’exprime le mieux dans Le Figaro : « Elle a des bons sondages, mais en même temps, lorsqu’elle passe au journal télévisé, elle plombe l’audience. »
Martine Aubry serait-elle chiante ? (...)

lire la suite de l'article
vendredi 4 mars 2011
Le vent et la girouette
Invité dimanche sur France 2 pour commenter le remaniement ministériel, Fabius a déclaré au détour d’une phrase : « Nous n’avons absolument rien à faire en Afghanistan ». Dommage qu’il n’ait pas éprouvé le besoin de le claironner avant.
Le 22 septembre 2008, on débattait à l’Assemblée nationale sur le maintien des forces françaises en Afghanistan. Que disait Jean-Marc Ayrault alors ? « Nous ne votons pas contre la poursuite (sous-entendu de l’engagement français), nous votons contre une conception politique et militaire qui nous conduit dans une impasse. »
Apparemment, le PS a aujourd’hui radicalisé son (...)

lire la suite de l'article
jeudi 3 mars 2011
L’anti-star
J’entendais avant-hier sur France 2 la journaliste parler de la profonde émotion que suscitait la disparition de « la star Annie Girardot ». Encore une journaliste qui n’a rien compris.
Si les gens ont ressenti une profonde émotion, c’est précisément parce qu’Annie Girardot n’était pas « une star ». On n’imaginait pas sa vie sur papier glacé ou dans les émissions formatées pour les décervelés de la télé. Annie Girardot pouvait aussi bien entrer dans la peau d’une ouvrière, d’un professeur, d’un médecin, sans que cela paraisse tiré par les cheveux.
On pourrait dire de Girardot qu’elle était l’anti-star par (...)

lire la suite de l'article
mercredi 2 mars 2011
Parole de grenouille
Récemment sur France 2, Dominique Strauss-Kahn se gonflait d’importance, pire que la grenouille qui veut devenir bœuf. Grâce à lui, disait-il, la Grèce et l’Irlande avaient été sauvées.
Tout juste s’il n’expliquait pas qu’il avait multiplié le pain des pauvres. C’est tellement vrai que le petit peuple de Grèce manifeste chaque semaine dans les rues pour dire ce qu’il pense de son plan de sauvetage qui s’apparente à la corde qui soutient le pendu. Quant aux électeurs irlandais, ils ont exprimé vendredi dans les urnes ce qu’ils pensaient de l’Europe et du FMI.
DSK devrait envoyer son épouse Anne Sinclair (...)

lire la suite de l'article
mardi 1er mars 2011
MAMy blue
Récemment, un groupe de diplomates baptisé Marly fustigeait dans Le Monde l’amateurisme de la politique étrangère du chef de l’État.
Pour lui répondre, un autre groupe baptisé Rostand prenait la défense de Nicolas Sarkozy, dans Le Figaro comme il se doit. Match nul, pensait-on. Et puis voilà qu’un nouveau groupe, Albert Camus, sur Libération.fr remet le couvert et s’en prend à la politique étrangère française (de gauche comme de droite), accusée d’oublier facilement les grands principes au nom de la stabilité.
Pour saluer celle qui nous quitte et sans qui il n’y aurait pas eu ce débat, j’invoquerais quant à (...)

lire la suite de l'article
samedi 26 février 2011
Tunis ne répond plus !
Le célèbre Boris boit le Boillon n’est pas content que l’on utilise une photo de lui en maillot de bain. Il menace de poursuites judiciaires, nationales et internationales (et pourquoi pas dans l’espace ?) ceux qui contreviendront à son ordre.
Mais quelle idée de faire traîner ses photos de biscotos sur le site Copains d’avant. Tout le monde sait que la frontière privé-public n’a pas grand sens sur Internet. Allez courage, Boris ! Plutôt que de vous échiner à être ambassadeur chez des gens qui ne veulent pas de vous, pourquoi ne pas piquer le rôle d’OSS 117 à Jean Dujardin ?
En agent secret imbu de (...)

lire la suite de l'article
vendredi 25 février 2011
Football et politique
S’exprimant sur la candidature possible de Dominique Strauss-Kahn à la présidentielle de 2012, le ministre de l’Industrie a eu cette phrase : « Un match Sarkozy-DSK serait une très bonne nouvelle, comme un match Barça-Arsenal. »
La métaphore footballistique n’est pas fausse. Et le joueur Éric Besson, qui a inauguré le transfert en politique, n’est pas le plus mal placé pour en parler. Grâce au bourrage de crânes des sondages, les citoyens ne sont-ils pas devenus les spectateurs pavlovisés d’un match qu’on leur impose ?
Jadis le PS rêvait de changer les règles du jeu. Aujourd’hui, il espère gagner le (...)

lire la suite de l'article
jeudi 24 février 2011
Pingouins
La France était représentée hier en Tunisie par la ministre de l’Économie Christine Lagarde et le ministre des Affaires européennes Laurent Wauquiez. Vous vous frottez les yeux ?
Eh oui, la ministre des Affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie, n’était pas du voyage. Ne pouvant plus assumer ses fonctions normalement, elle a fait semblant d’avoir à faire au Brésil pour ne pas rester comme une cruche à Paris. Pourquoi le Brésil ? Parce qu’on ne pouvait pas l’envoyer au Mexique où elle est désormais très mal vue après ses martiales déclarations sur Florence Cassez.
Où MAM peut-elle encore aller sans crainte (...)

lire la suite de l'article
mercredi 23 février 2011
La France boit le Boillon
Après les récents ratés diplomatiques, on rêvait en haut lieu d’écrire une nouvelle page avec la Tunisie. C’est fait.
Arrivé le 16 février, notre nouvel ambassadeur Boris Boillon, tout en muscles et en Rolex, n’aura pas attendu trois jours pour créer le scandale. N’appréciant pas la question que lui posait une journaliste sur Alliot-Marie, il l’a jugée « débile » avant de foutre le camp. La scène a fait le tour du Net. Des Tunisiens ont manifesté samedi devant l’ambassade de France pour réclamer son départ. La langue française pourrait bien s’enrichir d’une nouvelle expression : « boire le Boillon ».
La (...)

lire la suite de l'article
mardi 22 février 2011
Discours de la méthode
Le romancier colombien Santiago Gamboa a intitulé un de ses romans policiers : « Perdre est une question de méthode » (Point Seuil). Titre qui pourrait convenir au PS.
C’est ce que pense Michel Vauzelle, qui dézingue les primaires à gauche (« Journal du dimanche ») et se moque au passage de « cette peopolisation » qui fait que l’on « commente la petite phrase de la femme d’un homme qui n’est même pas candidat ». Le président du conseil régional Provence-Alpes-Côte-d’Azur lance un appel sur le Net pour que le PS choisisse son candidat au cours d’un congrès extraordinaire et discute d’un programme commun avec (...)

lire la suite de l'article
dimanche 20 février 2011
La faute au climat
Pierre Vermeren, historien spécialiste du Maghreb, a fait le compte. Durant le séjour de Michel de Bonnecorse à l’ambassade de France de Rabat de 1995 à 2001 (sous la droite et la gauche donc), 400 ministres français ont séjourné au Maroc (voir Libération du 17 février).
Ce qui fait du 66,6 ministres par an ou du 5,5 par mois ! Pourquoi les politiques, comme les touristes, aiment-ils bien se prélasser au Maghreb ? Parce qu’il y a le soleil, un coût de vie pas trop cher pour les Européens, enfin un service d’ordre de qualité garanti.
Les peuples du Maghreb n’ont pas de chance avec leur climat. S’ils (...)

lire la suite de l'article
samedi 19 février 2011
L’exemple Florence Cassez
Personne ne souhaite que Florence Cassez fasse 60 ans de taule au Mexique. Serait-elle coupable que la peine, pour complicité d’enlèvement rappelons-le, est pour le moins disproportionnée.
On approuve donc sans réserve le gouvernement français, et plus généralement la classe politique, de se soucier de son sort. On ne peut s’empêcher néanmoins de comparer l’agitation dans les hautes sphères avec le silence assourdissant qui prévalait quand nos compatriotes musulmans étaient emprisonnés sans preuve, et sans avoir le droit à un procès même injuste, à Guantanamo.
L’injustice mexicaine, si elle devait être (...)

lire la suite de l'article
vendredi 18 février 2011
Blanc comme Contador
La règle du deux poids deux mesures ne s’applique pas seulement en politique. Elle s’applique partout où le pouvoir et l’argent (le pouvoir de l’argent pour faire court), sont en jeu.
Prenez Alberto Contador, aujourd’hui innocenté par la Fédération de cyclisme espagnole. Le coureur avait pourtant été contrôlé positif durant le Tour de France 2010. Mais rendez-vous compte ! Condamner Contador à un an de cessation d’activité, c’était prendre le risque de déboulonner une idole et de s’attirer les foudres du peuple espagnol.
Quant au Tour de France, c’était prendre le risque de le rendre moins attractif. (...)

lire la suite de l'article
jeudi 17 février 2011
Dictature molle
Pendant que la rue arabe se réveille et renvoie ses dictateurs, les peuples d’Europe sont mis sous camisole. Nulle répression sanglante bien sûr. Tout se passe de manière feutrée. En silence.
Au nom de la rigueur, on fait se serrer la ceinture aux gens en Grèce ou en Irlande. Au nom de saines finances publiques, on parle de faire superviser ses comptes par Bruxelles. Bientôt (déjà ?), il ne servira plus à rien de voter puisque nos politiques nationaux n’auront que la marge de manœuvre qu’on voudra bien leur accorder.
Plus astucieuse que les dictateurs aux réflexes pavloviens, l’Europe est en train (...)

lire la suite de l'article
mercredi 16 février 2011
Démocratie cocotière
La révolution n’est pas refroidie que déjà les boutiquiers reprennent du service. Ainsi le tout nouveau ministre du Commerce et du tourisme tunisien s’adresse à ses compatriotes de France en ces termes : « Venez sentir le parfum de la liberté ».
Même chose du côté de certains journalistes français. J’ai entendu récemment sur France 2 la girl-scout du Paf Caroline Fourest déclarer : il faut aller prendre ses vacances en Tunisie pour consolider la démocratie. Bientôt on reconnaîtra les militants de la démocratie en ce qu’ils auront les doigts de pied en éventail sur une plage et un cocktail givré à portée de (...)

lire la suite de l'article
dimanche 13 février 2011
Sourire d’huître
Vous l’avez peut-être remarqué, personne ne s’en est pris au compagnon de Michèle Allio-Marie. Patrick Ollier est pourtant ministre, et il l’accompagnait dans son escapade tunisienne.
C’est que les politiques ne s’y trompent pas. Celle qui porte la culotte, c’est la ministre des Affaires étrangères. D’ailleurs Patrick Ollier est stupéfait de la résistance de sa compagne, comme il l’avoue admiratif dans Le Point. Sa méthode pour résister aux pressions ? « Elle se referme comme une huître, même vis-à-vis de moi. Et elle garde le même sourire, y compris avec moi. »
Il y avait le sourire de la Joconde, dont (...)

lire la suite de l'article
samedi 12 février 2011
Les rois du gag
La tradition du duo comique à la française n’est pas près de s’éteindre. Il y avait Charpini et Brancato, Poiret et Serrault, Roger Pierre et Jean-Marc Thibault, Chevallier et Laspalès, il faudra compter désormais sur Strauss-Kahn et Sinclair.
Ses sondages piquant du nez, DSK a décidé d’envoyer son épouse à la manœuvre histoire de requinquer ses troupes. Ne pouvant pas dire que son mari sera candidat aux primaires socialistes, Mamita (c’est son surnom) a pris sur elle d’expliquer au « Point » qu’elle ne souhaitait pas que son Dominique de mari renouvelle son bail au FMI.
Les exégètes de la pensée (...)

lire la suite de l'article
vendredi 11 février 2011
Vive la révolution anglaise
"Avec la doctrine du multiculturalisme d’État, nous avons encouragé différentes cultures à vivre séparées les unes des autres", a reconnu le Premier ministre britannique David Cameron samedi dernier à Munich.
On ne peut pas dire que cette prise de conscience soit ultra rapide, mais pour une fois qu’un homme politique anglais de premier plan dit du mal de son propre modèle politique, on ne va pas bouder son plaisir. On regrettera seulement que la lucidité soudaine de David Cameron ne le pousse pas à prendre exemple sur la France.
Dommage, car la République française ne reconnaît pas les communautés. (...)

lire la suite de l'article
jeudi 10 février 2011
Quel intérêt général ?
Je suis d’accord avec Nicolas Sarkozy. Les magistrats ne devraient pas être au-dessus de la critique. Pas plus que les policiers qui ne se privent pourtant pas de protester quand un des leurs est condamné, avec l’appui de… Brice Hortefeux, leur ministre de tutelle !
Mais une fois affirmé cela, il faudrait quand même être clair. On ne peut pas réclamer la présomption d’innocence pour les politiques (exemple Woerth, exemple MAM) et de l’autre, défendre la présomption de culpabilité des magistrats dans l’affaire Laëtitia, comme l’a très bien relevé l’avocat général de la cour d’appel Philippe Bilger. (...)

lire la suite de l'article
mercredi 9 février 2011
MAM ment
Juré, craché ! C’était par le plus grand des hasards que Michèle Alliot-Marie et son compagnon ministre s’étaient cassé le nez sur l’homme d’affaires Aziz Miled (proche du clan Ben Ali) à l’aéroport de Tunis et avaient profité de son jet privé.
Or le « Nouvel Observateur » nous apprend que MAM a le hasard répétitif, puisqu’elle a utilisé le même avion quelques jours plus tard pour éviter de traverser les villes du Sud en révolte. On comprend pourquoi la ministre des Affaires étrangères ne s’est pas contentée de proposer notre savoir faire policier mais a également accepté que la France fournisse des grenades (...)

lire la suite de l'article
samedi 5 février 2011
Jouer au con
Le commandant de gendarmerie Frédéric Warion a manqué sa vocation. Il aurait dû être acteur. Il suffit d’admirer sa prestation dans un petit film sur internet, qui ne passera certes jamais à Cannes mais qui mériterait d’être étudié aux cours d’instruction civique, accessoirement dans les écoles de formation de la gendarmerie.
Lors d’une manifestation dans le village d’Anduze, il faut voir comment notre « héros » ajuste sa bombe lacrymogène sur des hommes et des femmes d’un certain âge, sagement debout ou assis, et les asperge longuement comme on aspergerait des cafards sous un évier.
Après une telle (...)

lire la suite de l'article
vendredi 4 février 2011
La maladie d’Alzhei-Mam
Contrairement à Ben Ali, Ben Alliot-Marie ne démissionnera pas. Elle l’a dit aux journalistes qui l’interrogeaient hier sur l’article paru dans Le Canard Enchaîné.
On y apprend que notre ministre des Affaires étrangères et son compagnon ministre ont utilisé un jet privé appartenant à « un ami » (en fait Aziz Miled, homme d’affaires proche du clan Ben Ali) lors de leurs vacances de Noël en Tunisie. Ce vol ? Un pur hasard ! L’ami en question qui se rendait de Tunis à Tabarka leur a proposé de les prendre avec lui.
Ses vacances ? Promis, juré, elle a bien payé l’hôtel (qui hasard encore appartient à Aziz (...)

lire la suite de l'article
jeudi 3 février 2011
Monarchie républicaine
On aurait voulu rendre le procès de Jacques Chirac impossible qu’on ne s’y serait pas pris autrement. Justice qui lambine depuis plus de vingt ans, loi miraculeuse sur l’immunité du président durant son mandat, et maintenant la santé défaillante de l’ex-président que l’on brandit comme argument ultime.
S’il est vrai comme le dit Bernadette Chirac que son mari a parfois des trous de mémoire et qu’il devient sourd comme un pot, tout ce procès risque de se terminer en vaudeville ou en langage des signes.
Plutôt que de convoquer cette justice hypocrite qui feint d’être pareille pour tous, reconnaissons (...)

lire la suite de l'article
mercredi 2 février 2011
Carton rouge
Selon un sondage du Monde, plus d’un électeur sur deux ne croit ni à la gauche ni à la droite pour résoudre les problèmes du pays. Les Français veulent plus de protection, tant économique que culturelle.
Ce qui risque d’handicaper les défenseurs du capitalisme (UMP). Plus grave : 59 % des Français pensent qu’il y a trop d’immigrés en France, soit 10 % de plus qu’en 2009. Et ce sentiment est désormais largement répandu parmi les jeunes, les diplômés, les laïques, autrement dit parmi la clientèle du Parti Socialiste. Ce qui risque d’handicaper les chantres du multiculturalisme (PS).
Ce qui signifie ? Que (...)

lire la suite de l'article
mardi 1er février 2011
Les salauds !
Pendant que des hommes, des femmes, des jeunes risquent leur peau dans les rues de Tunisie et d’Égypte pour contester des régimes dictatoriaux, des hommes bien à l’abri dans leurs buildings de verre surveillent des courbes économiques.
Ils ne se contentent pas d’ignorer les humains qui sont derrière ces chiffres, ils menacent les pays en question de baisser leurs notes financières. Ces salauds, il n’y a pas d’autre mot, se moquent comme d’une guigne de la démocratie. Pour eux, si la dictature permet une économie stable, alors vive la dictature.
Ne faudrait-il pas envisager de traduire ces agences (ici (...)

lire la suite de l'article
vendredi 28 janvier 2011
Saint Guy
Concernant les pays arabes, cela fait longtemps que l’Occident préfère, pour ses propres intérêts, des dictateurs avec des régimes stables que des régimes démocratiques à l’intérieur desquels il y aurait des « méchants » islamistes.
On l’a vu hier quand le FIS a été honteusement privé de sa victoire électorale en Algérie. On le voit aujourd’hui alors que Ben Ali a fui et que Moubarak affronte la colère de son peuple. « Si seulement Moubarak pouvait réprimer sans qu’il y ait trop de sang versé, comme ce serait bien ! » C’est ce que pensent sans le dire nos dirigeants occidentaux et beaucoup de nos maîtres à (...)

lire la suite de l'article
jeudi 27 janvier 2011
« Sondages irréels »
Devant la multiplication des candidatures à gauche, Jean-Christophe Cambadélis s’alarme. « La machine à perdre est de retour », dit-il montrant du doigt ses collègues Montebourg, Valls et Royal, l’écologiste Nicolas Hulot, le Parti de Gauche de Mélenchon.
La vision démocratique de notre apparatchik trotskiste recyclé socialiste est la suivante : il n’y a qu’un parti légitime à gauche : le PS. Il n’y a qu’un candidat légitime au PS : Strauss-Kahn. On se demande bien à quoi servent des primaires dans ces conditions. Plus amusant, Cambadélis met en garde ses petits amis contre « les sondages irréels ».
Curieux (...)

lire la suite de l'article
mercredi 26 janvier 2011
Un homme de conviction
Frédéric Mitterrand trouvait, il y a quinze jours à peine, que la matraque de Ben Ali n’était pas vraiment dictatoriale. Normal, c’est pas lui qui se la prenait sur la tête.
Maintenant que Ben Ali s’est enfui, le « diplomate » Frédo a jugé urgent de rectifier le tir. Il vient de se fendre d’une lettre en forme de mea culpa dans un hebdomadaire du pays. Oui, il reconnaît que son pote président, qui lui avait tout de même octroyé la nationalité tunisienne, faisait régner « une chape de plomb » sur le peuple tunisien. Oui, il partage « totalement l’enthousiasme pour l’avènement de la liberté et l’espoir en la (...)

lire la suite de l'article
mardi 25 janvier 2011
Guignol’s band
Céline, l’un de nos plus grands auteurs, n’aura pas le droit aux célébrations du cinquantenaire de sa mort. Ainsi en a décidé Frédéric Mitterrand qui, poussé par Serge Klarsfeld et le Crif, avance comme argument l’antisémitisme de l’écrivain.
Être jugé pour immoralité par l’auteur de La Mauvaise Vie, qui lui en revanche parade au ministère de la Culture et ne craint pas de défendre Polanski accusé de viol sur mineur, aurait certainement fait rire l’auteur du Voyage au bout de la nuit.
Comme l’aurait fait rire d’avoir pour professeur de morale le Crif, lequel a approuvé l’opération israélienne « Plomb durci » (...)

lire la suite de l'article
lundi 24 janvier 2011
Ruby sur l’oncle !
Une fois de plus Berlusconi fait la une des journaux, non pour les solutions qu’il apporte à son pays mais pour ses fredaines sexuelles. Il aurait eu des relations avec une prostituée marocaine, mineure au moment des faits.
Berlusconi faisait passer Ruby, c’est son petit nom, pour la nièce de Moubarak. À vrai dire, le tonton c’était plutôt lui. D’où l’expression bien connue : Ruby sur l’oncle ! Mais bon, si les Italiens aiment « le sordide » et « le ridicule » (les mots sont de l’opposition), après tout, c’est leur affaire.
Et puis n’avons-nous pas notre propre croix à porter ? Michèle Alliot-Marie (...)

lire la suite de l'article
samedi 22 janvier 2011
DSK, homme battu !
Selon un dernier sondage, Martine Aubry battrait Dominique Strauss-Kahn si elle devait l’affronter au second tour des primaires, les électeurs de gauche n’étant pas forcément emballés par la candidature du patron du FMI.
Autre résultat : lentement mais sûrement, François Hollande se hisse dans le tableau de tête de ceux qui battraient Nicolas Sarkozy au second tour de la présidentielle. Voilà qui risque de ne pas faire plaisir aux moutons médiatiques et à tous ceux qui voudraient imposer Dominique Strauss-Kahn comme le nouveau messie ou l’imam caché de la gauche.
Ces gens-là ont oublié que le propre (...)

lire la suite de l'article
vendredi 21 janvier 2011
Un martinet nommé FN
Face au Front National, le PS et l’UMP restent dans l’anathème, ce qui est pour le moins un aveu d’impuissance. Plutôt que d’insulter le FN, ces deux partis devraient se demander pourquoi les gens votent pour lui.
Tous les électeurs du Front National ne sont pas, loin s’en faut, des fachos. Tous les électeurs du Front National ne rêvent pas de voir le FN arriver au pouvoir. Ils prennent le FN comme on prend un martinet, afin de taper sur les fesses de la classe politique.
Sans le martinet nommé FN, le PS se serait-il rendu compte que l’insécurité est un vrai problème pour les classes populaires ? (...)

lire la suite de l'article
mercredi 19 janvier 2011
L’odeur de l’argent
Jusqu’à ce que Ben Ali prenne la fuite plus vite que quarante voleurs, la France ne voyait pas de mal à ce qu’il vienne faire fructifier son butin dans notre pays.
Et puis soudain, miracle, l’ami Ben Ali n’est plus un ami, et son argent devient soudainement suspect. D’où la séquestration de ses biens par le gouvernement français. Combien faudra-t-il attendre de temps encore pour que ce réflexe que l’on n’ose pas qualifier de vertueux soit désormais appliqué aux autres dictateurs qui pillent leurs pays ?
Car tous les dictateurs d’Afrique, qui ont de bons potes tant au gouvernement que dans (...)

lire la suite de l'article
mardi 18 janvier 2011
La France discréditée
Quiconque dans une entreprise privée serait aussi mauvais à son poste que l’a été Michèle Alliot-Marie au sien serait renvoyé.
Non seulement la ministre n’est pas renvoyée mais elle se permet d’expliquer dans le Journal du Dimanche que « les principes constants de notre politique internationale sont la non-ingérence, le soutien à la démocratie et à la liberté, l’application de l’État de droit ». C’est certainement pour ça que la France a soutenu jusqu’au bout le dictateur Ben Ali et lui a même proposé les services de notre police.
Commentaire de l’ancien ambassadeur en Tunisie Jacques Lanxade : « Aujourd’hui (...)

lire la suite de l'article
dimanche 16 janvier 2011
Présidentielle en 2013 ?
Plus grave que l’acné juvénile, l’acné socialiste qui tend à nous faire croire que le nombril de certains est le centre du monde des autres.
D’où ce feuilleton grand-guignolesque sur les primaires. Mais à l’intérieur de ce clan de boutonneux, il en est de plus boutonneux que d’autres. Je pense aux strauss-kahniens déçus qui auraient préféré que le choix du candidat socialiste se fasse le plus tard possible pour permettre à leur héros de continuer à faire la cigale au FMI.
Le mandat de Strauss-Kahn se terminant en novembre 2012, Cambadélis et Le Guen devraient avoir le courage de pousser leur logique (...)

lire la suite de l'article
samedi 15 janvier 2011
MAM futur prix Nobel de la Paix !
La France a un dilemme. Comment faire pour ne pas condamner les régimes corrompus de Bouteflika en Algérie et de Ben Ali en Tunisie sans pour autant cautionner les morts par balles qui passent mal au journal télévisé ?
Notre ministre des Affaires étrangères a eu une idée lumineuse mardi, à l’Assemblée Nationale. Elle a proposé à la Tunisie et l’Algérie d’envoyer des policiers français pour former leurs policiers. Avec le savoir français, les policiers de ces pays devraient pouvoir mater la révolte sans pour autant s’attirer l’opprobre des défenseurs des Droits de l’Homme.
Si Alliot-Marie n’obtient pas le (...)

lire la suite de l'article
vendredi 14 janvier 2011
Juge de quoi ?...
« Les Français issus de l’immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes… » Pour avoir prononcé ces mots, Éric Zemmour comparaît pour diffamation et discrimination raciale.
Si la phrase manque de nuances, on remarquera que le journaliste n’a pas dit que « la plupart des Noirs et des Arabes étaient trafiquants »… S’il l’avait dit, la plainte aurait pu être d’avantage comprise ; dans le cas qui nous occupe, non. D’autant qu’on n’a pas besoin d’être d’accord avec Zemmour pour dénoncer la judiciarisation galopante de notre société.
De quelle lumière (...)

lire la suite de l'article
jeudi 13 janvier 2011
À plaindre ou à blâmer ?
L’Amérique est choquée, nous dit-on, parce qu’un déséquilibré a zigouillé six personnes dans l’État d’Arizona et blessé grièvement une parlementaire démocrate, Gabrielle Giffords.
Émotion Ô combien scandaleuse et inutile je trouve, puisque ce pays grand consommateur de bibles devrait savoir que l’on récolte ce que l’on sème. L’Amérique ferait mieux d’être choquée par sa législation honteuse qui permet à n’importe quel abruti d’acheter des armes.
D’ailleurs, et on pourrait presque y voir le doigt d’une justice immanente, la parlementaire blessée était pour la vente libre des armes. En revanche, personne n’avait (...)

lire la suite de l'article
mercredi 12 janvier 2011
Coup de Jarnac
C’est fou comme on s’est poussé, bousculé, étouffé autour de la tombe de François Mitterrand ce samedi à Jarnac.
Il y avait là les apôtres Lang, Joxe, Védrine, Aubry, la reine image Royal et l’étoile du Bergé, les enfants légitimes et illégitimes. Sans compter l’âne et le bœuf fort bien représentés. Les socialistes présents espéraient-ils comprendre les secrets du grand alchimiste qui fit du nom de sa ville natale sa devise : j’arnaque ? Espéraient-ils entendre un message d’outre-tombe qui puisse les conduire vers la terre promise de l’élection présidentielle de 2012 ?
Les socialistes feront peut-être bien de (...)

lire la suite de l'article
samedi 8 janvier 2011
Pour la SNCF
Un de nos lecteurs n’y va pas par quatre chemins. « Il faut supprimer la SNCF et donner ce secteur à la concurrence, pour le bien de tous les usagers. »
Je ne sais pas si ce lecteur a déjà pris le train en Italie ou déjà entendu parler de comment fonctionne le train en Angleterre où il a été vendu par tronçons entiers aux entreprises privées : une véritable catastrophe ! Au risque donc de contredire le lecteur, je dirai que le train fonctionne plutôt bien en France. En revanche ce qui est à revoir, c’est la politique des prix.
Mais je ne pense pas qu’en privatisant la bête, les prix iront à la baisse. (...)

lire la suite de l'article
vendredi 7 janvier 2011
Un heureux sauvetage
Rama et Fadela étaient dans le bateau de l’UMP. Elles sont tombées à l’eau lors du dernier remaniement. Craignant de se noyer, elles ont demandé de l’aide au capitaine Borloo qui ne croisait pas très loin avec son rafiot.
Bien leur en a pris. Nicolas Sarkozy s’est cru obligé d’intervenir à son tour avec son yacht élyséen pour leur trouver une bouée de secours. Une belle bouée en vérité ! À la mimi Rama, un poste d’ambassadrice auprès de l’Unesco autrement dit un bon fromage. À la ni-ni Fadela, un poste d’inspectrice générale des affaires sociales à 8 000 euros par mois.
On ne peut s’empêcher de verser une (...)

lire la suite de l'article
jeudi 6 janvier 2011
Manuel valse
Cela fait un petit moment que Manuel valse à droite. Candidat déclaré aux primaires du PS, il vient de se prononcer contre les 35 heures. Comme Jean-François Copé en somme !
Que ne l’a-t-il dit avant, à l’époque où il séjournait à la droite du père Jospin ! À force de vouloir se singulariser, on ne voit plus tellement ce qui distingue Manuel Valls de ses collègues de l’UMP qui ne manquent pas à chaque fois de le féliciter. Manuel Valls se rêve en Blair. Mais la place de Blair est déjà prise, c’est Nicolas Sarkozy qui l’occupe.
S’il continue dans cette voie à droite toute, Manuel Valls va réussir un (...)

lire la suite de l'article
mercredi 5 janvier 2011
Promesses à vendre
De même qu’il existe un site sur internet pour revendre les cadeaux qui ne nous plaisent pas, on devrait inventer un site pour revendre les promesses électorales que l’on nous a faites et qui n’ont jamais servi.
On y trouverait le désormais fameux « travailler plus pour gagner plus » qui, quoique relativement récent, a acquis ses lettres de noblesse ; le plus ancien et mitterrandien « changer la vie » dont on ne se lasse pas ; sans compter les promesses que certains candidats déjà dans les starting-blocks de la présidentielle 2022 commencent à fourbir et qui vous ont un air de déjà-vu.
Oui, on devrait (...)

lire la suite de l'article
mardi 4 janvier 2011
Bonne santé
Si les vœux ont une quelconque efficacité et ne se résument pas à des vœux pieux, les Français devraient être comblés en 2011.
Pas moins de 930 millions de SMS ont été échangés dans la nuit du réveillon de la Saint-Sylvestre et le 1er janvier, ce qui fait du 11 000 SMS à la seconde. Un record paraît-il. Espérons que ces ondes n’auront pas de conséquences néfastes sur la santé de leurs destinataires : ce qui serait un comble. Une santé qui ne risque pas en revanche de souffrir de ces SMS intempestifs, c’est celle des opérateurs de téléphonie mobile Orange, SFR ou Bouygues.
Mais sans être Élisabeth Teissier (...)

lire la suite de l'article
samedi 1er janvier 2011
Énervant !
Le magazine VSD s’est amusé à commander un sondage énervant sur les personnalités qui énervent le plus les Français.
Concernant les politiques, avec 73 % de gens énervés Ségolène Royal devance l’énervant Brice Hortefeux (70 %) et les non moins énervants Nicolas Sarkozy (63 %) et Martine Aubry (54 %). On notera que Dominique Strauss-Kahn n’énerve pour l’instant que 30 % des Français. Normal, il habite Washington. Car la conclusion est évidemment là. Plus vous passez à la télévision, et plus vous énervez le monde.
Le peuple le sait depuis longtemps qui dit : « La parole est d’argent, mais le silence est d’or. » (...)

lire la suite de l'article
samedi 1er janvier 2011
Jack sans Terre
Le suspense est insoutenable. Jack Lang, le SDF le plus célèbre de la politique française, trouvera-t-il une circonscription en janvier ?
Plutôt que de prendre sa retraite, celui que les socialistes ont envoyé paître à Blois puis dans le Nord-Pas-de-Calais fait le Tour de France pour trouver une niche où il soit sûr d’être élu député. Mais comme notre homme n’a aucun sens du ridicule, il cherche, à la manière des vieilles coquettes, à entretenir la fable selon laquelle il serait très courtisé.
« J’ai été sollicité par trois départements et je ferai le choix qui me paraît le meilleur en harmonie avec les (...)

lire la suite de l'article
vendredi 31 décembre 2010
Deux sortes d’otages
Il suffit qu’un otage soit journaliste pour qu’on ait le droit aux mêmes voix pleines de trémolos obscènes à la manière des Enfoirés et autres drogués de la charité devenue « bizness ».
Il y a cinq ans, c’était pour Florence Aubenas. Aujourd’hui, pour Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier. Les autres otages ? Ils n’ont le droit ni à leurs noms cités au journal télévisé, ni à leur portrait géant sur les édifices publics, ni à un comité de soutien. Certains otages seraient-ils plus méritants que d’autres ?
« Nous ne les oublions pas », osent nous dire les Pujadas et consorts qui risquent d’autant moins d’oublier les (...)

lire la suite de l'article
jeudi 30 décembre 2010
Bonne année, bon chômage
Le journal Le Monde relève que le gouvernement a fait fort en dévoilant les chiffres du chômage un 24 décembre.
L’attente autour du père Noël a fait que personne n’a vu, entendu ou su que l’on compte désormais 2.698.100 demandeurs d’emplois dans notre pays. Si on ajoute les personnes en activité réduite, celles dispensées de recherche, le chiffre s’élève à 4.618.600. On oublie volontairement ceux qui ont été radiés des listes de Pôle Emploi (100.000 en novembre !), autrement on passerait facilement la barre des 5 millions.
Qui pourrait formuler des vœux pour l’année 2011 avec des chiffres pareils ? Je ne (...)

lire la suite de l'article
mercredi 29 décembre 2010
Conscience d’autruche
Il faudra bien qu’un jour on nous explique pourquoi ce qui est mal en Iran et en Côte d’Ivoire (le trucage des élections) n’est pas si grave quand ça concerne l’Égypte, l’Algérie ou la Tunisie.
Il faudra bien qu’un jour on nous explique pourquoi aucun de nos sempiternels médiatiques n’a moufté alors que la police a tiré sur la foule en Tunisie faisant au moins un mort ces jours derniers. Auraient-ils une conscience d’autruche ? Pour ma part, je serais tenté de penser que beaucoup de nos donneurs de leçons ont des intérêts dans les pays en question.
Alors que ceux qui ont des intérêts en Iran, il ne doit (...)

lire la suite de l'article
mardi 28 décembre 2010
Conte de Noël
Le petit Michel (Drucker) rêvait d’une maison dans le parc des Alpilles. Comment faire alors que le site est ultra-protégé ?
N’écoutant que son bon cœur, le maire d’Eygalières s’est transformé en père Noël et lui a donné le permis de construire en se gardant bien de demander l’avis du méchant architecte des bâtiments de France. Après des années de procédure due à la jalousie maladive de citoyens écolos, le tribunal a déclaré mercredi nul et non avenu le permis de construire.
Le petit Michou sera-t-il injustement et définitivement privé de son cadeau ? Il lui reste l’appel. Et puis le chef de l’État étant son (...)

lire la suite de l'article
samedi 25 décembre 2010
Le Politicor
C’est fou le nombre de politiques qui ont été pantoufler chez Servier (inventeur du Mediator). Libération cite deux ex-ministres : Jean-Bernard Raymond (RPR) et Henri Nallet (PS)
Sans compter ceux qui ont fait le trajet inverse : Nicolas About sénateur des Yvelines (Union centriste) et Nicolas Sarkozy avocat de Servier. Mieux, ceux qui font les deux : Michel Hannoun ex-député RPR qui réussit la prouesse d’avoir un pied dans le laboratoire et un pied dans la surveillance de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris. Et Madeleine Dubois qui se partage entre les deux Jacques : Barrot et Servier ! (...)

lire la suite de l'article
vendredi 24 décembre 2010
La recette du chef Copé
Contrairement au canard qu’on est obligé de gaver, le politique se gave tout seul. C’est du moins ce que pensent (à tort) beaucoup de citoyens, à cause de certains politiques boiteux.
C’est pourquoi je n’ai aucune indulgence pour Jean-François Copé qui a envoyé l’autre idiot du village, le ravi Jacob, faire le sale boulot à sa place à l’Assemblée nationale. Pourquoi Copé est-il contre que l’on sanctionne les députés qui mentent sur leur patrimoine ? Parce que cela les obligerait à tenir leur arrière-cuisine propre.
Ce qui n’est pas du goût du grand chef Copé, tout à la fois politique et avocat d’affaires, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 23 décembre 2010
Un vaccin contre la prison
Jusqu’à présent, les députés avaient le droit de mentir sur leur patrimoine et leurs revenus. La preuve, ils ne risquaient rien du tout.
Depuis ce 21 décembre 2010, les fautifs encourront 30.000 euros d’amende. Ainsi en a décidé l’Assemblée nationale. Pas grâce à Christian Jacob, président du groupe UMP, qui avait déposé un amendement contre et a été obligé de le retirer sous la pression de ses amis. En revanche, pour faire plaisir à Jacob, ses amis ont décidé que le député fraudeur ne risquera pas la prison.
On respire. Si les députés, qui sont source de la loi, ne pouvaient plus frauder, où irait-on ?! Ceux (...)

lire la suite de l'article
mercredi 22 décembre 2010
Santé privée
En France nous avons une loi pour séparer l’Église de l’État, mais pas de loi pour séparer vraiment l’intérêt privé de l’intérêt général.
C’est ce que nous apprend le scandale du Mediator, un médicament en principe réservé aux diabétiques mais qui a été prescrit comme coupe-faim à des patients pour maigrir. Jean-Marie Le Guen, député PS et ancien président de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris, dénonce « la manière dont l’industrie du médicament s’est infiltrée dans la prescription médicamenteuse, dans l’information médicale, dans la démarche commerciale vis-à-vis des médecins ».
Personnellement j’aimerais (...)

lire la suite de l'article
mardi 21 décembre 2010
Hommage, Ô désespoir !
Il y a des hommages dont on a l’impression qu’ils servent moins à honorer le cher disparu qu’à s’en débarrasser en utilisant d’abondance le formol des compliments.
Ainsi les diverses déclarations de Nicolas Sarkozy, de François Fillon et de Frédéric Mitterrand sur la mort de Jacqueline de Romilly, vantant qui sa passion pour la pensée grecque antique, qui son combat pour la langue française. Si l’on voulait rendre un réel hommage à cette grande dame, ne conviendrait-il pas plutôt de remettre à l’honneur l’étude du grec ancien et des humanités qui sont en train de dépérir dans notre enseignement ?
Il est (...)

lire la suite de l'article
samedi 18 décembre 2010
La raide Christine
Je n’ai jamais compris pourquoi on avait surnommé Christine Ockrent « la reine Christine ». Dans le film de Mamoulian, l’héroïne incarnée par Greta Garbo était prête à laisser son trône pour épouser celui qu’elle aime.
Pour arracher Ockrent du trône de l’audiovisuel, il faudrait carrément de l’anti-glu. Le personnel de France 24 a pourtant voté mercredi à 85 % une motion de défiance envers leur sous-patronne soupçonnée de les faire espionner.
Ce qui n’a pas démonté la raide Christine qui affirme droite dans ses bottines : « Ce ne sont pas des assemblées générales qui déterminent la vie de l’entreprise ni la (...)

