Altermonde-sans-frontières
Accueil du site
Dernière mise à jour :
lundi 21 avril 2014
Statistiques éditoriales :
19870 Articles
127 Brèves
25 Sites Web
678 Auteurs

Statistiques des visites :
1851 aujourd'hui
4262 hier
5466221 depuis le début
   
Agenda
<<  Avril 2014  >>
LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
Aucun évènement prévu ce mois-ci
Brèves
Ecologie-radicale
mardi 12 février
 
Corrida pouah !
lundi 11 février
 
Palestine vaincra
dimanche 10 février
 
On line
mercredi 14 novembre
 
Notre Dame des Landes
vendredi 26 octobre
 
Maître coq ne le sera plus !
vendredi 17 avril

À Oloron Sainte-Marie dans les Pyrénées-Atlantiques, on n’aime pas se réveiller avec le chant du coq. En tous cas pas le maire qui a décidé de prendre un arrêté municipal pour rabattre leur bec.

Leur chant est considéré comme étant "constitutif d’un trouble manifestement illicite". Bernard Uthurry, le maire, estime "qu’en ville, il est légitime d’être énervé quand on est réveillé tous les matins, très tôt, par le chant d’un coq".

Du coup, si votre coq chante, c’est 68 euros d’amende. Et si vous ne payez pas dans les 45 jours, ça passe à 180 euros.

Du côté de l’opposition, on se moque : "À quand l’interdiction du miaulement des chats ?", se demande-t-on.

En décembre dernier, un habitant d’Aubagne avait été condamné à 1 500 euros d’amende à cause du cocorico de son coq.

news.yahoo.com

 

Toutes les brèves du site