Altermonde-sans-frontières
Accueil du siteCes produits qui nous veulent du mal
Dernière mise à jour :
vendredi 1er août 2014
Statistiques éditoriales :
20551 Articles
120 Brèves
25 Sites Web
1166 Auteurs

Statistiques des visites :
310 aujourd'hui
9150 hier
6125339 depuis le début
   
Brèves
OGM : Oh ! Gros Menteurs
vendredi 26 mars

L’État français, par le biais du FSI (Fonds Stratégique d’Investissement) va investir 150 millions d’euros dans la société Vilmorin, une filiale de Limagrain spécialisée dans les semences génétiquement modifiées.

Mais le FSI précise : "Il ne faudrait pas en conclure que l’État investit dans les OGM." Loinde nous cette idée !

In Siné Hebdo N° 81 du 24 mars 2010

 
Démarche douteuse
mardi 16 février

Malgré une publicité outrancière, le vaccin contre le papillomavirus (Gardasil ou Cervarix) n’est pas aussi populaire au Royaume-Uni que les laboratoires pouvaient l’espérer. Il est vrai que la publication de nombreux accidents advenus « par hasard » après l’injection mais dont aucun lien n’a pu « être trouvé » a inquiété, à bon escient, de nombreuses mères. Aussi, les marchands de vaccins ont-ils inventé un nouveau subterfuge qui ressemble davantage à des pratiques mafieuses qu’à la médecine.

En effet, le 16 février 2010, le Mail on line nous apprenait que les filles âgées de 16 à 18 ans empocheraient un bon de 45 livres si elles acceptaient de recevoir les trois injections du vaccin, le consentement des parents n’étant pas nécessaire. Non seulement le vaccin est remboursé, avec l’argent des contribuables, mais il génère des pots-de-vin !

Sylvie Simon

dailymail.co.uk

 
OGM : des faucheurs volontaires empêchent un cargo de soja de décharger à
samedi 21 novembre

LORIENT — Une centaine de faucheurs volontaires empêchent depuis ce samedi matin 21 novembre au port de Lorient le déchargement d’un cargo panaméen chargé de soja OGM pour dénoncer le manque de traçabilité et exiger l’étiquetage des animaux nourris aux OGM, selon l’un d’entre eux.

"Nous avons fait arrêter le déchargement d’un cargo et sommes montés à bord pour déverser un colorant alimentaire naturel, du brou de noix, sur le soja et assurer ainsi sa traçabilité", a dit à l’AFP Jérémy Renaud, faucheur volontaire, qui a précisé qu’il s’agissait d’une action nationale.

"Nous allons maintenir le blocage du port jusqu’à l’obtention d’un rendez-vous avec la direction générale de l’alimentation", a-t-il encore ajouté. La police de Lorient n’était pas immédiatement disponible pour donner des précisions. Selon les faucheurs volontaires, 4,5 millions de tonnes de soja OGM arrivent chaque année dans les ports français (Brest, Lorient, Saint-Nazaire, Sète).

 
Annulation essais OGM de 2006
dimanche 30 novembre

La Confédération paysanne vient enfin de se voir notifier à la suite des recours déposés par le syndicat et d¹autres intervenants l¹annulation par des arrêts successifs du Conseil d’État dans les dernières semaines de toutes les autorisations d’essais OGM accordées en 2006.

Ainsi, Biogemma, Monsanto, Pioneer et Syngenta ont semé en 2006, 2007 et pour certains en 2008 des essais aujourd’hui dépourvus de base légale.