lire la suite de l'article
vendredi 17 décembre 2010
Sinistre 2011
Les assurances, dont il ne sera pas dit qu’elles ne plument pas à leur tour les dindons de consommateurs, devraient gonfler leurs tarifs dans l’automobile et l’habitation à partir du 1er janvier.
Leur argument : l’augmentation du nombre de catastrophes naturelles. Ce qui est bizarre avec ces gens-là, c’est que l’argument ne marche que dans un sens. Quand il ne se passe rien, on n’a jamais vu un de ces gus revenir gentiment nous refiler le pognon en trop. Christine Lagarde a expliqué qu’elle resterait vigilante et qu’elle saisirait la direction générale de la concurrence.
Autant pisser dans un (...)

lire la suite de l'article
jeudi 16 décembre 2010
Trop fort !
Depuis qu’il est au gouvernement, Brice Hortefeux fait moins parler de lui pour les résultats qu’il n’a pas obtenus que pour les bourdes qu’il commet.
Exemple : sa communication sur les intempéries qui a fait sourire tous les bonhommes de neige. Concernant les policiers ripoux auxquels il a apporté son soutien franc et illégal, le boutefeu Brice a prouvé qu’il était bien le pompier-pyromane que l’on subodorait. Si la justice confirme son jugement en appel, le gouvernement aura bientôt son ministre estampillé raciste comme d’autres ont des poulets estampillés fermiers.
Brice Hortefeux est en train de (...)

lire la suite de l'article
mercredi 15 décembre 2010
Jérémiades
Les jérémiades de la gauche sur le Front national ne m’intéressent pas, pas plus que ne m’intéresse la surenchère de la droite sur le sécuritaire.
Ce qu’on aimerait de ces deux partis majoritaires, c’est une claire définition et une claire application de la laïcité. Or sur la question, les deux partis sont en faute. Le parti présidentiel pour avoir entrouvert la boîte de Pandore du communautarisme avec la « laïcité positive ». Le PS pour ne pas savoir où il habite, divisé entre partisans d’une laïcité pure et dure et partisans d’un accommodement comme Martine Aubry à Lille.
Les Français attendent des (...)

lire la suite de l'article
mardi 14 décembre 2010
Pécheur par fraternité
Pour avoir critiqué la décision du tribunal de Bobigny qui venait de condamner sept policiers à de la prison ferme pour « dénonciations calomnieuses » et « faux en écriture », Brice Hortefeux est-il sorti de son rôle ? Oui bien sûr.
Faut-il lui jeter la pierre pour autant ? Sans excuser l’attitude du ministre de l’Intérieur qui met à mal la séparation des pouvoirs, je pense qu’il faut essayer de comprendre... Un peu comme un père oublie tout quand il s’agit de son propre fils, Hortefeux, lui-même condamné pour injures raciales, a laissé parler son cœur.
Quand on a été délinquant, n’est-il pas naturel (...)

lire la suite de l'article
lundi 13 décembre 2010
Gérard Confucius
Ulcérée que l’on attribue le prix Nobel de la Paix à un dissident chinois, la Chine a décidé de créer son propre prix de la paix : le prix Confucius.
Il a été décerné à Lian Chan pour ses efforts de rapprochement entre Taïwan et la Chine. Il aurait pu aussi bien être attribué à Bush pour avoir apporté la démocratie en Irak ; Poutine pour avoir résolu le problème tchétchène ; Ahmadinejad pour son perpétuel langage de concorde ; Nétanyahou pour son énergie infatigable en faveur d’un État palestinien ; ben Laden pour son désir de faire de la Terre un paradis.
Le prix Confucius ? Un prix qui pourrait être au prix (...)

lire la suite de l'article
samedi 11 décembre 2010
Service public
Marine Le Pen n’a pas tort de s’indigner que Michel Drucker refuse l’accès au canapé rouge de « Vivement dimanche » aux représentants du Front national alors qu’il invite par ailleurs des représentants de l’extrême gauche, Besancenot par exemple.
L’argument de Marine Le Pen relève du bon sens. Michel Drucker officie sur le service public. Le service public est payé par le contribuable français. Du coup on voit mal comment l’animateur pourrait ostraciser des millions d’électeurs qui sont aussi contribuables et un parti reconnu par la République.
Comme on ouvre la boîte de Pandore, l’animateur a voulu (...)

lire la suite de l'article
vendredi 10 décembre 2010
Une nouvelle dynastie
De la visite du couple présidentiel en Inde, on retiendra moins les futurs contrats sur le nucléaire que l’étrange demande de Carla Bruni au gardien de la Cité impériale : « Elle m’a demandé de prier pour qu’elle ait un fils ».
Si oui, Carla serait-elle enceinte ou aurait-elle simplement des projets de maternité ? Question d’importance mais sans réponse car l’Élysée refuse de communiquer sur le sujet. Pourquoi un fils me direz-vous ? Plus que le désir de Nicolas d’assurer un peu plus sa descendance, je suspecte Carla de vouloir créer à son tour une dynastie pour régner un jour sur le royaume de France. (...)

lire la suite de l'article
mercredi 8 décembre 2010
Parce que je la vaux mal !
Les Bettencourt mère et fille se sont réconciliées. Les deux femmes ont dû s’apercevoir que laver son linge sale en public est risqué, surtout quand le citoyen apprend que la blanchisserie est en Suisse.
Plus de procès à retentissement en vue, plus de haines inexpiables sur papier glacé, on se haïra désormais, mais en silence. Le couillon de toute cette farce : Éric Woerth. Les deux femmes se seraient rabibochées avant, il n’y aurait jamais eu d’espionnage. On n’aurait jamais rien su de toutes ses manigances de trésorier UMP. Éric serait toujours ministre.
Au lieu de quoi, si la Justice fait son (...)

lire la suite de l'article
mardi 7 décembre 2010
Les Thénardier
Christine Ockrent a été nommée à la tête de France 24 alors que son bonhomme Kouchner était son ministre de tutelle, ce qui dans n’importe quel autre pays démocratique aurait constitué un conflit d’intérêt.
Depuis l’acariâtre bonne femme s’est mise à dos la boutique. Certains l’accusent même d’avoir mis en place un système d’espionnage informatique. Faux ou vrai, la justice tranchera. Mais cela ne redorera pas le blason de celle qui depuis des années exploite de manière éhontée sa carte de presse pour vendre à prix d’or des prestations de com’.
Il paraît que Nicolas Sarkozy appelle le couple Kouchner-Ockrent (...)

lire la suite de l'article
vendredi 3 décembre 2010
« Sauter le pas »
L’intervention de Ségolène Royal m’a beaucoup fait rire. J’imaginais la tête des partisans de Strauss-Kahn, quand ils l’ont entendu dire que leur candidat ferait un bon Premier ministre.
J’imaginais également l’intéressé à l’idée de travailler sous les ordres de Ségolène ! L’ordre juste, une notion qui a de quoi terroriser notre as des têtes à queue. Sous la houlette de Maman Ségo, le petit Dominique aurait intérêt de marcher à la baguette, et non à la braguette comme il a pris l’habitude.
Pour sortir du piège, il faudrait que DSK « saute le pas » et se déclare, avancent certains. Pas de bol puisque c’est la (...)

lire la suite de l'article
jeudi 2 décembre 2010
Rendez-moi mon pognon !
« Le système tient par les banques, il doit être détruit par les banques. Et si 20 millions de personnes retirent leur argent, tout s’écroule. C’est une révolution sans armes, ni sang. »
Même s’il porte la barbe, ce n’est pas un héritier de Marx qui parle, ni un militant du NPA ou de Lutte ouvrière mais Eric Cantona. L’ex-footballeur a même décidé de donner l’exemple et de retirer tout son pognon le 7 décembre prochain. On pourrait être tenté de parler d’excentricité de la part du bonhomme, sourire même.
Mais de fait, les banquiers ne rigolent pas du tout. Certains ont même prévenu que cela pourrait avoir des (...)

lire la suite de l'article
mercredi 1er décembre 2010
Le syndrome de la femme battue
Il faut toujours se méfier des Américains. Vous ne savez pas pourquoi ? Oui, mais eux le savent. Et nous un peu plus depuis la publication des câbles diplomatiques par le site Wikileaks.
Pas un pays, pas un organisme international n’échappe à l’espionnite aiguë des États-Unis qui n’hésitent pas à piller les codes de carte bancaire, les mots de passe internet des diplomates pourtant protégés par l’immunité diplomatique. Je ne parle même pas du mépris clairement affiché envers les alliés.
Cela n’empêche pas la France de se dire « très solidaire de l’administration américaine ». Cela me fait penser à la femme (...)

lire la suite de l'article
mardi 30 novembre 2010
Le sage et le parrain
Laurent Fabius aura vraiment joué tous les rôles. Giscard de gauche quand il était Premier ministre de Mitterrand, pourfendeur de l’Europe libérale quand il prônait le non au traité de Lisbonne, le voilà qui nous fait la retape pour le futur candidat Strauss-Kahn. Notre autoproclamé sage, qui a la chance de ne pas être ouvrier grec ou irlandais, trouve « positives » les récentes interventions du FMI. Aurait-il été touché par la grâce libérale, convaincu par Dominique nique nique, l’apôtre socialiste du Grand Capital ?
La vérité est plus triviale. De même que Paris vaut bien une messe, une future gamelle au (...)

lire la suite de l'article
samedi 27 novembre 2010
Le gendarme et le délinquant
« Quand il y en a un, ça va. C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes. » C’est la manière subtile dont Hortefeux parlait d’un jeune militant UMP d’origine maghrébine l’an dernier.
Devant le tollé, le ministre s’en était sorti en disant qu’il faisait allusion aux Auvergnats. Version confirmée à l’époque par Amine Benalia-Brouch qui revient aujourd’hui sur sa position. Oui, les propos étaient bel et bien racistes, écrit-il dans un livre. La peine du ministre de l’Intérieur, condamné par le tribunal correctionnel, sera-t-elle confirmée en appel ?
Si oui, Brice Hortefeux pourrait réussir une rare (...)

lire la suite de l'article
vendredi 26 novembre 2010
Le droit et l’oblique
Je ne vais pas vous faire le coup du commentaire du discours de politique générale de François Fillon. Il est conforme à ce que l’on en attendait, encore que j’ai appris deux choses : que le pouvoir d’achat des Français avait augmenté et que la spirale de la délinquance avait été stoppée. En revanche, je suis resté perplexe devant la citation empruntée par le Premier ministre à Victor Hugo : « On ne va pas au vrai par une route oblique ». Autrement dit, la vérité demande d’aller droit au but.
J’allais approuver, dire que cela relève du bon sens quand, je ne sais trop pourquoi, me sont venues à l’esprit (...)

lire la suite de l'article
jeudi 25 novembre 2010
Terrorisme subventionné
Grâce à la mère maquerelle de Bruxelles et au parrain du FMI, les maquereaux irlandais de la finance vont être renfloués tandis que les ouvriers et les employés verront leurs salaires à la baisse pour cause de rigueur budgétaire.
On avait déjà vu le mécanisme se mettre en place pour la Grèce dont le déficit avait été camouflé par la banque américaine Goldman Sachs contre de très gros émoluments (voir le livre édifiant « La Banque » [[ Goldman Sachs ? C’est aujourd’hui LA Banque. C’est aussi un vrai pouvoir dans le monde entier. Sa force ? Un goût obsessionnel du secret. Et aussi une certaine arrogance, (...)

lire la suite de l'article
mercredi 24 novembre 2010
Chacun sa drogue
Le sexe serait-il une drogue ? Oui, quand il se pratique sans amour, dit Benoît XVI dans de récents entretiens. On pourrait objecter au pape que tout le monde se drogue.
Au tabac, à l’alcool, au footing, au travail, à la bouffe, et bien sûr à Dieu. Marx ne parlait-il pas de la religion comme opium du peuple ? Toute personne qui a lu les confessions d’Angèle de Foligno ou de Thérèse d’Avila ne peut que constater : ces femmes sont droguées d’amour. « Les hommes ivres de Dieu », c’est d’ailleurs le titre d’un livre de Jacques Lacarrière.
La différence de l’amour religieux avec l’amour profane ? Il n’y a pas (...)

lire la suite de l'article
mardi 23 novembre 2010
Le PS en désordre de marche
De Gaulle avait l’habitude de dire : après moi ce ne sera pas le vide, ce sera le trop plein. Cette maxime aujourd’hui vaut moins pour les gaullistes que pour les socialistes.
En plus de Hollande, de Martine Aubry, de Manuel Valls, et en attendant l’imam moins caché que boursouflé Dominique Strauss-Kahn, c’est le lion sot Montebourg qui vient de déclarer sa candidature pour les primaires. Alors que la mission du PS devrait être de s’entendre avec ses concurrents à gauche sur un programme commun, il en est encore à chercher un programme commun pour lui-même.
Et comme les primaires n’auront pas lieu (...)

lire la suite de l'article
samedi 20 novembre 2010
Classée à l’UNESCO...
L’Unesco vient d’inscrire la bouffe française au patrimoine de l’humanité. Cela me fait de belles papilles ! J’aurais préféré qu’elle classe notre Justice. Elle le mérite !
Au restaurant de notre Justice, il y en a pas pour tous les goûts et surtout pour tous les portefeuilles : une justice pour Bettencourt et une justice pour Mohamed Dupond ; une justice pour les cols blancs et une justice pour les mains noires ; une justice pour les politiques et une justice pour les journalistes. Si bien que si je ne crois pas à « la » justice de mon pays, je crois en revanche « aux » justices de mon pays.
Quel pays, (...)

lire la suite de l'article
vendredi 19 novembre 2010
Parodie
Je ne sais pas si Nicolas Sarkozy a été bon mardi soir, mais ce dont je suis sûr, c’est que les journalistes ont été mauvais. Pas une question sur l’affaire dite de Karachi, qui concerne la vente de sous-marins au Pakistan.
Les enquêteurs pensent que des rétrocommissions ont pu être versées à Édouard Balladur en 1995. Le codirecteur de la campagne de Balladur n’était autre que le ministre du Budget Nicolas Sarkozy. Dans la presse anglo-saxonne, un tel « oubli » aurait été impossible ! Pour un vrai exercice démocratique, il faudrait que le président de la France soit interrogé par des journalistes (...)

lire la suite de l'article
jeudi 18 novembre 2010
Il manque quelque chose
Lundi matin, en me réveillant, j’ai éprouvé une étrange sensation. Il me manquait quelque chose, mais je ne savais pas quoi. Toute la journée d’hier, cette impression désagréable a perduré et s’est même accentuée.
Je me sentais flou, incapable de me définir. Pire, les gens que je croisais me semblaient également flous, sans réelle consistance, des passe-muraille en quelque sorte. Pris de panique, j’allais me résigner à demander une aide psychologique, quand soudain la lumière s’est faite dans mon esprit.
En supprimant le ministère de l’Identité nationale, Nicolas Sarkozy avait supprimé mon identité ainsi (...)

lire la suite de l'article
mercredi 17 novembre 2010
Qui est tordu ?
Dominique Strauss-Kahn était sur France Inter avant-hier, où il a abondamment employé le mot gauche, au point d’étonner le journaliste.
Comme par hasard, Anne Sinclair était passée la semaine d’avant sur Canal + où elle s’indignait que l’on puisse remettre en question le gène de gauche du patron du FMI : « Il faut vraiment être tordu pour se dire que Dominique n’est pas de gauche », disait la dame qui avançait que son fripon de mari avait 35 ans de PS derrière lui et qu’il avait été ministre de Mitterrand.
Argument contestable car si on regarde bien, Kouchner aussi a été ministre de Mitterrand. Mieux, il a (...)

lire la suite de l'article
dimanche 14 novembre 2010
Chrétiens d’Orient
Il faudrait demander aux chrétiens d’Irak ce qu’ils pensent des déclarations fanfaronnes de George W. Bush qui expliquait naguère que le monde était désormais plus sûr sans Saddam Hussein.
Il faudrait demander aux chrétiens du Liban, d’Egypte, de Palestine, de Syrie, du Maghreb, ce qu’ils pensent de l’immunité consubstantielle dont jouit l’État d’Israël dans le camp occidental. La politique du deux poids deux mesures menée par les Occidentaux a un coût que l’on ne peut pas seulement évaluer à l’aune de nos propres otages sur lesquels les médias s’attardent complaisamment.
Ce coût exorbitant, dont nous (...)

lire la suite de l'article
samedi 13 novembre 2010
L’idiot médiatique
La seule chose d’intéressante par rapport à un remaniement qui devient l’Arlésienne, c’est que les Français n’en ont vraiment rien à cirer.
Ils savent fort bien que changer le flacon ne changera pas le parfum, que peu importe l’emballage, c’est ce qu’il y a dedans qui compte. Que l’emballage s’appelle Tartempion, ou Tartempoo, c’est pas ce qui remplira leur porte-monnaie. En revanche, tous les petits marquis du commentaire politique ont tout intérêt à interpréter les silences, les rumeurs. Normal, ils sont payés pour ça.
En montrant du doigt l’absence de lune (le remaniement), Nicolas Sarkozy savait fort (...)

lire la suite de l'article
jeudi 11 novembre 2010
Fillon n’est pas nazi
Comparant le mal peigné Borloo au bien coiffé Fillon, j’expliquais mardi que cela ne présageait en rien de la qualité de l’homme. Que l’habit ne fait pas le moine. Qu’après tout les nazis étaient impeccablement coiffés, et que ce n’était pas forcément des gens bien.
Il n’en faut pas plus pour qu’un lecteur s’indigne et pense que je compare Fillon à un nazi. Ce qui est un peu abusif. Cher Monsieur, dire que tous les nazis étaient impeccablement coiffés n’implique pas que tous les gens bien coiffés sont des nazis.
C’est un simple problème de logique. Exemple : si je dis que tous les ânes ont le poil court, (...)

lire la suite de l'article
mercredi 10 novembre 2010
La secte des antitabac
Avoir réussi à faire interdire la consommation de tabac dans tous les lieux publics ne leur suffit pas. Les associations antitabac aimeraient que personne ne fume plus sur terre en attendant bien sûr de faire interdire la cigarette dans d’autres galaxies.
Pire que les sectes protestantes qui défigurent le visage de l’Amérique, comme autant de verrues, ces gens-là trépignent, deviennent rouges de colère, s’indignent que le prix du tabac n’ait augmenté que de 6 % ! Mais de quoi je me mêle ? Ils sont élus par qui ces fanatiques, pour vouloir imposer leur loi comme jadis Calvin imposait sa loi à Genève ? (...)

lire la suite de l'article
mardi 9 novembre 2010
Les cheveux de Borloo
Peut-on nommer Premier ministre un homme mal peigné ? Signe de la maturité de notre démocratie, c’est le genre de réflexion hautement politique que j’ai lue dernièrement dans la presse.
La chevelure mal maîtrisée de Jean-Louis Borloo serait le signe d’une pensée quasi anarchiste. Alors que le brave Fillon aurait les qualités dignes de ses cheveux bien lissés. Et dire qu’il n’y a pas si longtemps, les hommes politiques portaient barbes, moustaches et rouflaquettes sans que leurs concitoyens n’y trouvent rien à redire.
Personnellement, je trouve les chevelures trop bien disciplinées louches, pour ne pas (...)

lire la suite de l'article
samedi 6 novembre 2010
La Castafiore revisitée
Grâce aux progrès de l’informatique, plus besoin de baguette magique pour transformer un carrosse en citrouille, ni une avocate des grands de ce monde en femme du peuple.
La photo se prête désormais à toutes les manipulations. Il n’y a pas si longtemps, les gens de Paris Match, n’écoutant que leur conscience professionnelle, enlevaient les bourrelets disgracieux des hanches de notre Président. Dans la même logique, la revue mensuelle du 12ème arrondissement de Paris a cru bon de faire disparaître la bague, le bracelet et les boucles d’oreilles un peu trop brillantes (des diamants ?) du portrait de (...)

lire la suite de l'article
jeudi 4 novembre 2010
La déontologie selon Dassault
Le président Hu Jintao sera très prochainement à Paris. Et on peut d’ores et déjà parier que l’on n’entendra pas la « rebelle » Rama Yade ni le donneur de leçons Bernard Kouchner ramener leur fraise sur les Droits de l’Homme en Chine.
Mais la servilité n’est pas l’apanage du politique. Il n’est qu’à voir comment l’éditorialiste Pierre Rousselin du Figaro, journal notoirement anticommuniste, s’est agenouillé avant-hier devant le président communiste chinois lors d’une interview « exclusive » : pas une question sur le prix Nobel de la Paix emprisonné en Chine ni sur le coup de froid (...)

lire la suite de l'article
mercredi 3 novembre 2010
Le fric à mort
Ceux qui vivent de la mort se portent ma foi très bien. Outre que la matière première ne manque pas, l’ouverture du secteur à la concurrence il y a 10 ans (on dit merci à qui ?) a permis aux pompes funèbres d’augmenter leurs prix de 37 %, soit deux fois plus que le coût de la vie (voir Aujourd’hui en France du 1/11).
Ce qui signifie que mourir est devenu un luxe que bientôt seuls les riches pourront se permettre. Selon l’Association française d’information funéraire, 80 % des entreprises funéraires profiteraient du désarroi compréhensible de la famille pour pratiquer des tarifs à la louche.
Quand je (...)

lire la suite de l'article
mardi 2 novembre 2010
Bonne fête les saints !
J’ai un petit faible pour les saints. Je trouve qu’ils donnent à la religion un visage humain. Sans eux, l’espace serait bien vide. Je veux bien que le Dieu des chrétiens soit trois, mais bon, ça fait quand même pas grand monde.
Et puis, franchement, Dieu est intimidant. On ne le dérange pas comme ça. C’est pas à lui qu’on demanderait de nous retrouver les clefs de voiture. Avec Antoine de Padoue on peut : « saint Antoine de Padoue, rendez ce qui n’est pas à vous ! ». C’est pas Dieu qu’on solliciterait quand on est dans la mouise. Avec sainte Rita, on se gêne pas.
Invoquer Dieu pour nuire à ses ennemis ? (...)

lire la suite de l'article
samedi 30 octobre 2010
Qui est qui ?
Le préfet du Rhône a reconnu qu’il y avait bien des policiers portant le badge CGT infiltrés dans les cortèges. Ce qui confirme ce que disait Bernard Thibault, et ridiculise Brice Hortefeux qui s’indignait des propos tenus par le leader syndicaliste.
« Il y a une tradition dans la police d’infiltrer la population », a expliqué le préfet pour se dédouaner. Ce qui ne manque pas de poser les questions. S’il y a des policiers déguisés en militants CGT, pourquoi n’y aurait-il pas des policiers déguisés en casseurs ?
Autre question que pourraient se poser les personnes qui ont recours aux amours tarifés : (...)

lire la suite de l'article
vendredi 29 octobre 2010
Télé-enterrement !
Roselyne Bachelot, celle qui a inventé les vaccins pour tous et pour personne, a trouvé une nouvelle et merveilleuse idée : la consultation médicale par internet (télémédecine) comme aux États-Unis !
En effet, nous étions jusqu’à présent un petit peu à la traîne, car comme le dit si bien la ministre de la Santé : « Une consultation médicale se passait forcément en présence du patient ». Dorénavant, de même que grâce au téléphone il n’y a plus besoin d’une personne à côté de soi pour faire l’amour, plus besoin que le médecin rencontre le malade pour le guérir.
En élargissant cette saine méthode, Roselyne Bachelot (...)

lire la suite de l'article
jeudi 28 octobre 2010
Le cadavre de la justice
Notre justice ressemble de plus en plus au pendu de Cythère dont nous parle Baudelaire. Un cadavre bien mûr que les procureurs-corbeaux picorent allègrement.
Exemple : l’affaire Bettencourt où sévit l’illustre Courroye (de transmission) ; exemple : le drame de Clichy-sous-Bois où le parquet vient de faire appel de la décision des juges de poursuivre deux policiers. Je ne parle même pas de Reims où le tribunal condamne notre journal pour diffamation envers la police. Que dit la garde des Sceaux ? Rien. Quand on pense que Michèle Alliot-Marie avait créé l’association le Chêne en 2006 pour défendre les (...)

lire la suite de l'article
mercredi 27 octobre 2010
Le temps des eunuques
Il y a tellement longtemps que « la gauche divine », comme l’appelait Baudrillard, est devenue sans queue ni tête que les « gauloiseries » d’un Georges Frêche la faisaient sursauter comme une veille fille.
Frêche n’a jamais fait de Montpellier une ville-plage comme le marchand de sable Delanoë ! Il ne communiait pas dans la vulgate lénifiante (il la préférait Léninifiante) ni dans la pensée Chamallow.
Dans notre époque de dictature light où tout propos décalé est menacé de justice et où l’on castre chaque jour un peu plus le dictionnaire, Frêche n’était pas un éléphant rose mais un dinosaure, un mammouth, (...)

lire la suite de l'article
mardi 26 octobre 2010
Un président fédérateur !
Il faut se méfier des idées reçues et de la paresse de ceux qui les véhiculent. Exemple d’une idée reçue colportée bruyamment par la gauche : Nicolas Sarkozy diviserait les Français.
Or nous sommes en mesure de prouver le contraire. Loin de diviser les Français, Nicolas Sarkozy les rassemble de plus en plus. La preuve de ce que j’avance ? Selon un dernier sondage publié par le Journal Du Dimanche, sept Français sur dix sont mécontents de notre président. Un record !
Ce qui signifie que faisant fi de ses opinions politiques, une partie des électeurs de droite ressent la même chose que les électeurs de (...)

lire la suite de l'article
samedi 23 octobre 2010
Mêêêêêêêê !
Critiquant la piètre 44ème place obtenue par la France dans le dernier classement sur la liberté de la presse dans le monde, le secrétaire général de Reporters sans frontières invoque les propos injurieux de la majorité présidentielle envers les journalistes, les tentatives de violation du secret des sources, et même Hadopi !
Je ne rejoindrai pas le bêlement plaintif de Jean-François Julliard car le problème en France, c’est moins les freins que l’on met à la liberté de la presse que l’incapacité des journalistes à utiliser la liberté qu’ils ont.
La presse française souffre moins de la pression des (...)

lire la suite de l'article
vendredi 22 octobre 2010
Suspense
Jean Sarkozy passera-t-il enfin en troisième année de droit ? On le saura peut-être vendredi.
Selon Le Parisien qui suit de près le dossier, le fils du président de la République a encore raté certaines épreuves de sa deuxième année de droit et il a dû les repasser au rattrapage de septembre. Si bien qu’à l’âge de 24 ans, Jean Sarkozy en est au même stade qu’un étudiant de 20 ans ! Lièvre en politique, le Prince Jean serait plutôt tortue à l’école. S’il continue à ce rythme, il devrait avoir fini ses études à l’âge où d’autres terminent leur vie active.
À se demander si Nicolas Sarkozy n’a pas réformé le régime (...)

lire la suite de l'article
jeudi 21 octobre 2010
Faites ce que je dis
À ceux qui grognent parce que les Français protestent contre le projet de loi sur les retraites, à ceux qui invoquent la légitimité de l’Assemblée nationale et du Sénat face à la chienlit qui, c’est bien connu, fleurit dans la rue, j’aimerais leur faire part de cette nouvelle.
Le 3 septembre 2010, les députés ont rejeté à la quasi-unanimité (Seuls l’ont voté les députés Verts qui ont présenté l’amendement, les députés communistes et ceux du Parti de Gauche) l’amendement proposant d’aligner leur régime spécifique de retraite sur le régime général des salariés.
Autrement dit : faites ce que je dis, ne faites (...)

lire la suite de l'article
mardi 19 octobre 2010
Les fesses de la crémière
Contrairement aux représentants du Likoud en France qui veulent nous faire croire que Benyamin Netanyahou est un homme de paix, le propre père du Premier ministre israélien a le mérite de la franchise.
Il a récemment expliqué sur une chaîne israélienne que son fils « a choisi de mettre à la création d’un État palestinien des conditions inacceptables » (voir Nouvel Observateur). On comprend mieux pourquoi il vient de donner son feu vert à la reprise des constructions dans les colonies.
Netanyahou veut le beurre, l’argent du beurre et les fesses de la crémière. Les Palestiniens n’étant toujours pas prêts à (...)

lire la suite de l'article
samedi 16 octobre 2010
Hollande a maigri
Pays-Bas (c’est le surnom de Hollande au PS) est amoureux. Cela méritait bien de poser dans le magazine des starlettes et des tartelettes, Gala.
L’ancien secrétaire du PS que l’on avait connu plus discret se libère. À sortir avec une journaliste politique, on s’habitue à être interviewé dans toutes les positions. « Valérie est la femme de ma vie », nous confie l’ingrat qui oublie un peu vite Ségolène. Du coup le voilà tout relooké. « Vous avez perdu 10 kilos », remarque la journaliste qui le pèse du regard. Réponse de l’amaigri : « Qui veut voyager loin ménage sa monture ».
Beaucoup de délicatesse de (...)

lire la suite de l'article
vendredi 15 octobre 2010
Qui est cynique ?
Sauf à penser que la fin justifie les moyens, il y a un certain cynisme à vouloir parier sur le mouvement lycéen pour faire avancer la revendication de ceux qui contestent la future loi sur les retraites.
Ségolène Royal flirte-t-elle avec ce cynisme-là ? D’une certaine façon, oui. Mais je ne rejoindrai pas pour autant l’indignation de ceux qui s’en offusquent. Le cynisme du PS n’est pas pire que celui de l’UMP ! Le gouvernement ne s’est pas privé d’incorporer sous sa bannière ces mêmes jeunes pour justifier, voire légitimer, une réforme qui ratatinait les plus « vieux ».
On ne va quand même pas découvrir (...)

lire la suite de l'article
jeudi 14 octobre 2010
Riche écologique
J’ai tellement entendu Cosette Parisot nous décrire la France comme un pays coupe-bourse où les malheureux millionnaires se cachent pour mourir, que je me faisais du souci.
Et je m’apprêtais à solliciter Madame Bettencourt pour créer une association écologique style « sauvons nos riches », quand j’apprends que notre pays compte 2,2 millions de millionnaires. Ce qui nous place au 3ème rang mondial, derrière le Japon et les États-Unis, loin devant l’Allemagne et la Grande-Bretagne. La hausse de l’immobilier, le faible endettement des ménages en seraient la cause.
Si nous voilà rassurés, ne baissons pas (...)

lire la suite de l'article
mercredi 13 octobre 2010
Chacun sa pédagogie
Quand les Français ne sont pas d’accord avec leurs réformes, les hommes politiques (de gauche comme de droite) ont un argument imparable : « il nous faut faire preuve de pédagogie », disent-ils.
Traduction : le peuple est trop con pour comprendre son intérêt, on va donc mieux lui expliquer. Car il ne viendrait pas à l’esprit de nos dirigeants qu’on puisse avoir une autre vision des choses. Ce qui vaut pour l’Europe vaut bien évidemment pour les retraites. Malgré les sondages qui confirment que les Français refusent à une grande majorité une réforme jugée injuste, le gouvernement persévère.
Pour se (...)

lire la suite de l'article
mardi 12 octobre 2010
Le pape et la République
Je n’ai pas bien compris ce que Nicolas Sarkozy est allé faire au Vatican. Se faire pardonner sa politique envers les étrangers ? En tout état de cause, cela ne regarde pas le pape.
Si Nicolas Sarkozy a quelque chose à dire, c’est au peuple français qu’il doit s’adresser car c’est à lui seul qu’il doit des comptes. Ce mélange de genre entre le religieux et le politique est fort dommageable à l’idée que l’on se fait de notre République laïque, surtout au moment même où l’on vote une loi contre la burqa.
Si d’aventure un président d’origine juive ou musulmane devait être élu, et cela arrivera bien un jour, (...)

lire la suite de l'article
lundi 11 octobre 2010
Cheval de chine
On dit les Américains pragmatiques. Ce sont des professeurs Tournesol par rapport aux Chinois. Ces derniers n’ont pas mis cent ans pour assimiler les règles du capitalisme planétaire.
Et c’est donc tout tranquillement qu’une fois franchie la grande muraille, ils sont venus aborder les rivages grecs que Bruxelles a laissés en déshérence. Comme l’argent ne manque pas dans l’Empire du Milieu, ils ont investi beaucoup dans l’économie grecque qui avait besoin de se refaire une santé. Mais leur but est moins de soigner les Grecs que de mettre un pied dans l’Europe et son marché unique.
C’est la stratégie du (...)

lire la suite de l'article
dimanche 10 octobre 2010
Justice farceuse
Sachant que Jérôme Kerviel gagne 2.300 euros par mois, il lui faudra 180.000 ans environ pour rembourser les 5 milliards d’euros à la Société Générale. On ne compte pas les intérêts.
Ce qui nous amène à nous interroger sur la Justice qui a rendu le verdict. Croit-elle le bonhomme immortel ? Capable d’engendrer une descendance plus imposante que celle d’Abraham ? De ressusciter à répétition ce que n’a même pas envisagé Jésus-Christ ? Table-t-elle sur le cycle des réincarnations comme dans le bouddhisme ? Ou est-elle seulement farceuse ?
Tant qu’à demander l’impossible, pourquoi n’a-t-elle pas condamné Jérôme (...)

lire la suite de l'article
samedi 9 octobre 2010
Remords ou opportunisme ?
TF1 a-t-elle violé systématiquement le cahier des charges fixé par le CSA, comme l’en accuse Arnaud Montebourg ? Qu’on en juge.
Le fameux « mieux disant culturel », que Bouygues se faisait fort de défendre, est aujourd’hui incarné par Benjamin Castaldi, Jean-Pierre Foucault et Arthur, champions incontestés du décervelage organisé. TF1 est bel et bien devenu TFZéro ! Ce n’est pas tout. Le groupe Bouygues, comme Dassault, vit en partie de la commande publique. Est-il normal qu’il détienne un média dominant sachant que l’État peut avoir prise sur lui ?
Toutes ces questions sont légitimes dans une démocratie. (...)

lire la suite de l'article
vendredi 8 octobre 2010
La farce tranquille
Il y a quelque chose d’obscène dans cette volonté du PS à prétendre incarner le peuple de gauche. Un parti qui compte 200.000 adhérents tout mouillés de chaud pourrait tranquillement représenter des millions de Français ? En vertu de quel miracle arithmétique, politique, éthique ? N’y a-t-il pas là nostalgie de l’avant-garde prolétarienne jadis théorisée par Lénine ? Sachant que les primaires socialistes s’acheminent vers un non-choix (écoutez la stupéfiante déclaration de Fabius ce week-end !), les grenouilles de gauche devront choisir ou plutôt sacrer soit Aubry soit Strauss-Kahn.
L’élection du pape me (...)

lire la suite de l'article
mardi 5 octobre 2010
Syphilisation américaine
Je pensais naïvement qu’utiliser des êtres humains comme des animaux était la marque de fabrique des nazis. Et bien pas du tout.
De 1946 à 1948, des chercheurs américains, financés par les autorités publiques, n’ont pas hésité à inoculer la syphilis à des prostituées, pas aux États-Unis ça va de soi, mais au Guatemala. Le but était que les prostituées transmettent la maladie à leurs clients afin de tester l’efficacité de la pénicilline. Barak Obama a présenté « des excuses à ceux qui ont été touchés ».
On est très en deçà du commentaire du président guatémaltèque Alvaro Colom qui a parlé de « crime contre (...)

lire la suite de l'article
samedi 2 octobre 2010
Chut !
N’allez pas dire que l’on augmente les impôts, vous allez vous faire reprendre par la grande Duduche, la ministre de l’Économie Christine Lagarde.
Pourtant quand on rabote les niches fiscales ou que l’on rembourse de moins en moins de médicaments, par définition on diminue le pouvoir d’achat des gens, ce qui revient au même que payer plus d’impôts. Oui, mais voilà, il y a des mots qui fâchent. Ne pas les employer, c’est gommer la réalité. C’est d’ailleurs la tendance de notre monde à gommer la réalité.
On ne dit plus balayeur mais technicien de surface. On ne dit plus aveugle mais non voyant. On ne dit (...)

lire la suite de l'article
vendredi 1er octobre 2010
La devise de l’Europe
Les dirigeants européens me font penser aux nobles d’avant 1789, et le président de la commission, le falot José Manuel Barroso, à Louis XVI.
Tous ces gens, confits dans leurs privilèges comme des dindes dans leur farce, préconisent avec cynisme l’austérité qu’ils se gardent bien d’appliquer à eux-mêmes. Aussi il est réjouissant de voir que les manifestants d’hier étaient européens et non pas seulement français, qu’ils ne battaient pas le goudron parisien mais celui de Bruxelles.
Car jusqu’à présent l’Europe a surtout servi à faire rentrer le loup capitaliste dans la bergerie afin de réintroduire la loi du (...)

lire la suite de l'article
jeudi 30 septembre 2010
Courroye de transmission
Contrairement à ce que lui suggérait le procureur général de la Cour de cassation Nadal, le procureur Courroye n’a pas l’intention de confier l’affaire Woerth à un juge d’instruction.
Philippe Courroye préfère faire cavalier seul. Interpellée à l’Assemblée nationale, Michèle Alliot-Marie qui n’a jamais eu peur du ridicule appelle ça « l’indépendance de la justice ». Autrement dit, un procureur qui dépend du ministre de la Justice serait plus indépendant qu’un juge indépendant !
Courroye, qu’on n’appelle pas encore de transmission mais ça viendra, aura bien mérité de ce gouvernement. Je suggère qu’on lui donne la (...)

lire la suite de l'article
mercredi 29 septembre 2010
Rocard show à Pigalle
Il y a 8 jours, Michel Rocard fêtait ses 80 balais dans un cabaret de Pigalle. Et il y avait du beau linge. (ici)
Le showbiz bien sûr, les compagnons de route dont les ex-leaders CFDT, et, plus surprenant, Ernest-Antoine Seillière et Laurence Parisot du Medef. Cerise sur le gâteau d’anniversaire, Laurence Parisot a déclaré : « Je me sens largement rocardienne dans mon approche des relations sociales ». Ce qui devrait ravir les militants CFDT et les ouvriers qui manifestent en ce moment !
Plus que bien des théories, ceci nous éclaire sur la nature exacte du rocardisme : l’art de tortiller du cul afin (...)

lire la suite de l'article
mardi 28 septembre 2010
Ne pas confondre
Voici un lapsus dont l’ex-garde des Sceaux se serait bien passé et qui risque de provoquer, outre les rires de ses « amis » politiques, une franche panique à l’Académie française où nos vieux sages s’échinent depuis des lustres à définir les mots du dictionnaire.
Alors qu’elle déplorait sur Canal + le plan de licenciements chez Lejaby dans l’Ain, Rachida Dati a confondu inflation et fellation, ce qui n’est pas tout à fait la même chose. Ce qui donne dans le texte : « Moi quand je vois certains qui demandent des rentabilités à 20, 25 % avec une fellation quasi nulle, et en particulier en période de crise… » (...)

lire la suite de l'article
samedi 25 septembre 2010
Un homme de conviction
Les manifestants ont gagné. On ne devrait pas toucher au régime des retraites. Non ? Si, au régime de retraites des parlementaires. Il y a d’ailleurs sur le sujet un assez large consensus des élus de la nation.
Mais celui qui défend avec le plus de talent ce privilège, c’est le « putschiste » Bernard Accoyer, président de l’Assemblée nationale. S’il le fait, ne croyez pas que c’est par égoïsme. Bernard Accoyer a le sens de l’intérêt général. Et sa grande peur, c’est que l’Assemblée nationale et le Sénat deviennent les repoussoirs de la République.
« Nous ferons attention à ne pas dissuader nos compatriotes de (...)

