Altermonde-sans-frontières
Accueil du site
Dernière mise à jour :
vendredi 19 décembre 2014
Statistiques éditoriales :
21548 Articles
120 Brèves
24 Sites Web
720 Auteurs

Statistiques des visites :
6448 aujourd'hui
8601 hier
6981550 depuis le début
   
Agenda
<<  Decembre 2014  >>
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement prévu ce mois-ci
Brèves
Online
jeudi 14 août
 
LPO
lundi 23 juin
 
Corrida pouah !
lundi 23 juin

TORTURE

NI ART

NI CULTURE

 
Non au GMT
lundi 2 juin
 
Ecologie-radicale
mardi 12 février
 
Christine Boutin encourage les maires délinquants
jeudi 31 juillet

L’avant-projet de loi sur le logement présenté aujourd’hui au Conseil des Ministres par Christine Boutin va contribuer à vider de sa substance le « droit opposable au logement » qui avait été imposé aux pouvoirs publics par les mobilisations. Non seulement les engagements financiers de l’État tels qu’ils sont annoncés ne permettront pas la construction du nombre de logements sociaux nécessaires, mais encore certaines mesures visent explicitement à accélérer les expulsions ! Enfin, cerise sur le gâteau, le projet modifie la loi SRU en permettant aux maires d’inclure les logements d’accession «  sociale » à la propriété dans le quota de 20% de logements sociaux obligatoires. Alors que, pour les ménages les plus modestes, principales victimes de la crise du logement, l’accession à la propriété – même « sociale » - est, bien évidemment , une solution hors de portée. Cette mesure est, en réalité, un encouragement aux maires qui, malgré la loi SRU, refusaient la construction de logements sociaux locatifs dans leurs communes.

La LCR rappelle que de véritables solutions à la crise du logement passent par un effort financier public sans précédent, la réquisition des logements vides et l’inéligibilité des maires qui ne respectent pas la loi.

lcr-rouge

 

Toutes les brèves du site