Plus d’infos : confederationpaysanne.fr

Le Collectif des Faucheurs Volontaires Rhône-Loire

 
Articles publiés dans cette rubrique
mardi 30 juillet 2013
Linky : un compteur avantageux, mais pour qui ?
Par Christine Tréguier
Après deux ans de tests des nouveaux compteurs dits « intelligents », la décision vient de tomber. Le Premier ministre, lors de son discours de présentation du plan d’investissements d’avenir sur dix ans, a annoncé le déploiement des compteurs Linky. Un appel d’offres sera lancé cet été pour installer trois millions de nouveaux compteurs électriques en France d’ici à 2016. Et en 2020, tous les logements devront être équipés. Cependant, l’État ne mettra pas la main à la poche, l’investissement, estimé au total à 5 milliards d’euros, sera, a-t-il assuré, financé par EDF sur ses fonds (...)

lire la suite de l'article
dimanche 14 juillet 2013
Humanité 2.0 : Linky, l’Enfer Vert et le techno-totalitarisme
Par Pièces et main d’œuvre
Afin d’offrir aux écologistes de son gouvernement des prétextes pour y rester, et d’ouvrir un nouveau marché à l’innovation, Jean-Marc Ayrault annonce mardi 9 juillet 2013 le remplacement de tous les compteurs électriques par des compteurs intelligents Linky pour un montant de 5 milliards d’euros. « Trois millions de compteurs Linky seront installés par ERDF d’ici 2016 et tous les logements en seront équipés d’ici 2020 ». Pour Pascal Durand, numéro 1 d’Europe-Écologie-Les-Verts, « c’est une vraie rupture et le début d’une transition ». On ne saurait mieux dire. Avec Linky, l’Enfer (...)

lire la suite de l'article
jeudi 25 octobre 2012
Médicaments : des études bidonnées validées par les autorités sanitaires...
les pilules toujours en vente libre...
Par Napakatbra
En 2011, on apprenait qu’un laboratoire US avait falsifié des centaines d’essais cliniques. Fin 2012, des pilules qui n’auraient jamais dû être approuvées sont toujours avalées par des milliers de patients... Qu’un chercheur publie une étude critique sur les OGM, et c’est tout l’univers scientifico-industriel qui se met en émoi dans une touchante harmonie. Pensez... en quelques jours, les plus grands experts, les plus hautes agences ou académies, françaises ou européennes, ont tiré à vue sur ladite étude. Une vitesse de réaction fulgurante qui n’est pas toujours de mise... En mai (...)

lire la suite de l'article
samedi 28 juillet 2012
par Sylvie Simon
Les vaccins se vendent comme la lessive, en affirmant n’importe quoi
Par Sylvie Simon Après le scandale du Vioxx que la plupart des gens se sont empressés d’oublier alors que le laboratoire Merck a été condamné pour mensonge aggravé, malgré le scandale occulté du Gardasil® dont on ne connaît à peu près rien de ses « vertus », si ce n’est que les effets secondaires répertoriés par le VAERS s’élevaient déjà en mai 2011 à 22 194, alors qu’il est de notoriété publique que seulement un minimum de 1 à 10 % est déclaré. Parmi ces effets, on pouvait comptabiliser 97 décès, 732 handicapés, 135 dysplasies cervicales (lésions précancéreuses du col de l’utérus qui peuvent évoluer vers un (...)

lire la suite de l'article
dimanche 8 juillet 2012
Le polonium : ce poison invisible
Par Isabel Contreras
Yasser Arafat empoisonné au polonium ? D’après les analyses d’un laboratoire suisse révélées dans un documentaire de la chaîne Al Jazeera, cette substance radioactive aurait provoqué la mort de l’ancien président de l’Autorité palestinienne le 11 novembre 2004 à l’hôpital Percy, à Clamart (Hauts-de-Seine). Les scientifiques assurent avoir trouvé des "quantités significatives" de ce radioélément, qui fut également responsable du décès par empoisonnement de l’ex-espion russe Alexandre Litvinenko à Londres, en 2006, comme le relate Libération. Mais comment agit-il ? Quel est l’origine du (...)

lire la suite de l'article
mercredi 4 juillet 2012
GSK & Co : Les Big Pharma à l’amende...
Par Napakatbra
GSK condamné à 3 milliards de dollars d’amende pour avoir menti et survendu ses médocs. Aux États-Unis, l’industrie pharmaceutique est devenue la plus grosse source de fraudes organisées... devant l’industrie militaire ! La rançon du succès... 3 juillet 2012 (information connue depuis novembre 2011) : Le géant pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline annonce avoir accepté de payer une amende de 3 milliards de dollars pour mettre fin aux poursuites judiciaires US. GSK a en effet plaidé coupable pour avoir fait la promotion illicite de certaines pilules, publié des déclarations (...)