lire la suite de l'article
vendredi 24 septembre 2010
Avoir le melon
En avril dernier, L’Express posait cette grave question : Jean-François Copé, tête à claques ou nouvelle star ? Faux dilemme car l’un n’empêche pas l’autre.
Copé est une star, comme toute personne qui passe régulièrement à la télévision. En revanche, tête à claques relève plus du mérite personnel. Il faut un sacré travail sur soi pour afficher cet air éternellement satisfait. À croire que le mot arrogance a été inventé spécialement pour lui. Et quand le chef de file des députés UMP explique à Libération : « je n’ai pas un plan de carrière, j’ai une mission », on devine instantanément de quelle mission il s’agit. (...)

lire la suite de l'article
jeudi 23 septembre 2010
SOS Fantômes
Le Modem n’est pas mort, il bouge encore. Son fondateur François Bayrou a même l’ambition de constituer un gouvernement bis, ce qu’on appelle un « shadow cabinet » en anglais (« cabinet fantôme » en français), histoire de se donner l’illusion qu’un jour, il gouvernera la France.
Fantôme… Voilà un mot qui sied à ravir à notre Gascon qui n’a pour troupes que lui-même et encore pas tous les jours. Si Bayrou se décide un jour à quitter la politique, je lui conseille le cinéma ou le théâtre. Le rôle de Don Quichotte lui irait à ravir.
Encore que celui d’Hamlet pourrait aussi lui convenir. François Bayrou en grande (...)

lire la suite de l'article
mercredi 22 septembre 2010
Les banques hors-la-loi !
Je n’ai pas bien compris qui allait empocher les 384,9 millions d’euros d’amende que l’Autorité de la concurrence vient d’infliger à onze grandes banques françaises.
En revanche, j’ai cru comprendre que ce nétait pas nous. Les banques nous ont volés (il faut appeler un chat un chat) en instituant des commissions interbancaires non justifiées, mais aucun responsable n’ira moisir en prison et personne ne nous indemnisera.
En revanche, si vous vous avisez de faire la même chose à votre banque, ne comptez pas sur l’indulgence des juges. Il paraît que nous sommes dans un État de droit. Je me demande ce que (...)

lire la suite de l'article
mardi 21 septembre 2010
Love stream
C’est plus de l’amour, c’est de la rage. Au PS, sachez-le, on s’aime. Et comme rien de bon ne peut arriver s’il n’est pas traduit en anglais, « ici on sent un love stream », nous dit un imbécile happy lors de la Fête de la Fraternité.
Qu’est-ce qui fait qu’on s’aime au PS de manière aussi soudaine ? D’où vient cette amouritude ? Les divisions à droite où l’on ressort les couteaux n’y sont pas pour rien. Il y aurait même matière à théorème. Quand la droite se divise, la gauche se bécote. Et vice-versa.
Normal, à gauche, on commence à sentir l’écurie. On a même vu Jean-Luc Mélenchon, telle la vierge, faire une (...)

lire la suite de l'article
samedi 18 septembre 2010
La jurisprudence Péchenard
Grâce au Parisien qui publie un extrait d’un rapport interne du commissariat du VIIIème arrondissement, les avocats auront une plaidoirie toute trouvée pour défendre leurs jeunes clients ivres qui insultent les policiers.
Ils n’auront qu’à s’appuyer sur la jurisprudence Frédéric Péchenard, du nom du directeur général de la Police nationale. Ce dernier n’a pas hésité à retirer des griffes de ses hommes son propre fils qui conduisait en état d’ivresse la nuit sur les Champs-Élysées et avait déclaré au policier qui l’arrêtait : « Tu fais qu’un métier de con, je vais te muter à la circulation. »
Grâce à papa (...)

lire la suite de l'article
jeudi 16 septembre 2010
Tous propriétaires !
Le secrétaire d’État au Logement Benoît Apparu présentait hier à l’Assemblée nationale le nouveau dispositif d’aides à l’accession à la propriété. Façon de concrétiser enfin la proposition du candidat Sarkozy qui déclarait en janvier 2007 vouloir « faire de la France un pays de propriétaires ».
Problème : si en 2005 la France comptait 57 % de propriétaires, elle n’en compte aujourd’hui que 58 %. Signe que le premier dispositif d’aides a été peu concluant. Pour y remédier, la réforme annoncée devrait être beaucoup plus performante.
Problème, elle n’entrera en vigueur qu’en janvier 2011, soit à un an et demi de la (...)

lire la suite de l'article
mercredi 15 septembre 2010
Où s’arrêtera-t-il ?
Éric Besson ne fait pas les choses à moitié. En trois ans, il aura réussi à changer d’idées politiques, de parti politique et de femme (peut-être aussi de voiture, mais j’ai pas vérifié).
Alors qu’il pourrait jouer à la bataille dans l’opposition avec ses potes du PS, il occupe aujourd’hui l’une des toutes premières places dans le gouvernement. Plutôt que de vieillir avec son ex-femme, Éric, 52 ans au compteur, a préféré épouser ce dimanche Yasmine, une belle Tunisienne de 24 ans qui n’est autre que l’arrière-petite-fille de Bourguiba.
Si jamais Éric Besson se prend à songer à la présidence de la République, (...)

lire la suite de l'article
mardi 14 septembre 2010
Pas de prochain Chabrol
Les politiques qui ont rendu hommage à Claude Chabrol auraient très bien pu figurer dans un de ses films.
L’ivresse du pouvoir, qui évoque de façon déguisée l’affaire Elf, ne donne-t-il pas un condensé du monde politique et des affaires ? Plus généralement, Chabrol s’intéressait à la monstruosité (« Landru », « Le Boucher », « Les Fantômes du chapelier ») et à la bêtise. Autrement dit à la nature humaine. Mais loin de l’attrister, la nature humaine le faisait rire. L’affaire Bettencourt aurait pu être le scénario tout trouvé pour le prochain Chabrol.
Malheureusement, il n’y aura pas de prochain Chabrol. Ce qui (...)

lire la suite de l'article
vendredi 10 septembre 2010
Bien mal acquis...
Parce qu’il a une image désastreuse, Raymond Domenech croule sous les propositions de toutes sortes : livres, contrats de pub, etc.
C’est son chargé d’image Franck Hocquemiller qui le dit : « Il y a des gens très ambitieux, avec beaucoup d’argent, qui souhaitent avoir un coup de projecteur. Avec Domenech dans leurs rangs, on parlerait beaucoup d’eux ». Il avait su truander tout le monde avant d’être truandé à son tour. Mais Bernard Tapie ne renonce jamais. Il devrait toucher 210 millions d’euros de ses démêlés avec Adidas, nous apprend le Canard Enchaîné.
Cela ne doit pas être facile tous les jours de (...)

lire la suite de l'article
jeudi 9 septembre 2010
Mauvais œil
Sans l’espionnage du photographe François-Marie Banier, accusé par la fille Bettencourt de profiter des largesses de sa mère, jamais il n’y aurait eu d’affaire Woerth.
Éric Woerth a été la première victime collatérale de l’affaire Banier ! Or, pendant que le ministre du Travail, faisant face à l’adversité, défendait son projet de réforme des retraites dans un hémicycle normalement surchauffé, devinez qui arpentait nonchalamment le bitume parisien, l’appareil photo en bandoulière ? Devinez qui photographiait les manifestants hostiles à la réforme Woerth ?
François-Marie Banier en personne ! Le photographe (...)

lire la suite de l'article
mardi 7 septembre 2010
Franc mac, elle !
Comment se fesse que le Grand Orient de France (GODF) ait décidé d’accepter ces suppôts de satan que sont les femmes dans son viril sein ?
Si je devais paraphraser le sirupeux parler de l’époque, je dirais que c’est un signe d’ouverture sur la société. Je note simplement que cette victoire que d’aucuns ne manqueront pas de qualifier d’historique n’a été acquise qu’à une courte majorité : 51,5 % seulement de francs macs ont dit oui.
Sans vouloir défendre ceux qui ont dit non, si c’est pour retrouver bobonne dans sa loge ! Fini les soirées entre hommes, les chansons paillardes en fin de repas et les (...)

lire la suite de l'article
samedi 4 septembre 2010
La maladie d’Alzhei-Maistre
Rien ne dit qu’Éric Woerth n’ait pas été sincère dans toutes ses déclarations. Simplement, il souffrait d’un problème de mémoire concernant tout ce qui touche Patrice de Maistre.
Par exemple, il ne se rappelait pas avoir écrit une lettre à Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, dans laquelle il demandait la légion d’Honneur pour Patrice de Maistre. Depuis jeudi, il s’en souvient. Éric Woerth est donc enfin guéri de ce qu’il faut bien appeler la maladie d’Alzhei-Maistre.
Maintenant les médecins devront se pencher sur d’autres affections qui touchent notre ministre sans que l’on ne sache si elles (...)

lire la suite de l'article
vendredi 3 septembre 2010
Du con dans l’aile
Non seulement les cons se sont mis à voler, mais ils ont pris du grade. Ils sont directeurs chez Air France.
Ces fieffés imbéciles ont décidé qu’un enfant non accompagné ne pourra plus être placé à côté d’un adulte lors d’un vol. Soi-disant à cause de plaintes de parents dont les enfants auraient subi des attouchements. Grâce à Air France, tous les adultes sont suspectés d’office d’être des pédophiles en puissance. Encore un petit effort, et bientôt tout adulte qui parlera à un enfant dans la rue sera déclaré délinquant.
S’il revenait sur terre, Jésus qui osait dire « laissez venir à moi les petits enfants » (...)

lire la suite de l'article
jeudi 2 septembre 2010
L’Arnaqueur
Le billard est redevenu à la mode à l’UMP. Un billard un peu spécial où tous les coups sont permis.
À ce jeu, Jean-François Copé, n’est pas mauvais du tout. Un peu comme le personnage d’Eddie Felson, alias Eddie le Rapide, interprété par Paul Newman dans le film L’Arnaqueur. Lui qui s’était fait une spécialité de taper sur la boule Sarkozy, l’épargne désormais. Il préfère se concentrer sur les boules Fillon et Bertrand. À vrai dire, Copé se verrait bien dégommer toutes les boules un peu consistantes, histoire de rester seul sur le tapis vert avec le président de la République.
En attendant le beau jour où il (...)

lire la suite de l'article
mercredi 1er septembre 2010
Le dur métier de cocotte
Comme ces dames d’un certain âge qui en rajoutent dans la vertu pour faire oublier leurs coucheries, Bernard Kouchner expliquait hier matin sur RTL avoir eu « le cœur serré » devant les reconduites à la frontière des Roms.
Il aurait même songé à démissionner ! Pourquoi ne l’a-t-il pas fait ? Parce que « s’en aller, c’est déserter ». C’est drôle, c’est ce que disent en général les collabos ! Mais comme les grimaces du Bernard n’amusent plus personne, Fillon l’a sévèrement taclé : « Non seulement Bernard Kouchner n’a pas démissionné, mais il a fait devant les ambassadeurs un discours […] dans lequel il a défendu (...)

lire la suite de l'article
mardi 31 août 2010
Sermon du mauvais socialiste
Cela fait un petit moment que les camarades socialistes ont délaissé les concepts de Marx pour analyser le monde. Seulement voilà, par quoi les remplacer ?
Laissant la faucille et le marteau, Delanoë avait trouvé la pelle et le râteau. Insuffisant ! Depuis peu, grâce à Ségolène Royal et Martine Aubry, c’est un vague discours mêlant scoutisme et sermons auquel les Français ont le droit. Si c’était du Bossuet au moins ! L’évêque de Meaux avait le talent pour écrire un Sermon du mauvais riche ! Mais hélas, on en est loin.
Avez-vous écouté Martine Aubry hier ? C’était un sermon de curé, que dis-je !, de bedeau (...)

lire la suite de l'article
samedi 28 août 2010
Mettre de l’eau dans l’ovin
Nicolas Sarkozy sera aujourd’hui dans les Alpes-de-Haute-Provence. Il devrait parler du « développement de l’élevage de montagne et de la filière ovine ». Ce qui s’appelle mettre de l’eau dans l’ovin.
Car contrairement au cocktail Rom que l’on boit surtout en vacances, ce sujet ne devrait pas entraîner de grosses polémiques entre la droite et la gauche, même si la question de la transhumance demeure un sujet délicat. Les moutons peuvent-ils être assimilés à des animaux du voyage ? Le mot de filière peut-il avoir des connotations mafieuses ?
Sur toutes ces questions, on attend l’avis éclairé de notre (...)

lire la suite de l'article
vendredi 27 août 2010
Instruction civique
Faire passer le pognon avant la morale, voilà le nouveau pragmatisme socialiste.
Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, entend en effet passer un accord avec l’UMP afin que cette dernière paie une partie de l’addition des emplois fictifs de Jacques Chirac quand il était maire de la capitale. Soit 1,65 million d’euros, Chirac devant rembourser le reste, estimé à 555.000 euros. En échange, la ville devait retirer sa constitution de partie civile. Autant dire que si l’accord se fait, Jacques Chirac risque de ressortir blanc comme neige du tribunal correctionnel.
Il me semble que cette histoire pourrait (...)

lire la suite de l'article
jeudi 26 août 2010
Fillon est-il mort ?
Fillon est-il mort ? Je me pose très sérieusement la question. Depuis quelque temps, j’entends le pit-bull Lefebvre, les pétarades mentales d’Estrosi, les rodomontades du pompier pyromane Hortefeux, mais pas Fillon.
François Fillon est quand même Premier ministre ! Du moins je le croyais. Je ne suis pas le seul. L’ex-Premier ministre Jean-Pierre Raffarin en appelle aujourd’hui à l’autorité de l’actuel Premier ministre pour rétablir un peu l’équilibre à l’UMP entre la droite et l’extrême droite. C’est que Fillon, on ne l’entend guère.
Aurait-il été renvoyé dans son pays ? Déchu de la nationalité française (...)

lire la suite de l'article
mercredi 25 août 2010
La fatwa du père Arthur
Les musulmans extrémistes ne sont pas les seuls à lancer des fatwas. Depuis peu, les chrétiens aussi. Ulcéré de la politique gouvernementale envers les Roms, le père Arthur s’est adressé à Dieu : « Je prie, je vous demande pardon, pour que Mr. Sarkozy ait une crise cardiaque. »
Prière peu charitable j’en conviens et une première dans l’histoire de notre Vème République ! Depuis, le père Arthur a mis un peu d’eau chrétienne dans son vin d’église. Il ne souhaite plus la mort du pécheur, simplement que Nicolas soit frappé dans son cœur, comme Paul sur le chemin de Damas.
Mais n’est-il pas trop tard ? S’il devait (...)

lire la suite de l'article
mardi 24 août 2010
Poker menteur
Quel État accepterait de ne pas avoir d’armée, ni de politique internationale, enfin d’avoir une armée étrangère présente à l’intérieur de ses frontières ? Personne, me direz-vous.
Eh bien c’est ce que proposent ces farceurs d’Israéliens aux Palestiniens pour avoir le droit d’avoir un État croupion qui n’aura même pas la permission d’aller aux toilettes tout seul. Si on ajoute une Palestine mitée par la colonisation (comme si la France avait des colonies allemandes obéissant au droit allemand sur son sol !), on imagine combien les négociations directes entre les belligérants qui devraient débuter le 2 (...)

lire la suite de l'article
dimanche 22 août 2010
Notre Berlusconi !
Et dire que nous avions notre Berlusconi à nous et ne le savions pas ! Il s’appelle Christian Estrosi. Il est maire de Nice et ministre de sa propre industrie.
Il n’a pas encore tout le talent de son modèle italien, mais ça viendra. Il faut avoir un aplomb phénoménal pour donner des leçons en matière de sécurité quand on « dirige » l’une des villes les plus mafieuses de France ! Et puis nos deux hommes ont des points communs : le visage bronzé et lisse, les dents blanches et l’habitude d’avoir la presse à leur botte.
Finalement, on devrait faire cadeau d’Estrosi à Berlusconi pour son gouvernement. Entre (...)

lire la suite de l'article
samedi 21 août 2010
Les trous
Il y a tellement peu de certitudes en ce bas monde que l’on est content d’en saluer une : comme le champagne est français, la feta grecque, le gruyère est définitivement suisse.
Les producteurs français qui lorgnaient l’appellation ont finalement renoncé. Il n’y aura pas de guerre du fromage entre nos deux pays. Encore faut-il savoir que le gruyère suisse, contrairement à son homologue français, n’a pas de trous. C’est la spécificité de la France d’avoir inventé les trous.
Trou de la Sécu, trou des finances publiques, trou dans le gruyère, petits trous de Gainsbourg. Si les Français cherchent donc une (...)

lire la suite de l'article
vendredi 20 août 2010
Terrorisme et andouilette
Au royaume du capitalisme, la France est une andouillette classée AAA. Mais attention, la France pourrait perdre son titre AAA. C’est l’agence de notation Moody’s qui le dit.
L’agence est évidemment anglo-saxonne. Sa philosophie : un État ne doit ni avoir de grosses dépenses publiques ni faire payer trop d’impôts. Bref, l’État doit être le plus maigre possible pour que les gros continuent de grossir. Le plus étonnant, c’est que personne ne demande des comptes à Moody’s qui n’a pourtant rien vu venir de la crise des « subprimes » !
De telles agences, qui se permettent de déstabiliser des États (voir la (...)

lire la suite de l'article
jeudi 19 août 2010
Rien de mal
La soldate israélienne qui avait mis sur Facebook des photos d’elle posant en uniforme devant des prisonniers palestiniens attachés, les yeux bandés, se dit dépassée par le tollé que cela a déclenché : « Je ne comprends pas ce que j’ai fait de mal. »
Prendre des Palestiniens pour des trophées de chasse ne devrait, en effet, rien à avoir de répréhensible. Son gouvernement n’a-t-il pas transformé la Palestine en zoo ? Dans un zoo, les photos sont en principe permises. Et puis, contrairement à ses collègues qui ont envoyé leurs plombs durcis sur Gaza, elle n’a pas maltraité les animaux !
« Je leur ai donné à (...)

lire la suite de l'article
mercredi 18 août 2010
Merci à qui ?
L’afflux des Roms dans toutes les villes de France pose un réel problème, pourquoi le nier ? Mais je trouve insupportable tant les rodomontades sécuritaires de l’UMP à ce sujet que les bêlements « humanistes » du PS.
Pourquoi ? Parce que ces deux partis, on le sait bien, n’en sont qu’un quand il s’agit de l’Europe. Ils sont donc responsables de l’entrée de la Roumanie au sein de l’espace européen et de la suppression des frontières. Or jamais la Roumanie n’aurait dû être intégrée sans avoir au préalable réglé, entre autres graves problèmes, celui de sa population Rom.
Trop contente de l’aubaine, la Roumanie (...)

lire la suite de l'article
mardi 17 août 2010
mauvais sondeurs !
Preuve que les Français font bien la différence entre le Verbe et la parlotte, c’est que s’ils approuvent la sévérité en matière de sécurité, ils ne sont pas moins très méfiants envers ceux qui s’agitent sur ce thème.
D’après un sondage à paraître dans Marianne, 69 % des Français jugent inefficace l’action du chef de l’État tant comme ministre de l’Intérieur que comme président de la République. Plus grave, 53 % à droite partagent ce sentiment. Mieux, pour 73 % des sondés et 68 % des sympathisants de droite, ce sont les inégalités qui causent l’augmentation de la délinquance.
Je ne vois qu’une solution pour Brice (...)

lire la suite de l'article
dimanche 15 août 2010
La grippe Roselyne !
La grippe H1N1, c’est fini. Le virus est « en fin de course ». C’est l’Organisation mondiale de la santé qui vient de l’annoncer.
Au total, elle a fait 18.500 décès dans le monde, soit beaucoup moins qu’une simple grippe saisonnière qui tue entre 250.000 et 500.000 personnes chaque année. On comprend pourquoi notre ministre de la Santé Roselyne Bachelot, qui préfère parler football, ne s’est pas précipitée devant les caméras pour nous annoncer la bonne nouvelle.
Imaginez qu’un journaliste au mauvais esprit lui demande ce qu’elle a fait des millions de vaccins commandés. Pour nos finances, je crains que la (...)

lire la suite de l'article
samedi 14 août 2010
Gros con
Je ne sais pas vous, mais moi les gros cons qui me tutoient alors que je les connais ni d’Eve ni d’Adam, ça m’énerve prodigieusement.
Alors je comprends l’indignation du journaliste togolais, officiant dans son propre pays, non seulement tutoyé mais menacé de prison par un officier français parce qu’il faisait son métier et prenait des photos (voir la vidéo ci-dessous). Imaginons qu’un officier togolais fasse la même chose à un journaliste français… en France !
L’armée devrait de temps à autre faire le ménage et surtout ne pas envoyer certains Cro-Magnon représenter notre « pays des droits de l’Homme » à (...)

lire la suite de l'article
vendredi 13 août 2010
« Commerce du sang »
Le mannequin américain Naomi Campbell est passé récemment devant le tribunal spécial pour la Sierra Leone qui juge l’ancien président libérien Charles Taylor.
Elle aurait reçu des diamants en cadeau, des mains de l’ex-dictateur. « Diamants du sang », s’indignent nos journaux, en référence aux fameux diamants qui alimentent les guerres en Afrique. Cela me fait songer que le « pétrole du sang », comme on ne l’appelle toujours pas, continue chaque jour à alimenter nos pompes.
Que chaque jour nous recevons dans nos maisons et jusque dans nos assiettes des produits hautement suspects en matière de droits de (...)

lire la suite de l'article
jeudi 12 août 2010
Flic ou voyou ?
L’ancien ( ?) premier flic de France Nicolas Sarkozy est-il un « voyou de la République » comme le proclame un peu provocateur l’hebdomadaire Marianne à sa une, ce qui fait bien sûr bondir l’UMP ? D’abord il faut bien voir que le mot voyou n’est pas forcément antipathique. « Je suis un voyou », chante Brassens dans une tonitruante chanson un rien anarchiste. « Voyous, voyants, voyeurs », répond Clovis Trouille, l’ancien Poilu de qui on expose en ce moment des toiles décoiffantes au Musée Rimbaud de Charleville.
Dans les deux cas de figure, ces voyous s’en prennent à l’ordre béni-oui-oui. Voyou, ce n’est (...)

lire la suite de l'article
mardi 10 août 2010
Le Verbe et la parlotte
On n’imagine pas De Gaulle sans le Verbe. Le Verbe est plus que de la rhétorique, il est déjà de l’action. D’où l’usage malgré tout précautionneux que le Général en fait.
De Gaulle n’était pas homme à pondre un appel du 18 juin tous les jours, ni à déclarer à tout bout de champ : « je vous ai compris » en regardant le peuple dans le blanc médiatique des yeux. De Gaulle le savait instinctivement : un verbe dévalorisé n’a plus d’efficacité. Si les Français approuvent majoritairement la fermeté gouvernementale en matière de délinquance, ce qui n’est pas une surprise en soi, ils ne sont pas pour autant dupes des effets (...)

lire la suite de l'article
dimanche 8 août 2010
Mort d’un arbre
S’il fallait trouver une seule image pour exprimer l’incommensurable étendue de la bêtise humaine, il suffirait de se reporter à l’accrochage qui a eu lieu mardi sur la frontière qui sépare Israël et le Liban.
Israël voulait arracher un arbre pour installer une caméra de surveillance. Le Liban ne voulait pas, arguant que cet arbre se trouve sur son territoire, ce que conteste Israël. Les deux pays en sont venus aux armes. Bilan : trois morts du côté libanais (deux soldats et un journaliste) et un mort du côté israélien (un officier).
Et, pour finir, la mort du coupable, puisque l’arbre en question a été (...)

lire la suite de l'article
samedi 7 août 2010
Ex "ni pute, ni soumise"
Grâce au « Canard Enchaîné », j’apprends que l’action de la secrétaire d’État à la Politique de la ville n’est pas aussi inutile qu’elle le paraît. Elle vient même de permettre à deux jeunes gens de se réinsérer.
Très reconnaissant du plan « espoir banlieues » que lui avait concocté Fadela Amara pour sa ville, Christian Estrosi a fourni un stage à la mairie de Nice à l’un des frères de la ministre. Ce n’est pas tout. Un autre de ses frères a obtenu un emploi, plus un logement, en plein cœur du Vieux Nice, à un prix locatif défiant toute concurrence.
Moi qui pensais que le titre de « ni soumise » ne convenait plus à (...)

lire la suite de l'article
vendredi 6 août 2010
Le Pen n’est pas mort
Ceux qui ont sabré le champagne parce qu’ils pensaient que Le Pen était mort peuvent remettre des roteuses au frigo. Le président du Front National n’est pas mort et n’a pas même eu l’idée saugrenue de le faire.
C’est une rumeur comme il en existe tant d’autres et que relaie allègrement Internet. Déjà par le passé, d’autres « vedettes » ont eu droit à ce même traitement. On peut bien évidemment trouver ça sordide. N’empêche, pouvoir démentir les médias sur un sujet pareil est un plaisir qui n’est pas donné à tout le monde.
Il paraît que l’écrivain Mark Twain qui avait eu à subir pareille mésaventure aurait (...)

lire la suite de l'article
jeudi 5 août 2010
La digue, la digue !
Rama Yade devait venir parler du « foot business » lors des Journées d’été d’Europe Écologie qui se tiendront à Nantes du 19 au 21 août. Les Verts ont crié au scandale. Du coup Rama Yade sera évitée et non plus invitée.
Au grand dépit de Daniel Cohn-Bendit qui se réjouissait de recevoir une belle plante aromatique pour épicer les fades topinambours des discours amis. Dany est redevenu le rouge (de colère) et envisage de ne pas aller à Nantes, la digue, la digue ! « Mon état d’esprit actuel, c’est que si j’y vais, je serai méchant, donc ça ne ferait pas avancer le schmilblick. »
Pour se consoler, Dany pourra (...)

lire la suite de l'article
mercredi 4 août 2010
Mourir guéri
Depuis des années, quand j’entends parler de sécurité, j’ai l’impression de me retrouver dans une comédie de Molière. Avec pour malade la France, et pour médecins les Diafoirus que nous connaissons tous, tant à gauche qu’à droite.
D’un côté, il y a ceux qui pour vous soigner de l’appendicite seraient capables de vous amputer du ventre sinon de la jambe. De l’autre, les bien-pensants d’avis qu’un peu de tisane (les Verts), de Mercurochrome (la LCR) ou un petit pansement (ah, la théorie du « care » de Martine Aubry !) suffiront amplement à remettre sur pieds le patient.
Inutile de dire que si nos talentueux (...)

lire la suite de l'article
samedi 31 juillet 2010
Carla à la baguette
La presse anglaise se gausse parce qu’il a fallu 32 prises à Carla Bruni pour jouer sa première scène dans le prochain Woody Allen.
Scène facile, nous dit-on, puisqu’il suffisait à la Premiere dame de France de marcher avec une baguette de pain à la main. Facile, facile, c’est vite dit. C’est un véritable rôle de composition que doit interpréter l’ex-top modèle, à qui cela ne doit pas arriver tous les jours d’aller acheter son pain. Sans compter qu’il lui fallait le faire, entourée de ses gardes du corps et de ceux de son mari venu l’admirer.
Si on ajoute que la baguette reste un attribut hautement (...)

lire la suite de l'article
vendredi 30 juillet 2010
Flic ou comédien
Pour prévenir les comportements antisémites, des policiers néerlandais ont été invités à se déguiser en « faux juifs ». Ce n’est pas la première fois que les représentants de l’ordre bataves doivent se métamorphoser.
Pour contrer les actes homophobes, ils avaient déjà dû se promener comme des couples homosexuels ordinaires. Pour donner le change, consigne avait-elle été donnée de se rouler des patins ? Mystère. Mais ces pratiques paraissent néanmoins discutables. Imaginez que cela incite les antisémites et les homophobes à se déguiser en policiers !
Les flics français ont finalement de la chance. Il n’y a que (...)

lire la suite de l'article
jeudi 29 juillet 2010
Le poulet et le blé
Les policiers n’ont pas apprécié la dernière campagne des Fermiers de Loué qui ont pris des figurants déguisés en policiers pour célébrer leurs volailles. Pas forcément du meilleur goût, c’est vrai.
Mais les policiers n’ont-ils pas eux-mêmes donné le bâton pour se faire battre ? À plusieurs reprises pour protester contre leurs mauvaises conditions de travail, les policiers n’ont pas hésité à défiler avec les pancartes suivantes : « Brice, tes poulets ne sont pas des moutons », ou « On est des poulets, pas des bœufs ». Mieux : « Les poulets veulent du blé », lors d’un défilé à Angers pour réclamer des (...)

lire la suite de l'article
mercredi 28 juillet 2010
Cible émouvante
Je ne sais pas si l’intervention française en Mauritanie a changé ou non quelque chose au sort de Michel Germaneau. Ni même s’il fallait intervenir ou pas.
Ce que je sais en revanche, c’est que la politique étrangère de Nicolas Sarkozy est aussi efficace que la politique menée en matière de sécurité intérieure. Notre suivisme pro américain en Afghanistan ou au Moyen Orient, notre activisme belliqueux sur le dossier iranien est une vraie catastrophe. On est loin de l’époque Chirac où la France pouvait s’enorgueillir de son « non » à la guerre en Irak et bénéficiait d’un capital sympathie dans le monde. (...)

lire la suite de l'article
mardi 27 juillet 2010
Un grand marin
Grâce au « Journal du dimanche », l’homme d’affaire de Mme Bettencourt, celui qui aime la Vieille et l’argent de la Vieille, s’exprime enfin. Sur deux pleines pages.
Chouette, on va enfin savoir la vérité, se dit le client. Pensez donc, une interview comme ça, tout accusé rêverait d’en avoir une. À croire que c’est l’avocat de Patrice de Maistre qui l’a rédigée. Saine répartition du travail, le journaliste Laurent Valdiguié (un nom à retenir pour le prix Albert Londres) a surtout peint le portrait de Patrice de Maistre. Ce qui donne : « Un grand bonhomme un peu vieille France au sourire franc » !!!
Mais il y (...)

lire la suite de l'article
samedi 24 juillet 2010
Pour vivre plus vieux
Selon une récente étude norvégienne, le sens de l’humour ferait diminuer la mortalité de 20 %. Si ce n’est pas une blague de Norvégiens, cela signifie que tous ceux qui sont morts un peu trop jeunes (Desproges, Francis Blanche…) seraient morts dans le berceau s’ils n’avaient pas eu ce don.
Et pour ceux qui n’ont pas d’humour ? De même qu’on n’est pas obligé d’être bon cuisinier pour aimer manger, on peut très bien se délecter de l’humour des autres. Histoire de vous dérider, et donc d’augmenter votre capital vie, je vais vous en raconter une bien bonne.
Florence Woerth a déclaré à la police qu’elle ne s’est (...)

lire la suite de l'article
vendredi 23 juillet 2010
Pédophiles et gérontophiles
Parce qu’ils ont couché avec une prostituée, mineure au moment des faits, Ribéry et Benzéma sont mis en examen. À moins de penser qu’à 17 ans Zahia était Vierge, tout cela vous a un côté quelque peu faux-cul (un comble !).
Pourquoi ne pas les taxer de « pédophiles », tant qu’on y est ! Les Banier, de Maistre, les Woerth, ont aimé à leur façon la vieille dame Bettencourt. Bibliquement parlant ? Je ne le pense pas. Financièrement parlant, c’est sûr. Mais la bible, pour ces gens-là, n’est-elle pas le fric ?
Devant le grondement de l’opinion, la Justice se hâte avec lenteur. À se demander si nos « pédophiles » (...)

lire la suite de l'article
jeudi 22 juillet 2010
À la santé de Louis XVI !
Cliquot ou pas Cliquot, moi ça me plairait bien de boire une des bouteilles de champagne qu’on vient de récupérer dans la Baltique et qui doivent être juste à bonne température pour les papilles.
Des bouteilles qui ont connu Louis XVI, la grande Catherine, l’ordre ancien où les manants étaient les manants et les nobles les maîtres, ça, c’est de l’Histoire, de la vraie, qu’on veut bien déguster sans se plaindre. Mais bon, à 50 000 euros la boutanche, tout ce qu’on peut se payer dans la Baltique nous autres, ça reste des harengs !
Ça sert à quoi, je vous le demande, d’avoir fait la Révolution si ceux qui (...)

lire la suite de l'article
mercredi 21 juillet 2010
Au royaume des aveugles...
Éric Woerth affirmait avoir dressé « une muraille de Chine » entre son activité de ministre du Budget et celle de son épouse. À ce qui ressort de la récente garde à vue de Patrice de Maistre, la muraille serait plutôt de papier.
Éric Woerth serait bel et bien intervenu pour faire embaucher sa femme Florence chez les Bettencourt. C’est tellement vrai que son avocat, Maître Leborgne, cherche moins aujourd’hui à contester les faits qu’à noyer le poisson : « Le problème n’est pas dans quelles conditions Mme Woerth a été embauchée, et s’il y a eu ou pas d’intervention. »
Sacré Maître Leborgne, qui aimerait (...)

lire la suite de l'article
mardi 20 juillet 2010
Brice et le Chaperon Rouge
Hercule Sarkozy nous le promettait : parmi ses douze travaux présidentiels, il passerait le Kärcher sur les cités d’Augias pour les rendre plus présentables.
Trois ans après, que constate-t-on ? Les habitants de Grenoble regardent, horrifiés, leurs voitures s’enflammer sous leurs yeux, comme si on était en Irak ou à Kaboul. Quand au ministre de l’Intérieur, le cerbère Brice Hortefeux, il a besoin du GIGN (rien que ça !) pour se déplacer en territoire républicain et nous faire son numéro de rouleur d’épaules.
Encore deux ans comme ça, et je crains que le Petit Chaperon rouge ait besoin des renforts de (...)

lire la suite de l'article
dimanche 18 juillet 2010
Un nouveau fichier de police
En scrutant la liste de ceux qui ont obtenu la Légion d’honneur ce 14 juillet des mains du président de la République, je pensais qu’il y a vraiment trop de décorés en France.
Cette inflation fait que tous les élus ne sont pas forcément des méritants. Tenez, Patrice de Maistre, l’organisateur de la fraude fiscale de Liliane Bettencourt, grand amateur de bateau et d’argent de la vieille, il a eu la Légion d’honneur en janvier 2008. Des mains d’Éric Woerth. Bon, ça ne l’a pas empêché d’être placé hier en garde à vue.
Si ça continue, la liste de ceux qui ont eu la Légion d’honneur servira de fichier dans les (...)

lire la suite de l'article
samedi 17 juillet 2010
Copains de cheval
Est-ce parce que sa femme Florence (décidément elle est partout celle-là) appartient à l’association France Galop que Éric Woerth a vendu au directeur de France Galop Antoine Gilibert un morceau de la forêt de Compiègne pour 2,5 millions d’euros ?
Dans tous les cas, cette parcelle de 57 hectares avec hippodrome et golf aurait été nettement sous-estimée selon Le Canard enchaîné qui sort l’affaire. Est-ce parce que notre Éric national a lui-même un hippodrome sur sa commune de Chantilly qu’il a voulu faire plaisir à son copain de cheval, le président de la Société des courses de Compiègne (toujours le même (...)

lire la suite de l'article
vendredi 16 juillet 2010
Paul ou philippe
Le président de la République a innocenté Éric Woerth en direct à la télévision lundi soir. C’est certainement ce qu’on appelle en France la séparation des pouvoirs.
Pour les citoyens qui trouveraient malgré tout l’explication de Nicolas Sarkozy un peu sommaire, il ne reste qu’un recours. Courroye ? Ah non, surtout pas ! Si on veut connaître un jour la vérité sur l’affaire Bettencourt-Woerth, mieux vaut parier sur Paul le poulpe que sur Philippe le procureur.
Paul a deux qualités que Philippe n’a pas. Il ne s’est jamais trompé dans ses pronostics durant la Coupe du monde de football ; surtout, il ne doit (...)

lire la suite de l'article
mercredi 14 juillet 2010
Un comique est né
Les grands humoristes font cruellement défaut aujourd’hui. C’est pourquoi je ne résiste pas à l’idée de saluer la naissance d’un pur génie comique, je veux parler du procureur Courroye (alias de transmission).
Dans un entretien au Monde, ce pote de Sarkozy trouve normal que ce ne soit pas un juge d’instruction (indépendant) qui traite l’affaire Woerth-Bettencourt mais lui-même alors qu’il est accessoirement cité (et pas à son avantage !) dans les écoutes du dossier : « Il ne s’agit pas de protéger quiconque », nous dit notre comique.
Et encore ceci : « Le parquet est le défenseur de l’intérêt général et (...)

lire la suite de l'article
lundi 12 juillet 2010
Sarko lave plus blanc
De même que le Verbe (entendre Dieu) s’est fait chair, nous dit la Bible, de même Nicolas Sarkozy devrait parler ce soir sur France 2.
La parole d’un président est tellement plus importante que les faits qu’elle devrait forcément ouvrir la Mer Rouge des médisances, déplacer les montagnes des comportements inciviques de certains politiques, innocenter un homme qui, à force qu’on le déclare le plus irréprochable des hommes (Eric Woerth), pourrait d’ores et déjà prétendre s’élever dans le ciel en compagnie des anges.
Ce soir, ne ratez pas le spectacle ! Un miracle aura lieu en direct sur le petit écran de nos (...)

lire la suite de l'article
vendredi 9 juillet 2010
Souvenirs, souvenirs...
L’affaire Woerth-Bettencourt, qui apporte chaque jour une nouvelle révélation, me fait tout à coup penser au feuilleton OM-Valenciennes qui avait tenu en haleine les lecteurs durant l’été 1993. Souvenez-vous…
Tout le monde se posait la question : Tapie avait-il oui ou non voulu acheter des joueurs de Valenciennes ? Les démentis offusqués de l’ex-ministre de la Ville. Le soutien et l’alibi du député-maire de Béthune Jacques Mellick. Et puis la preuve du faux témoignage de Mellick, le procès, la prison pour Tapie…
Pourquoi je pense à ça ? Parce qu’il est aussi question d’hommes politiques, d’argent. Parce (...)

lire la suite de l'article
jeudi 8 juillet 2010
Le lièvre et le lièvre
Si les dires de l’ancienne comptable de Liliane Bettencourt devaient se révéler exacts, s’il est vrai que notre président a reçu de grosses sommes d’argent venues des comptes suisses de la patronne de l’Oréal (on parle de 150 0000 euros par-ci, d’enveloppes kraft par-là), on comprend mieux pourquoi Nicolas Sarkozy n’a surtout pas envie de lâcher Éric Woerth pris dans les phares des médias.
Et cela n’a rien à voir avec les retraites, ni avec la haute opinion que le chef de l’État se fait de son ministre. Pour tenir dans son gîte de l’Élysée, le lièvre Sarkozy, que la crainte doit ronger, a besoin que le (...)