lire la suite de l'article
mardi 3 juillet 2012
Mine Jeffrey : le Québec va « financer le cancer »
Par Charles Côté
Le Québec va « financer le cancer » et il prépare un « scénario à la Gaspésia » avec son prêt de 58 millions à la société Balcorp en vue de la réouverture de la mine d’amiante Jeffrey, a affirmé la société pour vaincre la pollution (SVP) suite à l’annonce de Québec vendredi.
« Cette industrie est morte, c’est un fait reconnu, dit Anne-Marie Saint-Cerny, de la SVP. C’est un scénario à la Gaspésia qui se prépare. On ne reverra pas cet argent. » La Gaspésia est une usine de papier dont la relance avortée a englouti des centaines de millions de fonds publics. « Ceux qui vont faire les frais de cette (...)

lire la suite de l'article
samedi 19 mai 2012
Attention au risque d’arnaque...
On a reçu cet exemple
mardi 10 avril 2012
"Réindustrialisons" : quand "Là-bas si j’y suis" défend le cancer français
par Pièces et main d’œuvre
En campagne pour Jean-Luc Mélenchon, l’émission Là-bas si j’y suis de Daniel Mermet sur France Inter diffusait, mercredi 5 et jeudi 6 avril 2012, un reportage de François Ruffin intitulé « Arkema et les vautours ». Où l’on apprend que le premier groupe chimique français s’apprête à céder, pour un euro symbolique, son « pôle vinylique » et les 2 000 salariés qui vont avec, à un financier américain. Et François Ruffin d’accompagner les syndicalistes d’Arkema dans les QG de campagne des candidats à la présidentielle pour les « interpeller » sur ce scandale économique, et pour défendre (...)

lire la suite de l'article
mercredi 7 décembre 2011
Carrier IQ, le logiciel suspect qui espionne des smartphones
Par Benjamin Ferran
La découverte. Un chercheur américain en sécurité informatique, Trevor Eckhart, a découvert sur son smartphone HTC un programme caché, Carrier IQ. Dans un billet de blog publié mi-novembre puis dans une vidéo mise en ligne lundi (et vue plus d’un million de fois depuis), il a montré comment ce logiciel pouvait mémoriser l’ensemble des textes entrés sur le clavier, les touches pressées, les adresses des pages Internet visitées, les numéros composés et le contenu des SMS reçus. Et les transférer vers des serveurs distants, à son insu. D’où vient ce Carrier IQ ? Trevor Eckhart accuse (...)

lire la suite de l'article
vendredi 2 septembre 2011
La chaîne de télévision M6 le confirme...
...Sodastream participe à la colonisation des territoires palestiniens
M6 a diffusé ce dimanche 28 Août, dans l’émission « Capital », un reportage intitulé « Mon soda chez moi : la machine à faire de l’eau gazeuse ». Ce reportage présente les produits Sodastream, leader sur le marché français, et situe clairement leur origine : « L’usine est en Cisjordanie, ce territoire palestinien situé juste derrière les barbelés. La zone est sensible, depuis plus de 40 ans elle est occupée par Israël et revendiquée par les Palestiniens ». L’Association France-Palestine Solidarité, dans le cadre de la campagne BDS (boycott, désinvestissement, sanctions) dénonce depuis longtemps la fabrication (...)

lire la suite de l'article
lundi 3 janvier 2011
Vioxx
Le médoc qui a fait 40 000 morts aux États-Unis... et aucun en France ?
Par Napakatbra
Le Vioxx, bourreau des coeurs... Le chiffre vient d’être revu à la hausse. Si aux États-Unis, le scandale fait rage, en France, personne ne bronche. L’affaire pourrait pourtant ravaler le Mediator au rang de simple pastille Valda...
Le Mediator a tué entre 500 et 2 000 personnes. Scandale ! Que penser, alors, du Vioxx, ce médicament anti-douleur et anti-inflammatoire largement utilisé contre l’arthrite entre 1999 et 2004. Il aurait, selon la FDA (Food and Drug Administration, agence de régulation américaine des médicaments) provoqué 160 000 crises cardiaques et attaques (...)

lire la suite de l'article
jeudi 25 novembre 2010
Nos enfants sont les "animaux de laboratoire d’une expérience non contrôlée", selon un sénateur américain
Par Napakatbra
Sur les 84 000 produits chimiques couramment utilisés aux États-Unis, moins de 1 000 auraient été évalués d’un point de vue sanitaire. Soit à peine 1%. Résultat : "15% des enfants ont au moins un problème de développement", selon une étude récente...
Aux États-Unis, un "sous-comité" sénatorial fait le point sur les produits chimiques que les Américains sont amenés à toucher, avaler et respirer tous les jours... À peine 1% des 84 000 composants synthétiques actuellement sur le marché ont été évalués d’un point de vue sanitaire, selon le doyen des sénateurs américains, Frank Lautenberg, cité (...)

lire la suite de l'article
samedi 20 novembre 2010
Le Multaq au taquet, Sanofi brille
Par Napakatbra
Le Multaq débarque dans les bacs de votre pharmacie préférée. Pourtant, tout porte à croire que ce nouveau médoc contre l’arythmie cardiaque (fibrillation auriculaire) est moins efficace qu’un traitement déjà existant. Il se pourrait même qu’il soit plus dangereux. Aïe. Mais il rapporte plus ! Ouf.
2009 : Le laboratoire Sanofi-Aventis annonce en fanfare un nouveau médicament destiné à lutter contre les troubles du rythme cardiaque, le Multaq, dont la molécule active est la dronédarone. Génial ! La nouvelle pilule est bien plus efficace que l’ancienne, parait-il, et elle entraine moins (...)

lire la suite de l'article
lundi 23 août 2010
85% des nouveaux médicaments sont inefficaces
Par Napakatbra
Selon une étude américaine, l’industrie pharmaceutique a créé un marché de dupes. 85% des nouveaux médicaments offrent "peu sinon aucun" avantage, tandis que leurs effets secondaires sont systématiquement sous-estimés. Et les patients avalent la pilule...
Selon une étude menée par le Dr Donald Light, sociologue et professeur en politiques de santé comparées à l’Université de médecine et de dentisterie du New Jersey (aux États-Unis), "parfois, les compagnies pharmaceutiques cachent ou minimisent des informations sur les graves effets secondaires de leurs nouveaux médicaments et (...)

lire la suite de l'article
lundi 28 juin 2010
Procès Vioxx : l’histoire d’un fiasco sanitaire
Par Napakatbra
Parmi les médicaments (tardivement) retirés du marché pour leur dangerosité, le Vioxx tient le record toutes catégories du cynisme le plus répugnant. 160 000 accidents cardiovasculaires, 30 000 morts. Le danger était connu depuis 2001 par la firme pharmaceutique Merck, mais le médicament a pu être vendu jusqu’en 2004.
Début mars, aux termes d’un procès de 48 jours riche en révélations, la justice australienne a estimé que le médicament antidouleur Vioxx doublait le risque d’accident cardiovasculaire, qu’il n’aurait jamais dû se retrouver sur le marché, et que le laboratoire (...)

lire la suite de l'article
vendredi 25 juin 2010
Vers un nettoyage de l’agent orange au Vietnam
Par Lidia Falcucci
300 millions de dollars : c’est le coût estimé du nettoyage des nombreux sites encore contaminés par l’agent orange, cet herbicide hautement toxique déversé sur le Vietnam par l’armée américaine au plus fort de la guerre (1953-1975). Dans un rapport rendu public le 16 juin , le groupe bilatéral vietnamo-américain créé pour trouver un arrangement sur le sujet, dans le cadre d’une normalisation des relations entre les deux pays rappelle que, de 1961 à 1971 l’armée américaine a répandu 75 millions de litres du produit chimique sur un quart de la surface du Sud-Vietnam, affectant 400 000 (...)