lire la suite de l'article
mardi 6 juillet 2010
Petits et gros oiseaux
Le ministre de l’Intérieur et le ministre du Travail risquent de se retrouver bien seuls au gouvernement. Ils n‘auront plus pour les couvrir Alain Joyandet et Christian Blanc qui viennent de démissionner.
Avant, Brice Hortefeux pouvait se dire que comparer aux 12.000 euros de cigares de Christian Blanc, ses propos racistes n’avaient rien coûté au contribuable. Éric Woerth pouvait penser que le conflit d’intérêt entre sa position de ministre et celle de trésorier de l’UMP n’était rien comparé au permis de construire truqué d’Alain Joyandet. Dans un ensemble de turpitudes, leur cas devenait banal.
Pas sûr (...)

lire la suite de l'article
samedi 3 juillet 2010
Les Misérables
J’apprends que le président de l’Assemblée nationale Bernard Accoyer, cédant aux sirènes de la rigueur, a banni le champagne au profit du rouge, de la bière et du pastis, lors du traditionnel pot de fin de session parlementaire.
Outre la mauvaise nouvelle pour nos producteurs champenois, je m’inquiète. Verra-t-on un jour nos députés troquer la cravate et le costume pour le bleu de travail ? Prendre le métro comme le péquin moyen ? Amener la gamelle pour le midi à réchauffer sur le Butagaz ? Siffler du gros rouge qui tâche, du picrate, du rouquin ?
Allez, encore un petit effort Messieurs les députés, et (...)

lire la suite de l'article
vendredi 2 juillet 2010
Le Éric Woerth Code
Pour alimenter la caisse de l’UMP, on doit à Éric Woerth d’avoir eu l’ingénieuse idée de créer un club appelé Premier cercle. Rien de mystique, rassurez-vous ! Plutôt une sorte de franc-maçonnerie du flouze.
Pour en faire partie, comptez une cotisation minimale de 3 000 euros par an, 7 500 maximum. Un bon investissement. L’occasion unique de côtoyer les cadors du gouvernement, surtout de bavarder une fois l’an avec le président de tous les Français. Dîner agréable, entre gens qui savent se tenir.
C’est pas là qu’on va causer du prix de la baguette qui augmente ! En revanche, l’endroit idéal pour apprendre (...)

lire la suite de l'article
jeudi 1er juillet 2010
Vivement le 14 juillet !
En demandant aux ministres de réduire leur train de vie, surtout en supprimant la garden-party et les chasses présidentielles, le chef de l’État est en train de nous la jouer sans-culotte et même de singer la fameuse nuit du 4 août qui vit l’abolition des privilèges.
Mais il ne faudrait pas que le gros doigt du chef de l’État masque le vrai problème : nous vivons dans une République bananière. Plus rien n’est crédible : ni la justice toutou, ni les vers politiques fossoyeurs de la démocratie, ni les grands patrons crocodiles du tourisme fiscal, ni les élites prêtes à tout pour bâfrer le plat de (...)

lire la suite de l'article
mercredi 30 juin 2010
Lapsus révélateur ?
De même que pour la noblesse de 1789 l’intérêt général se confondait avec l’intérêt particulier, pour une certaine droite de 2010 la France appartient à une élite, et cette élite, c’est forcément l’UMP.
Aussi je crois Éric Woerth sincère quand il déclare : « Il n’y a aucun conflit d’intérêts à être trésorier du parti majoritaire et ministre du Budget. » Effectivement, dans les deux cas, on travaille dans l’intérêt des mêmes personnes, militants du bouclier fiscal et amateurs du paradis du même nom.
C’est pourquoi, quitte à choisir une phrase d’Eric Woerth, je préfère finalement son lapsus au Grand Jury RTL : « J’ai (...)

lire la suite de l'article
mardi 29 juin 2010
Presque rigoureux !
Avec son facies plutôt rébarbatif, Eric Woerth passait jusqu’à présent pour le meilleur représentant de la rigueur. Le genre à vous découper calmement les retraites comme d’autres dissèquent les grenouilles dans un laboratoire.
Et puis voilà que l’on apprend que le sieur Woerth était certes rigoureux, mais pas au point de déclencher des contrôles fiscaux chez Mme Bettencourt. On le déduit fort logiquement des dernières déclarations du procureur Philippe Courroye qui affirme avoir prévenu l’administration fiscale dès janvier 2009 de possibles fraudes. À cette époque, le grand chef des impôts s’appelait… Eric (...)

lire la suite de l'article
samedi 26 juin 2010
Vous le valez bien !
Bientôt, Eric Woerth nous expliquera que lorsque sa femme travaillait chez la mère Bettencourt, elle s’occupait uniquement de laver les chiottes. Qu’elle ne savait donc rien des magouilles fiscales.
Malheureusement, les enregistrements clandestins de la veuve L’Oréal prouvent que Patrice de Maistre, le supérieur de son épouse, était au courant. Je veux bien admettre que Florence Woerth est aveugle, sourde ou idiote, ou qu’elle allait jouer à la marelle quand de Maistre traficotait.
N’empêche, avoir épinglé la Légion d’honneur sur ce crapuleux personnage n’est pas à l’honneur de notre ministre. On ne (...)

lire la suite de l'article
vendredi 25 juin 2010
Légion d’honneur
On ne se lasse pas des turpitudes de nos gouvernants que nous relate semaine après semaine le Canard enchaîné et qui font passer nos Bleus pour d’aimables chenapans.
La semaine dernière, c’était les cigares de Christian Blanc. Cette semaine, c’est le permis de construire bidon du secrétaire d’État à la Coopération Alain Joyandet. Pas dégonflé, le maire UMP de Grimaud, Alain Benedetto, dit aujourd’hui qu’il n’était au courant de rien. Manque de bol, le Canard vient de sortir l’avis défavorable que le directeur de l’urbanisme avait envoyé !
Dans n’importe quel autre pays d’Europe, ces gens-là seraient sur le (...)

lire la suite de l'article
jeudi 24 juin 2010
Des héros en somme !
Il y a quelques jours encore, les responsables syndicaux ne cachaient pas leur pessimisme. Comment mobiliser leurs troupes contre la réforme des retraites, alors que le Mondial allait tout balayer sur son passage !
Pour la même raison, les stratèges gouvernementaux se félicitaient, espérant qu’une victoire des Bleus ferait tout oublier, la sueur du travail et les larmes versées sur la défunte retraite à 60 ans. L’échec de l’équipe de France pourrait tout chambouler. Si bien qu’on peut se poser la question : et si les joueurs avaient fait exprès de perdre pour ne pas compromettre les chances de la (...)

lire la suite de l'article
mercredi 23 juin 2010
L’image de la France
Quelle différence y a-t-il entre un Christian Blanc qui se fait offrir 12 000 euros de cigares par l’État et Franck Ribéry qui paie 1 500 euros pour qu’on s’occupe de son cigare ?
Entre des ministres qui affrètent des avions privés pour convenances personnelles et des joueurs qui affrètent des jets pour aller faire la bringue ? Entre un chef de l’État qui dit « casse-toi pauvre con » à un citoyen et un joueur qui dit « sale fils de pute, va te faire enculer » à son entraîneur ? Pas une grande différence, serait-on tenté de dire, ils représentent tous la France.
J’ajouterai une nuance, de taille après (...)

lire la suite de l'article
mardi 22 juin 2010
Magie blanche
À observer l’agitation de l’équipe de France, leurs prochains adversaires, les Bafana Bafana ne doivent pas en revenir. L’implosion en direct d’une équipe, des insultes qui fusent, un joueur exclu, des coéquipiers qui refusent de s’entraîner, des préparateurs qui balancent leurs chronos, des cadres qui démissionnent.
Ils doivent se dire que c’est trop beau pour être vrai. Que ça cache quelque chose. Exemple cette phrase que tous les journaux répètent en boucle et qu’ils ont réussi à se faire traduire : « Sale fils de pute, va te faire enculer ».
C’est forcément une phrase magique. Mais pour dire quoi ? Ne (...)

lire la suite de l'article
dimanche 20 juin 2010
Attila Kerviel
À l’heure où l’on parle d’augmenter le temps de travail, je n’hésite pas à dire qu’il faut se méfier des gens qui travaillent trop. Prenez Jérôme Kerviel. Il finissait à point d’heure, ne prenait jamais de vacances, n’avait pas de vie personnelle.
Et le pire, c’est que ses patrons trouvaient ça normal. Alors qu’il existe un code du travail qui doit aussi, je suppose, concerner les banques. La Société Générale victime de son manquement aux normes du travail, en un mot de sa cupidité ? C’est évident !
Un peu comme Attila que l’on soupçonnait d’avoir été envoyé par Dieu pour punir les hommes, il me plaît à (...)

lire la suite de l'article
samedi 19 juin 2010
La Sainte Trinité de Boutin
Ironisant récemment sur la mission Boutin de Christine Bidon, j’ignorais que la même, outre ces 9 500 euros de salaire mensuel généreusement octroyés par Sarkozy, palpait 6 000 euros mensuels de retraite parlementaire et lichait 2 600 euros toujours mensuels pour un mandat de conseillère générale…
Trois rémunérations pour une seule et même personne, c’est le principe de la Sainte Trinité appliqué à son porte-monnaie ! Étant charitable, j’en veux moins à la catholique Boutin (d’autant qu’elle n’est pas la seule) qu’à ce Judas d’Éric Woerth qui a attendu l’article du Canard enchaîné pour s’indigner sur Europe1 (...)

lire la suite de l'article
vendredi 18 juin 2010
L’hypocrite et le menteur
Hier, j’entendais sur ma radio le porte-parole de l’UMP Dominique Paillé traiter le PS d’hypocrite au motif que ce dernier a dit qu’il rétablirait la retraite à 60 ans quand il arriverait au pouvoir.
Au même moment, j’entendais certains auditeurs traiter Nicolas Sarkozy de menteur au motif que ce dernier avait juré qu’il ne remettrait pas en question l’âge légal de la retraite durant son quinquennat pour la bonne raison qu’il n’en avait pas parlé durant sa campagne présidentielle.
Entre celui qui fait ce qu’il avait dit qu’il ne ferait pas et celui qui dit qu’il fera ce qu’il n’a pas l’intention de (...)

lire la suite de l'article
jeudi 17 juin 2010
Solidarité passive
Les Bleus en visite au township (ou ghetto) de Dam se Bos en Afrique du Sud, c’est un peu les bons enfants de la Comtesse de Ségur apportant dans leur panier un peu de pain et de confiture aux pauvres.
Ce qui nous vaut cette sortie mémorable d’un des joueurs : « Ça nous fait réaliser qu’on est des privilégiés. » Privilégiés certes, mais pas au point de mettre la main à la carte bleue ou le stylo au chèque, du moins à notre connaissance (on se fera un plaisir de faire amende honorable dans le cas contraire).
Ce qu’on sait pour l’instant, c’est que la Fédération Française de Football va mettre 100 000 (...)

lire la suite de l'article
mercredi 16 juin 2010
Striptease et retraites
On pourrait trouver des points communs entre l’art du striptease et la communication gouvernementale concernant les retraites. Dans les deux cas, il s’agit de faire languir le spectateur.
Et les fuites habilement orchestrées dans les médias ces derniers temps ont été autant de vêtements que l’on jette au public afin de différer la mise à nue. Il existe une différence, majeure, toutefois. Dans le striptease, c’est l’artiste qui se retrouve dans le plus simple appareil à la fin du spectacle.
Avec ce que l’on nous annonce pour aujourd’hui mercredi (suppression de l’âge légal à 60 ans, augmentation du (...)

lire la suite de l'article
mercredi 9 juin 2010
Caniche de luxe
Il n’y aurait rien à redire des critiques de Rama Yade concernant l’hébergement des Bleus en Afrique du Sud, si sa critique valait en tout temps et tout lieu.
Or je ne me souviens pas avoir entendu Rama Yade critiquer le syndrome du Fouquet’s ni s’en prendre à ses collègues quand ils affrètent des avions privés plutôt que de prendre les lignes régulières. Souvenez-vous des places à 130 000 euros d’Estrosi ou de Joyandet pour boire un canon avec des potes ou pour rentrer plus vite au pays !
La méthode Rama Yade ? Aboyer et mordre médiatiquement (il faut bien exister !) les mollets de ceux qui ne peuvent (...)

lire la suite de l'article
mardi 8 juin 2010
Mangez des prunes
Le député Gilles Carrez, grand spécialiste des Finances, trouve que la vie est devenue trop chère. Comment s’en est-il rendu compte ? En allant acheter lui-même sa baguette, son calendos et son litron de rouquin ?
Non. Gilles Carrez s’en est aperçu en constatant que les amendes pour stationnement illégal, qu’il ne paie pas, n’avaient pas suivi la hausse des prix. Du coup, plutôt que de demander que l’on augmente les salaires, il propose « de réadapter le montant de l’amende au niveau de la vie ».
Une légende tenace veut que Marie-Antoinette ait répondu au peuple qui réclamait du pain : « Ils n’ont pas de (...)

lire la suite de l'article
samedi 5 juin 2010
Diego, libre dans sa tête
À peine arrivé en Afrique du Sud, Maradona fait déjà parler de lui, nous dit Le Figaro. D’abord l’Argentin a demandé des toilettes de luxe dans sa chambre. Bon, chacun sa priorité. Certains auraient plutôt demandé une prostituée de luxe.
Deuxièmement, Maradona a promis que si son équipe gagnait le Mondial, il courra nu dans les rues de Buenos Aires. Domenech ne l’a pas promis. Il aurait dû. A priori, il ne risque pas grand-chose. Il ne faudrait pas en déduire pour autant que Maradona ne pense qu’à son cul.
La preuve, il vient d’autoriser ses joueurs à avoir des relations sexuelles les jours où ils ne (...)

lire la suite de l'article
vendredi 4 juin 2010
Impartial !
Il y aura bien une enquête sur l’assaut meurtrier mené par les soldats israéliens contre la flottille humanitaire qui cinglait vers Gaza. Ainsi en a décidé, après douze longues heures, le Conseil de sécurité de l’ONU.
Une enquête non pas « indépendante » , les Américains ne le voulaient pas, mais « impartiale » . Ce qui est logique, car une enquête « indépendante » par la force des choses ne peut qu’être « partiale » . En revanche, une enquête « dépendante » a toutes les garanties de l’objectivité.
Par qui sera menée cette enquête « impartiale » ? Par Israël ! En effet qui peut être plus juste, plus neutre, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 3 juin 2010
Le taureau ivre
Rendons hommage à ce taureau résistant qui n’a pas voulu être un mouton qu’on mène à l’abattoir et a préféré prendre la clef des champs sur le bitume, quitte à créer la panique à Charleville-Mézières.
Peut-être était-il la réincarnation de Rimbaud qui sema jadis le trouble dans cette même ville ! Et ce n’est pas un vétérinaire, parodiant les Peaux-Rouges avec ses fléchettes, qui allait stopper sa course à la vie. Mort sous les balles d’un policier, en chargeant, c’est moins folklorique mais plus glorieux qu’une corrida !
Ce taureau, que j’appellerai Arthur, pourrait servir de modèle à ceux qui en ont marre que (...)

lire la suite de l'article
mercredi 2 juin 2010
Terrorisme humanitaire
Des prétendus militants de la paix, certainement nourris dès le biberon aux thèses extrémistes de Bernard Kouchner sur l’ingérence humanitaire, n’ont pas hésité à équiper une flottille internationale avec la sournoise intention d’apporter des produits de première nécessité à Gaza.
Des commandos israéliens qui n’avaient pour se défendre que des gilets pare-balles, des lance-missiles et des mitrailleuses ont dû affronter ces sauvages lourdement armés de fourchettes, de couteaux, voire de petites cuillères. Mais comme à son habitude, Israël a su riposter avec retenue, si bien que l’on ne compte qu’au moins 9 (...)

lire la suite de l'article
mardi 1er juin 2010
L’Euro et le président
Grâce à Rama Yade, la France a obtenu d’accueillir l’Euro 2016 et Nicolas Sarkozy pourrait se représenter en 2012.
Pour ceux qui ne comprennent pas le rapport, il faut se reporter au Journal du Dimanche. Rama Yade explique en toute humilité le rôle incontournable qu’elle a joué pour imposer ce dossier « prioritaire » tant au chef de l’État, qu’à Bercy ou aux ministres des Sports étrangers. Pourquoi ce dossier était-il si prioritaire ? On le comprend lorsque la modeste Rama rencontre le président lors de l’annonce de la victoire : « Vous n’avez plus le choix, dit-elle, il faut vous représenter en 2012 pour (...)

lire la suite de l'article
samedi 29 mai 2010
Sarkozy pour les 60 ans !
Lors d’un débat en 1993 avec Strauss-Kahn, Nicolas Sarkozy déclarait à l’esbroufe : « Je voudrais dire que j’ai voté pour le RMI et que j’ai voté pour les 60 ans, que les choses soient claires ».
Cet argument de bateleur est d’autant plus comique qu’en 1982, date de la loi, Sarkozy n’était pas encore député ! En 2008, le même Sarko expliquait sur RTL qu’il ne remettrait pas en cause l’âge légal de la retraite comme le demandait Laurence Parisot. Motif avoué : « Ce n’est pas un engagement que j’ai pris devant les Français, je n’ai donc pas de mandat pour faire ça. »
Nicolas Sarkozy n’ayant qu’une parole, je ne (...)

lire la suite de l'article
vendredi 28 mai 2010
Dieu est travail
Rabelais pensait que le propre de l’Homme, c’est le rire. Le fainéant ! Pour la droite traditionnelle, le propre de l’Homme ce serait plutôt de travailler.
Ce discours, engoncé dans nos gènes, la droite ne l’a certes pas inventé. L’Église l’a martelé bien avant. On connaît la rengaine : si l’Homme bosse, c’est parce qu’il a fauté. Il n’avait pas qu’à croquer la pomme, le salaud ! Ensuite, le capitalisme a pris le relais. En pire. L’Église au moins pensait qu’il fallait des jours de repos, ne serait-ce que pour honorer le Seigneur.
Les capitalistes purs et durs ont trouvé une meilleure solution. Le capital étant (...)

lire la suite de l'article
jeudi 27 mai 2010
Toujours boute-en-train !
Un temps déboussolé par une affaire médiatique qui l’a dépassé, Franck Ribéry remonte à la surface. C’est Éric Abidal qui le dit dans Le Journal du Dimanche.
« Il est assez intelligent pour mettre de côté tous ses problèmes et faire en sorte que ça n’interfère pas dans la vie du groupe. » On apprend, dans la même interview que Franck serait toujours un boute-en-train (avec Zahia, c’était plutôt en arrière-train). Et comment cela se manifeste-t-il ? « Il reste le même qui met l’ambiance, celui qui met du sel dans mon café. Il pousse les gens à bout. Tous les deux, on se consulte pour faire des conneries, mais ça (...)

lire la suite de l'article
mercredi 26 mai 2010
Sanctuaire
Pour n’avoir pas su gérer la canicule de 2003, Jean-Pierre Raffarin aurait dû faire son mea culpa. Il a préféré un « c’est votre faute ».
D’où, en guise de punition, le passage à la trappe du lundi de Pentecôte censé rapporter de l’argent aux anciens. Ce qui s’apparentait à une entourloupe morale se révèle une entourloupe financière. Depuis 2004, deux milliards d’euros ont été utilisés à d’autres fins, dénonce Pascal Champvert, président de l’Association des directeurs au service des personnes âgées.
Ce à quoi, la secrétaire d’État chargée des Aînés répond : « Les crédits non utilisés ont été sanctuarisés ». Que (...)

lire la suite de l'article
jeudi 20 mai 2010
Crocodile philanthrope
Quand j’entends les politiques justifier leurs plans de rigueur envers les petits (car ça revient à ça) au nom du noble et généreux principe de « ne pas laisser une dette aux générations futures », j’ai comme l’impression d’une entourloupe.
Un peu comme si un homme préférait câliner son flacon de sperme à la banque du même nom plutôt que de se préoccuper de son enfant présent dans le besoin. Méfiance normale, après tout. Quand un crocodile prêche soudain la philanthropie, on se pose fatalement des questions !
Le bouclier fiscal par exemple, ou l’augmentation conséquente des rémunérations du président de la (...)

lire la suite de l'article
mercredi 19 mai 2010
Qui dit vrai ?
À peine Clotilde Reiss libérée d’Iran, Nicolas Sarkozy a tenu à remercier le président du Sénégal pour ses bons offices. Il aurait dû attendre un peu.
Car dès le lendemain, Abdoulaye Wade s’est exprimé dans Aujourd’hui en France. On apprend qu’il avait obtenu, dès septembre, la libération de la prisonnière. Mais que l’Élysée n’a pas donné suite. Conclusion d’Abdoulaye Wade : « On aurait pu gagner six mois. » Ce n’est pas tout. Selon un ancien de la DGSE, notre gentille étudiante serait bel et bien une espionne qui aurait travaillé pour le compte de la France, notamment pour collecter des renseignements sur le (...)

lire la suite de l'article
mardi 18 mai 2010
La dame du "care" raté
La maire Aubry a bien entendu que l’on se gaussait d’elle et de son « care » américain chez ceux qui ont conservé un soupçon de bon sens cartésien.
Elle s’explique donc dans le Journal du Dimanche, avec l’habileté d’une poule qui aurait trouvé un couteau sans lame et sans manche. « J’ai juste noté qu’en français le mot "soin" n’induit qu’un sens, alors qu’en anglais le "care" induit à la fois que l’État, la société prend soin des gens, mais aussi que les gens prennent soin les uns des autres. »
Il existe pourtant un mot français qui vaut bien tous les « care » (ratés) du monde : la fraternité. On le trouve (...)

lire la suite de l'article
dimanche 16 mai 2010
Retraites : l’exemple Musulin !
Le procureur Marc Désert (un nom prédestiné pour qui prêche) n’a pas apprécié de ne pas être entendu par le tribunal et que Toni Musulin s’en tire à si bon compte.
Car à supposer que Toni Musulin ait bien gardé 2,5 millions d’euros sur les 11,6 dérobés, cela fait un matelas confortable pour l’avenir. Il suffit de diviser 2,5 millions par trois pour obtenir le prix d’une annuité. Mieux qu’une retraite de procureur ou de président de tribunal. Et sans comparaison aucune avec une retraite de convoyeur !
Musulin : un homme qui a très bien compris les arguments du Medef, à savoir que la retraite ça se prépare. (...)

lire la suite de l'article
samedi 15 mai 2010
Travailler tue
De même que l’on inscrit « Fumer tue » sur les paquets de cigarettes ou « l’abus d’alcool est dangereux pour la santé » sur les réclames d’apéritifs, il serait temps de diffuser des spots télévisés pour prévenir nos concitoyens que « Travailler tue ».
Selon une étude anglaise, ceux qui travaillent entre 10 et 11 heures par jour auraient beaucoup plus de risques (60 %) d’être victimes d’une crise cardiaque. Le travail, un danger ? On doit aux humoristes de l’avoir pressenti.
Henri Salvador ne chantait-il pas : « Le travail c’est la santé, ne rien faire c’est la conserver ». Quant à Coluche, il constatait (...)

lire la suite de l'article
vendredi 14 mai 2010
Vive le non-droit international !
Pour récompenser Israël de ses violations répétées du Droit International, la communauté du même nom a accepté son adhésion à l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique).
Et cela, alors même qu’Israël a fourni des statistiques qui englobent les territoires illégalement occupés en Cisjordanie ! Une victoire qui confère à l’État hébreu une « légitimité économique en tant que pays avancé et développé », a dit le ministre des Finances israélien. Traduction moins policée d’un diplomate européen : « Le gouvernement peut agir comme il l’entend vis-à-vis de la communauté internationale qui lui mange dans (...)

lire la suite de l'article
mercredi 12 mai 2010
Un acte patriotique
Les époux Sarkozy ont-ils fait attendre un chef d’État en se livrant à des ébats conjugaux ? C’est un journaliste américain qui l’écrit.
Carla Bruni se serait vantée de cette prouesse auprès de Michèle Obama. Il n’en faut pas davantage pour que les journaux anglais supputent que la personne qui patientait comme une cruche n’était autre que la reine. Au pays de Rabelais, personne n’en voudra à Nicolas Sarkozy, bien au contraire. Faire attendre un chef d’État étranger, surtout anglais, c’est presque un acte patriotique.
Et puis la fierté en amour, voilà qui est français. À sa maîtresse qui le félicitait pour (...)

lire la suite de l'article
vendredi 7 mai 2010
Cochonne de crise !
Dans la crise, comme dans le cochon, tout est bon. Le sauvetage de la Grèce devrait permettre au FMI et aux Européens, en échange de leur aide, de livrer le pays en pâture aux vautours libéraux.
Il devrait accessoirement aider la France à se refaire une santé financière puisque les sommes prêtées par notre gouvernement rapporteront 5 % d’intérêts comme l’ont expliqué, avec plus de gourmandise que de charité, nos responsables politiques. Autrement dit, plus le petit peuple grec se serrera la ceinture, et plus nous autres Français ferons du lard.
Vivement que le Portugal, l’Espagne et l’Irlande (les Pigs (...)

lire la suite de l'article
mercredi 5 mai 2010
La pute et la maquerelle
Jérôme Kerviel, le fameux courtier qui a fait perdre 5 milliards d’euros à la Société Générale, se réveille à un mois de son procès en sortant un livre : « L’Engrenage, mémoire d’un trader ».
La pute et la maquerelle, aurait été un titre plus juste. Car qu’est-ce que dit notre ex-trader un peu partout dans la presse ? Que dans les maisons closes de la finance, les traders ne sont que de simples gagneuses chargées de récupérer l’oseille pour le compte des mères maquerelles que sont les banques.
S’il ne s’exonère pas de sa responsabilité personnelle, Jérôme kerviel n’entend pas plonger seul. Logique. Si l’on (...)

lire la suite de l'article
mardi 4 mai 2010
La justice des pairs
Quand je vois que Charles Pasqua vient d’écoper d’un an de taule avec sursis seulement, alors que l’avocat général réclamait deux ans ferme, 200 000 euros d’amende et interdiction de droits électifs, je me dis que la Cour de justice de la République, composée essentiellement de parlementaires, a du bon et que tout le monde devrait être jugé par ses pairs (autre nom pour potes).
Car seul un pair (ou un pote) est à même de vous comprendre. D’où l’urgence, après la parité, d’introduire la « pairité » ! Quelle justice pleine d’humaine compréhension ce serait si Jacques Chirac était jugé par Bernard Tapie et les (...)

lire la suite de l'article
samedi 1er mai 2010
Joyeux anniversaire, Franck !
Grâce à Paris Match, on en sait un peu plus sur l’ex « mineure » qui affole l’équipe de France. Elle s’appelle Zahia, ne porte pas le niqab, et ses services à 2 000 euros la nuit ne sont pas à la portée des premières bourses venues.
Sa relation avec Franck Ribéry ? « C’était pour son anniversaire, ses 26 ans, le 7 avril 2009 », se souvient Zahia. Un cadeau d’anniversaire que Franck s’est offert tout seul comme un grand (c’est pas sa femme qui allait le lui offrir !) dans un hôtel de luxe à Münich.
Concernant Ribéry qu’elle a « vu » trois fois : « Il n’a pas été particulièrement galant, ni bien élevé, ni même (...)

lire la suite de l'article
vendredi 30 avril 2010
Une burqa pour Copé
Jean-François Copé a beaucoup payé de sa personne pour que le débat sur la burqa prenne consistance et devienne matière à loi, chose que Nicolas Sarkozy refusait jusque-là.
Depuis la défaite des régionales, Copé a eu gain de cause. Est-ce le résultat de son engagement ? Jean-François Copé aurait reçu des menaces et vivrait désormais sous protection policière. Plutôt que de faire appel à des forces de l’ordre de moins en moins nombreuses, restrictions budgétaires obligent, ne serait-il pas préférable que Jean-François Copé se déplace désormais vêtu d’un voile intégral ?
Une mesure non seulement d’économie (...)

lire la suite de l'article
vendredi 23 avril 2010
"Jésus is my Boss"
Il est de bon ton dans les médias de se moquer de Benoît XVI au prétexte qu’il serait : allemand, traditionaliste, pas franchement dans la mouvance de notre époque.
Et bien je préfère cent fois le côté ringard du vieux Benoît que cette campagne merdique que l’Église est en train de nous concocter pour recruter des prêtres. Quoi de plus pathétique que cette volonté affichée de faire jeune. En langage publicitaire, qui dit jeune dit branché, qui dit branché dit forcément english.
D’où ce piteux slogan « Jésus is my boss », qui donnerait envie de vendre son âme au Diable si on en avait une ou si le Diable (...)

lire la suite de l'article
jeudi 22 avril 2010
Alfred Pasqua ou Charles Dreyfus
Je pense souvent, avec tristesse, à la carrière ratée de Charles Pasqua. Quel formidable acteur il aurait pu être.
Imaginez-le avec Jean Gabin dans Razzia sur la chnouf ! Avec Lino Ventura dans Les Tontons flingueurs ou Les Barbouzes ! Dans L’Immortel, il serait tellement plus crédible que Jean Reno ou Kad Merad ! En revanche, dans le rôle de Dreyfus, ça ne colle pas. Il est trop haut en couleur le Charles, il a trop de faconde pour pouvoir interpréter le transparent Alfred.
Eh bien, on ne sait trop pourquoi, c’est ce rôle de victime d’erreur judiciaire, que dis-je d’une conspiration, qu’il tient (...)

lire la suite de l'article
mardi 20 avril 2010
Borloo l’Écclésiaste
Selon une hypothèse scientifique, les dinosaures auraient été victimes d’une gigantesque éruption volcanique. La race humaine qui a pris la place a beau s’agiter et gesticuler, elle se rend compte tout à coup de son importance toute relative face aux éléments.
C’est comme ça. Il faut un nuage de cendres pour rappeler aux chefs d’État, aux banquiers, aux patrons du Cac 40, qu’ils ne sont finalement pas grand-chose. Ainsi Jean-Louis Borloo, déclare au Journal du dimanche : « Nous rencontrons exactement les limites de la toute puissance de l’homme ».
Grâce au volcan islandais, le ministre de l’Ecologie (...)

lire la suite de l'article
dimanche 18 avril 2010
Rester ou être aimé...
À l’inverse de Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac n’en finit plus de grimper dans les sondages. Pas moins de 76 % d’opinions positives, selon le dernier Paris Match.
Si bien que si « le nain » ne va pas tarder à trouver du pétrole, " le grand " pourrait bientôt atterrir sur la Lune. On tempérera l’enthousiasme ambiant en faisant remarquer que Lionel Jospin obtient quant à lui 61 % d’opinions positives, ce qui n’était pas gagné d’avance. D’où la question suivante.
Les Français aiment-ils vraiment, quoique tardivement, Chirac et Jospin, ou bien leur sont-ils reconnaissants de s’être retirés définitivement de la (...)

lire la suite de l'article
samedi 17 avril 2010
Halte à la discrimination !
Que sont devenus les french lover ? Des êtres taciturnes qui gèrent leur réputation comme d’autres leurs rentes, en bon père de famille.
J’en veux pour preuve Benjamin Biolay. Le chanteur vient de porter plainte contre France 24 pour avoir fait état de la rumeur qui lui attribuait une liaison avec Carla Bruni-Sarkozy. Comme tout le monde ou presque, je suis pour le respect de la vie privée.
N’empêche que si j’étais chanteur, connaissant le goût de la première Dame de France pour la chanson et ceux qui la pratiquent, je serais vexé comme un pou de ne pas être nominé aux Victoires de la rumeur.
Je me (...)

lire la suite de l'article
vendredi 16 avril 2010
Épinay ? Non, épineux !
Il faut se méfier du mot retraite, disait-on hier. Ce qui vaut pour le gouvernement vaut bien évidemment pour la gauche et les syndicats. Rappelez-vous.
Pour avoir été accommodante (trop ?) avec le pouvoir en 2003, la CFDT a engendré des Brutus toujours prompts à tuer le père. Au PS, les choses ne sont pas plus simples. Entre Martine Aubry qui avance et recule, Benoît Hamon qui bouscule, il y a Manuel Valls, le Tony Blair français, prêt à tous les compromis historiques avec le gouvernement histoire de montrer combien il est jeune, responsable et moderne.
Des querelles en perspective au sein du PS ? (...)

lire la suite de l'article
jeudi 15 avril 2010
Se méfier des retraites
Le mot retraite dans la langue française est suffisamment riche de sens, parfois contradictoires, pour qu’il faille s’en méfier.
Utilisé par les militaires, il symbolise la déroute. La plus célèbre étant la retraite de Russie. On imagine que Nicolas Sarkozy ne pense pas à Napoléon quand il appelle à réformer le système des retraites du public et du privé. La retraite peut aussi être populaire et joyeuse, avec fanfare et majorettes : la retraite aux flambeaux.
Fillon aimerait beaucoup y croire, mais à un certain âge, mieux vaut ne plus croire au père Noël. Pour y avoir cru, Alain Juppé a dû opérer une (...)

lire la suite de l'article
mercredi 14 avril 2010
Ouverture d’une maison close
Je ne sais pas si ça va intéresser le péquin moyen peu au fait de l’univers des francs-maçons, mais le Grand Orient de France a décidé d’ouvrir ses loges, jusque-là closes, aux femmes.
Une vraie révolution, car depuis sa création en 1773, le GODF (ne pas confondre avec le GODE) fonctionnait en vase clos masculin, un peu comme les curés ou la légion. C’est que la recherche de la vérité demandait des cerveaux virils et surtout de ne pas être perturbée par des démons féminins forcément lubriques.
Que va-t-il se passer désormais dans les loges du Grand Orient ? Assistera-t-on à des bacchanales ? Pourra-t-on, (...)

lire la suite de l'article
dimanche 11 avril 2010
L’homme invisible
Il y a pire que les rumeurs sur la vie extra-sexuelle du couple Sarkozy que Carla Bruni vient de ramener à sa juste proportion en prenant le contre-pied des conseillers de l’Élysée.
Une nouvelle « rumeur » sur internet (vérifiable paraît-il sur le site de la Recette Principale de Neuilly) nous explique que Nicolas Sarkozy ne paie pas d’impôts depuis plus de 12 ans. Alors que ses émoluments divers (paie de président, retraites de député et de ministre) atteindraient la coquette somme mensuelle de 49 191,02 euros. On ne compte pas les divers appartements, studios, résidence en Corse…
Si tout cela est (...)

lire la suite de l'article
samedi 10 avril 2010
La rumeur de la rumeur de la...
Il y avait la rumeur : le couple présidentiel aurait des aventures extraconjugales. Il y a désormais la rumeur de la rumeur : ce serait Rachida Dati qui aurait fait courir le bruit.
Ce que l’intéressée nie. D’ailleurs elle s’apprête à porter plainte. Contre qui ? Contre la rumeur qui la mettrait en cause. Mais qui fait courir cette rumeur ? Les services de renseignements français, dit-on. Oui, mais n’est-ce pas une rumeur ? On n’en sait rien car la rumeur ne le dit pas.
Mais Nicolas Sarkozy aurait laissé dire, ce qui paraît le plus sage en l’espèce, personne n’en parlerait plus. Pourquoi a-t-il tenu (...)

lire la suite de l'article
vendredi 9 avril 2010
Les dessous de l’Histoire
Des rumeurs concernant la vie privée de Nicolas Sarkozy et Carla Bruni ont récemment circulé sur un blog hébergé par le Journal Du Dimanche.
Ces supposées révélations d’alcôve auraient dû être logiquement oubliées, voire méprisées. Mais une plainte déposée par les dirigeants du JDD, à la demande de l’Élysée, dit-on, risque de raviver la flamme plutôt que de l’éteindre. Sans compter que le conseiller en communication du président, Pierre Charon, agite « une espèce de complot organisé avec des mouvements financiers ».
La Bourse utiliserait les bourses présidentielles pour déstabiliser la France ? Il nous manque un (...)

lire la suite de l'article
jeudi 8 avril 2010
Le lâcher de cons
Le Con… seil supérieur de l’audiovisuel se lâche. Lui qui roupillait profondément quand Nicolas Sarkozy a décidé de nommer le patron de la télévision publique vient de se réveiller.
Et que constate notre Hibernatus ? Que le sketch de Jean-Marie Bigard « Le lâcher de salopes » contient des mots grossiers et qu’il ne saurait donc passer à une heure de grande écoute. Il était temps de s’en rendre compte vu que cela ne fait jamais que 12 ans que le sketch passe sur toutes les télés et radios.
Encore un petit effort et le CSA va finir par s’apercevoir que notre télé est colonisée par les feuilletons américains (...)

lire la suite de l'article
mardi 6 avril 2010
La parole est d’or
Le secrétaire d’Etat à la Coopération Alain Joyandet que personne, à part sa femme peut-être, n’avait le plaisir de connaître avant la semaine écoulée, est aujourd’hui une célébrité.
Ceci, grâce à un sens du devoir très prononcé. Devant se rendre en Martinique pour assister à une conférence internationale sur Haïti, le sous-ministre n’a pas hésité à louer un sur-avion (un jet privé). Coût de la promenade : 116.500 euros. Pourquoi ne pas avoir pris un avion de ligne ?, demandera le citoyen mesquin. Réponse de l’intéressé : pour ne pas rater le conseil des ministres du surlendemain.
J’espère que les participants du (...)

lire la suite de l'article
lundi 5 avril 2010
Gulliver Bayrou
Au train où vont les élections, François Bayrou n’aura bientôt plus assez de partisans pour jouer à la belote. Pour l’instant, il peut encore faire une équipe de foot, mais jusqu’à quand ?
Voilà ce que c’est que se prendre pour un prophète ! Sans le vouloir, on crée le désert autour de soi. Voilà ce que c’est que se prendre pour Victor Hugo exilé à Guernesey, châtiant de ses poèmes vengeurs Napoléon (ici Nicolas) le Petit ! Mais Victor Hugo ne visait pas la présidence de la République, seulement le Lagarde-et-Michard ; pas l’Élysée, uniquement le Panthéon.
À force de jouer à Gulliver, la tête obstinément (...)

lire la suite de l'article
dimanche 4 avril 2010
La fronde des retraités
Le dossier des retraites ne concerne pas uniquement les actifs et ne se limite pas à savoir s’il faut ou non augmenter le nombre d’années de cotisation. Il concerne aussi ceux qui, pour l’heure, ont cessé leur vie professionnelle.
Les retraités ne pouvant pas par définition, travailler plus pour gagner plus, ils aimeraient au moins gagner autant, ou tout au moins que leur pension ne fasse pas le yo-yo uniquement dans le sens du bas. Or, on enregistre une baisse de 12 % du pouvoir d’achat chez les retraités ces dernières années.
D’où leur récent mouvement de protestation, histoire de se rappeler au (...)

lire la suite de l'article
samedi 3 avril 2010
Mieux qu’une maison close
Il paraît que les poissons ont une mémoire de quelques secondes. Comme les banquiers en somme. Ils nous la jouaient, il y a peu, Bourgeois de Calais, en chemise ouverte et la corde autour du cou.
Plus rien ne sera comme avant, entendait-on chuchoter sur leur passage. Passé une période que l’on n’ose pas qualifier de décente, les banquiers ont abandonné la panoplie de supplicié et sont repartis tout joyeux se partager les bénéfices, qui n’ont jamais été aussi gras.
Quant aux clients, qui ont cru à la fable de la moralisation, ils en sont quittes pour payer toujours plus cher les « services » facturés. (...)