lire la suite de l'article
dimanche 28 mars 2010
par marjo
L’élevage intensif favorise la présence de salmonelles
Monique Eloit, directrice générale adjointe de l’OIE (Organisation mondiale de la santé animale) affirme à propos de l’étude de l’EFSA sur la présence de campylobacter et de salmonelles dans les poulets , que "la concentration d’animaux dans les élevages industriels n’a pas d’impact sur la contamination" . Pourtant, la corrélation entre la présence de salmonelles et la taille des exploitations a été clairement établie par l’EFSA et par des chercheurs de l’AFSSA.
Les lacunes de Monique Eloit, précédemment chef des services vétérinaires français, sont troublantes. L’élevage français de poulets est à 80% (...)

lire la suite de l'article
mardi 23 février 2010
États-Unis
Un médicament dangereux toujours en vente... depuis 1999
Par Napakatbra
Révélés par le New-York Times, des rapports confidentiels affirment que plus de 500 attaques et 300 troubles cardiaques pourraient être évités chaque mois en retirant un médicament contre le diabète du marché, l’Avandia. Au troisième trimestre 2009, 304 vies auraient même pu être épargnées si les diabétiques avaient opté pour une autre pilule, répondant au doux nom d’Actos.
"La Rosiglitazone (molécule active d’Avandia) doit être retirée du marché", conclut le rapport de deux responsables de la Food and Drug Administration (FDA). Depuis 1999, des dizaines d’études scientifiques indépendantes (...)

lire la suite de l'article
vendredi 5 février 2010
Un médicament dangereux à nouveau commercialisé...
...pour favoriser la rentabilité de son fabricant !
Par Napakatbra
Quelques jours après la quasi-grâce accordée pour raisons économiques au "cartel de la sidérurgie", le Conseil d’État récidive. Un médicament suspendu par l’Affsaps a été de nouveau autorisé pour... ne pas nuire aux intérêts financiers du laboratoire pharmaceutique ! Est-ce que ce monde est sérieux ?
En décembre dernier, l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) a suspendu l’Autorisation de mise sur le marché du Ketum et d’une vingtaine d’autres médicaments à base de kétoprofène. La raison ? Des effets secondaires graves, dont des allergies au soleil donnant (...)

lire la suite de l'article
lundi 14 décembre 2009
Votre téléphone mobile est un mouchard... même éteint
Par Benjamin Sutherland
"Un espion qui tient dans la main" Il est désormais possible de télécharger par connexion sans fil dans n’importe téléphone mobile un programme permettant de le mettre sur écoute. Cet article a été publié dans Newsweek, le 8 juin 2009.
Ne parlez pas : votre téléphone mobile vous écoute peut-être secrètement. Grâce à de récents développements dans le domaine des logiciels de "spyphone", ou espionnage téléphonique, un barbouze improvisé peut aujourd’hui télécharger par connexion sans fil dans n’importe quel téléphone mobile un programme permettant de le mettre sur écoute. Ces logiciels (...)

lire la suite de l'article
samedi 28 novembre 2009
Scandale Vioxx
Merck a laissé mourir des dizaines de milliers de personnes
Par Napakatbra
Merck, le laboratoire ayant commercialisé le Vioxx entre 1999 et 2004, n’a pas publié le résultat de ses recherches qui montraient dès 2001 que son médicament augmentait nettement le risque de crise cardiaque. Résultat : plus de 30 000 morts, rien qu’aux États-Unis.
La FDA (Food and Drug Administration, agence de régulation des médicaments) estime que le Vioxx, médicament anti-douleur et anti-inflammatoire largement utilisé contre l’arthrite entre 1999 et 2004, a provoqué 160 000 crises cardiaques et attaques cérébrales et serait à l’origine d’environ 30 000 décès, rien qu’aux (...)

lire la suite de l'article
mardi 27 octobre 2009
Pinocchio aime le yaourt
Y a-t-il une différence entre « aide à soutenir les défenses naturelles de vos enfants » et « participe à renforcer les défenses naturelles » ?
Sans doute… Car le gendarme britannique de la pub vient d’interdire à Danone d’utiliser la première formule pour vanter son yaourt Actimel à la télévision , et ce au motif que l’affirmation n’était pas « scientifiquement prouvée »… Alors que l’Agence Française de Sécurité Sanitaires des Aliments (Afssa), elle, avait donné son feu vert, il y a cinq ans, à la seconde formule. Incroyables, ces Britiches ! Comme ils sont sourcilleux !
L’Afssa ne fait pas tant d’histoires… (...)

lire la suite de l'article
jeudi 24 septembre 2009
Le Tamiflu : un bienfait hypothétique
Des effets toxiques certains
Par Christian Rasson, Pharmacien
Docteur Marc Vercoutere
« En s’appuyant sur nos recherches et nos brevets », comme le souligne Peter Colman, un petit laboratoire californien de biotechnologies, Gilead Sciences, dirigé par Donald Rumsfeldt, mit au point l’oseltamivir en 1994. Un moment soupçonné d’avoir manipulé le dossier d’accréditation, Gilead Science, pouvant à peine financer sa recherche, était incapable d’assurer le développement industriel et commercial de sa molécule. Il céda donc, en 1996, sa licence d’exploitation et de commercialisation au géant pharmaceutique Roche, pour 50 millions de (...)

lire la suite de l'article
lundi 17 août 2009
Porc de yaourt
C’est un pavé dans le pot de yaourt que lance un chercheur français dans la prestigieuse revue scientifique « Nature » de septembre 2009. Pour Didier Raoult, patron du labo de virologie de la Timone à Marseille, les yaourts et autres boissons lactées farcis aux probiotiques que l’on nous fait avaler depuis près de vingt ans auraient leur part de responsabilité dans l’épidémie d’obésité qui frappe les enfants.
Les probiotiques, vous savez, ce sont ces bactéries censées booster nos défenses immunitaires que Danone ajoute à la pelle dans certains yaourts.
On en trouve plus d’un milliard par pot d’Activia (...)

lire la suite de l'article
mercredi 5 août 2009
La Pandémie actuelle  !
Par Sylvie Simon
« Il n’existe aucune preuve que le vaccin contre la grippe soit capable de prévenir ou de diminuer la maladie. Ses fabricants savent bien qu’il ne sert à rien, mais continuent néanmoins à le vendre », estime le Dr. Anthony Morris, virologiste qui fut chef du contrôle des vaccins à la FDA. Nombreux sont ceux qui en sont avertis, aussi l’industrie pharmaceutique doit-elle trouver de nouveaux moyens de vendre ses vaccins à tout le monde.
Le plus efficace est la peur. Mais la peur doit s’appuyer sur quelque base et une « pandémie » est le meilleur support de la frayeur mondiale. Aussi, (...)

lire la suite de l'article
lundi 27 juillet 2009
Pesticides aux Antilles françaises...
Trois publications étayent les risques de cancers
Trois publications scientifiques récentes de l’ARTAC étayent fortement l’hypothèse selon laquelle les pesticides interviennent dans la genèse des cancers de la prostate et du sein aux Antilles françaises.
Par le Docteur Michel Martin, Anatomopathologiste
Cela fait plus de trente ans, depuis la soutenance de ma thèse en 1973 , puis en tant qu’anatomopathologiste (Institut Curie) que je suspecte le rôle cancérogène des pesticides. Aujourd’hui c’est en partie chose faite : trois articles sur le sujet viennent d’être publiés par le groupe de recherche de l’ARTAC sur les pesticides, que coordonne le (...)

lire la suite de l'article
jeudi 2 avril 2009
L’Europe prolonge les dérogations de l’amiante
Par Rachel Mulot
L’utilisation de ce matériau cancérogène est toujours autorisée par la Commission européenne, alors qu’une étude confirme sa nocivité.
Le combat d’Henri Pézerat, l’un des premiers chercheurs (CNRS) à avoir dénoncé les dangers sanitaires de l’amiante et décédé en février, est loin d’être terminé ! Si l’Europe a officiellement banni l’utilisation de ce minéral en 2005, la Commission européenne vient en effet de prolonger des dérogations pour des industriels de la chimie en Suède, Allemagne, Bulgarie et Pologne. Et ce jusqu’à ce que leurs produits « atteignent la fin de leur vie utile ou (...)