lire la suite de l'article
vendredi 2 avril 2010
Mon fonctionnaire
« On ne parle pas bien des fonctionnaires. On ne respecte pas assez vos compétences. On ignore vos difficultés. »
Ce n’est pas du Bernard Thibault, ni du François Chérèque, pas même du Jean-Claude Mailly, mais du Nicolas Sarkozy dans le texte. Venant de celui qui a supprimé 100 000 postes en trois ans dans le service public, cela pourrait prêter à sourire.
À moins que, ému par cette espèce en voie de disparition, le chef de l’État ait soudain à cœur de la protéger. En tout cas ce cri d’amour mériterait presque une chanson sur l’air de « Mon légionnaire ».
« Je sais pas son nom,
Je ne sais rien de lui
Il m’a (...)

lire la suite de l'article
jeudi 1er avril 2010
Le syndrome de la cerise
« Je ne mangerai plus de cerises en hiver », nous confiait Alain Juppé dans un livre publié il y a un an.
Preuve que le maire de Bordeaux avait les moyens de s’en payer, et que sa gourmandise dispendieuse avait laissé place à une prise de conscience écologique. Si l’on veut économiser notre planète, ne conviendrait-il pas précisément de privilégier en tant que citoyens les fruits de saison et non pas ces fruits qui nous viennent par avion ?
Si l’on veut que l’agriculture française s’en sorte et ne se cantonne pas à devenir un Disneyland agricole pour citadins nostalgiques (voir Salon de l’agriculture), (...)

lire la suite de l'article
mercredi 31 mars 2010
Aveugle, sourd et muet
L’humoriste Stéphane Guillon désavoué par son patron de France Inter, la carpette Hees, pour avoir attaqué le physique d’Eric Besson !
Un autre humoriste, Dieudonné, interdit d’antenne publique (on aimerait savoir par qui, sachant que la télé publique appartient aux Français ?) pour sa critique acerbe d’Israël ! Le journaliste Eric Zemmour menacé de passer en procès pour avoir dit que beaucoup de délinquants étaient noirs ou arabes !
Il n’est pas nécessairement besoin de partager les opinions de ces trois lascars pour trouver que la liberté d’expression recule dangereusement en France. A force de lois (...)

lire la suite de l'article
mardi 30 mars 2010
Champ du déshonneur
Il est coutume de dire qu’en cas de naufrage, les rats quittent le navire. Et bien ce n’est pas tout à fait vrai. Il arrive aussi, cas plus rare il est vrai, que les rats s’empressent de monter à bord avant qu’il n’y ait plus rien à grignoter.
C’est le cas de François Baroin, petit soldat de la chiraquie. Le sniper de Troyes, qui depuis trois ans maintenant canarde régulièrement l’occupant de l’Élysée, a soudainement rangé son fusil et accepté d’aller manger dans l’auge gouvernementale. Ce qui constitue un reniement de la part d’un homme qui déclarait haut et fort ne pas vouloir rejoindre l’équipe de (...)

lire la suite de l'article
dimanche 28 mars 2010
Un temps d’autruche
Concernant la mort de la taxe carbone, on ne peut pas dire que l’on aura beaucoup pleuré à l’enterrement. À gauche comme à droite, personne n’a sorti le mouchoir.
À gauche, on trouvait la taxe injuste car pénalisant surtout les ménages modestes, comme l’avaient dit en leur temps Ségolène Royal et Marie-George Buffet. Quant aux écolos, pourtant concernés au premier chef, ils la jugeaient insuffisante et mal ficelée. À droite, même son de cloche, pour des raisons différentes. C’est parce qu’on n’aime pas les taxes en général, surtout quand elles incommodent le Medef.
On le sait bien, entre la droite et le (...)

lire la suite de l'article
samedi 27 mars 2010
Ça canarde à l’UMP !
« On a voulu draguer les écolos avec la taxe carbone ; on a voulu draguer les électeurs du FN avec le débat sur l’identité nationale. Si on continue avec cette politique illisible, on aura un 21 avril à l’envers, avec PS et FN au deuxième tour ! » Ce n’est pas Nostradamus qui parle, mais Bernard Debré, le fils de qui vous savez et le frère de l’autre.
Ce qui donne un petit aperçu du traumatisme postélectoral qu’a subi la majorité. Car le cas Debré n’est pas un cas isolé. Thierry Mariani commente ainsi le choix de Nicolas Sarkozy de faire entrer au gouvernement deux hommes qui le canardaient encore la semaine (...)

lire la suite de l'article
vendredi 26 mars 2010
Il est pas frais mon poisson !
« On régit un grand État comme on fait frire un petit poisson », dit Lao-Tseu. Ce qui signifie, explique un commentateur, que le souverain doit éviter de multiplier les ordonnances politiques comme le cuisinier doit éviter de retourner trop souvent le poisson dans la poêle pour ne pas l’émietter.
Plutôt que Claude Guéant, Nicolas Sarkozy aurait donc été bien inspiré de s’entourer d’un disciple de Lao-Tseu. Cela lui aurait évité d’émietter sa politique en prenant les Français pour des pigeons. Le poisson mal cuit, on attendait du chef cuisinier de l’Élysée qu’il nous concocte un nouveau plat, présentable et (...)

lire la suite de l'article
mercredi 24 mars 2010
les voleurs et l’âne
On n’a pas fini d’entendre des commentaires concernant cette élection régionale réunionnaise. Au-delà des analyses savantes qui ne manqueront pas, j’y vois quant à moi l’illustration parfaite de la fable de La Fontaine intitulée “Les voleurs et l’âne”.
J’en cite quelques vers : “Pour un âne enlevé deux Voleurs se battaient :
L’un voulait le garder ; l’autre le voulait vendre.
Tandis que coups de poing trottaient,
Et que nos champions songeaient à se défendre,
Arrive un troisième larron
Qui saisit maître Aliboron.” Les deux voleurs qui se battent pour un âne, c’est bien entendu l’Alliance et le PS. Le (...)

lire la suite de l'article
mardi 23 mars 2010
Voter ou ne pas voter
À l’heure où j’écris ces lignes (dimanche après-midi), il semblerait que l’abstention soit moins importante qu’au premier tour. Et ce, aussi bien à La Réunion qu’en Métropole. Pas de quoi pavoiser pour autant. Le taux de participation devrait rester assez bas.
Comment expliquer cette désaffection de l’électeur ? Par la simple paresse ? La paresse n’est pas à exclure mais ne saurait expliquer la lame de fond du premier tour. On ne devient pas subitement paresseux ! Par le manque d’intérêt pour les régions ? Il est vrai que les régionales passionnent moins les électeurs que les municipales. Cela n’a pas (...)

lire la suite de l'article
samedi 20 mars 2010
La morale du Guépard
Dans Le Guépard, livre du sicilien Lampedusa adapté au cinéma par Visconti, un des personnages émet une théorie pour le moins paradoxale : “Il faut que tout change pour que rien ne change”, autrement dit pour conserver le monde ancien et ses privilèges.
C’est à cela que je pense quand j’entends certains ânonner “changement, changement, changement !” comme d’autres ânonnaient en leur temps “Europe, Europe, Europe !”. Car le changement, paré de toutes les vertus, signifie tout et son contraire. Ainsi on ne peut pas reprocher à Nicolas Sarkozy d’avoir été immobile, durant trois ans.
Il y a eu du changement, (...)

lire la suite de l'article
vendredi 19 mars 2010
La stratégie du second (vau)tour…
Le charognard est un animal qui se nourrit de cadavres morts, de préférence en décomposition. Contrairement à sa sinistre réputation, le charognard serait plutôt écologiste puisqu’il fait à sa façon du recyclage de déchets.
Ce qui serait embêtant, c’est si le charognard se trompait et confondait de la viande morte avec de la viande vive. Rassurez-vous, cela n’arrive jamais dans le monde animal. En revanche, chez les humains, si. C’est que l’humain n’a pas beaucoup développé son odorat à travers l’histoire. Dommage d’ailleurs, car l’odorat trompe rarement. Alors que les mots, on le sait, on peut leur faire (...)

lire la suite de l'article
jeudi 18 mars 2010
La nouvelle philosophie de Magamootoo
Les Réunionnais ont aussi leur Besson. Coïncidence, il s’appelle Eric. Magamootoo, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été élu autrefois sur une liste PS (c’était en 2004 pour les régionales), avant de démissionner pour une présidence.
Installé dans le fromage de la Chambre de Commerce et de l’Industrie, Eric Magamootoo a depuis prospéré au point d’entendre des voix. Car c’est bien connu, lorsqu’on est important, on entend des voix. Ces voix, que lui ont-elles dit ? “Eric, il faut trouver une troisième voie, entre la gauche et la droite”. N’écoutant que son abnégation, Eric a donc lancé une liste soi-disant (...)

lire la suite de l'article
mercredi 17 mars 2010
"On a gagné..."
C’est tout juste si les représentants de l’UMP n’ont pas entonné “On a gagné !” et lancé des fumigènes sur les plateaux télé dimanche soir en Métropole. À croire qu’on n’avait pas visionné le même match.
Car j’ai eu beau lundi matin examiner les scrutins à la loupe, je ne vois rien, pas le moindre soupçon de victoire. Si les professionnels de la politique avaient, je dis pas le courage, mais au moins le respect des téléspectateurs, qui sont aussi des électeurs, la moindre des choses aurait été de reconnaître : nous avons pris une raclée.
Car raclée, pâtée, baisement, il y a eu. C’est la débâcle de Russie à la (...)

lire la suite de l'article
mardi 16 mars 2010
Un bon mort
Jean Ferrat n’a pas attendu samedi pour mourir. Cela fait longtemps que le chanteur avait disparu du paysage audiovisuel. Jean Ferrat n’était plus en phase avec son époque.
Lui qui chantait le grand soir, la fraternité, l’écologie avant la lettre ne pouvait que se sentir bien loin d’un monde où les ouvriers, les pauvres et les déclassés ont été mis dans des réserves comme les Indiens en Amérique du Nord. Le maître mot aujourd’hui n’est plus “camarade”, encore moins “fraternité”, mais “chacun pour sa pomme”.
Ce qui ressort des tréfonds de notre société ce sont des cris de haine, pas des cris d’amour. Compagnon (...)

lire la suite de l'article
samedi 13 mars 2010
L’escadron sans gaieté
Les élections régionales de dimanche seront-elles un test national ? Vous avez remarqué que sur le sujet, on a entendu tout et son contraire.
D’abord du président de la République. Fort de son succès aux européennes, Nicolas Sarkozy croyait qu’il était en mesure désormais de déplacer les montagnes, d’ouvrir la Mer Rouge, que sais-je encore. Cela s’appelle le fantasme de la toute puissance. Malheureusement, une fois être passé à la chambre de dégrisement postélectorale (la réalité est rugueuse à étreindre, a dit le poète), Nicolas Sarkozy a dû se rendre à l’évidence. La mer des sondages ne s’ouvrait pas sur (...)

lire la suite de l'article
vendredi 12 mars 2010
Apartheid mon amour...
Vous êtes au courant que depuis le 4 mars, il y a une semaine internationale contre l’apartheid israélien en Palestine ? Moi pas. Il a fallu que je lise Siné Hebdo pour l’apprendre.
Dieu sait pourtant que je lis la presse, écoute les infos, parfois en boucle. Preuve, même si certains l’ont peut-être donnée, que la nouvelle n’a pas fait la une des journaux. Les intellectuels et les médias de notre pays étaient beaucoup plus motivés jadis quand il s’agissait de s’en prendre à l’apartheid en Afrique du Sud !
À propos d’Israël, au moment où les États-Unis envoient un émissaire pour relancer les pourparlers de (...)

lire la suite de l'article
jeudi 11 mars 2010
Une taupe socialiste à l’UMP !
Je m’en voudrais de tirer sur l’ambulance de l’UMP qui a déjà fort à faire pour ramener tous ceux et celles qui ont déjà été blessés sur le front des régionales avant que les combats ne commencent.
Mais je ne puis m’empêcher de penser que dans ces temps de déprime généralisée, il faut être un rien kamikaze pour avoir osé ce slogan de campagne : « La France change, nos régions doivent changer aussi ». Pourquoi ? D’abord parce que le mot « changement » n’est un mot magique que pour les sots. La preuve ? Le changement, déifié depuis la révolution industrielle, a apporté le changement climatique que l’on sait ! (...)

lire la suite de l'article
mercredi 10 mars 2010
La femme n’existe pas !
Quand j’entends les journalistes critiquer les politiques ou les entreprises quant à la place qu’ils accordent à la femme, je reste sur le cul. Combien de journaux sont-ils dirigés par des femmes ?
Libération ou Le Monde, pour prendre les grandes consciences de gauche, ont toujours été dirigés par des mecs ! À ma connaissance, peu de quotidiens régionaux sont dirigés par des femmes. Et à La Réunion, qu’en est-il à La Réunion ? Même chose, évidemment. Vous remarquerez qu’il en va de même pour l’âge.
Nos Alain Duhamel, Jean-François Kahn, Jean-Pierre Elkabbach critiquent les politiques qui ne veulent pas (...)

lire la suite de l'article
dimanche 7 mars 2010
La France, fille aînée de l’Église...
Un hommage national aux victimes de la tempête s’est déroulé ces jours-ci dans la cathédrale de Luçon en Vendée en présence du Premier ministre François Fillon. Ce n’est pas la première fois que les élus de la République vont à la messe.
Pour un Michel Charasse resté à la porte de l’église lors des obsèques de François Mitterrand, combien d’hommes politiques s’agenouillant devant le goupillon ! Je m’étonne que cela ne fasse pas plus débat. Notre pays qui adore les polémiques, nos intellectuels qui ont la plume agile quand il s’agit de débattre ou de s’opposer, les journalistes même, tous restent étrangement (...)

lire la suite de l'article
vendredi 5 mars 2010
Pourquoi la France déprime-t-elle ?
La France déprime. Ce n’est pas un antisarkozyste primaire qui le dit, mais Jean-Paul Delevoye médiateur de la République, ancien ministre de Jacques Chirac dans une interview au Monde.
“Je suis inquiet car je perçois, à travers les dossiers qui me sont adressés, une société qui se fragmente, où le chacun pour soi remplace l’envie de vivre ensemble (…). Cette société est en outre en grande tension nerveuse, comme si elle était fatiguée psychiquement.”
Le diagnostic étant posé, reste à trouver le pourquoi. Malheureusement, Jean-Paul Delevoye ne va pas beaucoup plus loin dans l’explication. Qui prône le chacun (...)

lire la suite de l'article
mardi 2 mars 2010
Sortir du Disneyland agricole...
Le Salon de l’Agriculture, sympathique manifestation par ailleurs, est devenu une sorte de Disneyland agricole où les citadins viennent admirer les vaches, les taureaux, les moutons et les poules comme autant d’animaux exotiques.
Pour les enfants des villes qui croient que la viande naît sous cellophane, c’est un moment fort. Pour ceux qui aiment déguster les produits du terroir, c’est également un moment fort. Passé l’instant de nostalgie qui nous ramène au temps où le labourage et le pâturage étaient les deux mamelles de la France, le citoyen lambda peut se poser des questions.
Comment se fait-il (...)

lire la suite de l'article
vendredi 26 février 2010
La secte des non-fumeurs
Il existe une nouvelle secte en France : la secte des non-fumeurs. Comme toute secte, ces gens-là ont une pensée totalitaire. Il faut que l’on voie le monde par leurs yeux. Cela ne leur suffit pas d’avoir obtenu l’interdiction de fumer dans les lieux publics qui aurait dû en principe clore le débat.
Car, depuis, les non-fumeurs (dont je suis, je précise) peuvent respirer quasi en paix dans les lieux publics. Si je dis quasi en paix, c’est que la secte n’a pas obtenu que l’on interdise la pollution des voitures, encore moins le bruit qui est pour moi la plus grande des pollutions. Non, cette secte (...)

lire la suite de l'article
jeudi 25 février 2010
Ces chers Droits de l’Homme...
C’est fou comme les médias et les politiques sont préoccupés par les Droits de l’Homme en Iran. Les Droits de l’Homme en Tunisie, au Maroc ? Cela n’intéresse pas grand monde dans la classe politico-médiatique.
Pourquoi me direz-vous ? Oh, c’est simple, excessivement simple. Vous en connaissez beaucoup des hommes politiques qui ont une maison de vacances en Iran ? Non, n’est-ce pas. Alors que de l’autre côté de la Méditerranée, c’est pratiquement la coutume. Ce n’est un secret pour personne que le socialiste Bertrand Delanoë, grand donneur de leçon d’éthique, est né en Tunisie, et a une résidence là-bas.
À (...)

lire la suite de l'article
mercredi 24 février 2010
La couleur de la délinquance
N’attendez pas de cette campagne des régionales des arguments sonnants et trébuchants de la part des deux mastodontes politiques (UMP et PS), il n’y en a pas. Je ne parle pas spécialement de La Réunion, bien qu’on ait l’impression que le débat se cantonne ici à cette subtile question : pour ou contre Paul Vergès ?
Je parle de la Métropole où la question cruciale du parti socialiste se résume à : comment faire pour se sortir l’épine Frêche du pied ? Débat mal engagé, car les partisans du président de la région Languedoc-Roussillon, forts de sondages favorables qui les donnent gagnants dans tous les cas de (...)

lire la suite de l'article
mardi 23 février 2010
Les dealers de sel
On ne cesse de culpabiliser les consommateurs de tabac, d’alcool, ou les conducteurs automobiles au nom de la santé publique. Ces pouvoirs publics, qui nous aiment tant sans nous connaître, passent bizarrement sous silence d’autres prédateurs de notre santé.
Ce que relève Siné Hebdo (et qu’avait également déjà relevé Le Canard enchaîné, Ndlr) en se faisant l’écho d’une étude états-unienne. Le sel ferait, par an, autant de victimes que les fléaux précités. L’excès de sel augmente en effet la tension artérielle et multiplie les risques d’accidents cardio-vasculaires.
Or, au lieu d’en consommer un gramme par (...)

lire la suite de l'article
samedi 20 février 2010
Rendre à César...
Voici un petit livre qui risque de perturber les amateurs de bons mots et de remettre en question le vernis culturel dont tout un chacun aime à se parer. Il s’intitule « Petit inventaire des citations malmenées » (Albin Michel).
Sous la plume érudite et alerte de Paul Desalmand et d’Yves Stalloni, on apprend que Cambronne n’a jamais prononcé « La Garde meurt mais ne se rend pas », ni le fameux « Merde ! » passé à la postérité sous le nom de « mot de Cambronne ». Que Jules César n’a probablement jamais apostrophé son fils adoptif Brutus qui le poignardait avec ces mots latins « Tu quoque mi fili ! » (Toi (...)

lire la suite de l'article
vendredi 19 février 2010
Vive les caméras !
On est loin de l’époque où l’instituteur, avec le curé et le médecin, constituait la sainte trinité respectée du moindre village. Aujourd’hui, l’instituteur qui ne s’appelle plus instituteur, “modernité” oblige, ne fait plus rêver personne.
Et les professeurs de collèges et lycées qui furent autrefois les hussards de la République se retrouvent infirmiers voire gardes-chiourmes d’un système scolaire moribond. Les professeurs mal considérés doivent penser le matin en allant en cours, du moins ceux qui professent dans des établissements dits “difficiles”, à mettre leur gilet pare-balles ou pare-couteaux, leur (...)

lire la suite de l'article
mardi 16 février 2010
Le mieux est l’ennemi du bien
À la veille du sommet social, la patronne du Medef Laurence Parisot a dit ce qu’elle avait sur le cœur concernant les retraites dans le Journal Du Dimanche.
Ainsi, le lecteur pouvait-il apprendre qu’il devenait urgent d’augmenter le nombre d’années de cotisation étant donné que notre espérance de vie approche désormais les cent ans. Le journaliste n’ayant pas cru bon de rectifier, nous rappellerons que l’espérance de vie est aujourd’hui de 84,5 ans pour les femmes et de 77,8 ans pour les hommes.
Décidément très en verve, Laurence Parisot pouvait tranquillement affirmer : “Relevons l’âge légal, cela (...)

lire la suite de l'article
dimanche 14 février 2010
La vie des autres
On peut être contre la téléréalité, et trouver intéressante l’initiative d’une chaîne britannique d’inciter des politiques à aller s’immerger dans le quotidien de leurs administrés. Quatre députés ont ainsi accepté d’aller vivre quelques jours la vie de ceux qui n’ont pas grand-chose dans la vie.
La chaîne en question a même poussé le vice jusqu’à leur donner 75 livres de budget par semaine, ce qui correspond à ce que touchent ceux qui sont dans la mouise. Partager l’appartement trop petit, les repas, dormir sur le canapé, faire les courses, voilà le nouveau quotidien de nos députés. Au pays de la Royauté, ces (...)

lire la suite de l'article
samedi 13 février 2010
Justice maquereau
Alors que le gouvernement se prépare à supprimer les juges d’instruction, le débat sur la Justice ne faiblit pas en Métropole. Pas un jour qui n’apporte son lot de polémiques ou de suspicions. La polémique concerne notamment la garde à vue.
Dans notre beau pays, le nombre de gardés à vue ne cesse, contrairement au pouvoir d’achat, de croître sans que l’on n’en comprenne forcément la nécessité. Ainsi, cette bagarre scolaire (il s’agissait d’un simple crêpage de chignon !) qui s’est soldée par une garde à vue de 10 heures dans un commissariat de Paris pour une jeune fille de 14 ans, sans que les parents de la (...)

lire la suite de l'article
jeudi 11 février 2010
Avant 14...
Si Nicolas Sarkozy et Eric Besson étaient propulsés par une quelconque machine à remonter le temps avant 1914, ils seraient bien surpris ! Sur tout le territoire de France, bien peu, hormis ceux qui avaient fait des études, parlaient le français.
C’est le patois qui dominait dans nos provinces. Entre le patois et le français d’alors, il y avait l’écart que l’on peut trouver entre le français et le créole d’aujourd’hui. On était d’un village, puis d’une région, bien avant d’être d’un pays. D’où les querelles de clocher qui étaient autant de mini-guerres.
Il serait bon de se rappeler que le célèbre livre de (...)

lire la suite de l'article
mercredi 10 février 2010
La preuve par les régionales
Il y a quelques mois encore, fort de sa victoire aux européennes, Nicolas Sarkozy entendait faire des régionales une entreprise de reconquête. Un parti qui prétend avoir gagné la bataille idéologique peut-il décemment laisser 20 régions sur 22 à la gauche ?
Il envisageait même de mouiller la chemise au motif qu’un président, ça doit montrer le chemin. La crise s’étant aggravée, le chômage pointant son museau menaçant, il n’est plus question de faire des élections régionales un test national. D’autant moins que peu d’élus en province ont envie d’arborer le drapeau sarkozyste. François Fillon lui-même n’a pas (...)

lire la suite de l'article
mardi 9 février 2010
Seins explosifs !
Il y a quelques temps, les services secrets occidentaux montraient du doigt, si j’ose, les suppositoires. Ces capsules que l’on croyait inoffensives pouvaient se révéler des armes de destruction massive depuis que des terroristes avaient eu l’idée de vider le contenu de la capsule pour la bourrer d’explosifs.
Grâce à l’aide d’un portable, le suppositoire pouvait être actionné. Faute de pouvoir ordonner la prise obligatoire de laxatifs aux passagers avant l’embarquement, les autorités se posaient la question : faut-il interdire les téléphones dans les avions ? Eh bien comme dans le domaine de la mort, (...)

lire la suite de l'article
dimanche 7 février 2010
Anticommunautarisme...
Depuis les attentats du 11 septembre 2001 et les deux guerres qui ont suivi et déstabilisé un peu plus le Moyen-Orient, le mot communautarisme est revenu en force dans le débat hexagonal.
Si dans notre société (encore) laïque, le mot a mauvaise presse, on sent qu’ici ou là certains verraient bien la France prendre exemple sur le modèle anglo-saxon qui fait la part belle précisément au modèle communautaire. À peine arrivé au pouvoir, Nicolas Sarkozy, qui venait d’être nommé chanoine du Latran, avait le premier soufflé sur ces braises en appelant de ses vœux une « laïcité positive », façon de redonner aux (...)

lire la suite de l'article
samedi 6 février 2010
L’essentiel est d’y aller
À force d’employer le mot racisme ou antisémitisme à toutes les sauces, on ne sait plus ce que ces mots veulent dire. Pourtant, on peut, tel Georges Frêche, avoir la finesse d’un pachyderme et ne pas être antisémite pour autant.
On peut comme Hortefeux être imbuvable et prétentiard et pas raciste pour autant. À l’ère de la politique spectacle, les mots se démonétisent à vitesse grand V. Et l’injure ou la calomnie remplacent le débat idéologique. Dans le désert de la pensée ambiante, l’aboiement suffit.
Sait-on ce qui différencie l’équipe Frêche, par exemple, de l’équipe socialiste en train de se mettre en (...)

lire la suite de l'article
vendredi 5 février 2010
Cris et ânonnements
En Métropole, ça commence à s’animer du côté régionales. Il suffit de voir comment les adhérents UMP ont accueilli les listes concoctées par la direction. Par des sifflets ! Il faut dire qu’on trouve de tout dans ces listes UMP : des UMPistes (un peu), des transfuges du PS, des potes de Philippe de Villiers, des chasseurs-pêcheurs-et-trahisons, des centristes du portefeuille, des jusqu’aux Boutinistes. Ne manquent plus que les adorateurs du dieu Rolex, les Fouquetistes, Johnny et son clan, les journalistes du Figaro et du Dimanche, Jean-Pierre 45, pour que l’Arche soit complète !
Le PS a un autre (...)

lire la suite de l'article
jeudi 4 février 2010
Éthique de cheval
Brigitte Bardot aimerait que l’on interdise la viande de cheval. C’est une question éthique, explique sans rire un des représentants de sa fondation. Ah bon ! Il serait éthique de tuer des vaches, des poules, des lapins, des biches, des ânes, mais pas les chevaux.
Et ils ont fait quoi les chevaux pour mériter ce surplus d’âme ? Le tiercé ? Parce qu’ils sont plus intelligents que les autres animaux ? Cela reste à voir. Une équipe de chercheurs a établi (cette étude vaut ce qu’elle vaut) la liste des dix animaux les plus intelligents : il s’agit, par ordre croissant, des écureuils, des corbeaux, des (...)

lire la suite de l'article
mercredi 3 février 2010
Cher Albert Camus
Vous pensiez être tranquille comme Baptiste, plus poussière que ne l’envisageait l’Ecclésiaste, et voilà que des rumeurs bruissent, insistantes, qui vous réveilleraient presque si vous n’aviez le sommeil d’outre-tombe.
Il est question (c’est le souhait de notre président qui adore l’Étranger, surtout au singulier) de vous transférer dans la capitale, dans un grand sarcophage quatre étoiles, style pyramide républicaine. Quitter Lourmarin dans le Lubéron, petite concession de Provence qui fleure bon le soleil, les cyprès, et où mijote au thym et au romarin Bosco, l’auteur de l’Ane culotte, pour vous (...)

lire la suite de l'article
vendredi 29 janvier 2010
Joyeux anniversaire
Pour son cinquante-cinquième anniversaire, Nicolas Sarkozy aurait certainement préféré la tête de Dominique de Villepin sur un plateau d’argent plutôt que sa bouille réjouie sur les écrans télé.
Celui qui voulait suspendre l’ancien Premier ministre à un croc de boucher, et le déclarait par avance coupable avant que le tribunal ne se soit prononcé, aura donc eu hier un cadeau empoisonné. Car la relaxe de Villepin n’est pas une simple relaxe. Elle réintroduit dans le jeu politique un concurrent à droite. Et on ne voit plus trop bien pourquoi Dominique de Villepin se priverait désormais du plaisir de (...)

lire la suite de l'article
mercredi 27 janvier 2010
Le socialisme de la tentation
Portraiturée, voire caricaturée, en “dame des 35 heures”, Martine Aubry devait en avoir marre. Est-ce la raison pour laquelle elle préfère désormais qu’on la surnomme la dame des 62 ans (de turbin) ?
Sans en informer ses partenaires de gauche, la première secrétaire du PS a franchi le Rubicon des reniements. Car il faut tout de même se souvenir que le PS a dit et redit qu’il n’était pas question de toucher au socle des 60 ans instauré par Mitterrand.
Évidemment, le gouvernement Fillon a apprécié. Pensez donc ! Avoir dans son camp la tête du PS contre les syndicats ! C’est mieux que Besson, Kouchner et (...)

lire la suite de l'article
vendredi 15 janvier 2010
Bébé le Sarko
Il y avait Pépé le Moko, film de Julien Duvivier avec Jean Gabin. Il y aura désormais Pépé le Sarko, avec dans le rôle notre président, et même Bébé le Sarko.
Grâce ou à cause de Jean Sarkozy et de sa femme Jessica Sebaoun alias Darty, Nicolas Sarkozy est devenu pépé. Ce qui prouve, entre nous soit dit, que Jean est plus rapide pour faire des enfants que pour terminer ses études. Du même coup, si j’ose, Carla qui n’en demandait pas tant est aujourd’hui grand-mère, mamie ou mémé.
De quoi réveiller, me direz-vous, certains instincts gérontophiles qui sommeillent. Le prénom du bonhomme ? Solal, comme le héros (...)

lire la suite de l'article
jeudi 14 janvier 2010
Célibataire comme un Chinois
Comme on ne peut pas parler de Nicolas Sarkozy tout le temps, je vais parler des Chinois. D’abord, parce qu’ils sont plus nombreux. Un quart de la population mondiale tout de même !
Si on était juste, on devrait consacrer chaque jour un quart de notre journal aux Chinois. Comme les Indiens ne sont pas loin d’être aussi nombreux, on leur accorderait également un quart. Évidemment à ce rythme, si on inclut l’Afrique et l’Amérique, on perdrait vite de vue notre nombril européen, français, réunionnais.
Pour revenir à la Chine, j’apprends que 24 millions de Chinois mâles seront célibataires en 2020. Tout (...)

lire la suite de l'article
mercredi 13 janvier 2010
"Viens-là, riche intelligent !"
Contrairement à ce que pensent certains lecteurs, le zèle des préfets durant les visites de notre président est moins guidé par des soucis de sécurité que par la peur d’être muté en cas de ratés.
Il y a des exemples dont se souviennent ceux qui, à la différence des lièvres, ne perdent pas la mémoire en courant. Rappelez-vous. Il y a un an presque jour pour jour, Nicolas Sarkozy est accueilli par des manifestants en colère à Saint-Lô. Des chaussures volent même au passage du cortège présidentiel. Total des courses : le préfet de la Manche Jean Charbonniaud (ne pas confondre avec Charbonnaud) est muté quinze (...)

lire la suite de l'article
mardi 12 janvier 2010
En attendant Sa Majesté...
C’est à chaque fois pareil. Il suffit que Nicolas Sarkozy se déplace pour que les libertés trépassent. De la flicaille en pagaille dans les rues. Au point que les habitants des villes, des quartiers visités, n’en peuvent plus.
Interdit de circuler, interdit de rentrer chez soi ou alors montrer patte blanche, interdit de manifester son opinion ou d’agiter une pancarte sinon la flicaille sévit. La Réunion n’échappera donc pas à la règle. Déjà 1 400 pandores sont prévus. Pourtant, il risque quoi notre président ?
Ce sont les lycéens qui auraient besoin de protection au rythme où l’on poignarde dans nos (...)

lire la suite de l'article
samedi 9 janvier 2010
Le lion et les moutons
Quand les moutons font l’éloge du lion, c’est mauvais signe. Signe que le lion est mort. Le feraient-ils autrement ? Les louanges tressées autour du cadavre encore chaud de Philippe Séguin ont quelque chose d’un peu obscène.
Je ne parle pas des louanges de gauche. Respecter un adversaire, qui plus est de la taille de Séguin, c’est la moindre des choses. En revanche, les louanges des “amis” posent problème. Je parle au niveau politique, pas au niveau de l’affectif qui, en l’occurrence, ne nous concerne pas.
Philippe Séguin avait de fortes convictions, une vision de la France et de l’État. C’est pour (...)

lire la suite de l'article
vendredi 8 janvier 2010
Docteur Kouchner et Mister Bernard
Bernard Kouchner chercherait-il à se faire pardonner d’être entré au service de son ennemi d’hier, Nicolas Sarkozy ? Ou subirait-il un dédoublement de la personnalité, tel que l’on pourrait parler de l’Etrange cas du Dr Kouchner et de Mr Bernard ?
Devant la politique de méchant flic conduite par son ex-collègue en socialisme Eric Besson, Kouchner nous joue au bon flic en invitant des étudiants afghans à séjourner dans notre pays. Le bon et le méchant flic, ça vous dit rien ? C’est pourtant un classique du cinéma. Alors Dr Kouchner est-il sincère, ou est-ce Mr Bernard qui donne le change ?
La même (...)

lire la suite de l'article
jeudi 7 janvier 2010
L’expiation
En regardant les membres du gouvernement aller à pieds offrir leurs vœux au petit Caporal de l’Elysée hier, je repensais au poème de Victor Hugo sur Waterloo dans les Châtiments dont le titre est à lui seul un programme : L’expiation.
Venant après la loi sur la taxe carbone retoquée et la reculade en rase campagne (de vaccination) de Roselyne Bachelot qui ne sait plus que faire des millions de vaccins restés dans son panier, cette parade, qui plus est avec deux bras cassés (Frédéric Mitterrand et Laurent Wauquiez), vous avait des allures de défaite.
« Ce n’étaient plus des cœurs vivants, des gens de (...)

lire la suite de l'article
mercredi 6 janvier 2010
Résident de la Ripoublique
En France, on le sait bien, tous les voleurs ne sont pas soumis au même traitement. Il y a les voleurs de luxe et les voleurs de sucettes. Les voleurs de sucettes, tout le monde les connaît. Je parle de ceux qui commettent des petits délits et répondent (logiquement je précise pour ne pas me faire taxer d’indulgence) de leurs actes.
Les voleurs de luxe, ce sont ceux qui vont placer en fraude leur pognon dans les paradis fiscaux. Ces voleurs, qui font beaucoup plus de dommages à notre pays que les voleurs de sucettes, bénéficient de la part des gouvernements successifs (de gauche comme de droite) (...)

lire la suite de l'article
mardi 5 janvier 2010
Frère Nicolas,
Il y a deux ans, lors des vœux, vous sortiez de votre chapeau la fameuse “politique de civilisation” empruntée au philosophe Edgar Morin dont on n’a jamais trop compris ce qu’elle pouvait signifier dans votre bouche.
Cette année, vous faites encore plus fort. Je passe sur votre appel à se respecter les uns les autres. Venant de l’auteur de la fameuse phrase destinée à passer à la postérité “Casse-toi, pauvre con !”, j’imagine que c’était pour rire. Avez-vous eu pour vos étrennes "les Fioretti" de François d’Assise, le saint qui ne craignait pas de dialoguer avec le fameux loup de Gubbio qu’il appelait (...)

lire la suite de l'article
vendredi 1er janvier 2010
On a raison de se révolter...
S’il fallait faire le bilan de l’année 2009, je dirais que c’est une année fort instructive en ce qu’elle a permis de voir que tous ceux qui crachaient sur le système à la française pour vanter les mérites du capitalisme anglo-saxon (vous voyez qui je veux dire…) ont fait marche arrière sans vergogne, critiquant ce qu’ils idolâtraient la veille et vice-versa.
2009 nous a permis de voir que la France n’était plus un pays mais une grosse supérette, tenue par les Sarkozy père et fils. Que l’on avait rétabli le pouvoir héréditaire, et que les nouveaux héros de la République étaient les gens qui, comme Johnny, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 31 décembre 2009
353 âmes
En parcourant les journaux ces jours-ci, je ne pouvais que constater une fois encore combien l’indignation des journalistes est sélective et, surtout, prévisible. Long article dans Le Monde pour nous parler de l’exécution d’un condamné à mort en Chine : il est vrai qu’il s’agit, comble de l’horreur, d’« un Occidental » pour reprendre le titre de l’article.
Pas sûr que pour un Ouïghour (un Yaourt, comme dirait Kouchner), Le Monde en aurait fait sa une ! Trois pages dans Libération pour nous parler de la répression des manifestations de l’opposition en Iran. Il est vrai que l’Iran ne fait pas partie des pays (...)

lire la suite de l'article
mercredi 30 décembre 2009
L’égoïsme du chômeur...
En cette fin d’année, les journalistes ont beaucoup plus parlé des disques (vertébraux) de Johnny Hallyday, et même du père Noël, que des chiffres du chômage. C’est comme ça. Il faut savoir hiérarchiser l’information, démêler ce qui est important de ce qui ne l’est pas comme on apprend dans les écoles de journalisme dont on se demande bien à quoi elles servent sinon à cloner des journalistes de Panurge.
Du coup, le fait que le Pôle emploi annonce en catimini (un 24 décembre, il faut le faire !) que l’on totalise quatre millions de chômeurs en France est quasiment passé inaperçu, au grand plaisir du (...)

lire la suite de l'article
jeudi 24 décembre 2009
Mariages gris
Je connaissais comme tout le monde les mariages blancs. Un mariage blanc, c’est quand quelqu’un se marie avec une personne qu’il ne connaît pas, soit par idéologie humaniste, soit par cupidité. Le but étant d’offrir ou de vendre une nationalité (en l’occurrence française) et les papiers qui vont avec. Mais sans Eric Besson, je n’aurai vraisemblablement jamais su qu’il existait des « mariages gris ».
Qu’est-ce qu’un mariage gris ? C’est un mariage où l’un des conjoints découvre que les véritables motivations de l’autre n’étaient pas l’amour ! Vous me direz que c’est vieux comme le monde. Il y a toujours eu (...)

lire la suite de l'article
mardi 22 décembre 2009
Vivement 2012 !
On demande aux pays émergents (Chine, Inde, Brésil) d’être moins égoïstes que nous l’avons été, d’être écologiquement vertueux, de ne surtout pas sombrer dans les mirages de la société de consommation, de ne pas bêtement s’empiffrer, bref de faire des sacrifices pour ça, en leur laissant entendre que leur récompense ce sera quand les générations pas encore nées leur exprimeront leur reconnaissance dans quelques siècles.
Et on s’étonne après ça que la Chine, pour ne prendre qu’elle, traîne des pieds. La Chine a d’autant moins envie de se rendre à nos raisons que les États-Unis n’entendent toujours pas réduire leur (...)

lire la suite de l'article
samedi 19 décembre 2009
Brice fait long feu
Le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux vient de découvrir que des armes à feu de toutes catégories circulent en banlieue. Stupéfiante découverte en vérité alors qu’on se tire aujourd’hui dessus dans les rues de France comme autrefois à Chicago.
Et si le gouvernement n’avait pas à ses bottes une télévision ultra-complaisante (il faut se souvenir a contrario du matraquage de TF1 sous Jospin), les Français s’apercevraient qu’en cette matière, comme dans d’autres, le gouvernement a échoué. La violence a pénétré comme jamais les écoles et l’espace public.
Au-delà du ministre de l’Insécurité intérieure (il (...)

lire la suite de l'article
vendredi 18 décembre 2009
Kouchner, quel naufrage !
À ceux qu’intéresse le conflit israélo-palestinien, je conseille vivement de lire la rubrique hebdomadaire de Michel Warschawski dans Siné Hebdo.
Qui est Michel Warschawski ? Un Israélien, militant de la paix, qui vit au pays et témoigne de ce qui s’y passe. L’intitulé de sa rubrique ? « Un mur à abattre ». Sous-entendu le mur de sécurité que l’on élève actuellement en territoire palestinien comme on élevait autrefois un mur à Berlin, mais aussi tous les murs que sont la haine et la bêtise.
Dans la livraison de cette semaine, Michel Warschawski relate comment Israël (à coups de démolition de maisons, de (...)