lire la suite de l'article
lundi 1er septembre 2008
Le secret du polonium 210 dans la fumée de cigarette
Par Jean-Michel Bader
Les fabricants savent depuis quarante ans que ce radioélément dangereux est présent dans le tabac. Mais ils ont tout fait pour le dissimuler.
Photo Sébastien SORIANO / Le Figaro
Philip Morris (PM), RJ Reynolds, British American Tobacco et toutes les « majors » de l’industrie du tabac ont volontairement caché au public pendant plus de quarante ans la présence dans les feuilles de tabac, les cigarettes et la fumée de tabac d’un élément radioactif dangereux et cancérigène, le polonium 210 (210Po).
C’est ce composé, un des radioéléments les plus toxiques, avec une activité (...)

lire la suite de l'article
vendredi 20 juin 2008
La crème solaire, une cause de cancer !
par Mike Adams
« … Vous vous enduisez d’une quantité de produits chimiques nocifs pour votre peau. Et quand vous les mettez sur votre peau, ils sont directement absorbés dans le sang….La peau n’est pas le seul organe affecté par les produits chimiques contenus dans la crème solaire… »
Étant donné le fait que presque tout ce que vous mettez sur votre peau passe dans la circulation du sang, c’est surprenant qu’il n’existe aucune réglementation pour les substances causant le cancer contenues dans les produits de soin de la peau. Il y a actuellement plus de 150 substances toxiques cancérigènes (...)

lire la suite de l'article
samedi 31 mai 2008
Red Bull 1 – France 0
La boisson dite énergisante Red Bull, ou « taureau rouge », a été autorisée en France, le vendredi 16 mai. (*) C’est que le ministère de l’économie a été un peu forcé de dire oui. Au grand dam de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (l’Afssa), qui s’y opposait, des troubles physiques ayant été remarqués sur quelques buveurs de Red Bull, qui contient de la taurine.
par Abel Hosegourd
L’Afssa, grande prêtresse de la sécurité sanitaire en France, a beau dire non au Red Bull avec taurine, le ministère de l’Economie, lui, dit oui. Un oui accordé sous la menace d’une amende de 300 millions d’euros, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 29 mai 2008
"Biocarburants" ( ?) : une partie du débat passe à la trappe
par Dominique Arias D’une manière générale, lorsqu’on commence à voir fleurir, dans une même période et dans tous les médias – télés, radios, journaux, magazines, etc. – des articles, des documentaires, des reportages et autres interviews, abondant dans le même sens sur le même sujet avec une étonnante unanimité, on peut commencer à se demander s’il n’y aurait pas par hasard une campagne en cours sur le sujet. Quand tous les journalistes tombent d’accord mais que les points occultés sont uniformément les mêmes, il ne reste plus guère de doute. La densité du battage dépend en principe du ciblage.
Si (...)

lire la suite de l'article
dimanche 27 avril 2008
D’après l’ONU, les OGM ne résoudront pas les problèmes de faim dans le monde
... encore un mythe qui s’écroule.
Alors que les appels partisans se multiplient pour le recours massif à la technologie transgénique afin de « résoudre la crise alimentaire mondiale », de nouvelles études scientifiques viennent contredire ces voix et révèlent que la modification génétique diminue la productivité des cultures.
Une étude, qui a été menée sur une période de trois ans à l’University of Kansas, épicentre de la ceinture agricole américaine, a découvert que le soja transgénique produit environ 10% de moins que son équivalent conventionnel. Ces résultats viennent contredire toutes les affirmations des défenseurs de la biotechnologie (...)

lire la suite de l'article
jeudi 17 avril 2008
OGM : Que la vraie science tranche !
La polémique née de l’examen de la loi sur les OGM est liée en premier lieu à l’ignorance de données scientifiques sur les effets des OGM sur la Solution à la controverse : établir, par des moyens scientifiques rigoureux et pertinents, les effets des OGM sur l’homme, et en premier lieu sur du matériel biologique humain, nos cellules.
De telles méthodes existent depuis près de 15 ans : les « -omics », qui permettent d’observer, dans des cellules en culture, l’ensemble des réponses biologiques. Le savoir-faire pour mettre en oeuvre ces méthodes est présent en France. Parmi les organisations compétentes, (...)