lire la suite de l'article
jeudi 17 décembre 2009
Le cirque Morano
Le débat sur l’identité nationale, c’est comme la fameuse boîte de Pandore. Vous l’ouvrez ? Tous les maux du monde en ressortent.
Dernière calamité en date, cette phrase de Nadine Morano : « Moi, ce que je veux du jeune musulman, quand il est français, c’est qu’il aime son pays, c’est qu’il trouve un travail, c’est qu’il ne parle pas le verlan, qu’il ne mette pas sa casquette à l’envers. »
Le contexte tout d’abord : c’est dans la ville vosgienne de Charmes, choisie avec soin par le député UMP Jean-Jacques Gaultier car c’est la ville natale de l’écrivain Maurice Barrès, que la secrétaire d’État à la famille (...)

lire la suite de l'article
mercredi 16 décembre 2009
Bon courage !
« Nous allons terminer l’année avec une récession de l’ordre de 2,2 % quand l’Allemagne sera à -5, quand la Grande-Bretagne sera à - 4,7 ou quand l’Espagne sera à - 4,6 ». Ce cocorico est signé François Fillon.
Un cocorico qui m’étonne quelque peu, car constater est une chose, s’en féliciter une autre. Si effectivement la France s’en tire mieux que ses voisins, ce n’est pas à cause du gouvernement, j’ajouterai : bien au contraire. Rappelez-vous des discours de Nicolas Sarkozy durant la campagne présidentielle.
Il fallait revoir notre état providence, se mettre en harmonie avec la mondialisation, prendre (...)

lire la suite de l'article
mardi 15 décembre 2009
Hernie Hallyday
Plus efficaces que les vaccins de Bachelot, les vertèbres de Johnny ont fait disparaître de nos écrans télé la grippe porcine. On le comprend. Une hernie Hallyday ne saurait être simplement discale. Elle est forcément nationale, voire internationale.
La convalescence postopératoire d’un chanteur de rock ne saurait se passer tranquillement à Triffouilly-les-Oies. Le décor qui s’impose, c’est la Cité des Anges et des stars, autrement dit Los Angeles. Et c’est ainsi que l’on bascule dans un feuilleton style Urgences mâtiné de Dallas. Pour cela, il faut un chirurgien sulfureux, charcuteur de stars, Delajoux (...)

lire la suite de l'article
dimanche 13 décembre 2009
Obama le Cyclope
Barack Obama a reçu en grande pompe, hier à Oslo, son prix Nobel de la paix. En écoutant son discours, que les commentateurs anesthésiés ne manqueront pas de qualifier d’admirable, je pensais que les Américains sont décidément imbattables pour le prêchi-prêcha, cette morale chewing-gum héritée des prédicateurs protestants.
Ils sont capables de vous faire prendre les vessies de leurs intérêts pour des lanternes morales, et leurs soucis mercantiles pour une défense de l’humanité. On ne nie pas qu’Obama a plus de charisme et de consistance que son prédécesseur. Mais est-ce forcément un bien ?
Au moins, avec (...)

lire la suite de l'article
samedi 12 décembre 2009
Vive Harry Potter !
J’aimerais beaucoup savoir ce que pensent nos élus de la Réunion du débat sur l’identité nationale. Avoir l’avis par exemple de Didier Robert de l’UMP ou de Jean-Paul Virapoullé qui soutiennent, jusqu’à preuve du contraire, la majorité.
Sont-ils d’accord avec le cheval de bataille de Nicolas Sarkozy qu’enfourche aujourd’hui avec fougue Eric Besson ? Si non, l’ont-ils fait savoir ? Après tout, en tant qu’élus des DOM, ils auraient des choses à dire, une expérience à apporter. Considèrent-ils que ce débat ne concerne pas La Réunion ?
Sont-ils également d’accord avec la suppression des cours d’histoire en (...)

lire la suite de l'article
jeudi 10 décembre 2009
Un discours de chanoine
De crainte que le débat sur l’identité nationale ne se cristallise autour des minarets comme en Suisse et profite plus en définitive au Front National qu’à l’UMP, le chef de l’État a décidé de se fendre d’une tribune dans Le Monde afin de déminer le terrain qu’il a lui-même piégé.
Exercice pas facile, de funambule même. Parlant de la Suisse, et tout en prenant ses distances avec les résultats du référendum, Nicolas Sarkozy, qui ne voudrait pas pour autant vexer son électorat, se fait l’avocat du peuple sur le thème : ignorer le peuple c’est favoriser les extrémismes.
On le suivrait volontiers sur cette voie (...)

lire la suite de l'article
mercredi 9 décembre 2009
Vert billet
Je ne sais pas si le réchauffement de la planète met en danger les ours blancs (il paraît que non), mais il profite en tout cas à tous les charognards qui voient dans l’écologie l’occasion de changer de ramage, de se refaire le plumage pour partager un bon et gras fromage.
Le plus beau de ces vautours ? Un marchand de hamburgers mondialement connu dont le M pourrait servir de lettrine à malbouffe ou à la célèbre apostrophe de Jean-Pierre Coffe au temps où il n’était pas lié à la grande distribution. Le plan médiatique est censé faire écho au sommet de Copenhague qui vient de s’ouvrir. En pleine page (...)

lire la suite de l'article
mardi 8 décembre 2009
Putes mais pas soumises
Le sommet de Copenhague qui s’est ouvert hier et se tient jusqu’au 18 décembre va-t-il capoter ? C’est la question que l’on peut sérieusement se poser et pas à cause des Américains ou des Chinois.
À cause de qui alors ? Des prostituées danoises. On ne sait trop si c’est par puritanisme ou par souci légitime de ne pas augmenter la chaleur de la planète, mais la municipalité de Copenhague vient d’éditer des cartes postales appelant les délégués venus du monde entier à ne pas avoir recours à des prostituées. “Soyez responsables, n’achetez pas de sexe”, peut-on lire sur ces cartes qui font appel à la tête de (...)

lire la suite de l'article
samedi 5 décembre 2009
Encore un effort...
« La crise est venue de la dérive d’un modèle anglo-saxon : je veux pour le monde la victoire du modèle européen, qui n’a rien à voir avec les excès du capitalisme financier. »
Il a suffi de cette seule petite phrase pour mettre en rage les banquiers british qui expliquent sans une once d’humour que « Mr Sarkozy a ébranlé l’union européenne avec ses déclarations ». De là à comparer Nicolas Sarkozy à Napoléon ou au général De Gaulle (en Angleterre ce n’est pas franchement un compliment), il n’y a qu’un pas que les journaux anglais ont franchi.
C’est qu’au pays de Thatcher et de Jacques l’éventreur, on a le droit (...)

lire la suite de l'article
vendredi 4 décembre 2009
La bonne nouvelle
Contrairement à ce que l’on nous annonce sur un air catastrophé, le fait que la France ne soit pas tête de série en Afrique du Sud est une bonne nouvelle. L’occasion de remettre les choses à plat, de faire pelouse rase du passé, de partir sur un nouveau pied après une main qui a fait couler autant d’encre que de salive.
On ne peut quand même pas vouloir éternellement compter sur la chance ou l’habileté manuelle de Thierry Henry pour être champions de balle au pied ! On ne fait pas le métier, très bien payé au demeurant, de footballeur professionnel pour se planquer devant des équipes plus petites que son (...)

lire la suite de l'article
jeudi 3 décembre 2009
Impôts zéro
À sa manière pateline, le patron de l’UMP Xavier Bertrand vient de faire son entrée dans la campagne des régionales. Notre Raminagrobis, qui sait rassurer comme personne ceux qu’il veut croquer, s’engage à ce que les régions conquises par la droite n’augmentent pas les impôts durant six ans !
Si c’est pas de l’argument massue, au sens préhistorique du terme j’entends, je me demande bien ce que c’est ! Mais comme on connaît notre Grippeminaud, saint homme de chat comme disait La Fontaine, on se doute que l’argument a une autre fonction. Il s’agit de griffer au passage les régions (elles sont pratiquement (...)

lire la suite de l'article
mercredi 2 décembre 2009
Trop démocratique !
L’islam fait peur et même fantasmer. La preuve ? La Suisse qui ne compte que 350 000 musulmans sur 7 millions d’habitants vient de se prononcer par référendum d’origine populaire contre la construction de minarets.
On peut trouver regrettable qu’une fois encore une religion soit instrumentalisée et devienne le prétexte à diviser les gens. À condition que les religions respectent la séparation de l’Église et de l’État et les codes d’urbanisme, on ne voit pas pourquoi un état moderne digne de ce nom devrait se mêler de ces questions.
Une fois dites ces choses, je m’en voudrais pourtant de hurler avec les (...)

lire la suite de l'article
mardi 1er décembre 2009
Commandant Sarkozy
Conscient que la bataille sera plus difficile qu’il ne le pensait au lendemain des européennes, Nicolas Sarkozy a décidé de passer à l’offensive et de faire des régionales un enjeu national. Pari risqué, mais existe-t-il d’autres solutions ?
L’avenir étant pour l’heure sombre et le présent inquiétant, c’est sur sa capacité à réformer que Nicolas Sarkozy veut convaincre et qu’il appelle donc les élus de droite à se mobiliser. En bon bonimenteur, il leur fournit même les arguments d’après vente. En gros, la majorité peut se targuer d’avoir mis fin aux 35 heures, d’avoir augmenté les quotas des heures (...)

lire la suite de l'article
vendredi 27 novembre 2009
Le "travail" selon Obama
En politique étrangère, il n’y a rien de bon à attendre des Américains, qu’ils soient démocrates ou républicains. Normal. Au-delà de leurs oppositions de façade, ils incarnent le même logiciel : la suprématie de l’Amérique sur le reste du monde.
Et il faut être bobo ou gogo européen pour penser que Barack Obama est un sauveur. Un Obama qui vient de décider d’envoyer 30 000 soldats supplémentaires en Afghanistan. Ce qui donne dans le texte américain : “Après huit années, pendant lesquelles nous n’avons pas toujours eu les ressources ou la stratégie nécessaires, il est dans mes intentions de finir le travail”. (...)

lire la suite de l'article
jeudi 26 novembre 2009
Le PS à nouveau puceau
Le PS me fait penser à ces prostituées qui autrefois se faisaient recoudre l’hymen afin de pouvoir vendre à plusieurs reprises leur virginité.
En cure drastique d’opposition, et ne voyant toujours pas le bout du tunnel venir, Martine Aubry a décidé de ressortir ses classiques, dimanche, devant les jeunes socialistes réunis à Grenoble. Et quoi de mieux que le sujet de l’immigration pour s’opposer aux opérations de l’UMP sur l’identité nationale ?
Seulement, le sujet est on ne peut plus piégé. Après tout, le gouvernement Jospin a lui aussi eu ses charters ! La première secrétaire du PS le regrette (...)

lire la suite de l'article
mercredi 25 novembre 2009
Viagra pour les femmes !
“À quoi ça sert la frite si t’as pas les moules ? Ça sert à quoi le cochonnet si t’as pas les boules”, chantait Bashung. De même, ça sert à quoi que l’homme grâce à son viatique de Viagra ait un éternel (enfin presque) désir pour la femme si la femme du même âge n’a plus de désir pour lui ?
À accentuer l’effet démon de midi ? À multiplier les couples de vieux beaux priapiques et de jeunes nymphettes ? À provoquer des divorces en cascade ? À envenimer la querelle des sexes qui n’en ont pourtant pas besoin ? Pour la paix des ménages, il devenait urgent de remettre les pendules biologiques à l’heure du désir (...)

lire la suite de l'article
mardi 24 novembre 2009
Rejouer le match !
Depuis que Thierry Henry a confondu son pied et sa main, on assiste à un festival de perles venues de tous côtés.
Il y a les vertueux qui, comme Christine Lagarde, demandent qu’on rejoue le match. Se soucier de l’éthique du foot c’est bien, mais on préférerait que la ministre de l’Économie se soucie de l’éthique des banques et de certaines entreprises.
On n’a pas entendu Christine Lagarde demander ce qu’a bien pu faire Denis Gautier-Sauvagnac, l’ex-dirigeant de la branche métallo du Medef, des 17 à 20 millions d’euros de la caisse noire de l’UIMM ! On dit qu’il aurait abondamment arrosé les syndicats (...)

lire la suite de l'article
samedi 21 novembre 2009
Santé ou sainteté ?...
Les croyants ne sont plus ce qu’ils étaient. Aux premiers temps du christianisme, ils n’hésitaient pas à sacrifier leur vie pour leur foi. Ils chantaient, paraît-il, en se rendant à leur supplice. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, il s’en faut.
Certains craignent même d’être contaminés par le virus de la grippe en trempant leurs doigts dans l’eau bénite. De là, penser que l’eau n’est finalement pas aussi bénite que cela, que le H1N1 tout seul est plus fort que la sainte Trinité… Il n’en faudrait pas beaucoup plus pour remettre en question les fondements deux fois millénaires de la religion.
C’est bien pour (...)

lire la suite de l'article
vendredi 20 novembre 2009
Manque d’imagination...
« Il faut manger pour vivre et non vivre pour manger ». Gageons que ce fleuron de la sagesse populaire, qui plaît tant à l’avare de Molière, ne veut pas dire grand-chose pour le milliard de personnes qui souffrent de la faim dans le monde.
Et ne voudra pas dire mieux après le sommet mondial de l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) qui se tenait à Rome les 16 et 17 novembre. Un sommet où aucun des chefs d’État des pays les plus riches (à l’exception de Berlusconi qui ne pouvait pas faire autrement, son pays étant la puissance invitante) n’a cru bon de mettre les (...)

lire la suite de l'article
jeudi 19 novembre 2009
Tous d’accord avec Besson !
Vu de loin, on a vraiment l’impression que le PS est devenu un organisme fou qui se dévore lui-même. Au moins à l’époque de la guerre Rocard-Mitterrand, il y avait un débat d’idées entre gauche socialo-communiste (pour faire court) et gauche plus libérale.
Mais aujourd’hui qui saurait dire pourquoi Ségolène Royal et Vincent Peillon se bouffent le nez ? Il faut quand même se souvenir, je le précise car la mémoire médiatique est courte, que Vincent Peillon était le porte-parole et porte-flingue du courant Royal lors du dernier congrès à Reims il y a tout juste un an. Depuis la lune de miel a tourné en lune (...)

lire la suite de l'article
mercredi 18 novembre 2009
Dignité humaine
Pour faire du pognon, certains sont prêts à tout. Même à distribuer du pognon. Du moins à le faire croire.
C’est ainsi que la société Mailorama, spécialisée dans le remboursement d’argent aux internautes qui effectuent leurs achats en ligne, avait promis de distribuer 5 000 enveloppes contenant des billets de 5 à 500 euros à proximité de la tour Eiffel ce samedi. Sous le prétexte putassier de donner « une dimension sociale » à son action, il s’agissait pour la société en question de se faire de la pub gratuite, sachant que les médias seraient forcément de la partie.
On peut également s’interroger sur le (...)

lire la suite de l'article
mardi 17 novembre 2009
L’identité de Nicolas Sarkozy
À suivre les différents discours de Nicolas Sarkozy sur l’identité nationale, le dernier jeudi à la Chapelle en Vercors alors qu’il était censé parler d’agriculture, je m’interroge. Non par sur l’identité des Français mais sur "l’identité psychologique" de notre président.
Car sauf à imaginer que Nicolas Sarkozy est uniquement un machiavélique qui joue avec le Front National (il le fait bien sûr un peu), il faut bien se demander ce que recouvre cette interrogation insistante. Est-ce parce que son arbre généalogique se balade du côté de la Hongrie et de Salonique, mélange branche catholique et branche (...)

lire la suite de l'article
dimanche 15 novembre 2009
Pauvre culture
À l’UMP, on débat à toute vitesse et parfois plus vite que son ombre. Je ne parle pas simplement du débat sur l’identité nationale exhumé opportunément à l’horizon de régionales qui risquent de n’être pas aussi bonnes que ça pour la majorité. Je parle de la sortie au bulldozer du député Eric Raoult qui, le jour où les cons voleront, sera certainement chef d’escadrille.
Eric Raoult n’a en effet pas digéré les propos tenus par l’écrivain Marie NDiaye en août dernier qui qualifiait la France de Sarkozy de “monstrueuse”. Outre que ces propos ont été tenus bien avant l’obtention du prix Goncourt, ce qui est proprement (...)

lire la suite de l'article
samedi 14 novembre 2009
Mur, mur...
Au lendemain de manifestations grand-guignolesques autour d’un mur de Berlin absent, la réalité revient, rugueuse, sans poésie couleur guimauve, se rappeler à notre souvenir.
Après avoir démoli lundi soir un pan du mur de sécurité construit illégalement par Israël en Cisjordanie occupée, essuyant les tirs de soldats israéliens (mais les caméras du monde n’étaient pas là, occupées à filmer des dominos géants !), des milliers de Palestiniens se réunissaient à Ramallah hier pour rendre un hommage à Yasser Arafat.
Une belle occasion pour rappeler que contrairement à ce que disait la propagande israélienne et (...)

lire la suite de l'article
vendredi 13 novembre 2009
Le poids de la France
Crise ou pas, les Français grossissent. On dénombre aujourd’hui 6,5 millions d’obèses en France, soit le double d’il y a douze ans. Même si cela étonnerait bien des gens du Tiers-monde au ventre creux, on ne sera pas surpris de trouver plus de gros dans les classes défavorisées.
Normal. Faute de connaissances diététiques élémentaires, c’est quand on est pauvre qu’on se nourrit le plus mal. Et puis, il faut bien compenser. Sans compter que les produits les moins chers, rendus plus attrayants par les publicités, sont saturés de gras. Autre trait marquant : la grosseur n’attendant pas le nombre des années, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 12 novembre 2009
Charly la balance
Au moment où Jacques Chirac sort ses mémoires, son ex-mentor Charles Pasqua promet de lui rafraîchir la mémoire et se fait balance pour l’occasion. C’est dans le Journal Du Dimanche. Tel le sanglier blessé, Charly qui apprécie peu d’avoir été condamné à un an de prison avec sursis (il aurait peut-être préféré de la prison ferme !), est prêt à charger sur tout ce qui bouge.
Pour commencer, Pasqua a envoyé une petite lettre à tous les parlementaires. Un petit hors d’œuvre avant le plat de résistance promis pour jeudi, soit des documents prouvant paraît-il que Villepin et Chirac étaient au courant des micmacs de (...)

lire la suite de l'article
mercredi 11 novembre 2009
Ras le mur !
Ils commencent à nous gaver avec leur Mur de Berlin. Comme si le monde était subitement devenu meilleur le 9 novembre 1989 ! Depuis cette date, les guerres ont continué un peu partout sur la planète.
Les États-Unis se sont enlisés en Irak et en Afghanistan (comme les Russes du temps du Mur !). Il y a toujours un milliard de personnes qui crèvent la dalle. Les bourses flambent et nous conduisent à la catastrophe comme on l’a vu cette année. La vie serait meilleure après la fin du mur ? Il faut tout de même savoir que l’espérance de vie a baissé en ex-URSS et que les anciens apparatchiks se sont (...)

lire la suite de l'article
samedi 7 novembre 2009
La vérité selon Chirac...
« Chaque pas doit être un but ». Non, ce n’est pas le titre des mémoires de Platini ou de Zidane, mais celles de Jacques Chirac.
Un événement vu la longévité politique exceptionnelle de l’animal qui aura tout de même été deux fois Premier ministre, deux fois président de la République, maire de Paris pendant plus d’un quart de siècle, et chef tout puissant d’un puissant parti taillé sur mesure pour ses ambitions présidentielles d’alors : le RPR.
Jacques Chirac s’expliquait donc hier matin dans le Figaro sur le principe directeur qui a guidé la rédaction de son ouvrage : « Je me suis dit qu’il ne pouvait y (...)

lire la suite de l'article
vendredi 6 novembre 2009
Sans l’homme...
Claude Lévi-Strauss, le célèbre ethnologue qui aura couvert le vingtième siècle de son empreinte intellectuelle, constatait ceci à la fin de sa vie : « La population mondiale comptait à ma naissance un milliard et demi d’habitants. Quand j’entrai dans la vie active vers 1930, ce nombre s’élevait à deux milliards. Il est de six milliards aujourd’hui, et il atteindra neuf milliards dans quelques décennies à croire les prévisions des démographes. Ils nous disent certes que ce dernier chiffre représentera un pic et que la population déclinera ensuite, si rapidement, ajoutent certains, qu’à l’échelle de quelques (...)

lire la suite de l'article
mercredi 4 novembre 2009
La charrue et les boeufs
La suppression de la taxe professionnelle, voilà un bâton merdeux dont les élus locaux de droite se seraient bien passés. Car il existe un abîme entre ce que l’on approuve de manière idéologique dans un salon et la réalité du terrain.
Des élus que l’on ne peut pourtant pas taxer de gauchisme grimpant ou rampant le savent très bien et c’est pour cela qu’ils ne sont pas les derniers à grogner. Alain Juppé parlait récemment de “se foutre du monde” à propos de la réforme. Plus policés, Jean-Pierre Raffarin et ses 23 copains du Sénat ne disent pas autre chose en parlant de proposition “ni claire, ni juste, ni (...)

lire la suite de l'article
mardi 3 novembre 2009
La justice selon Margie Sudre
Si Margie Sudre n’existait pas, il ne faudrait surtout pas l’inventer. L’ancienne égérie de Freedom, venue à la politique pourtant sur le tard, possède toutes les vieilles ficelles de la politicaillerie.
La belle, qui n’oublie pas qu’elle doit à la complaisance de Jacques Chirac sa pitance de secrétaire d’État à la Francophonie, se montre fidèle à son maître, ce qui serait tout à son honneur si elle ne se croyait pas obligée de mordre les jarrets de la justice. « C’est vrai que nous devons respecter l’indépendance de la justice. Mais là, la décision de la juge ressemble plus à un coup médiatique qu’à une (...)

lire la suite de l'article
samedi 31 octobre 2009
Comme en 40...
Où se ressourcer quand le moral n’est pas au beau fixe, que les ennuis politiques s’accumulent ? À la campagne pardi ! L’air y est meilleur, l’électorat aussi. Après tout la droite et le monde paysan, c’est une histoire d’amour qui dure, avec des hauts, des bas, amour vache parfois. On comprend mieux pourquoi, en tournée mardi dans le Jura, le président de la République s’est déboutonné.
L’occasion était belle pour le Parisien de Neuilly de nous faire le coup des racines, et même de nous pondre de la poésie des champs. Ce qui donne dans le texte : “La France a un lien charnel avec la terre”. Le mot “terre” (...)

lire la suite de l'article
vendredi 30 octobre 2009
Les histoires de papy Charly
À 82 ans, âge vénérable où certains cultivent l’art d’être grand-père comme le disait si bien Victor Hugo, voilà Charles Pasqua coincé comme Al Capone pour des broutilles. Des broutilles, enfin n’exagérons rien, car il s’agit tout de même de vente illicite d’armes entre 1993 et 1998 à un pays alors en guerre : l’Angola.
C’est ce qu’on a appelé l’Angolagate qui a vu se succéder sur le banc des prévenus hommes d’affaires (Pierre Falcone, Arcadi Gaydamak), un ancien préfet Jean-Charles Marchiani, des écrivains-people (Jacques Attali, Paul-Loup Sulitzer), un fils de… Jean-Christophe Mitterrand, et même un juge, le (...)

lire la suite de l'article
jeudi 29 octobre 2009
Chère présidence...
Au moins, on ne pourra pas accuser Nicolas Sarkozy de rester les bras ballants devant la crise et de ne pas faire tout ce qui est en son pouvoir pour faire travailler le commerce. La présidence française de l’Europe, selon un rapport de la Cour des comptes, a été l’une des plus ruineuses de l’Histoire et coûté la bagatelle de 171 millions d’euros.
Certains argueront que la présidence de Nicolas Sarkozy a été particulièrement active, voire agitée. C’est vrai. Nicolas Sarkozy a beaucoup bougé, pris l’avion, traversé les océans. Il a même initié le fameux sommet de l’Union pour la Méditerranée qui n’a pour (...)

lire la suite de l'article
mercredi 28 octobre 2009
L’identité comme écran de fumée
« J’ai envie de lancer un grand débat sur les valeurs de l’identité nationale, sur ce qu’est être Français aujourd’hui. » Cette phrase est signée Eric Besson, ancien socialiste, nouveau UMP et accessoirement ministre de l’Immigration et de l’Identité nationale.
Disons-le tout net, ce débat n’aurait rien de déshonorant en soi s’il était le fait d’universitaires, écrivains, artistes. Après tout, l’historien Fernand Braudel a bien fait de « l’identité de la France » matière à interrogation et à ouvrage. Mais c’était une pensée au long cours, une pensée qui tel un fleuve avait du temps derrière et devant elle. Or en (...)

lire la suite de l'article
vendredi 23 octobre 2009
Larrons en banque
Les Évangiles nous racontent que Jésus multipliait les petits pains, changeait l’eau en vin. Eh bien les banquiers français sont encore plus fortiches. Du manque d’argent de leur client, en un mot de leur découvert, ils arrivent à vous faire des montagnes de pognon.
Comme le fameux roi Midas de la légende, ils changent tout ce qu’ils touchent en or. Comment ? Eh bien en inventant des agios, et même des agios d’agios qui vous tondent en un rien de temps un malheureux plus lisse qu’un œuf. C’est « 60 millions de consommateurs » qui dévoile la combine.
Combine à la limite de la légalité soit dit en (...)

lire la suite de l'article
mercredi 21 octobre 2009
Lucky Sarkozy
Chômage en hausse, délinquance en hausse, déficit public en hausse, tout est en hausse hormis les salaires.
« Travailler plus pour gagner plus », le fameux slogan de campagne du candidat Sarkozy réapparaîtra un jour, c’est sûr, dans une bande dessinée. Au même titre que « le héros qui tire plus vite que son ombre », concernant Lucky Luke.
Le point commun entre Nicolas Sarkozy et le cow-boy solitaire interprété par Jean Dujardin ? Sarkozy promet plus vite que son ombre. Heureusement pour lui, l’opposition à l’inverse n’a plus d’ombre. C’est l’opposition invisible.
Pourtant, Martine Aubry cherche à la (...)

lire la suite de l'article
vendredi 16 octobre 2009
Le triangle des Hauts-de-Seine
Tout le monde connaît le fameux triangle des Bermudes, où disparaissent avions et navires. Il existe en France une zone tout aussi étrange : le triangle des Hauts-de-Seine.
Entre Neuilly, Nanterre et Levallois-Perret, c’est fou le nombre de choses qui disparaissent mystérieusement : l’éthique, le droit, les principes républicains. Et cela, en dépit des efforts répétés des clans Pasqua, Balkany, et Sarkozy pour moraliser la chose publique.
Existe-t-il des ondes maléfiques dans cette contrée qui inverseraient le positif en négatif ? Il faudrait demander leur avis aux scientifiques. Si les scientifiques (...)

lire la suite de l'article
mardi 15 septembre 2009
Le nouveau livre de Martine
À peine le PS pensait-il en avoir fini avec la grippe D (celle de la Division), qu’un livre écrit par deux journalistes, vient refoutre la merde. Hold-up, arnaques et trahisons, c’est le titre, conte (et compte) par le menu les magouilles de Reims qui ont permis à la mère Martine de prendre la direction de la maison.
Rien qu’à Lille, fief de Martine Aubry, 300 voix auraient été ajoutées dans les urnes. Sachant que Martine Aubry ne l’a emporté sur Ségolène Royal que par 102 voix d’écart, on mesure le problème. Déjà des proches d’Aubry, qui ne contestent apparemment pas la fraude, ont allumé des contre-feux (...)

lire la suite de l'article
samedi 12 septembre 2009
Rien de nouveau sous le soleil
Hormis peut-être une fraude aux impôts, je ne vois pas trop ce qu’on peut reprocher au faux mage Grégoire voyant de métier. Jusqu’à preuve du contraire, je ne vois pas en quoi un tribunal pourra punir un mauvais diagnostic pour une science qui n’en est pas une.
Horoscopes, voyance, chacun le sait, c’est une science de gogos. Ça sert à faire vivre les petits malins. Vais-je porter plainte si mon horoscope du jour m’annonce la fortune alors que je suis une nouvelle fois à découvert ? Non bien sûr ! La bêtise étant la chose la plus répandue au monde (et non pas le bon sens), la matière première est (...)

lire la suite de l'article
jeudi 10 septembre 2009
Du bon usage des masques
L’excès d’information, comme le manque d’information, ne nuit-il pas à l’information ? C’est la question que je me pose à force de lire, d’entendre des avis contradictoires concernant la fameuse grippe cochonne H1N1.
Tirant certainement les leçons de la canicule de 2003 ou du sang contaminé, le gouvernement veut avoir les mains propres. Qu’on ne puisse pas lui reprocher plus tard : vous n’avez rien fait ! Du coup on fait, ou tout au moins on dit qu’on fait. On s’agite derrière la ligne Maginot des préparatifs : conseils, directives, vaccins, masques…
Des spécialistes viennent de tous côtés nous (...)

lire la suite de l'article
mercredi 9 septembre 2009
Neuilly son fils !
Était-ce le fait d’apprendre qu’un nouveau soldat français était mort en Afghanistan des suites de ses blessures ? Était-ce dû aux réactions virulentes de certains lecteurs à mon endroit qui contestaient le fait que l’on puisse remettre en cause notre croisade en Afghanistan ? Était-ce parce que me revenaient les propos prononcés par le candidat Nicolas Sarkozy, en avril 2007 et qu’il conviendrait de transcrire en gras pour les citoyens oublieux ?
Je cite : "La présence à long terme des troupes françaises dans cet endroit du monde Afghanistan ne me semble pas décisive (…) Jacques Chirac a pris la (...)

lire la suite de l'article
mardi 8 septembre 2009
Coupables de la mort du caporal Naguin !
Une fois de plus un soldat est mort en Afghanistan. En l’occurrence un Réunionnais. Le caporal Johan Naguin, 24 ans. La faute à qui ? En premier lieu au chef des armées, Monsieur Nicolas Sarkozy qui s’était bien gardé durant la campagne présidentielle de dire qu’il continuerait la guerre. Bien au contraire.
À l’époque, le candidat Sarkozy expliquait doctement (comme tout ce qu’il explique d’ailleurs) que cette guerre ne pouvait pas être gagnée, que jamais une armée étrangère ne l’avait emporté en Afghanistan, et qu’il fallait donc rapatrier les troupes françaises.
Une fois installé à l’Elysée, Sarkozy (...)

lire la suite de l'article
mercredi 2 septembre 2009
Faut-il porter plainte contre le ministre du Budget ?
Tout compte fait, je me demande si je ne vais pas porter plainte contre Eric Woerth, le ministre du Budget. Pourquoi ? Voici un homme qui explique tout fiérot dans le Journal du dimanche qu’il possède les noms des 3 000 contribuables détenteurs d’un compte en Suisse (environ 3 milliards d’euros), la plupart pour échapper à l’impôt en France, et qui refuse de les dénoncer.
Un mauvais citoyen que cet Eric Woerth, doublé d’un bien piètre politique ! Je demande l’avis des avocats. N’y a-t-il pas dans le Code pénal quelque chose qui s’applique à ce cas ? Non-dénonciation d’actes frauduleux, ça n’existe pas ? (...)

lire la suite de l'article
samedi 29 août 2009
Quand Roselyne vient nous servir à boire...
La grippe A n’a qu’à bien se tenir, voici Roselyne B. qui arrive. Est-ce plutôt un bon signe ? Oui et non ! Les Réunionnais qui n’ont pas la mémoire courte se souviendront certainement qu’un autre ministre de la Santé vint jadis à leur secours. Eh oui, Xavier Bertrand, le Raminagrobis passé du gouvernement à l’UMP.
À cette époque, notre majesté fourrée avait même promis un vaccin contre le chikungunya. Les moustiques en rigolent encore ! Que vient donc faire la ministre de la Santé ? Sa visite s’inscrit « dans une logique d’anticipation et de préparation à la gestion de l’épidémie », explique le ministère. (...)

lire la suite de l'article
vendredi 28 août 2009
Les crocodiles seront végétariens
Promis, juré, les crocodiles seront désormais végétariens. C’est ce qu’on a cru comprendre mardi soir, quand Nicolas Sarkozy a détaillé les mesures qu’il venait de faire avaler de force aux banquiers réunis à l’Elysée.
On a vu un président offensif, pas peu fier d’avoir affronté à mains nues les banquiers en peau de croco, comme le chasseur Rodney Ansell, alias Crocodile Dundee, affrontait jadis les crocodiles australiens ! Pour sa rentrée politique, intervenant après un malaise dont on ne sait toujours pas s’il était vagal ou cardiaque, Nicolas Sarkozy se devait de frapper fort. D’autant plus que (...)

lire la suite de l'article
jeudi 27 août 2009
Faux-cul et cul bénit...
Au moment où le père Glénac s’apprête à exposer une photographie du Saint Suaire dans l’église de Sainte-Clotilde, le père Frensois, organisateur du Salon de la moto, est sommé de retirer ses affiches illustrées par une belle paire de fesses.
Prenant le relais de la sainte alliance passée naguère entre Huguette Bello et Mgr Aubry, alias le marteau et le goupillon, c’est la mairie de Saint-Denis qui, cette fois, a pris la tête de la croisade. Pour Monique Orphé, première adjointe de Saint-Denis, il s’agit de défendre l’image de la femme : « Nous voulons être en cohérence avec la charte pour l’élimination (...)

lire la suite de l'article
mercredi 26 août 2009
Les abeilles et l’absence d’architecte
L’université d’été du PS n’a pas commencé que déjà mouches, abeilles et autres insectes abondent, font ruches buissonnières, sortent dards et aiguillons. Ainsi le moucheron Peillon invitait-il ce week-end à Marseille le frelon Daniel Cohn-Bendit d’Europe-écologie, les guêpes Marielle de Sarnez du MoDem et Christiane Taubira du PRG, le bourdon Robert Hue du PC à bourdonner ensemble.
Et on a bourdonné, bourdonné ! Aiguillonnés par le frelon Cohn-Bendit, les invités ailés n’ont pas manqué de piquer l’âne socialiste. L’écurie commune pleine de courants d’air proposée par Martine Aubry ? Elle n’intéresse personne. (...)

lire la suite de l'article
mardi 25 août 2009
Les doigts de l’Homme
La démocratie est-elle un état de droit ? Plutôt un état du doigt comme le montre la “démocratie afghane” où l’on vient de demander aux électeurs analphabètes de tremper leur doigt dans une encre indélébile pour choisir leur candidat. Voter avec son doigt (pourquoi pas avec ses pieds, au moins les talibans ne verraient pas la marque), pour on ne sait trop quoi ou qui, en dit long sur un processus électoral voué au grand Guignol.
Grand guignol en effet, quand on entend le chef de la mission d’observation de l’Union européenne, Philippe Morillon, expliquer que les élections ont été en général “bonnes et (...)

lire la suite de l'article
dimanche 23 août 2009
Les banques renfoucquent Flou
Les banques de La Réunion aidées de leurs homologues zoreilles n’ont pas lésiné pour renflouer le groupe Foucque. 6,55 millions d’euros à servir glacé avec un zeste de citron et une paille, de préférence devant une piscine ou sur une plage privée.
À lire le nombre de réactions sur Clicanoo, le lecteur n’est pas resté indifférent à ce sauvetage. Jean Aymar de La Fermay, pourtant d’extraction noble comme son nom l’indique, trouve des accents républicains pour s’indigner que l’on aide toujours les puissants et qu’on laisse tomber les entrepreneurs de moindre surface. Je cite : « Mais dites-moi, ce sont bien ces (...)

lire la suite de l'article
vendredi 21 août 2009
Sois démocrate ou je te tue !
C’est au nom de Dieu que les Européens ont décimé les Indiens d’Amérique du Nord et les Aztèques. C’est au nom de notre civilisation supérieure que les Européens ont colonisé l’Afrique, l’Inde, la Chine, etc.
J’affabule ? Voici ce que disait Jules Ferry, le 28 juillet 1885, à la tribune de l’Assemblée nationale dans un pays démocratique appelé la France : « Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai ! Il faut dire ouvertement qu’en effet les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures, parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont un devoir de civiliser les races inférieures. » (...)

lire la suite de l'article
jeudi 20 août 2009
L’âne chargé d’éponges...
Quand je vois que malgré ses armes ultra-sophistiquées (tanks, canons, avions, drones), l’Occident est piteusement embourbé en Afghanistan, je pense à la fable de La Fontaine : « L’âne chargé d’éponges, et l’âne chargé de sel ».
L’âne chargé d’éponges caracole. L’âne chargé de sel peine sous la charge. Mais au passage d’une rivière, la situation s’inverse. Le sel fond et libère le baudet tandis que l’âne chargé d’éponges s’enfonce irrésistiblement dans l’eau et se noie. Avec leurs armes modernes, nos soldats ne sont-ils pas dans la situation de l’âne chargé d’éponges qui s’enfonce à chaque instant davantage ?
Sur leurs (...)

lire la suite de l'article
mercredi 19 août 2009
L’UMP sans masque
Il y aurait beaucoup à dire sur l’affaire Paul Girot de Langlade soulevée par Pierrot Dupuy sur zinfos 974 et qui fait depuis les choux gras de la presse nationale. Le préfet, qui venait de La Réunion (un comble !), s’en serait pris au personnel de sécurité d’Orly en disant “on se croirait en Afrique”, “il n’y a que des noirs ici” !
Or Paul Girot de Langlade est un habitué des dérapages. En 2002, alors préfet du Vaucluse, il avait ces amabilités pour les gens du voyage : “Ces gens vivent d’escroquerie et de rapines”, “Ce sont des gens qui roulent dans des voitures de luxe, qui ont des caravanes énormes et (...)

lire la suite de l'article
vendredi 14 août 2009
Il était une fois Bénardville
Chronique réunionnaise
Est-ce pour montrer qu’il a un grand sens de la démocratie participative qu’Alain Bénard a envahi la mairie de Saint-Paul en criant comme l’autre demeuré de E.T. "Maison, maison" ?
À moins que… Mais oui, l’enfance bien sûr ! À peine brisée la coquille, quelle est la première chose qu’a vue poussin Alain ? La mairie ! Normal qu’il l’ait prise pour mère poule ! "Je vous salue Mairie" ! Devenu plus grand, Alain Bénard a voulu la cocotte de papa. Pourquoi ne serait-elle pas à lui après tout ? La mairie de Saint-Paul Bénard, c’est une affaire de famille.
Dans ces conditions, on comprend que les élections (...)

lire la suite de l'article
mercredi 12 août 2009
Koucheries diplomatiques...
J’aime bien Kouchner quand il s’indigne. On y croirait presque. L’humaniste Kouchner, l’ex-poteau du regretté Bongo, souffrant dans sa chair de l’injustice de ce bas monde !
Cette fois, Kouche (c’est le surnom que lui donne son ami Lellouche) exige du régime iranien qu’il libère l’étudiante française emprisonnée et jugée pour avoir, paraît-il, fourni des renseignements à l’ambassade de France sur les récentes manifestations en Iran. Je n’ai pas besoin de Kouche pour souhaiter moi aussi que la jeune Clotilde Reiss nous revienne. Mais je m’interroge malgré tout sur les indignations du Bernard.
Car le cinéma (...)