lire la suite de l'article
lundi 14 avril 2008
« Monsieur le député, donneriez-vous cet OGM à manger à votre enfant ? »
Le jour du vote de la loi OGM, nous avons questionné des députés pro-OGM, en citant une étude menée en 2003 sur des rats, qui suggérait un risque. Etes-vous vraiment sûrs que les OGM sont sans danger pour la santé ? Certains ne l’ont pas toujours bien pris…
par Pat Ethic , Michel Despratx
Ci-dessous la vidéo démontrant à l’évidence et au débotté l’incompétence et la mauvaise foi de nos chers hommes politiques en matière d’OGM : donneriez-vous cet OGM à manger à vos enfants
Avec la loi OGM fraîchement votée mardi 8 avril, la grande question n’est ni de savoir si Nathalie Kosciusko-Morizet sera châtiée pour (...)

lire la suite de l'article
vendredi 28 mars 2008
Semences et pesticides
Par Guy Kastler
Dans la guerre au vivant engagée par l’industrie dans les champs des paysans, les semences améliorées sont les fantassins qui ont ouvert la voie aux épandages de pesticides. La reproduction à l’identique d’un même individu élite et l’éradication des hors type en est le principe de base. Les OGM en sont la partie visible. Pour stopper cette guerre avant qu’elle ne transforme la terre entière en un immense désert, il faut en saisir les prémisses et d’abord comprendre comment fonctionnent les plantes et pourquoi l’homme a cru un jour qu’elles avaient besoin de pesticides.
La photosynthèse (...)

lire la suite de l'article
jeudi 20 mars 2008
Sel caché dans les aliments : des morts, aucune mesure
Le chercheur Pierre Meneton, qui dénonce, depuis des années, un excédent de sel mis par les industriels de l’agro-alimentaire dans leurs produits, a fait l’objet de pressions diverses. Et, en dépit des risques sanitaires connus, aucune mesure drastique n’a été prise par les pouvoirs publics pour changer les choses
par Lise Barcellini
Le sel caché dans les aliments industrialisés tuerait 25 000 français par an ! L’information est de taille. Pourtant, une grande partie de l’opinion ignore encore que le chlorure de sodium, c’est à dire le sel ajouté par l’industrie agro-alimentaire dans ses innocents (...)

lire la suite de l'article
jeudi 13 décembre 2007
Menace sur l’agroalimentaire
À l’approche des fêtes soyons vigilants
À l’approche de Noël et du Jour de l’An,
comme le reste de l’année
POUR LE DROIT DE CONSOMMER SANS OGM
soyons vigilants !
La réglementation européenne impose un étiquetage obligatoire des produits de l’alimentation humaine contenant au moins 0,9% d’OGM dans l’un ou plusieurs de leurs ingrédients, étiquetage de type :
« issu de maïs (soja / colza) génétiquement modifié ».
L’alimentation animale fait l’objet de la même obligation.
L’éleveur sait donc s’il donne à manger des OGM à ses bêtes.
Cependant cette règlementation ne s’applique pas aux produits issus d’animaux nourris avec des OGM !
La viande, les (...)

lire la suite de l'article
vendredi 5 mai 2006
Interdiction du Gaucho confirmée
Le Conseil d’Etat rejette les requêtes de la société Bayer Cropscience et des syndicats de producteurs de maïs contestant le retrait de l’autorisation de mise sur le marché du "Gaucho." Fabriqué par le groupe Bayer, le phytosanitaire Gaucho été autorisé pour le traitement des semences de maïs le 6 février 1992. Cette autorisation devait être renouvelée en janvier 2002. Ce pesticide utilisé en enrobage des semences, est directement mis en cause dans la mort des abeilles et la chute de la production du secteur apicole. Suite à une action de l’Union nationale de l’apiculture française, il est interdit en (...)

lire la suite de l'article