lire la suite de l'article
mardi 11 août 2009
Christine ne relève pas Lagarde...
Suite aux révélations de la presse sur le pourliche d’un milliard d’euros que vont bâfrer les traders de BNP-Paribas, la ministre du Chômage et de la Crise a décidé de réagir. Comment compte donc réagir notre ministre ?
"Par la “tolérance zéro pour les excès”, nous dit Christine malheureusement on se Lagarde. Si ma mâchoire n’était pas endolorie à force de couleuvres, je crois que j’éclaterais de rire. En jaune, ça va de soi. Car combien de fois on nous l’a fait le coup de “la tolérance zéro” ? Dix ? Cent ? Mille fois ? La “tolérance zéro”, c’est fait pour impressionner celui qui croit encore au présidentiel (...)

lire la suite de l'article
vendredi 7 août 2009
La police n’a pas le temps...
Les policiers, qui n’avaient pas jugé bon de prendre au sérieux les craintes de la mère de la petite Matilde, sont on ne plus affairés aujourd’hui. Eux qui n’avaient pas le temps de chercher Ruud Dijkshoorn, qui n’avait pas ramené la fille à sa mère, ont maintenant tout le temps à consacrer à une enquête dont on n’a rien à cirer.
Et que je t’examine la voiture au peigne fin si on ose dire, et que j’interroge les amis de Ruud, ses relations de travail. À moins de considérer que les personnes ont plus d’intérêt mortes que vivantes, tout cela apparaît comme une sinistre mascarade. J’exagère ?
Ce n’est pas (...)

lire la suite de l'article
jeudi 6 août 2009
Grippe A : Qui croire ?
Je m’en voudrais de gâcher les vacances de ceux qui en prennent en ce moment, mais il faudra bien que l’on parle un jour ou l’autre de la fameuse grippe porcine qui est devenue grippe A, peut-être pour ne pas faire du tort aux ventes de cochons…
La Réunion ayant payé le prix fort du chikungunya en 2004, il n’est pas anormal de se poser ici plus de questions qu’ailleurs. Alors faut-il craindre une épidémie de grippe A ? Apparemment oui. Si on écoute la pharmacienne en chef du gouvernement, Roselyne Bachelot, incidemment ministre de la Santé, 25 millions de personnes pourraient être touchées en France. (...)

lire la suite de l'article
mercredi 5 août 2009
Mourir pour la "démocratie" afghane...
Les députés britanniques viennent de rendre un rapport sur la guerre en Afghanistan. Accablant ! Manque de stratégie de la force internationale, incompréhension de l’histoire, de la culture et de la politique du pays, bombardements aveugles des Américains qui s’aliènent de plus en plus les civils.
Et que font nos députés français, de droite comme de gauche, pendant ce temps ? Les serpillières de la politique menée par les Américains ! Je sais ce que l’on va me dire. Que nous nous battons pour nos valeurs de liberté que mettent à mal les “méchants talibans”. Un lecteur va même jusqu’à expliquer que nous (...)

lire la suite de l'article
mardi 4 août 2009
Benoît XVI succède à Michael Jackson
La Nature ayant paraît-il horreur du vide, qui peut et doit remplacer Mickaël Jackson, star planétaire ? Une star planétaire bien sûr ! Certes, mais laquelle ? Et là, j’imagine que nombre de lecteurs se gratteront la tête, car les stars planétaires ne courent pas les rues.
Personnellement je ne vois qu’une seule personne susceptible de plaire sur les cinq continents… Et pour une fois, elle n’est pas anglo-saxonne, ce qui nous changera un peu du colonialisme culturel yankee. Monseigneur Aubry ? Bien essayé, mais non ! Il s’agit, mais oui, du pape Benoît XVI, de nationalité allemande. Mais le pape ne (...)

lire la suite de l'article
dimanche 2 août 2009
L’ange et la bête
Alors que les socialistes s’apprêtent à partir en vacances ou en convalescence (pour eux, c’est un peu la même chose), les questions sur l’avenir du PS pullulent dans la presse. Le PS va-t-il disparaître ? Ou encore : le PS est-il mort ? Or, pour être bien malade, le PS n’en est pour autant mort.
La nature ayant horreur du vide, il faudrait pour cela qu’un autre parti de gauche puisse prendre la place. Or le PC est moribond. L’extrême-gauche peine à faire autre chose que de la protestation. Quant aux Verts, ce n’est pas parce qu’ils ont su fleurir au printemps grâce à « Dany le rouge » qu’ils (...)

lire la suite de l'article
samedi 1er août 2009
Vous avez dit cardiaque ?
Le malaise de Nicolas Sarkozy est pain béni pour les journalistes qui ne savent pas trop quoi se mettre sous la dent en cette période estivale.
Et que je te garde l’antenne pendant des plombes pour répéter la même chose, c’est-à-dire disserter sur le fait que l’on sait pas grand-chose. D’autant plus que la communication a été verrouillée par les communicants de l’Elysée qui pèsent chaque mot. Cela n’a pas empêché les couacs. Le pitbull de l’UMP, Frédéric Lefebvre, habitué à mordre l’opposition, s’est trompé cette fois de mollets.
Et d’évoquer « un accident cardiaque » devant les journalistes avant de se (...)

lire la suite de l'article
vendredi 31 juillet 2009
Racket comme Carbone
Est-ce pour honorer la pègre française, que la contribution climat énergie (CCE) a été baptisée taxe carbone ? D’origine corse, Paul Carbone est une figure du milieu marseillais d’avant guerre. On lui doit, avec son collègue rital François Spirito, d’avoir mis en coupe réglée la ville de Marseille.
Leurs petits trafics en tout genre (prostitution, racket, contrebande) ont été mis en légende dans le film Borsalino avec Delon et Belmondo en vedettes. Alors, la taxe carbone est-elle une nécessité publique ou tout simplement un nouveau moyen pour l’État de prélever de l’argent ? La taxe carbone est-elle une (...)

lire la suite de l'article
mardi 28 juillet 2009
Les derniers seront les premiers...
Contador ? D’accord ! Mais enfin restera toujours le soupçon de dopage, comme pour Lance Armstrong, comme pour tant d’autres. À ce propos, j’ai lu récemment les propos d’un spécialiste du corps humain qui analysait en termes scientifiques les performances du coureur espagnol.
Je serais bien incapable de reproduire l’analyse, mais si j’ai bien compris, la probabilité pour que Contador ne se dope pas reviendrait à affirmer qu’une Mobylette peut rouler aussi vite qu’une Ferrari. C’est pour cela que dans le Tour de France, je me passionne pour le dernier. Exclusivement le dernier. Il en faut des qualités (...)

lire la suite de l'article
dimanche 26 juillet 2009
À quand Arielle Dombasle à Bagram ?
Vous avez peut être lu ou entendu qu’un soldat américain avait été capturé en Afghanistan par des Talibans et que ces derniers avaient passé une interview de ce soldat sur Internet. Aussitôt, un porte-parole de l’armée américaine s’est indigné de ces méthodes jugées "inhumaines" et contraires aux accords de Genève.
Venant après la guerre d’Irak, que ce gros con ose nous parler des accords de Genève me fout, je l’avoue, les nerfs en pelote ! Surtout quand Libération nous apprend (édition d’hier) que 620 détenus afghans croupissent actuellement dans une prison américaine, la prison de Bagram à côté de Kaboul, (...)

lire la suite de l'article
samedi 25 juillet 2009
Extension du domaine de la mafia
Je ne pensais pas reparler de mafia de sitôt, quand je suis tombé sur un article du Canard enchaîné qui m’a détourné de ma pieuse intention. L’Autorité de la concurrence dresse, paraît-il, une lumière plutôt crue sur les lois du capitalisme à la française.
En cause : les ententes illicites entre les entreprises soi-disant concurrentielles. Ces chantres de la compétition seraient plutôt des chancres de la non-compétition ! Ainsi en 2008, l’Autorité a distribué pour 631 millions euros d’amendes. De quoi démoraliser Laurence Parisot, si la crocodilette en chef du Medef avait la naïveté de croire aux sornettes (...)

lire la suite de l'article
vendredi 24 juillet 2009
Ne dites pas mafia !
N’en déplaise à certain lecteur, je maintiens que les conseils de l’ordre des médecins (départementaux, régionaux, national) sont des organes dépassés qui fleurent bon, et dans le meilleur des cas, le Moyen-Âge.
Ne cherchez pas de morale dans ces organismes, il n’y en pas. Chez ces gens-là, seul compte la défense de leur corporation. Si ce n’était pas le cas, le Conseil National de l’Ordre des Médecins s’indignerait haut et fort que de plus en plus de médecins refusent de soigner les malades affiliés à la CMU. Or, on ne l’entend pas. Ou alors du bout des lèvres !
Notre journal parlait récemment d’une (...)

lire la suite de l'article
jeudi 23 juillet 2009
La justice selon Diafoirus
Je trouve proprement incroyable la décision du conseil régional de l’ordre des médecins de l’Ile-de-France de radier le Docteur Jean-François Reverzy sans autre forme de procès. Ou plus exactement sans attendre l’issue d’un procès en cours.
Sachant la complexité des relations qui unissent un psychiatre et sa patiente, on se demande de quel droit ses membres se prononcent sur une affaire encore non jugée ? Auraient-ils des éléments que la Justice n’a pas ? Ont-ils fantasmé telles des mouches lubriques sur une relation supposée entre le Dr Reverzy et sa patiente ? De quelle instance supérieure s’autorisent (...)

lire la suite de l'article
mercredi 22 juillet 2009
Évangéliser la Lune
Il y a quarante ans, dans la nuit du 20 au 21 juillet 1969, des hommes regardaient la Terre à partir de la Lune. Une première dans l’histoire de l’humanité. Cela aurait dû nous amener à plus de modestie, à penser que nous ne sommes finalement pas grand-chose dans l’ordre du cosmos.
Passé ce premier moment de vertige (« le silence éternel de ces espaces infinis m’effraie » dit Pascal), cela aurait dû nous inciter à nous resserrer les coudes, à nous penser en tant que race humaine, unique, unie, loin des divisions que génèrent les religions, les appartenances communautaires, les mesurages de quéquettes, la (...)

lire la suite de l'article
dimanche 12 juillet 2009
L’UMP cherche des puces au dimanche
Au-delà des belles paroles, du ramage gouvernemental qui voudrait nous faire croire à un nouveau plumage social, il y a une philosophie de la droite dure (ou américaine) incarnée par Nicolas Sarkozy qui se résume à : tout doit se vendre, tout doit s’acheter.
On pourrait même rajouter avec la proposition de loi des députés UMP sur le travail du dimanche : tout doit se vendre, tout doit s’acheter tout le temps. Les mêmes, hypocrites pleureront après ça que les valeurs disparaissent, que mai 68 a fait perdre à la société ses repères familiaux, etc. Mais où sont-elles les valeurs dont nous parlait naguère (...)

lire la suite de l'article
samedi 11 juillet 2009
L’Odyssée de François Fillon
Un jour il faudra bien parler de l’Odyssée politique de François Fillon tant sa trajectoire politique sinueuse ressemble à la navigation aléatoire d’un Ulysse jouet des dieux et des vents. N’a-t-il pas épousé lui aussi une Pénélope ?
Il fut un temps où notre Fillon se campait en gaulliste de gauche aux côtés de Philippe Séguin. Mais l’ambitieux Fillon pouvait-il se cantonner à un rôle de figuration ? N’ayant rien vu venir à lui, il lui fallait prendre sa barque pour aller chercher ailleurs. Après avoir un instant jeté l’ancre en territoire Raffarin, Fillon fut rejeté comme un malpropre par Jacques Chirac. (...)

lire la suite de l'article
vendredi 10 juillet 2009
Un mort en or
Que n’a-t-on pas entendu durant les douze jours qu’a duré la mort de Mickaël Jackson ? Les croque-morts de la presse étaient-ils à ce point en manque de cadavres à embaumer ? Y avait-il soldes sur le baril de formol ?
Mickaël Jackson était un artiste de grand talent. Cela mérite-t-il pour autant cette dégoulinade de bons sentiments et de superlatifs ? De mobiliser toutes les télés pour les funérailles comme on l’a fait mardi ? Jusqu’à preuve du contraire, Mickaël Jackson n’a pas révolutionné la musique comme l’ont fait certains musiciens classiques (Mozart, Beethoven) ou de jazz (Charlie Parker, Miles (...)

lire la suite de l'article
mercredi 8 juillet 2009
Qui a tué les moines de Tibérine ?
Le scénario était béton et on ne peut plus bienvenu. Les sept moines français de Tibérine avaient été décapités par des méchants islamistes sans que l’on puisse retrouver les corps. Cela donnait raison après coup au pouvoir algérien d’avoir interrompu le processus démocratique en 1992 (peut-on discuter avec des barbares ?).
Cela donnait raison aux Européens d’avoir pas ou très peu protesté contre le déni de démocratie fait au peuple, contrairement aux cris d’orfraie que l’on pousse pour l’Iran aujourd’hui (ce qui montre la relativité des indignations …). Cela confortait certains de nos intellectuels (...)

lire la suite de l'article
mardi 7 juillet 2009
De plus en plus riches !
Si je vous dis que la dette publique de la France s’élevait à 1 327 milliards d’euros fin 2008, cela ne vous dira pas grand-chose. À moi non plus d’ailleurs. Il y a des montants qui dépassent notre faible imagination. En revanche, si je vous dis que la dette s’élève à 20 600 euros par habitant, on comprend.
Mieux, cela nous donnerait presque un sentiment de fierté. Cela nous change en tout cas du découvert mesquin de quelques centaines d’euros qu’il faut aller expliquer à son banquier. 20 600 euros de dette ! D’habitude, c’est ceux qui flambent au casino ou aux courses qui dilapident cette somme. Ou (...)

lire la suite de l'article
samedi 4 juillet 2009
Sarkozy a changé !
Huit pages d’interview de Nicolas Sarkozy dans le Nouvel observateur de cette semaine. Au grand dam des journalistes de la rédaction, c’est le directeur de la publication Denis Olivennes (et non pas le service politique !) qui a piloté de façon inhabituelle l’interview. D’où les questions pas très dérangeantes pour l’as de la communication qu’est notre président.
Ce dernier peut même se permettre le numéro de « J’ai changé » sans que personne n’ose lui demander « En quoi ? ». Nicolas Sarkozy veut bien concéder des erreurs, battre sa coulpe, mais il préfère encore battre la coulpe des autres. Ainsi, s’il (...)

lire la suite de l'article
vendredi 3 juillet 2009
Qui va payer l’addition ?
L’État reste incorrigible. Cela ne lui suffit pas d’avoir par le passé subventionné des entreprises qui n’hésitaient pas à se délocaliser le moment venu, le voilà qui recommence aujourd’hui avec les restaurateurs. Je n’ai rien contre le fait que l’on baisse la TVA. Mais il faut tout de même savoir que la mesure coûtera 2, 35 milliards par an.
Soit un manque à gagner que l’État devra bien récupérer quelque part. À votre avis où ? En contrepartie, la moindre des choses aurait été d’imposer un certain nombre de règles. Soit la baisse des prix, soit l’embauche de personnel, soit l’augmentation du personnel, ou un (...)

lire la suite de l'article
jeudi 2 juillet 2009
Air poubelle !
Il y a des compagnies aériennes qu’on ferait mieux de baptiser « Air poubelle », « Destination cercueil » ou encore « Candidats au suicide ». Au moins, les choses seraient claires. Les passagers qui achèteraient leur billet sauraient que la vraie destination n’est pas l’ici-bas mais l’au-delà.
La compagnie Yemenia Airways aurait mérité l’une de ces appellations. Son Airbus A310, qui vient de s’abîmer au large des Comores, présentait de très nombreux défauts aux dires de Dominique Bussereau, secrétaire d’État aux Transports. La compagnie était même, paraît-il, « très surveillée ». Sans vouloir faire de (...)

lire la suite de l'article
samedi 27 juin 2009
Sarkozy débarque sa verroterie aux Antilles
(ndlr : précédé par 600 gendarmes... Pas fou le camelot !)
Il se dit qu’Yves Jégo aurait été viré du gouvernement parce qu’il avait trop bien compris les problèmes des Antilles et pas assez l’état d’âme des Békés. Elie Domota, le leader de LKP qui n’avait pourtant pas rendu la vie facile au secrétaire d’État à l’Outre-mer, l’a fortement suggéré hier sur les ondes.
La décision venant de l’ex-patron de l’UMP, un parti qui voit de la colonisation positive partout, cela n’est pas impossible ! Mais comme Sarkozy, plus fort en gueule qu’en thème, reste avant tout prudent, il a préféré mettre les atouts de son côté histoire de ne pas terminer en banane flambée en arrivant aux (...)

lire la suite de l'article
vendredi 26 juin 2009
Bananes, Bac à sable et sucettes
Comme Nicolas Sarkozy ne tenait pas à se ramasser des bananes trop mûres dans la tronche, il a vite déminé le dossier de l’Outre-mer avant de partir en Guadeloupe. Et remplacé Jégo par Marie-Luce Penchard, fille de la cantinière en chef de la politique guadeloupéenne, j’ai nommé Lucette Michaux-Chevry. Tout un symbole !
Pour le reste, ce remaniement, pas de quoi pavoiser. Suffit de regarder. Une vraie ronde ! Amusements au jardin d’enfants ! Et je te prends un gland pour le remplacer par un autre gland, et vice-versa. Tenez, Brice Hortefeux ! À peine arrivé au Travail où il n’a rien branlé, il se (...)

lire la suite de l'article
jeudi 25 juin 2009
La burqa et l’autruche
Nicolas Sarkozy l’a dit lundi à Versailles, il ne veut pas que la France devienne le pays de la burqa. Y aura-t-il une loi ? Mystère. Le débat, s’il a lieu en métropole, promet de tourner court à La Réunion. C’est que beaucoup de nos politiciens locaux sont plus courageux que téméraires.
Il n’est qu’à lire l’article de mon confrère sur le port de la burqa. Que disent-ils, en gros, nos politiques ? Que La Réunion n’est pas la France ! Fallait y penser. Avec des vérités de ce type, c’est sûr, on fera avancer le schmilblick. Jean-Claude Fruteau a même le culot de ranger la burqa sous le signe de la « diversité (...)

lire la suite de l'article
mercredi 24 juin 2009
Vive Sarkozy l’œcuménique !
Il m’inquiète, Maïdo, mon lecteur préféré. Que se passe-t-il ? Aurait-il été piqué par un quelconque moustique ? Une mouche anti-Testa ? Quoique je dise, fasse, Maïdo est contre ! Il va me falloir changer du tout au tout si je veux plaire à Maïdo.
Si je dis que je suis pro-capitaliste, défenseur de tous ceux qui exploitent l’homme, la femme, l’orphelin, le chien, le chat, le poisson rouge, sera-t-il enfin d’accord avec moi ? Je me demande. Enfin, pour accélérer sa guérison, je suis prêt à tout. À me couvrir de plumes et de goudron, à demander pardon sur la place publique, à me mettre au pilori un peu partout (...)

lire la suite de l'article
lundi 22 juin 2009
Drogue partie à versailles
Nicolas Sarkozy sera reçu aujourd’hui à Versailles. Il arrivera, nous dit-on, à 15h, en limousine noire (et Ray Ban ?) dans les anciens appartements des enfants royaux. Comme un roi en somme ! Là, députés et sénateurs (moins les communistes et les Verts décidés à boycotter la cérémonie) entendront pour la première fois un président de la République s’adresser à eux.
C’est la conséquence de la révision constitutionnelle. Alors, avancée démocratique ou pas ? Personnellement, cela ne me dérangerait pas que Nicolas Sarkozy puisse défendre sa politique devant le Congrès à Versailles, si députés et sénateurs sensés (...)

lire la suite de l'article
samedi 20 juin 2009
Burqa et sadomasochisme
Le député-maire communiste de Vénissieux André Gerin demande la création d’une commission d’enquête parlementaire sur le port de la burqa, ce voile qui recouvre entièrement le corps de la femme et laisse juste une ouverture pour les yeux. Son texte a été cosigné par 58 députés de toutes tendances politiques.
Il prévoit l’installation d’une commission chargée de « définir des propositions afin de lutter contre ces méthodes qui constituent une atteinte aux libertés individuelles sur le territoire national. » Faut-il interdire la burqa pour autant ? Je ne le pense pas, car, à la condition expresse que les femmes (...)

lire la suite de l'article
jeudi 18 juin 2009
Comment tondre des oeufs...
Je lisais hier les réactions des lecteurs concernant la suppression d’emplois dans le groupe Caillé. Elles ne manquaient pas de piment. Beaucoup incriminaient la baisse des ventes de bagnoles aux marges faramineuses que se mettent dans la poche les importateurs. Vrai, faux, là encore la vérité sur les prix serait la bienvenue !
Au-delà du prix, et malheureusement pour ceux qui perdront leur emploi, il faut bien s’attendre à ce que la vente des voitures baisse un jour à La Réunion. Je dis cela d’abord pour les importateurs : une poule ne peut pas toujours pondre des œufs d’or. Et dieu sait que la (...)

lire la suite de l'article
mercredi 17 juin 2009
"Un pas dans la bonne direction !"
Évoquant le discours de Barack Obama au Caire, on soulignait dernièrement que sans forte pression, jamais Israël ne consentirait à la création d’un État palestinien digne de ce nom. Nous en avons eu la preuve dimanche. En réponse au président américain, le premier ministre israélien a donné à son tour une esquisse de solution pour résoudre le conflit avec son voisin.
Benyamin Nétanyahou, qui s’y refusait jusqu’alors, propose la création d’un État palestinien. Une avancée politique, me direz-vous ! Non, une mascarade ! Sous une apparence d’ouverture, une fois de plus Nétanyahou, qui avait largement contribué (...)

lire la suite de l'article
mardi 16 juin 2009
Qui veut noyer son chien...
Je ne prétends pas que l’Iran est une démocratie parfaite, mais je m’étonne des réactions occidentales après la réélection du président iranien Ahmadinejad. On parle de démocratie bafouée ! Soit, mais je n’ai pas vu Super Obama faire la moue devant ses hôtes du Caire.
Je n’ai pas entendu nos dirigeants faire la leçon à Bouteflika en Algérie ou à Ben Ali en Tunisie élu à plus de 90% ! L’Iran serait-il par essence plus satanique ? La vérité est beaucoup plus complexe que le tableau apocalyptique que nous dressent complaisamment les médias. Si l’on suit les analyses d’Emmanuel Todd, le taux de scolarisation des (...)

lire la suite de l'article
samedi 13 juin 2009
Christian Clavier au secours de l’emploi  !
Excusez du peu ! 187 000 emplois ont été détruits en France lors du premier trimestre 2009, nous dit l’Insee. « Cette baisse trimestrielle est d’une ampleur jamais observée dans toute l’histoire économique de la France », commente le directeur des statistiques et des enquêtes de Pôle emploi, Bernard Ernst.
Ces chiffres un rien inquiétants (cela ne fait jamais que 296 500 emplois perdus en un an !) n’étonneront que les gens de peu de foi. On nous avait assez prévenus pourtant qu’avec Nicolas Sarkozy tout était possible. Nous en avons maintenant la confirmation ! Toutes les régions de France, sauf la Corse, (...)

lire la suite de l'article
vendredi 12 juin 2009
L’écologie, la voiture et le tangue
C’est une bonne chose que l’écologie ait fait un bon score à La Réunion. Car (je me répète je le sais), ici plus qu’ailleurs la logique productiviste est un danger pour l’écosystème. Ce qui ne signifie pas pour autant que j’ai une grande confiance envers Europe Écologie.
Même si on cherche à nous vendre un Daniel Cohn-Bendit quasi alter mondialiste grâce à José Bové, je n’oublie pas que le leader écolo se déclarait il n’y a pas si longtemps "libéral-libertaire" ! La crise étant passée par là, "Dany", comme l’appellent ses potes des médias (en général ce sont les cocottes que l’on appelle par leur petit nom), ne (...)

lire la suite de l'article
jeudi 11 juin 2009
Traité de navigation
Quand j’écrivais récemment qu’il y avait péril en la demeure socialiste, les sondages donnaient un petit 21% au PS. Vu les résultats de dimanche, je me dis que l’expression “péril en la demeure” était un peu trop modérée. Et on mesure l’efficacité des appels à voter utile de Martine Aubry.
Il faut reconstruire la maison, entend-on aujourd’hui de la part de ténors qui n’ont jamais tenu une truelle dans les mains. La maison qu’il faut reconstruire, je veux bien. Mais pourquoi ne pas détruire la maison branlante avant ? Métaphore pour métaphore, je préfère celle du bateau. Car contrairement à une maison, un (...)

lire la suite de l'article
mercredi 10 juin 2009
D’un débarquement l’autre...
On a célébré en grande pompe samedi le 65ème anniversaire du fameux débarquement de Normandie avec Barack Obama en vedette américaine. Et les télés de nous bassiner avec l’événement sans jamais apporter ne serait-ce qu’une once de recul.
Mais enfin, il est vrai, que les Américains ont bel et bien débarqué un beau jour de juin 1944, nous délivrant du joug allemand. Depuis, la France vit à l’heure américaine. Il suffit de regarder les programmes des télés pour le constater. Ce que les Allemands n’avaient pas réussi à faire en quatre ans d’occupation, imposer leur culture, les Américains l’ont réussi par la (...)

lire la suite de l'article
samedi 6 juin 2009
La recette du chef Obama
Les Américains ont tellement fait de dégâts dans le monde au cours des dernières années que l’élection de Barack Obama a forcément fait naître de nombreux espoirs. Et le discours du nouveau président, hier au Caire, était de fait très attendu.
Il s’agissait de s’adresser aux musulmans du monde entier, de dire que « le cycle de la méfiance » devait s‘achever, qu’il était temps d’envisager un autre style de relations. Alors ce discours, comment était-il ? Pas mal. Loin de Terminator Bush qui a transformé ses deux mandats en deux champs : un champ de ruines et un champ de mines.
Mais comme on ne changera jamais (...)

lire la suite de l'article
vendredi 5 juin 2009
Faut-il voter Titanic ?
Je résume le débat actuel des commentateurs politiques : le PS va-t-il faire plus de 21 % ou au contraire descendre en dessus des 20 % ? L’UMP va-t-elle garder son avance de 4 ou 5 points ? Et le Modem tirera-t-il son épingle du jeu ?
En un mot, la seule question que se posent ces gens, c’est de savoir qui va gagner. Mais gagner quoi, je vous le demande ? La corde pour se pendre ! La tremblante de Bruxelles ! La grippe porcine libérale ! Pour ma part, je ne vois pas les choses ainsi.
Quoiqu’il arrive dimanche, il sera difficile de différencier les trois partis qui ont toujours voté la majorité (...)

lire la suite de l'article
jeudi 4 juin 2009
Priez pour nous pauvres pêcheurs...
Vous avez remarqué que le Christ n’arrête pas d’apparaître à La Réunion, ces derniers temps. Et au lieu d’être contente, l’Église s’inquiète et ferme ses portes. Curieuse façon de saluer son saint patron ! La question que je me pose, c’est pourquoi le Christ choisit-il d’apparaître en ce moment ? Voudrait-il nous délivrer un message ?
Sous Mitterrand (pourtant surnommé Dieu), il n’est jamais apparu. Idem sous Chirac. Serait-ce à cause du chanoine du Latran Nicolas Sarkozy ? N’aurait-il pas apprécié de voir la tronche du comique Bigard à côté de Benoît XVI ? À moins que Jésus ne s’intéresse soudain aux (...)

lire la suite de l'article
mercredi 3 juin 2009
Portrait de l’Europe en charogne
Puisque nous en sommes à parler d’Europe, j’aimerai bien que l’on m’explique le comportement de cette dernière en matière de droits de l’Homme, ses gesticulations droits-de-l’hommistes, ses mascarades, ses positions à géométrie variable, ses coups de gueule envers les faibles, ses aplatissements sournois envers les forts.
Barack Obama, que je me garderai bien d’ériger en héros, a quand même tapé récemment du poing sur la table et demandé à l’autre abruti de Premier ministre israélien (je sais on ne devrait pas employer ce mot, mais comme je l’ai dit dernièrement, ça soulage) de geler les colonies sur le (...)

lire la suite de l'article
mardi 2 juin 2009
Ceux qui nous ont trahis…
Voyant qu’il y a péril en la demeure socialiste, la mère Macmish (Martine Aubry), vient de se réconcilier avec Sœur Sourire (Ségolène Royal). Et elle supplie maintenant les Français de gauche de voter utile, autrement dit socialiste, pour les européennes.
Pourquoi ? Pour s’opposer au libéralisme, nous dit-elle la bouche en cœur. Seulement voilà, le PS est une hydre à plusieurs têtes. On y croise plus de libéraux (Moscovici, Strauss-Kahn, Delanoë, Valls) que d’antilibéraux (Emmanuelli, Hamon). Je rappelle tout de même que Delanoë s’est fendu d’un livre intitulé "De l’audace" dans lequel il appelait à se (...)

lire la suite de l'article
samedi 30 mai 2009
Le roi est nu
Au risque de m’aliéner définitivement certains lecteurs, je vais en remettre une couche sur le gouvernement, surtout sur Chouchou Sarkozy (c’est le petit nom gâté que lui donne Carla). Il me suffira de rappeler les faits qui sont têtus et que d’aucuns semblent avoir oubliés.
Nicolas Sarkozy avait promis (nous sommes des millions de témoins) d’aller chercher la croissance avec les dents. Ayant dû se tromper de magasin en route, c’est plus de trois millions de chômeurs qu’il devrait nous ramener d’ici la fin de l’année. Piètre bilan, vous en conviendrez ! Vous me direz que Nicolas Sarkozy n’est pas (...)

lire la suite de l'article
vendredi 29 mai 2009
SuperwoMAM
Michèle Alliot-Marie, qui a dû avaler une règle quand elle était petite, est un vrai spécimen. Rarement ministre aura été aussi sûr de lui avec aussi peu de raisons de l’être. Car franchement, celui qui me dit que la sécurité a progressé en France ou à La Réunion mérite la palme d’or du comique de l’année.
En parlant de comique, la ministre de l’Intérieur pourrait prétendre à une récompense : celle du comique troupier. À la question : comment une jeune enseignante peut-elle incarner l’autorité face à des élèves machistes, voici ce que répond la ministre dans le dernier Journal du dimanche : « Quand j’étais prof (...)

lire la suite de l'article
jeudi 28 mai 2009
Aux fruits et légumes, citoyens !
Nous l’a-t-on assez répété, martelé par messages télévisés, qu’il fallait manger au moins cinq fruits ou légumes par jour ! Eh bien apparemment, le message ne passe pas aussi bien que ça. Selon une étude, un enfant sur cinq seulement consommerait la dose recommandée !
Il faut dire aussi que le gouvernement ne nous a pas expliqué comment les payer ces fruits et légumes, bientôt plus chers que l’or noir. Sans parler qu’une fois leur « bonne action » faite, les publicités se succèdent pour vanter les mérites des sodas, des barres chocolatées, des chips, et de toutes les merdouilles qui encombrent les rayons des (...)

lire la suite de l'article
mercredi 27 mai 2009
C’est bio une île qui vit...
J’écoutais l’autre jour l’acteur Richard Bohringer parler de La Réunion. Il disait son amour pour cette île, ses gens, son admiration pour la femme créole. Dans le même temps, mais avec retenue, il ne pouvait s’empêcher de déplorer les dégâts irréversibles que notre mode de vie fait peser sur la nature.
Il critiquait au fond la multiplication des routes, les cicatrices dans le paysage, le fait que l’île devienne peu à peu un véritable parking à ciel ouvert. Je dis cela pour répondre au lecteur qui trouve que l’écologie n’est pas un problème à La Réunion. Qu’elle est uniquement un problème dans les ex-pays (...)

lire la suite de l'article
mardi 26 mai 2009
Les dinosaures sévissent encore...
À La Réunion plus qu’ailleurs, on devrait se préoccuper d’écologie. Car les ressources sont ici, du fait de l’insularité, bien plus fragiles. Je pense à ça en lisant l’interview de Nicolas Hulot dans le Journal du dimanche.
Je cite : « Il faut réinventer une solidarité mondiale, organiser la planète pour changer la croissance, organiser la décroissance des riches, en douceur, sans tuer les équilibres sociaux. » Malheureusement, pour cela, il faudrait des partis politiques dignes de ce nom. Or les partis traditionnels n’ont pas pris vraiment la mesure de l’enjeu.
Comment le pourraient-ils puisque leur (...)

lire la suite de l'article
samedi 23 mai 2009
Justice à l’américaine
Si Nicolas Sarkozy tient vraiment à ce que la France devienne le 51ème état des États-Unis, il devrait le dire carrément au lieu de tourner autour du pot. Après la mise à sac de nos services publics, voilà qu’il s’apprête aujourd’hui à singer la justice américaine si l’on se réfère aux propositions du "Comité Léger" pour réformer la procédure pénale qui devraient être remises en juin.
Je passe sur certaines dispositions qui pourraient pourquoi pas améliorer le fonctionnement de la justice. À cet égard, on ne se plaindra pas que les verdicts des cours d’assises puissent désormais être motivés. Je dirai même que (...)

lire la suite de l'article
vendredi 22 mai 2009
À bas l’UMPS, vive Tipari !
On ne peut pas avoir été le chantre d’Aznar, Blair ou Barroso, autrement dit de tous ceux qui ont prôné le libéralisme le plus outrancier, et décréter comme si de rien n’était qu’”Une autre Europe est possible”. La campagne européenne du chef de l’État ne convaincra donc que les mollusques sans mémoire et certainement pas ceux (la majorité) qui ont voté non au traité de Lisbonne en 2005.
Même chose pour le PS. Il faut voter socialiste pour s’opposer à l’Europe libérale, nous dit Martine Aubry qui a décidément la mémoire courte. Pour lui rappeler quelques souvenirs, je cite mon livre de chevet du moment, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 21 mai 2009
La carpe, la carpette et le paillasson
Le lecteur chagrin (j’en connais) va se dire : “À peine rentré de vacances, Testa recommence à nous bassiner avec le conflit israélo-palestinien !”. Mais qu’y puis-je, mon frère, mon semblable, hypocrite lecteur, si le Premier ministre israélien vient de faire un voyage au pays d’Obama ! Sachant que le président américain a expliqué qu’il s’engagerait personnellement sur ce dossier, on attendait de voir.
Le problème avec cet abruti de Netanyahou (je sais, je ne devrais pas employer des mots comme ça, mais si vous saviez comme ça soulage…), c’est que c’est pas gagné d’avance. Le bonhomme n’a jamais voulu (...)

lire la suite de l'article
mardi 14 avril 2009
Pourri comme Crésus...
Y aurait-il quelque chose de pourri au royaume des banques ? Oui si l’on suit Crésus l’auteur d’un livre sobrement intitulé Confessions d’un banquier pourri. Crésus est bien évidemment un pseudonyme. Il se dit banquier et aurait participé, comme de nombreux confrères, à cette énorme entourloupe qui a fait s’effondrer la finance mondiale comme un château de cartes.
Bien sûr il convient de prendre avec les précautions d’usage un livre écrit sous anonymat. N’empêche, les descriptions de certaines réunions de hauts responsables de la finance (le magazine Marianne en donne des extraits dans son dernier numéro) (...)

lire la suite de l'article
dimanche 12 avril 2009
Tintin et Bécassine
Jésus avait décidé de prendre sur lui tous les péchés du monde. Ségolène Royal ceux de Nicolas Sarkozy. En déplacement à Dakar, Ségolène Royal a demandé "pardon" à l’Afrique pour les propos prononcés par le président français au Sénégal en juillet 2007, tout en jurant que ces propos n’engageaient ni la France, ni les Français. Pourquoi s’excuser alors ?
C’est, entre nous soit dit, un tantinet ridicule. Je fais partie pourtant de ceux qui trouvent la fameuse phrase de Sarkozy sur les Africains (l’homme africain n’est pas suffisamment entré dans l’histoire) franchement bête. Raciste ? Je n’irai pas jusque-là. À (...)

lire la suite de l'article
samedi 11 avril 2009
À voyou, voyou et demi...
Certains politiques (surtout UMP) s’alarment des séquestrations de patrons. Mais comment s’étonner qu’envers des “patrons voyous” des ouvriers puissent employer des méthodes de voyous ? Si le dialogue social n’était pas une vaine incantation dans notre pays, si des lois dignes de ce nom (morales donc) encadraient mieux les entreprises, les ouvriers seraient-ils obligés de recourir à ces méthodes extrêmes ?
En parlant de morale, il n’est pas anodin de préciser que Sophie de Menthon, membre du “comité éthique du Medef” (un bel exemple d’oxymore !), vient de démissionner car elle n’approuvait pas le service (...)

lire la suite de l'article
vendredi 10 avril 2009
Et une Berlusconnerie de plus !
À ceux qui se plaignent de notre président pour son côté Rolex et amitiés dorées sur tranche, pour son coté mégalo et zigoto, je dis qu’on pourrait avoir pire à la tête du pays. Un Sylvio Berlusconi par exemple. Comment un tel bouffon a-t-il pu être élu par un peuple qui a jadis dominé le monde reste pour moi une énigme.
C’est le signe, pas très encourageant quand on y songe, que la démocratie est on ne peut plus élastique et peut très bien s’accommoder de la vulgarité et même de la privatisation d’un pays au service d’un clan ou d’un homme. On l’a vu à propos de George W. Bush, réélu deux fois président pour (...)

lire la suite de l'article
jeudi 9 avril 2009
Paradis fiscaux : purgatoire ou enfer ?
Nicolas Sarkozy avait prévenu. Si d’aventure le sommet du G20 devait accoucher d’un capitalisme non réglementé, il laisserait sa chaise vide. Mais tel n’a pas été le cas. Nicolas Sarkozy a été au G20. Il est sagement resté assis. Il a même participé aux agapes.
Si l’on a servi de l’agneau au déjeuner du G20, le vrai menu était le veau d’or. Comment réglementer le capitalisme et surtout que faire des paradis fiscaux, ces trous noirs de la finance mondiale adulés par la secte des ultralibéraux ? Les paradis fiscaux sont au capitalisme ce qu’est le paradis aux monothéismes.
Sauf qu’il ne s’agit pas ici de (...)

lire la suite de l'article
mercredi 8 avril 2009
Abraham est grand...
Ce n’est pas tous les jours que l’on reçoit un courrier d’Abraham en personne. Hélas, trois fois hélas, ce n’était pas le signe du divin qui est apparu sur Clicanoo mais les gémissements outranciers d’un Abraham au petit pied que je qualifierai, pour ne pas confondre avec l’un des fondateurs du monothéisme, Abrahaminou.
Parce que j’affirme que Benjamin Nétanyahou n’est pas très différent du Hamas, puisqu’il refuse un état palestinien, Abrahaminou me traite d’ « antisémite » ! Le problème, cher Abrahaminou, c’est que ce n’est pas moi qui l’invente. À plusieurs reprises, Nétanyahou a déclaré qu’il était pour (...)

lire la suite de l'article
mardi 7 avril 2009
Le petit marchand d’allumettes...
Il y avait entre 9 000 et 10 000 policiers pour protéger les représentants de l’Otan à Strasbourg ! Ce qui fait, je compte large, mille policiers par pingouin, payés par le contribuable bien sûr ! Par ces temps de restrictions budgétaires, cela donne à réfléchir.
On me dira, il faut bien protéger les chefs d’Etat ! Certes, mais à ce point ? Les Alexandre le Grand, César, Napoléon, n’avaient pas peur, eux, de se faire trouer la couenne. Si les chefs d’État ne veulent plus faire un métier à risque, qu’ils changent de profession. C’est pas les candidats qui manquent !
Toute cette concentration d’uniformes n’a (...)

lire la suite de l'article
dimanche 5 avril 2009
Le futur Bleu Guillaume Hoarau vu par un Vert !
Malheureusement, on n’aura pas vu la grande silhouette de Guillaume Hoarau devant le but lituanien. Espérons que ce n’est que partie remise et que le Dieu du foot veuille bien le guider chez les Bleus. Car Guillaume Hoarau le mérite amplement, si j’en crois mon ami Michel Karpinski, un passionné de foot.
Michel Karpinski a plusieurs qualités essentielles pour parler de Guillaume Hoarau. D’abord il est Stéphanois ; et Saint-Etienne, avec son Chaudron vert, n’est-elle pas le temple du football français ? Un Réunionnais d’ailleurs, Dimitri Payet, y brille en ce moment. Il a l’esprit d’analyse et est (...)

lire la suite de l'article
samedi 4 avril 2009
Paradis fiscaux : purgatoire ou enfer ?
Nicolas Sarkozy avait prévenu. Si d’aventure le sommet du G20 devait accoucher d’un capitalisme non réglementé, il laisserait sa chaise vide. Mais tel n’a pas été le cas. Nicolas Sarkozy a été au G20. Il est sagement resté assis. Il a même participé aux agapes. Si l’on a servi de l’agneau au déjeuner du G20, le vrai menu était le veau d’or.
Comment réglementer le capitalisme et surtout que faire des paradis fiscaux, ces trous noirs de la finance mondiale adulés par la secte des ultralibéraux ? Les paradis fiscaux sont au capitalisme ce qu’est le paradis aux monothéismes. Sauf qu’il ne s’agit pas ici de (...)

lire la suite de l'article
vendredi 3 avril 2009
Le Pen, ministre des Affaires étrangères...
Je ne sais pas si vous vous en souvenez, mais le Hamas palestinien a été classé comme organisation terroriste parce qu’il refusait de reconnaître l’existence de l’État d’Israël. Les Israéliens viennent d’élire Premier ministre Benjamin Netnayahou qui refuse l’instauration d’un état palestinien contrairement aux accords en vigueur signés par Israël.
Mieux, Benjamin Netanyahou a inclus dans son gouvernement le parti d’extrême droite d’Avigdor Lieberman. Plus fort encore, Avigdor Lieberman lui-même, dont le racisme anti-arabe est la marque de fabrique, vient d’être nommé ministre des Affaires étrangères. Un peu (...)

lire la suite de l'article
jeudi 2 avril 2009
La gauche braguette
Il y a trois ans, la presse de gauche bien pensante (Libération, Nouvel Observateur…) cherchait à nous vendre Ségolène Royal comme la lessive miracle de la politique. Rappelez-vous le nombre de couvertures de magazines, de sondages en rafales, pour le résultat que l’on sait. Aujourd’hui, cette même presse cherche à nous vendre des primaires.
Si l’on en croit un sondage “exclusif” de Libération d’hier, forcément exclusif car qui aurait eu l’idée de faire un sondage aussi con, 57% des sondés réclameraient un scrutin ouvert aux sympathisants de gauche pour départager les candidats à la présidentielle. Outre (...)

lire la suite de l'article
mercredi 1er avril 2009
La Barbie des bobos
Rama Yade est photogénique. Est-ce pour cette raison que les télés se l’arrachent ? Il paraît que c’est aussi la femme la plus populaire de France. Pourquoi ? Je n’en sais rien. Et ce n’est pas l’interview du Nouvel Observateur de cette semaine qui me renseignera. Les questions glissent sur la secrétaire d’État comme l’eau sur les plumes d’un canard (ou les feuilles songe comme dit le créole).
Habile pour jouer sur la fibre consensuelle droit-de-l’hommiste, Rama Yade est une fausse audacieuse qui sait très bien jusqu’où on peut aller trop loin. D’où sa façon mouche du coche avec Kadhafi et ses silences (...)

lire la suite de l'article
mardi 31 mars 2009
Notre Johnny national
Ses conseillers ont beau émailler ses discours de références à Jeanne d’Arc, Jaurès, Blum et autres symboles de notre histoire, Nicolas Sarkozy restera toujours le plouc de Neuilly à Rolex d’argent et amitiés dorées.
Prenez le 14 Juillet, fête de la Liberté, synonyme de la fin de l’arbitraire et de l’égalité des citoyens. Par ces temps de délitement républicain, on serait en droit d’attendre un geste présidentiel fort.
Est-ce pour cette raison que Nicolas Sarkozy a décidé tout seul qu’il y aurait un concert gratuit le 14 juillet prochain, et que la vedette serait Johnny Hallyday ? Et qu’importe que le (...)

lire la suite de l'article
samedi 28 mars 2009
Les cadis sont morts, vive les caddies !
Sauf surprise de taille, Mayotte deviendra dimanche le 101ème département français. Et on n’en parle pas plus que ça, ni à La Réunion, ni en Métropole. Les journalistes métropolitains font même très fort. Il faut avoir entendu David Pujadas du service public évoquer cette histoire sans même mentionner que cette consultation allait se faire en violation du droit international !
Idem pour le journal Le Figaro, hier. Pourtant l’ONU (et a fortiori le gouvernement central comorien) n’a jamais accepté que Mayotte reste dans le giron français après l’indépendance des Comores. Est-ce à dire que la France (...)

lire la suite de l'article
vendredi 27 mars 2009
Vaches à lait, vaches à fric...
Les automobilistes ont souvent l’impression, à juste titre d’ailleurs, d’être des vaches à lait. Façon de parler bien sûr, puisque ces vaches à lait consomment plutôt du pétrole et que le pétrole est en passe de devenir plus cher que le lait. Ce qu’ils ne savent pas toujours, lorsqu’ils ramassent les timbres-amendes des pandores, c’est que les flics aussi ont du vague à l’âme. Et on les comprend.
Pris entre la marteau (dans ce cas marteau est féminin) de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie et les pauvres enclumes d’automobilistes, on les somme de faire du chiffre pour augmenter les finances de l’État. Des vaches (...)

lire la suite de l'article
jeudi 26 mars 2009
Saint Crocodile !
Elle s’agite, s’envase, ne sait plus à quel saint Crocodile se vouer, Laurence Parisot ! Normal, quand on y songe. Elle n’était pas préparée à ça. Quand on est la patronne des patrons, c’est pas pour causer couramment l’abbé Pierre, ni pour citer les Fioretti de François d’Assise. Encore moins saint Martin qui partage son manteau.
Et voilà que crise oblige, on demande aux patrons de parler catéchisme. Pire. De désavouer leurs frères qui ont été assez malins pour emporter un morceau de choix dans leur gueule. Il y a de quoi y perdre ses fondamentaux carnassiers. Dans les écoles de commerce, c’est pas qu’on (...)

lire la suite de l'article
mercredi 25 mars 2009
Les bons conseils de Tonton Minc
On a beaucoup parlé ces derniers temps des états d’âme de ceux qui peinent à trouver (ou garder) un emploi, à remplir leur chariot (ou leur frigo), à payer leurs factures (et réduire leurs fractures), à vivre quoi ! Mais a-t-on parlé des états d’âme des dirigeants de ce pays ?
Je ne parle pas des petits patrons des petites PME dont on connaît les difficultés. Je parle des autres, les grands, ceux qui s’envoient des stock options au petit-déjeuner comme d’autres s’envoient une tartine non beurrée ! Non ? Eh bien nous allons remédier à cet état de choses, grâce à Alain Minc qui publiait hier dans le Figaro (...)

lire la suite de l'article
mardi 24 mars 2009
La chasse au "catho" !
Si vous n’avez pas entendu que Tintin XVI avait condamné les capotes en Afrique, c’est que vous êtes sourd, ou alors que vous êtes mort. Car l’orchestre politico-médiatique donne de la voix depuis une semaine. Dernier à en parler, le Journal Du Dimanche qui, sentant le bon filon, consacre deux pleines pages au sujet avec Une et sondages à l’appui.
On y apprend que 43% des catholiques souhaitent le départ du pape, et que 49% trouvent qu’il défend mal les valeurs chrétiennes. Les catholiques ? Enfin presque… Ce que le journal ne précise pas à la Une, ni même dans les grandes titres à l’intérieur (il le (...)

lire la suite de l'article
samedi 21 mars 2009
"Réagir" contre le bouclier fiscal ?
Une nouvelle association vient de voir le jour : « Réagir » ! Que veut « Réagir » ? Réagir contre la vie chère à La Réunion ? Contre les inégalités qui sont légion ? Obliger les distributeurs à cesser de maquereauter le populo ? Lutter contre la pollution ? Non ! La mission sur terre de « Réagir » est de lutter contre la Maison des civilisations !
On pourrait dire : rien de nouveau sous le soleil. Parce qu’enfin, l’argument avancé (utiliser l’argent pour du social) est aussi éculé que ceux qui l’emploient ! Ce genre de polémique, on y a droit tous les dix ans en France. Quand Georges Pompidou a fait construire (...)

lire la suite de l'article
vendredi 20 mars 2009
Les Africains ne sont pas assez abstinents !
De passage au Cameroun, le pape a affirmé une fois de plus que les préservatifs n’étaient pas un moyen efficace contre le Sida. Normal. Aucun de ses conseillers ne lui a expliqué qu’un préservatif, ça se met pas sur la tête ! Le meilleur moyen de lutter contre le Sida ? L’abstinence, dixit Benoît XVI.
Seulement voilà, les Africains en ont marre de l’abstinence. Déjà qu’il leur faut être abstinent sur la nourriture, l’eau potable, le logement, les biens culturels… Si on ne peut même plus s’amuser avec le sexe gratuit, où l’on va ? Ou alors, il faudrait fournir avec l’abstinence, ce qui va avec… Comme pour les (...)

lire la suite de l'article
jeudi 19 mars 2009
La solitude du préfet au moment des manifs
Autant le dire toute de suite, je n’envie pas Pierre-Henry Maccioni. Car il n’est pas facile d’être préfet d’un département d’outre-mer en 2009. Au temps de la colonie, au moins, le gouverneur était écouté. Il pouvait dire : « Je vous donne 48 heures pour signer un accord ». Mieux, il pouvait interdire les grèves et mettre les meneurs en prison.
En 2009, impossible. Il faut même recevoir ces personnes ingrates qui ne se contentent pas de ce que leurs patrons leur donnent. Heureusement qu’il y a les télévisions. Qu’on peut s’y inviter. Les télés sont conciliantes. Elles comprennent la solitude du préfet au (...)

lire la suite de l'article
mercredi 18 mars 2009
Qui est le malin ?
Le « miracle » de Cambuston n’a pas simplement déboussolé les fidèles, mais également la tête pensante de l’Église réunionnaise, Mgr Aubry. Cela peut paraître étrange, mais l’Église qui depuis des siècles a fait son beurre spirituel (et parfois l’argent du beurre comme à Lourdes) avec les miracles n’en déteste pas moins l’irrationnel.
Sait-on jamais. Il manquerait plus que la recette profite à quelqu’un d’autre. Pour l’instant encore, ça va. C’est paraît-il le visage de Jésus qui est apparu sur un bout de tissu. Quelqu’un de la boutique quoi ! Mais imaginez que ce soit la tête de Moïse, de Mahomet, de Ganesh ? N’y (...)

lire la suite de l'article
mardi 17 mars 2009
Les pauvres sont mesquins
Vous avez remarqué ? On pleure toujours sur les pauvres, jamais sur les riches. Un grand poète a écrit Les Misérables. Mais pourquoi personne n’a-t-il jamais songé à écrire Les Triomphants ? Il y en aurait pourtant des choses à dire sur les riches. Heureusement qu’il y a le magazine Forbes.
Grâce à lui, on en apprend de belles qui rendent dérisoire notre petit malheur à quatre sous. L’année 2008 aura été une véritable hécatombe pour les milliardaires dans le monde. On en comptait 1125 en 2007. Il n’en reste plus que 793 aujourd’hui. C’est plus la grippe aviaire, mais la grippe amilliardaire. “C’est la (...)

lire la suite de l'article
samedi 14 mars 2009
Ne pas se tromper de cible
De nombreux lecteurs s’étonnent, s’indignent que la Région et le Département ne mettent pas la main à la poche pour parvenir aux fameux 200 euros d’augmentation des salaires. D’où ma question : faut-il que ces deux collectivités participent financièrement aux salaires du privé ?
Au risque d’indigner encore plus ces lecteurs, je dis non. Pourquoi ? Avant de répondre, il faudrait peut-être rappeler certaines choses que la gesticulation permanente de Nicolas Sarkozy nous fait oublier. Durant la campagne présidentielle, le candidat Sarkozy n’a jamais caché l’admiration qu’il éprouvait pour le modèle (...)

lire la suite de l'article
vendredi 13 mars 2009
Dormons, mes frères...
Les Français n’aspirent pas qu’au bonheur ou à l’argent. Ils aspirent aussi à dormir. Selon une récente enquête INSV/BVA, 55 % de nos compatriotes désirent se reposer d’avantage. Il est vrai que l’on ne dort plus beaucoup : 6 h 58 en moyenne. En cinquante ans, nos périodes de sommeil ont diminué de 1 h 30.
Croyez-vous pour autant que le gouvernement s’alarme ? Prompts à nous culpabiliser sur le tabac ou l’alcool, nos politiques se gardent bien de nous encourager à roupiller alors qu’eux ne s’en privent pas sur les bancs du Sénat ou de l’Assemblée nationale. Car dans nos économies capitalistes où le (...)

lire la suite de l'article
jeudi 12 mars 2009
Pénible !
C’est le mot que l’on ressent à suivre le procès d’Yvan Colonna depuis quelques semaines déjà. Pénible de voir un président du tribunal incapable de présider (où est-ce qu’on a été le pêcher celui-là) et donc incapable de se faire respecter, de faire respecter la Justice, et la victime Madame Erignac à qui l’on inflige un spectacle bouffon. Ce qui, je pense, n’était pas le but recherché.
Pénible de voir les avocats de l’accusé se comporter à l’audience comme s’ils étaient à une battue au sanglier dans le maquis corse. Pénible d’entendre des témoins changer de version plus souvent que de petite culotte. Pénible (...)

lire la suite de l'article
mercredi 11 mars 2009
Ça sert à quoi l’cochonnet ?...
Avec tout ça, on ne parle pas beaucoup des Européennes. Tant mieux doivent dire certains, en Métropole comme à La Réunion. Peut-être oubliera-t-on ainsi qu’au sujet de l’Europe, l’UMP et le PS, c’est blanc bonnet et bonnet blanc. C’est “cachez moi ce peuple que je ne saurais voir” ; c’est “fermez les yeux, ça ne fait pas mal” ; c’est “je vous ai bien eu, mais votez quand même pour moi”.
Sur l’UMP, ex-parti gaulliste, je ne m’étendrai pas. Ce parti pantouflard, qui a l’impression de penser quand Sarkozy hoquète, a pour seule ambition d’assurer la gamelle et de faire du lard. Le PS ? Une véritable girouette qui (...)

lire la suite de l'article
mardi 10 mars 2009
Le soleil poudroie, la situation merdoie...
Les patrons de La Réunion ont eu cinq longues semaines pour imaginer que le mouvement social aux Antilles allait fatalement arriver jusqu’à l’océan Indien ! Ils avaient, les heureux hommes, l’exemple de la Guadeloupe (et aussi de la Martinique) sous les yeux ! Ils avaient donc une opportunité en or pour prendre les devants.
Ils auraient pu, ils auraient dû mettre en place une stratégie. Devancer les syndicats et faire des propositions fortes, concrètes, pour éviter la grève ou la paralysie de l’île. Qu’ont-ils fait ? Rien ou presque. Ils espéraient quoi ? Que le mouvement allait mourir de sa belle mort, (...)

lire la suite de l'article
dimanche 8 mars 2009
Mascarade
Alléluia, mes frères ! La Cour pénale internationale a décidé d’accuser le président du Soudan de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. Si ce n’est pas un jour faste pour l’humanité, qu’est-ce que c’est ? Je plaisante bien sûr, je dirais même que je ris jaune.
Non pas que j’aie une estime particulière pour le président soudanais Omar-el-Béchir (je précise pour que l’on ne m’accuse pas d’être l’ardent défenseur des dictateurs !). Mais enfin, si on veut une justice internationale digne de ce nom, il faudrait tout de même commencer par le commencement et balayer devant notre porte. Ne pas donner toujours (...)

lire la suite de l'article
samedi 7 mars 2009
Y a-t-il un pilote dans l’avion ?
À propos de l’Outre-mer, cette déclaration récente de Michèle Alliot-Marie : “Une fois le conflit passé, nous allons tous nous déplacer en avril pour lancer les états généraux qui doivent permettre d’aborder tous les problèmes structurels de l’Outre-mer. Le président de la République a dit qu’il irait en Guadeloupe. J’envisage d’aller à La Réunion. Le Premier ministre ira vraisemblablement en Martinique et Yves Jégo en Guyane.”
Je ne sais pas si l’Outre-mer doit attendre grand-chose de ces multiples déplacements, mais avouez que c’est pas de chance pour La Réunion. Accueillir la mère Alliot-Marie, ministre de (...)

lire la suite de l'article
vendredi 6 mars 2009
Ne tirez-pas sur le corbillard !
Plusieurs élus de l’UMP ont reçu récemment des lettres de menaces de mort accompagnées d’une balle de calibre 38.
Parmi eux, Rachida Dati, Michèle Alliot-Marie, et l’ancien Premier ministre Alain Juppé. L’œuvre d’un plaisantin ou d’un déséquilibré ? Essayons de faire notre Hercule Poirot pour démêler l’intrigue !
Constatons tout d’abord une chose. La plupart des personnes concernées sont pratiquement déjà mortes, politiquement parlant s’entend. Rachida Dati est sur le départ du gouvernement. L’avenir de Michèle Alliot-Marie n’a pas plus de consistance qu’un pet de lapin sur une toile cirée. Quant à Alain Juppé, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 5 mars 2009
Faut-il rendre ses lunettes à Gandhi ?
Pour être spirituellement plus libre, le Mahatma Gandhi ne possédait pas grand-chose. Et c’est ce pas grand-chose qui devrait être vendu fort cher, jeudi, aux enchères à New-York. Car pour le capitalisme, tout se vend. Même les symboles.
Les fameuses lunettes rondes de Gandhi attendent donc sagement (en compagnie d’un bol, d’une assiette, d’une paire de sandales et d’une montre) que le plus offrant veuille bien les emporter. Cette vente indispose le gouvernement indien qui apprécie peu que des objets ayant appartenu au père de l’Indépendance soient bradés sur la place publique.
Le hasard fait que (...)

lire la suite de l'article
mercredi 4 mars 2009
Il faut dialoguer avec le Hamas
Hier, il y avait réunion internationale à Charm-el-Cheikh en Egypte afin de trouver des fonds pour reconstruire Gaza. Evidemment, les contribuables israéliens ne mettront pas la main à la poche. Cela n’empêche pas leurs dirigeants, que la décence n’étouffe guère, de donner des « conseils ».
« Il est nécessaire d’apporter une aide à Gaza sans accorder de légitimité au Hamas », a récemment déclaré la ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni. Or, c’est bien évidemment l’inverse qu’il faudrait faire. Car pourquoi reconstruire si c’est pour voir Israël tout redémolir quand bon lui chantera ? La première urgence (...)

lire la suite de l'article
mardi 3 mars 2009
La faute à la "vie chère"...
À La Réunion, la droite souffre de schizophrénie, prise en étau entre sa base sociale et le discours gouvernemental. On le voit à propos de la manifestation du 5 mars. Comme l’a relevé David Chassagne, dans son édito d’hier, les gesticulations des uns et des autres prêtent pour le moins à sourire.
Ainsi Alain Bénard, mais aussi le petit Robert du Tampon, iront manifester, mais attention, pas contre le gouvernement ! J’aimerais beaucoup que le président d’Objectif Réunion, et néanmoins membre du bureau national de l’UMP, nous explique comment il compte s’y prendre. Se cacher derrière son petit doigt pour (...)

lire la suite de l'article
samedi 28 février 2009
Guadeloupe et démagogie
Selon un sondage publié par le Figaro d’avant hier, 51% des Français seraient favorables à l’indépendance de la Guadeloupe. Mieux, les électeurs de Nicolas Sarkozy y seraient encore plus favorables (58%). Alors, info ou intox ? On peut légitimement s’interroger car poser la question de l’indépendance de la Guadeloupe à des citoyens qui ne connaissent de l’île que les images de barrage ou de violence de ces derniers jours ne saurait être en soi innocent.
D’autant que le même sondage affirme que 87% des Guadeloupéens n’y seraient pas favorables. Avouez qu’un tel sondage tombe à pic pour le gouvernement. Une (...)

lire la suite de l'article
vendredi 27 février 2009
Athée, grâce à Dieu !
La Réunion ne souffre pas d’un manque mais d’un trop-plein de religions. Et si ça continue, à coup de salut et démangeaisons, d’hurluberlus du septième jour, de raéliens, et autres joyeusetés spirituelles, l’île n’aura plus rien à envier aux Anglo-Saxons qui pourtant sont forts dans l’art d’accommoder la connerie à la sauce religieuse.
Comment me direz-vous, le citoyen réunionnais peut-il se faire avoir par le premier charlatan venu ? Quand on voit autant d’églises, de temples, de chapelles, de mosquées sur une aussi petite île, on se dit que ce serait un miracle d’y échapper tant la pression religieuse est (...)

lire la suite de l'article
jeudi 26 février 2009
Omar Kouchner et Bernard Bongo
Pour discréditer le livre du journaliste Pierre Péan sur Bernard Kouchner, le ministre des Affaires étrangères et ses affidés se sont empressés de crier à l’antisémitisme (comme pour Siné qui vient d’être relaxé !). Façon pour le moins malhonnête de vouloir étouffer le feu qui menace la maison Kouchner.
Seulement voilà, ceux qui ont lu le livre avec attention, et il n’y pas que des cons ou des antisémites parmi les lecteurs, ont été obligés de se rendre à l’évidence. Oui, il y a bien une affaire Kouchner, non pas sur l’angle judiciaire mais sur l’angle de la morale, dans cette façon curieuse de mélanger politique (...)

lire la suite de l'article
mercredi 25 février 2009
Royal fait sa Révolution !
Ségolène Royal qui se sent africaine parce qu’elle est née au Sénégal et que n’est-ce pas « en Afrique … les esprits nous protègent » (voir son dernier livre « Femme debout ») se sent également antillaise pour avoir vécu aux Antilles quand son papa militaire courait les colonies. « Je ne me sens pas blanche là-bas… comment vous dire, je me sens antillaise ».
On se demande bien d’ailleurs de quel peuple Ségolène Royal ne se sent pas proche. Il m’a semblé qu’elle était également chilienne au Chili, chinoise devant la grande muraille, italienne devant un plat de spaghettis et peut-être bien martienne (pas marxienne (...)

lire la suite de l'article
mardi 24 février 2009
Meuuuuuhhhhhhhhh !
L’année dernière au salon de l’agriculture, le meuglement des vaches avait été recouvert par des cris d’oiseaux dont le désormais célèbre “Casse-toi pauvre con !” qui résumera peut-être un jour le règne de Nicolas Sarkozy. Heureusement samedi, le salon avait retrouvé son ambiance champêtre et ses figures imposées.
Car en France, pays du labourage, du pâturage et de l’élevage, il est de bon ton pour un politique de regarder la France rurale au fond des yeux à défaut de pouvoir regarder la France syndicale ou tropicale. Et même un estomac aussi citadin et chagrin que celui de notre président, qui déteste le vin (...)

lire la suite de l'article
samedi 21 février 2009
Nicolas Sarkozy dialogue tout seul
Un sommet pour quoi faire ? C’est un peu la question que je me posais en écoutant Nicolas Sarkozy mercredi soir énoncer ses mesurettes. Car en principe, si je ne m’abuse, il aurait dû y avoir débat entre le président de la République et les organisations, syndicales ou patronales.
Or, l’impression donnée, c’est que les jeux étaient faits bien avant que la discussion ne soit amorcée. J’en veux pour preuve le fait que le journal Le Monde en début d’après-midi connaissait et publiait à la virgule près ce que le président allait annoncer le soir. Un dialogue, quand tout est déjà écrit d’avance, j’appelle ça (...)

lire la suite de l'article
vendredi 20 février 2009
Toujours à l’heure... du fric !
Certains socialistes français auraient-ils un problème avec les montres ? Récemment la cellule anti-blanchiment de Bercy s’est intéressée aux comptes de Julien Dray. Outre des mouvements de fonds suspects, on a découvert que notre ex-trotskiste passé socialiste aurait acheté pour pas moins de 131 000 euros de montres. Pour ne pas être en retard à l’heure de la révolution ?
Autre apparenté socialiste amoureux des montres ? Le pitre Séguéla, jadis inventeur de la force tranquille pour François Mitterrand, aujourd’hui recyclé dans la farce tranquille version sarkozyste. Sur France 2, le fils de pub s’en est (...)

lire la suite de l'article
jeudi 19 février 2009
Opération Amour
Interrogé hier sur la situation en Guadeloupe et plus généralement sur les DOM au journal de 13h de France 2, Patrick Karam n’y est pas allé par quatre chemins. Il a carrément parlé de faillite de l’État et d’échec de la départementalisation.
Venant de la bouche du délégué interministériel à l’égalité des chances des Français d’outre-mer, la phrase prend évidemment un relief particulier. Il est vrai que les chiffres parlent d’eux-mêmes. Le chômage est deux fois plus élevé dans les départements d’outre-mer qu’en métropole. Il ne faudrait pas pour autant penser que Patrick Karam serait soudainement devenu (...)

lire la suite de l'article
mercredi 18 février 2009
Bandés, les intellectuels antillais sortent du bois...
Y a-t-il dans le mouvement de revendication contre la vie chère qui s’est cristallisée de manière aussi forte en Guadeloupe, autre chose à lire qu’une simple revendication de hausse des salaires ? Oui, si l’on en croit neufs intellectuels antillais, dont Édouard Glissant et Patrick Chamoiseau, qui signent un long manifeste dans le journal Le Monde.
En effet, comme on pouvait l’imaginer, ce n’est pas pour nous parler du panier de la ménagère que ces plumes se sont réunies. Au-delà des demandes de valorisation des salaires que les intellectuels approuvent, il est donc question d’en appeler à la poétique (...)

lire la suite de l'article
mardi 17 février 2009
La quadrature de l’ïle
Nicolas Sarkozy me fait de plus en plus penser à un prestidigitateur ringard qui sortirait une carpe de son chapeau quand le public attendrait un lapin. Ainsi le magicien en chef de l’Élysée nous promettait des grèves invisibles. On voit aujourd’hui le résultat en Guadeloupe.
Comment déminer le dossier ? Avec beaucoup de retard à l’allumage, le gouvernement envoyait, il y a quinze jours, Yves Jégo : « Je n’ai pas de date de retour et resterai sur place aussi longtemps que nécessaire », déclarait alors, et de tonitruante manière, le secrétaire d’État à l’Outre-mer. Comme quoi il faut savoir ses secrets (...)

lire la suite de l'article
samedi 14 février 2009
Département à problèmes ou problème du département ?
On ne va pas revenir sur le jeu du Jégo qui ressemble de plus en plus au jeu du yo-yo. Ce qui m’intéresse dans l’histoire, ce sont les dégâts collatéraux ou, pour être exact, les dégâts gouvernementaux que la situation risque d’engendrer.
Cette inquiétude, on la lit dans le Figaro, propriété de Serge Dassault et donc indirectement de l’UMP. Se demandant si l’État pourrait faire pression sur le patronat en Guadeloupe, le journaliste écrit : “Sans doute pas, à moins de créer un précédent et d’embraser l’ensemble des départements de l’outre-mer, voire, pourquoi pas, la métropole.” Tout est dit.
Et l’on comprend (...)

lire la suite de l'article
vendredi 13 février 2009
Jégo II : le retour
Certains lecteurs n’ont pas compris que je me moque du voyage d’Yves Jégo à La Réunion alors que la Guadeloupe était bloquée (elle l’est toujours !). Je ne suis pas le seul à n’avoir pas compris. Si l’on en croit les indiscrétions du Canard enchaîné d’hier, Nicolas Sarkozy aussi.
Il aurait dit : “Une crise comme celle de la Guadeloupe, si on ne la règle pas dans les quarante-huit heures, on ne peut la régler normalement.” Pourquoi Yves Jégo a-t-il traînassé alors ? Selon le Canard et Sarko, parce qu’Yves Jégo voulait rester à Paris jusqu’au 31 janvier pour s’occuper de son club Nouvelle Société. Mais Nicolas (...)

lire la suite de l'article
jeudi 12 février 2009
La France gronde, Sarkozy démonte les serrures...
Le pauvre Yves Jégo est bien à la peine. A peine revenu en métropole, le voilà sommé de repartir en Guadeloupe avec rien dans les poches, et tout dans les galoches ! Du moins c’est la version officielle. Version de François Fillon qui n’a pas fait dans le mieux-disant, plutôt dans le sous-disant.
Il faut reconnaître qu’il est face à un problème de taille. Les syndicats guadeloupéens réclament une augmentation de 200 euros sur les salaires les plus bas, ce que refuse le patronat local. Alors soit l’État met la main à la poche, soit il laisse la situation se durcir. Seulement voilà, s’il met la main à la (...)

lire la suite de l'article
mercredi 11 février 2009
Ravalomanana tue, La Réunion ferme les yeux !
Le maire de Tana Andry Rajoelina a-t-il joué avec le feu en provoquant une situation quasi insurrectionnelle dans la capitale malgache ? La question peut se poser. Quoi qu’il en soit, son bras de fer avec le président de la République Marc Ravalomanana a tourné au carnage samedi.
La garde présidentielle n’a pas hésité à tirer sur la foule qui marchait sur le palais du président. Aux dernières nouvelles, le bilan serait de 28 personnes tuées et de 212 blessés ! Comment le président de la République Marc Ravalomanana, qui se targue d’être on ne peut plus croyant, a-t-il pu faire tirer de sang-froid sur une (...)

lire la suite de l'article
samedi 7 février 2009
Retour sur Monsieur K...
Un lecteur me demande si j’ai bien lu le livre de Pierre Péan sur Kouchner. Bien sûr ! Je vais même lui confier que je me suis couché à 3 h 30 du matin (nuit de mardi à mercredi) pour le faire. Sinon, j’aurais pu écrire mon billet avant vu que les bonnes feuilles, comme on dit, avaient déjà été publiées par Marianne !
Pierre Péan est-il un journaliste honorable ?, demande un autre. Oui ! Vous remarquerez d’ailleurs que lorsque Pierre Péan a sorti son livre où il rappelait la période vichyssoise de Mitterrand, ceux qui hurlent aujourd’hui au scandale (dont ce grand con de Bernard-Henri Lévy) considéraient (...)

lire la suite de l'article
vendredi 6 février 2009
Bernard l’imposteur
Même s’ils font pour l’instant la moue, les anciens amis socialistes et les nouveaux amis UMPistes du ministre des Affaires étrangères seront bien obligés de déguster la patate chaude Kouchner. Le livre de Pierre Péan, « Le monde selon K. », laisse peu d’échappatoires possibles tant il dégonfle la baudruche !
Bien sûr, on avait déjà quelques doutes. Pour l’avoir vu faire le paon devant les caméras avec son sac de riz, applaudir aux frappes contre les Serbes, administrer le mafieux Kosovo comme un roi d’opérette, chausser les rangers des Américains lors de la guerre en Irak, réclamer la guerre contre (...)

lire la suite de l'article
jeudi 5 février 2009
Les parachutes du pauvre
Quand on songe à tout le cirque médiatique que l’on a fait à la mort de l’Abbé Pierre ! À tous ces hypocrites qui sont allés pleurer à Notre-Dame ! À tous les blablas sur les qualités de cœur, les appels à la solidarité énoncés d’une seule voix par des politiques qui connaissent la langue de bois aussi bien que notre petit Robert du Tampon ! L’Abbé sous terre, tout est vite rentré dans l’ordre sur terre.
On a rangé les chapelets, l’eau bénite, ressorti les matraques et les CRS pour déloger ces malotrus de squatters ! Il faut voir comment le Dal (Droit au Logement) a été honteusement taxé par la Justice (...)

lire la suite de l'article
mardi 3 février 2009
Yves Jégo se pointe à Pitre
Bon, c’est vrai, j’ai été un peu ironique sur Jégo ! Trop ? Certainement, car le pauvre finalement y va en Guadeloupe. Et là, je vous le dis carrément, j’aimerais pas être à sa place. Lui non plus d’ailleurs. Et on le comprend. Dans un accès de lucidité et surtout de franchise rare pour un homme politique, Yves Jégo a déclaré : « Je n’ai pas de date de retour et resterai sur place aussi longtemps que nécessaire. »
On a vu mieux comme déclaration optimiste ! Notre secrétaire d’État à l’Outre-mer a-t-il peur d’être pris en otage ? Ou bien, vu la rareté de l’essence dans l’île, craint-il d’être obligé de se (...)

lire la suite de l'article
dimanche 1er février 2009
Pas con, Jégo !
Il est pas con, Jégo ! Plutôt que de subir le chaud social de métropole, le secrétaire d’État à l’Outre-mer a choisi le chaud tropical. Et pas n’importe où. Il allait quand même pas faire le couillon en Guadeloupe alors que l’île est bloquée, que ça chauffe, et pas seulement à cause du soleil. À La Réunion, n’est-ce pas, Yves Jégo est tranquille. Il peut papoter.
C’est pas ici que les élus vont le bousculer histoire de lui rappeler que ses promesses en peau de vessie n’ont pas accouché de lanternes magiques. Décontracté, il va promettre encore. Un vaccin contre les prix chers, contre le carburant hors de prix, (...)

lire la suite de l'article
samedi 31 janvier 2009
Ne demande pas ce que Sarkozy peut faire pour toi...
Mon ami Maïdo n’a pas compris la grève quasi générale de jeudi. Que politiques et syndicats de gauche s’amusent à revendiquer alors que la solidarité devrait jouer à plein régime, au vu des derniers évènements climatiques de Métropole. Bref, Maïdo se désole. Il a (presque) honte d’être Français !
Comment consoler Maïdo ? Je ne voudrais pas qu’il commette un geste irréparable. Par exemple qu’il vote à droite aux prochaines élections ! Je plaisante. Je connais mon Maïdo. Ce n’est pas la droite qu’il défend contre les « gauchistes irresponsables » (avez-vous remarqué que les gauchistes sont toujours « (...)

lire la suite de l'article
mercredi 28 janvier 2009
Faites entrer l’accusé !
À chaque grande tempête (c’était déjà le cas en décembre 1999) la France redécouvre ce que d’autres endroits du monde savent bien : à savoir que la vie humaine est fragile et que la nature ne saurait être entièrement dominée. La Chine vit avec cette idée depuis des millénaires. Cela a forgé sa philosophie.
Plus proche de nous, Madagascar paie pour le savoir : le cyclone Fanele vient de faire une fois encore des milliers de sans-abri. À La Réunion aussi, on a l’habitude des cyclones qui vous bouleversent un paysage en même pas une journée. Cela fait partie de l’identité de l’île, des mentalités. Un trait (...)

lire la suite de l'article
mardi 27 janvier 2009
"Ah ça va pas, ça va pas, ça va pas !"
J’entendais Max Gallo, vendredi matin sur France Inter, présenter son dernier livre. Il commentait la situation de la France avant la Révolution : vie chère, banqueroutes, sentiment d’injustice envers les privilégiés du régime. Je lisais, peu après, « l’Appel des appels » publié par Libération dans lequel psychiatres, magistrats, enseignants, chercheurs dénonçaient la politique d’un gouvernement plus prompt à défendre la logique du marché que celle de l’intérêt public.
J’apprenais ensuite, dans divers journaux télévisés, que la Guadeloupe était bloquée par les manifestants qui réclamaient, entre autres (...)

lire la suite de l'article
lundi 26 janvier 2009
Goyave d’Amérique...
À La Réunion, c’est bien connu, existe le syndrome de la goyave de France. Tout ce qui vient de métropole est forcément mieux, même les goyaves qui ne poussent pourtant pas dans l’Hexagone. Eh bien, en métropole, existe aussi un syndrome que l’on pourrait qualifier de goyave d’Amérique, encore que champagne d’Amérique serait en l’occurrence plus qualifié.
Tout ce qui vient des États-Unis est mieux ! C’est le complexe du colonisé. Et que nous soyons colonisés en France (La Réunion en tant que département n’échappe pas à la règle), c’est une évidence. Il suffit d’écouter les radios, les télés, d’ouvrir les (...)

lire la suite de l'article
samedi 24 janvier 2009
Pourquoi fermer Guantanamo ?
Je me demande s’il est bien judicieux de vouloir fermer Guantanamo, comme veut le faire Barack Obama. Bien sûr il faut libérer les prisonniers qui croupissent depuis des années sans jugement, sans même connaître ce qu’on leur reproche. Il reste 245 détenus dont beaucoup ne sont ni des combattants ni des terroristes. Les libérer, c’est donc la moindre des choses, tant cette prison est une véritable offense à l’humanité. Je ne comprends pas d’ailleurs que les États-Unis n’aient pas été mis au ban des nations pour avoir osé à ce point s’affranchir des règles du droit international.
Alors les libérer enfin, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 22 janvier 2009
Oui, nous pouvons...
Il paraît que cette petite phrase est magique. Qu’il suffit de la prononcer pour devenir président des États-Unis. En anglais dans le texte : « Yes, we can… ». En tout cas, les psychologues le disent. Et si les psychologues le disent, c’est forcément vrai, n’est-ce pas ? Que pouvons-nous ?
Ne commencez pas à poser des questions oiseuses. Les psychologues ne pourraient pas vous répondre. N’empêche, je connais des politiques qui pensent déjà à adapter la formule. Ils ne peuvent plus se cantonner à l’astrologie comme Mitterrand ou Chirac ! Il paraît que Chirac acceptait volontiers de ses amis africains des (...)

lire la suite de l'article
mardi 20 janvier 2009
Au menu : Obama !
Vous reprendrez bien un peu d’Obama ? De toute façon, je ne vois pas comment on pourrait faire autrement, vu que c’est l’unique menu de la semaine qui s’annonce. Entrée, plat de résistance, dessert : Obama ! Et on n’a pas fini d’en bouffer !
Car nous autres Français sommes devenus de gentils petits toutous. Grâce à la diligence des médias, toutes les croquettes qui viennent d’Amérique nous sont aussitôt redistribuées jusqu’à plus faim : feuilletons, stars, chanteurs, vocabulaire… Alors, l’intronisation d’un président, vous pensez ! Cela mérite que notre vie